AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2368330577
Éditeur : Locus Solus Editions (10/07/2014)

Note moyenne : 3/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Récit d'un jeune soldat breton pendant la seconde guerre mondiale : A 17 ans, Pierre Coatpéhen quitte Brest le 18 juin 1940 pour rejoindre l'Angleterre avant d'intégrer la fameuse division blindée du Général Leclerc : la 2ème DB qui libéra Paris de l'Occupation. Pierre Coatpéhen raconte en détail ces années de guerre, son débarquement à Utah Beach à bord du char le Romilly, qui fut le 1er rentré dans Paris la veille de la libération soit le 24 août 1944.
L'ép... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
LydiaB
  05 juin 2016
Merci tout d'abord à Babelio qui, avec l'opération Masse Critique, me fait souvent découvrir des livres dont je ne soupçonnais même pas l'existence.
Je ne reviens pas sur le résumé du livre, la quatrième de couverture est suffisamment complète. J'ai trouvé ce livre très intéressant. D'abord parce que la période m'intéresse. Ensuite parce que l'auteur a vécu les événements. Il ne théorise pas. Il les explique, tels qu'il les a vus, de manière très simple, très claire. D'ailleurs, l'épigraphe montre pourquoi et à quel point cet ancien soldat y tenait :
"Informer les générations montantes,
ne pas laisser les poussières de l'oubli recouvrir
un passé terrifiant afin d'en retenir les leçons
et ne jamais en revivre de semblables.
Tel est notre devoir de mémoire".
Je crois que tout est dit. On comprend dès lors que son but n'est en aucun cas de se mettre en valeur mais simplement de raconter les choses.
Le récit est ponctué d'anecdotes, ce qui rend la lecture encore plus agréable : "Mon collègue alsacien, Roland Hoerdt, qui a été mon radio-chargeur jusqu'à Paris sur le Romilly, a emprunté à une ferme son unique grand chaudron pour cuire un poulet avec des frites pour fêter Noël avec l'équipage de son char. [...] Alors que le repas n'est pas tout à fait cuit, nous recevons l'ordre de partir immédiatement. Nous sommes désolés pour la dame, qui, pendant que nous nous en allons, sort de chez elle en criant quelque chose et en faisant de grands signes, sans doute pour réclamer le chaudron qu'elle voit partir sur le char" (P107). On a l'impression d'y être. Et cela nous montre aussi à quel point toutes les petites choses du quotidien ont marqué ces courageux combattants qui se raccrochaient à ces dernières pour ne pas sombrer.
Bien entendu, il n'occulte pas les moments les plus rudes : "[...] un obus de mortier tombe sur la tourelle de l'Austerlitz, décapitant Michel le Saout dont la tête dépassait à l'extérieur du char, et tuant Guingat également" (P63). Mais l'on remarque cette écriture pudique. Il aurait pu raconter cela avec force détails mais il préfère rester discret. D'abord parce qu'il relate l'atmosphère dans laquelle cela se passait - pas le temps de réagir ou de s'apitoyer - et, ensuite, je pense, par respect pour ses camarades tués au combat. Et ce qui ressort du récit, c'est la solidarité, l'amitié qu'il pouvait y avoir entre ces hommes.
Enfin, les documents insérés dans cet ouvrage apportent un éclairage supplémentaire.
Vous aurez compris que j'ai vraiment apprécié ce livre !
Lien : http://www.lydiabonnaventure..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          5413
Librincanto
  02 juin 2016
En mission avec la 2ème D.B, c'est le récit historique d'un jeune breton engagé dans la Résistance dès le 18 juin 1940, ayant répondu présent, avec trois de ses amis, à l'appel du général De Gaulle. Ils ne savent pas dans quelle aventure ils s'embarquent, mais ils n'hésitent pas à quitter leur proche pour tenter de sauver leur patrie, la France.
Commence alors le périple de Pierre Coatpéhen, de son départ de Best sur le cargo le Meknès, à son engagement officiel dans les FFL (Forces Françaises Libres) le 1er juin 1940, des entraînements dans les camps militaires en Angleterre, à l'épopée africaine, de l'arrivée en France à la libération de Paris et enfin de la capitulation à la démobilisation.
A travers son récit, Pierre Coatpéhen évoque ses souvenirs de manière très précise. A côté des faits historiques, il nous offre son point de vue, la façon dont il a vécu ces événements. Il décrit non seulement les réactions des civils et les liens qu'ils entretiennent avec les soldats de l'armée mais aussi la détermination des allemands à se battre jusqu'au bout alors que la fin est proche.
Un beau tableau historique, raconté sans pathos mais qui parvient à nous toucher. Un bel exemple de dévouement à la patrie d'un jeune qui venait à peine d'entrer dans la vie active et qui a vu son destin changé par la guerre.
J'ai beaucoup apprécié les encarts photographiques avec les documents d'époque de Pierre Coapten, en revanche, la structure du récit par chapitres, un peu trop scolaire à mon goût, m'a moins plu.
Pour finir, je tiens à remercier l'opération Masse Critique de Babelio ainsi que les éditions Locus-Solus pour m'avoir permis de découvrir ce livre (et merci aussi pour les marque-pages).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
TinkerbellsReadings
  12 juin 2016
Bon je pense que vous savez tous à quel point j'aime les livres qui concernent la Seconde Guerre Mondiale. J'aime en apprendre toujours plus sur le sujet et avec des points de vue différent. Lorsque j'ai vu ce livre lors de la masse critique de Babelio, je me suis dit que je n'avais vu ce livre et que cela m'intéressait beaucoup. Je remercie d'ailleurs Babelio et les éditions Locus Solus pour cet envoi et cette découverte.
Résumons un peu. L'incroyable aventure d'un jeune Breton engagé dès 1940 dans la France Libre. Il fut notamment le tireur du premier char à libérer Paris, le 24 août 1944, veille de l'entrée du général Leclerc. Ce souvenir inoubliable de l'accueil des premiers blindés français dans une capitale encore occupée est raconté directement par l'un de ses acteurs principaux.
Comme il m'arrive de le répéter assez souvent, il est difficile de faire une chronique comme j'ai l'habitude de faire. Je vous fais donc une chronique sur mon ressenti, mais pas les mêmes détails qu'habituellement.
Alors déjà que j'ai beaucoup apprécié avec ce livre-ci, c'est que l'on voit bien qu'il s'agit d'un jeune homme qui décide de partir de sa région française (la Bretagne) pour aller défendre son pays : La France. On ressent sa fierté de pouvoir défendre son pays comme il le peut. Et on peut le comprendre très honnêtement. En plus de sa fierté, on ressent également son courage, sa détermination...
Dans ce livre, nous suivons donc son parcours de la Bretagne jusqu'au nid d'Aigle de Hitler ; mais également son retour à Paris, à Strasbourg. J'ai trouvé cela très intéressant de suivre ce jeune homme au fil des évènements et d'avoir son point de vue sur la situation. Cependant j'ai rencontré un petit souci avec ce récit. J'ai trouvé que pour certains éléments, évènements ; cela manquait de précisions. Je souhaitais en savoir plus que les petits paragraphes que l'on pouvait trouver parfois. On comprenait la situation mais cela manquait de détails sur ce qui se passait, ce qu'il ressentait, ce qu'il vivait... Et malheureusement, je lis ce genre de livre pour découvrir ce genre de choses en général. Toutefois cela peut plaire, à ceux qui justement ne veulent pas rentrer dans les détails.
(suite lien ci-dessous)
Lien : http://tinkerbells-readings...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
LydiaBLydiaB   05 juin 2016
Alors que le repas n'est pas tout à fait cuit, nous recevons l'ordre de partir immédiatement. Nous sommes désolés pour la dame, qui, pendant que nous nous en allons, sort de chez elle en criant quelque chose et en faisant de grands signes, sans doute pour réclamer le chaudron qu'elle voit partir sur le char. (P107)
Commenter  J’apprécie          170
LibrincantoLibrincanto   02 juin 2016
A Noël 1940, Churchill leur annonça : "Je pense que la guerre durera encore quatre à cinq ans." En entendant ce message, tous ces jeunes se regardèrent avec stupéfaction. Mais il fallait honorer son engagement, faire front et aller de l'avant pour libérer la France de l'occupant.
Commenter  J’apprécie          50
autres livres classés : seconde guerre mondialeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1722 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre