AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2746746247
Éditeur : Autrement (06/09/2017)

Note moyenne : 3.83/5 (sur 6 notes)
Résumé :
"Deux cent cinquante ans d'esclavage.Quatre-vingt-dix ans de lois discriminatoires. Soixante ans de ségrégation légale. Trente-cinq ans d'une politique du logement raciste. Tant que nous n'aurons pas admis notre dette morale écrasante, l'Amérique ne sera jamais unie." Dans cet essai implacable et nécessaire qui a reçu le prestigieux George Polk Award, Ta-Nehisi Coates interpelle son pays et le somme de prendre ses responsabilités face aux erreurs du passé.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Celkana
  28 avril 2018
Petit livre coup de poing sur ce qu'est la condition noire encore aujourd'hui, à cause du passé... L'esclavage, la discrimination de masse et institutionnalisée, le déni de culpabilité face à des actes odieux, horribles et pourtant totalement intégrés dans L Histoire américaine, du moins la blanche...
Coates nous cite des exemples forts et parlant pour déterminer ce qu'a été la tyrannie blanche sur les afro-américains, et essaye de déterminer de quel ordre pourrait être les réparations qu'ils seraient en droit aujourd'hui d'attendre suite à ces spoliations généralisées et ces souffrances tant physiques que morales.
Mais on voit surtout le déni et le refus de la communauté blanche d'accepter ce fait et surtout d'une Nation qui se dit la plus grande démocratie au Monde et qui a assis son histoire et ses richesses sur de la souffrance, de l'esclavage, de la discrimination à outrance, du racisme d'État, du vol et de l'extorsion.
Bref, ce n'est pas joli joli et c'est très bien expliqué par Tae-Nehishi Coates...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
ErnestLONDON
  09 novembre 2017
Ta-Nehisi Coates accuse : l'Amérique s'est bâtie sur la spoliation des Noirs et la suprématie blanche.
(...)
La colère de Ta-Nehisi Coates est toujours noire. Ce livre uppercut atteint sa cible avec précision, celle des faits, des chiffres et d'une réalité qu'il ne connait que trop bien.

Article complet en suivant le lien.
Lien : https://bibliothequefahrenhe..
Commenter  J’apprécie          91

critiques presse (3)
LaPresse   07 septembre 2017
Écrivain phare aux États-Unis, Coates est incontournable cet automne. Il publie cet essai, traduit en français et préfacé par Christiane Taubira, qui a d'abord été publié dans la revue The Atlantic.
Lire la critique sur le site : LaPresse
Bibliobs   04 septembre 2017
Ce récit intime et acéré a fait l’effet d’un coup de poing, révélant combien ce sentiment d’être des cibles sans défense fonde l’exclusion des Noirs du rêve américain.
Lire la critique sur le site : Bibliobs
Bibliobs   24 août 2017
Dans «le Procès de l’Amérique. Plaidoyer pour une réparation» (à paraître le 6 septembre aux Editions Autrement), il raconte les spoliations et privations de droits incessantes imposées aux descendants d’esclaves depuis plus d’un siècle.
Lire la critique sur le site : Bibliobs
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
ErnestLONDONErnestLONDON   09 novembre 2017
Célébrer la liberté et la démocratie tout en oubliant que l’Amérique prend ses origines dans l’économie de l’esclavage, c’est du patriotisme à la carte.
Commenter  J’apprécie          160
ErnestLONDONErnestLONDON   08 novembre 2017
La prospérité américaine a été mal acquise et sélective dans sa distribution. Il est temps de laver notre linge sale en public, de régler nos comptes avec les fantômes du passé.
Commenter  J’apprécie          71
ErnestLONDONErnestLONDON   09 novembre 2017
Ignorer le fait que l’une des plus vieilles républiques du monde a été bâtie sur la suprématie blanche, prétendre que les problèmes d’une société duale sont les mêmes problèmes que ceux du capitalisme sans régulation, c’est cacher le péché du pillage national derrière le péché du mensonge national. Un mensonge qui refuse de voir que réduire la pauvreté aux États-Unis et mettre un terme à la suprématie blanche sont deux choses différentes. Un mensonge qui refuse de voir que combler l’écart dû aux inégalité sociales ne réduira pas l’écart dû au racisme. 
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
ErnestLONDONErnestLONDON   09 novembre 2017
En 1840, le coton récolté grâce aux travail des Noirs représente 59% des exportations du pays. Les ramifications de cette société esclavagiste s’étendent vers le Nord, jusqu’aux métiers à tisser de la Nouvelle-Angleterre et de l’autre côté de l’Atlantique, jusqu’en Grande-Bretagne, où a lieu une transformation économique majeur qui va modifier le cours de l’histoire mondiale. 
Commenter  J’apprécie          10
ErnestLONDONErnestLONDON   09 novembre 2017
Je ne parle pas seulement d’indemnisation pour les injustices d’autrefois, je ne parle pas d’une aumône, d’une enveloppe, d’un dessous-de-table. Je parle d’une prise de conscience collective qui déboucherait sur une renouveau spirituel. 
Commenter  J’apprécie          10
Lire un extrait
Videos de Ta-Nehisi Coates (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Ta-Nehisi Coates
Rencontre avec Ta-Nehisi Coates au musée Dapper.
Un regard lucide et dérangeant sur la condition des Africains-Américains.
autres livres classés : plaidoyerVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox