AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2809465118
Éditeur : Panini France (07/06/2017)

Note moyenne : 4.5/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Le royaume du Wakanda est en péril. Zenzi attise la révolte et une cabale se met en place. T'Challa réunit alors ses alliés, dont sa police secrète et des Avengers.
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (1) Ajouter une critique
Presence
06 juillet 2017
Ce tome fait suite à La panthère noire All-new All-different T01 (épisodes 1 à 4) qu'il faut avoir lu avant. Il comprend les épisodes 5 à 8, initialement parus en 2016/2017, écrits par Ta-Nehisi Coates, dessinés par Chris Sprouse, encrés par Karl Story, avec une mise en couleurs de Laura Martin, et des couvertures réalisées par Brian Stelfreeze. Karl Story assure un peu plus que l'encrage, à savoir la finition des dessins à partir de l'épisode 6, et il est aidé à l'encrage par Walden Wong pour l'épisode 8.
T'Challa se tient devant ses écrans de surveillance. Dans le même temps, il s'adresse à Eden Fesi (Manifold), en lui présentant ses excuses de l'accueillir dans de telles conditions. Il se sert de ses capacités de téléportation pour se rendre avec un petit commando dans la région des Champs Alkama pour démanteler une cellule de rebelles, dans laquelle des individus sont soumis à des expériences viser à leur greffer un rayon répulseur sur le torse. Après cette frappe chirurgicale, T'Challa préside à un sommet de dirigeants auxquels il a fait appel pour qu'ils l'instruisent en matière de gestion de crise contre-révolutionnaire. Il y a les chefs d'état du Symkaria, de Santo Marco, de Madripoor, d'Alberia et de Genosha (des états fictifs de l'univers partagés Marvel). Les uns et les autres évoquent soit à demi-mot, soit de manière explicite, différentes mesures de répression de type totalitaire.
Pendant ce temps-là, dans une dimension spirituelle, Shuri se bat contre sa mère, tout en évoquant le passé du Wakanda, par le biais d'une légende sur les premiers envahisseurs, et la manière dont les habitants du pays leur ont résisté, en s'appuyant sur leur lien avec leur terre. Après sa réunion, T'Challa se rend auprès de Kwabena Ware, l'un des volontaires d'implants de répulseur. Pendant ce temps-là, Ezekiel Stane, accompagné par Zenzi et Tetu, se rend chez l'un des chefs d'état ayant participé à la réunion pour bénéficier d'un débriefing. Ailleurs les 2 Dora Milaje Aneka et Ayo continuent d'organiser les rebelles. Enfin Changamire doit décider à quel camp politique se joindre.
Le lecteur avait regardé Ta-Nehisi Coates faire de son mieux dans le premier tome pour à la fois prouver sa légitimité et faire décoller son histoire. Il avait indiqué dans des interviews qu'il était un lecteur de comics dans sa jeunesse et qu'écrire une aventure de superhéros est effectivement bien différent d'un article de journalisme. Dans ce tome, il continue à utiliser des éléments de l'univers partagé Marvel. Black Panther bénéficie de l'aide de 3 autres superhéros noirs, en plus du mutant Manifold. Proxima Midnight apparaît dans un souvenir, lorsque Shuri (alors Black Panther) avait dû déposer les armes devant cette membre du groupe Black Order de Thanos, ce qui renvoie à Infinity (2013) de Jonathan Hickman, Jim Cheung, Jerome Opeña et Dustin Weaver. Il évoque même la fois où Doctor Doom avait tenté de fomenter un coup d'état au Wakanda. de ce point de vue, le scénariste prouve qu'il est capable de maîtriser et de mettre en oeuvre la continuité de cet univers partagé comme le lecteur Marvel le plus régulier. Pour les autres lecteurs, il découvre des événements dont les références ne sont pas parlantes, mais qu'il peut prendre comme des informations au premier degré et en comprendre l'incidence sur l'intrigue.
Pour des raisons marketing, les responsables éditoriaux avaient choisi de mettre en vente le premier tome de la série le plus rapidement possible, de ce fait il ne contenait que 4 épisodes. Malgré cette forte contrainte, Ta-Nehisi Coates avait réussi à poser les bases de son récit. Il avait choisi de raconter une histoire de Black Panther se déroulant dans le Wakanda, dans la communauté noire des citoyens de ce pays. le lecteur découvre la suite de cette intrigue focalisée sur l'exercice du pouvoir par T'Challa, dans le cadre de la royauté légitimant sa position de chef du gouvernement. le scénariste n'en oublie pas pour autant qu'il écrit un comics de superhéros et il en respecte les conventions. Dans le premier épisode, Black Panther participe à l'opération commando, avec un affrontement physique. Par la suite, le lecteur assiste à une infiltration, et à une bataille de superhéros contre plusieurs supercriminels. le récit met en scène de la super-science telle qu'elle existe dans l'univers partagé Marvel, et il y a donc un voyage dans une dimension spirituelle (la Djalia), dispositif narratif cher aux comics, indépendamment de toute philosophie religieuse sur la vie spirituelle après la mort.
Après 4 épisodes dessinés par Brian Stelfreeze, c'est au tour d'un autre dessinateur d'être soumis aux cadences de la production mensuelle. L'oeuvre la plus connue de Chris Sprouse est sa collaboration avec Alan Moore : Tom Strong. Il dessine de manière descriptive avec une forme d'épure dans l'intérieur des surfaces, ce qui facilite la lecture de ses dessins. Il respecte la convention des comics qui veut que les personnages masculins disposent tous d'une musculature parfaite (pas trop exagérée en termes de volume), et les femmes une silhouette un peu élancée et pas trop musculeuse. Il n'y a qu'un représentant d'état qui est en surcharge pondérale. Même s'il ne réalise que des crayonnés rapides pour 3 épisodes sur 4, le lecteur ne le ressent pas à la lecture. du fait de la variété des séquences, l'artiste doit représenter beaucoup de choses différentes. Les personnages (déjà assez nombreux) sont tous aisément identifiables, sans risque de confusion. le langage corporel n'est pas toujours très expressif, en particulier quand ils se tiennent debout, sans bouger, les bras ballants, le long du corps. Par contre, les expressions du visage comportent des nuances, ce qui est heureux lors de plusieurs gros plans, quand le scénario nécessite de montrer que l'état d'esprit d'un personnage évolue au fil d'une discussion.
Chris Sprouse et Karl Story ont la lourde tâche également de donner de la consistance à de nombreux environnements pour que le lecteur puisse s'y projeter. Ils ne réalisent pas de dessins de type photographique, mais ils savent incorporer assez d'informations visuelles. La technologie d'anticipation utilisée par T'Challa ne présente pas beaucoup de particularités spécifiques, mais elle est dessinée de manière à ce qu'il n'y ait pas de doute sur les fonctions et les usages de ces outils. Les artistes ne s'attachent pas trop à la volumétrie des lieux ou aux différents obstacles pour les déplacements des personnages. Néanmoins, les éléments en toile de fond suffisent pour planter chaque décor. le lecteur voit bien la différence entre la salle de surveillance de T'Challa, avec de nombreux écrans, et la salle de réunion plus dépouillée en termes technologiques. Il apprécie la vision agraire des temps passés du Wakanda alors que ce pays était encore en cours de développement. La jungle environnante ne décrit pas un écosystème plausible, mais les plantes présentes suffisent pour une reconstitution rapide. Les scènes d'action bénéficient d'une mise en scène mettant en avant les pouvoirs des uns et des autres, tout en restant à un niveau de pouvoir compatible avec des êtres humains.
La narration visuelle s'avère compétente, à défaut d'être époustouflante. Elle réussit à faire coexister tous les éléments de l'intrigue dans un même plan. le lecteur peut donc apprécier ce récit au premier degré pour son intrigue. T'Challa doit faire face à une forme de rébellion de la part d'une partie de la population du Wakanda, à l'ingérence de supercriminels, à l'importation et à l'usage illégale d'une technologie destructrice (les rayons répulseurs). Dans le même temps, il est fermement décidé à sauver l'esprit de sa soeur Shuri. Il s'agit donc déjà d'une histoire entremêlant plusieurs fils narratifs, de manière à laisser de la place à tous les personnages. Il est possible aussi de s'intéresser au thème du récit qui émaille les conversations. Dans un premier temps, le lecteur peut trouver que les séquence dans le monde spirituel prennent un peu de place, avec ces contes du temps passé. Il comprend rapidement qu'il s'agit pour l'auteur d'évoquer l'histoire du pays, de son peuple, de montrer quelques-unes de ses racines, et un mode de gouvernance tribale. Il se doute bien qu'il s'agit également de préparer le retour de Shuri, ainsi que sa prochaine importance politique.
En parallèle, le lecteur assiste à la prise de décision de Changamire, individu référent en termes de compétence politique. Il revoit passer les 2 Dora Milaje continuant d'organiser la rébellion, ainsi que Zenzi et Tetu activistes ayant adopté des tactiques terroristes. Pourtant dans un premier temps, T'Challa apparaît comme du mauvais côté du pouvoir. Sa légitimité repose sur une royauté, c'est-à-dire un individu imposé par une lignée, et non pas choisi par le peuple. En plus il prend conseil auprès d'un ramassis de dictateurs de la pire espèce pour contrer la révolution qui couve dans son pays. Mais rapidement, le lecteur se rend compte, par le biais du flux de pensée de T'Challa, que celui-ci a conscience de la complexité de la situation, et de la complexité de ses motivations. Il apparaît qu'il comprend parfaitement sa position de chef d'état, responsable du futur de son peuple, et qu'il utilise les moyens à sa disposition, les plus nobles (une forme d'altruisme pour la nation), comme les plus pragmatiques (mensonges et rétention d'information). Ces questionnements sur la forme du gouvernement et sa légitimité étaient déjà présents dans le premier tome. Dans ce deuxième tome, ils y sont approfondis, et placés dans une perspective historique. Sur la base des caractéristiques de ce pays fictif, Ta-Nehisi Coates met en scène la question complexe de la maturation d'un système politique. Il le fait dans le cadre d'un récit de superhéros, mais sans naïveté. T'Challa se rend bien compte que le Wakanda peut se payer le luxe de réfléchir à sa forme de gouvernement parce que son budget est financé par l'exploitation du précieux minerai (le vibranium), une ressource naturelle dont d'autres pays ont besoin.
Ce deuxième tome fait plus que confirmer la bonne impression donnée par le premier. Il prouve que Ta-Nehisi Coates a des ambitions d'auteur et qu'il et en mesure de les mettre en oeuvre, dans le cadre contraint d'un récit de superhéros Il prouve également qu'il sait utiliser les conventions des récits de superhéros et la continuité de l'univers partagé Marvel. Il bénéficie d'une équipe artistique capable de donner à voir le contexte et les actions des personnages, lui permettant de se concentrer sur leurs motivations et leur état d'esprit.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Les critiques presse (2)
ActuaBD19 juillet 2017
Deuxième tome consacré aux aventures en solo du super-héros du Wakanda : l'auteur Ta-Nehisi Coates continue de faire évoluer avec efficacité cet univers.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
ActuaBD05 juillet 2017
Accompagné par les jolies planches du dessinateur Chris Sprouse, le scénariste Ta-Nehisi Coates parvient une seconde fois à nous convaincre par l’efficacité de son récit centré sur la Panthère noire.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
Videos de Ta-Nehisi Coates (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Ta-Nehisi Coates
Rencontre avec Ta-Nehisi Coates au musée Dapper.
Un regard lucide et dérangeant sur la condition des Africains-Américains.
autres livres classés : lutteVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Les super-héros et super-héroïnes de comics

Eternel amoureux de Loïs Lane, il vient de Krypton :

Batman
Superman
Spiderman

15 questions
371 lecteurs ont répondu
Thèmes : bande dessinée , super-héros , comicsCréer un quiz sur ce livre