AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Laurence Romance (Traducteur)
EAN : 9782264036889
320 pages
10-18 (04/05/2005)
3.71/5   230 notes
Résumé :
En 1994, Kurt Cobain, leader du groupe " grunge " Nirvana et porte-parole malgré lui de toute une génération, mettait fin à ses jours. Ses notes, dessins, lettres, paroles de chansons, retrouvés dans plus de vingt carnets, dévoilent le parcours du jeune musicien d'Aberdeen, pour qui le succès fut un poison mortel, une descente aux enfers en compagnie des drogues et de la dépression. Plongée dans l'esprit souffrant d'un adolescent maniaco-dépressif, cet ouvrage dessi... >Voir plus
Que lire après Le journalVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (26) Voir plus Ajouter une critique
3,71

sur 230 notes
5
5 avis
4
9 avis
3
3 avis
2
4 avis
1
1 avis
Mon avis va etre un peu moins enthousiaste que les précédentes critiques mais je préfere etre honnete, j'ai moyennement aimé!
J'ai beaucoup écouté Nirvana quand j'étais lycéenne et j'aimais Kurt Cobain et sa voix magnifique. Je me suis donc lancée dans son journal pour en decouvrir un peu plus sur sa personnalité. Alors on y découvre un etre depressif et dependant, qui peu a peu perd pied jusqu'a cette fin tragique que tout le monde connait.
Mais ce qui m'a le plus dérangé, c'est la confusion. En effet, ce journal comprend des dessins, BD, lettres diverses, liste de choses a faire et je m'y suis parfois perdue ou ennuyée.
Malgré ca j'ai apprecié d'avoir la page originale reproduite et la traduction a coté.
Commenter  J’apprécie          281
Est-ce vraiment légitime de publier ce journal, réunissant quelques unes des pensées les plus intimes de Cobain, même si il est mort ? Aurait t-il voulu le voir publié ?
Chacun se fera un avis sur ces questions, pour ma part je considère que même si c'est une tentative même pas dissimulée de faire plus d'argent sur le dos de Cobain, qui n'en demandait pas temps, les occasions de pénétrer dans un esprit aussi confus et frustré que celui de Kurt Cobain sont rares, très rares.

Attention: Ceci n'est pas un roman, ni un journal intime écrit au jour le jour. Ceci est le carnet de notes de Kurt Cobain. Il ne décrit pas ses journées mais ses pensées, ses envies et ses colères. Surtout ses colères, en fait, car Cobain était un éternel frustré, en colère contre lui-même, contre le monde...Cette colère résulte du sentiment de confusion et de douleur qu'il ressentait en permanence, et qui imprégne le livre. On alterne entre des pamphlets contre la société bien-pensante, des cartoons aux goûts douteux, les ébauches des paroles de chansons, les idées de Cobain par rapport au groupe -les pochettes des albums, les clips, le matériel...-et parfois, des confessions sur son état de star.

Au final, le journal de Cobain n'est pas à mettre entre toutes les mains. Tous ceux qui s'attendent à une description détaillée de la vie de Cobain ou à un style conventionnel peuvent passer leur chemin, ce livre n'est pas pour eux.
Mais ceux qui sont prêt à entrer dans l'esprit d'un homme éternellement confus et révolté, ceux-là sont les bienvenus, et trouveront dans le journal de Kurt Cobain beaucoup plus que ce à quoi les médias le réduisent d'habitude.
De messie sacrifié et porte-parole du rock des 90's, il se révèle sous son aspect le plus humain et le plus touchant.
Commenter  J’apprécie          220
Kurt Cobain fait partie de mes incontournables "héros" de ma jeunesse.
Ce livre est un ramassis de pensée plus ou moins folle du chanteur.
Il se droguait, c'est indéniable. Il s'est autodétruit, c'est une certitude.
Il parle beaucoup de suicide, de drogue et de journaliste très méchant envers Nirvana.
J'ai découvert ses dessins et redécouvert les paroles de ses chansons :

Rien de neuf c'est tous les jours
On pourrait chier sur scène qu'ils seraient
encore fans
Si c'est une marque connue, si c'est une
marque connue, si c'est une marque connue
Tous les kids en boufferont -
Si c'est bien emballé
Voler un son et imiter
Rester dans un format établi
Pas de poésie
Juste les faits

Aero zeppelin 

Il restera malgré tout un de mes « héros », un personnage à part…

Bonne lecture !
Lien : https://angelscath.blogspot...
Commenter  J’apprécie          300
Très déçu... J'adore Nirvana et j'ai voulu découvrir le fameux Journal de Kurt Cobain. Mais plus j'avançais dans ma lecture, plus je commençais à m'ennuyer. Kurt nous raconte sans cesse les mêmes choses, et on voit parfois dans ce qu'il écrit qu'il n'était pas très clair.
Commenter  J’apprécie          250
Assez mal à l'aise d'entrer dans son univers et pourtant, il a fait "mouche" ! PAN en plein coeur !
Edité longtemps après sa mort, encore une façon de se faire du fric de la part de sa "chère" femme, ce journal reflète un être fragile, un petit oiseau, un "gamin perdu", ses mots sont délicats, purs, aériens ou tout l'inverse : trash, déjantés, en détresse !
Perdu mais si lucide !
Le mal de vivre, se sentir en trop, jamais à sa place.
Il manque ! 30 ans déjà.... (Non à cette conclusion si hâtive du suicide).
Commenter  J’apprécie          176

Citations et extraits (36) Voir plus Ajouter une citation
Lithium

Je suis si heureux car aujourd'hui j'ai trouvé mes amis
Ils sont dans ma tête

Je suis si moche, mais c'est pas grave car toi aussi
Nous avons cassé nos miroirs

Dimanche matin ressemble aux autres jours pour ce que j'en ai à faire
Et je n'ai pas peur

Je suis si seul, mais c'est pas grave je t'ai rasé la tête
Et je ne suis pas triste

Peut-être simplement
C'est de ma faute, d'après ce que j'entends mais je ne suis pas sûr

Je suis tellement content, je suis impatient de te retrouver
là-bas-mais je m'en fous

Je suis si excité, c'est pas grave, mes intentions sont bonnes

Je t'aime bien-je ne vais pas craquer
Tu me manques-je ne vais pas craquer
Je t'aime-je ne vais pas craquer
Je t'ai tué-Je ne vais pas craquer
Commenter  J’apprécie          850
J'ai dégivré le freezer au marteau.
Quelques heures plus tard, Tracy a senti une atroce odeur de gaz, on pensait que c'était le Fréon donc on a sorti tous les animaux et les émanations sont devenues si terribles qu'on ne pouvait plus rentrer dans l'appartement. Elles ont commencé à nous cramer la peau alors on a dormi chez des voisins pendant un nuit et à Tacoma la deuxième nuit. Apparemment, ce n'était pas le Fréon mais un gaz encore plus mortel appelé bioxyde de soufre. C'est comme remplir un seau d'ammoniaque et d'eau de Javel et maintenir de force la tête de quelqu'un au-dessus. J'avais laissé sorti un bout de flan au caramel et il est devenu vert fluo en une nuit. Moralité, ne frappe pas sur ton freezer avec un marteau.
Commenter  J’apprécie          650
Un petit pourcentage de la population est né avec la capacité de discerner l'injustice. Ces gens ont tendance à se poser des questions sur l'injustice et à chercher des réponses d'une manière que leurs oppresseurs estimeraient anormale. Ils ont des tendances et des talents en ce sens où ils ont su très tôt qu'ils avaient le don de remettre en cause les plans établis par d'autres pour leur avenir.
Commenter  J’apprécie          900
un samedi soir je me suis soûlé et défoncé puis j'ai marché le long de la voie ferrée et je me suis allongé sur les rails pour attendre le train de onze heures avec deux gros bloc de ciment sur la poitrine et les jambes et le train s'est approché de plus en plus près.
Et il a roulé sur la voie d'à côté au lieu de me passer dessus.
Commenter  J’apprécie          920
Si vous voulez savoir à quoi ressemble la vie après la mort, enfilez un parachute, montez dans un avion, injectez-vous une bonne dose d'héroïne dans les veines immédiatement suivie d'un coup de gaz hilarant, et sautez.
Ou immolez-vous.
Commenter  J’apprécie          1110

Video de Kurt Cobain (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Kurt Cobain
Lecture musicale par l'auteur & Aurélie Saada
Ils sont six. Jeunes, rebelles et insouciants. Idéalistes et sans concession, ils traversent leur adolescence avec des rêves trop grands pour eux. Dans trois mois, ils passent le bac. Mais aujourd'hui, Kurt Cobain est mort…
Et tout va basculer. Comment se construire quand tout autour vacille et que les repères explosent ? Comment jouir de ces derniers instants avant l'âge adulte alors que la société leur réserve un avenir dont ils ne veulent pas ? Ils sont les ultimes représentants de la génération X, et vivent là les premières heures d'un monde en plein bouleversement. Nous sommes en 1994. D'ici peu, rien ne sera plus pareil. Dans cette chronique de fragments de vie, Joseph d'Anvers nous offre l'instantané fulgurant d'une époque en mutation.Joseph d'Anvers, ancien boxeur formé aux arts appliqués et au cinéma à la Fémis, est auteur-compositeur-interprète, musicien et écrivain. Son dernier album, Doppelgänger, ainsi que les précédents, ont été unanimement salués par la presse. Un Garçon ordinaire est son troisième roman.
« Quand mes pensées m'entraînent vers l'avenir, l'anxiété me gagne. Quand elles se fixent sur aujourd'hui, c'est un sentiment de vide et d'inutilité qui point. Les souvenirs me mélancolisent. » Un garçon ordinaire, Joseph d'Anvers
À lire – Joseph d'Anvers, Un garçon ordinaire, Rivages, 2023.
À écouter – Doppelgänger, Modulor Music, 2021. – Aurélie Saada, Bomboloni, Columbia Records, 2022.
+ Lire la suite
>Histoire, géographie, sciences auxiliaires de l'histoire>Biographie générale et généalogie>Biographie: artistes et sportifs (789)
autres livres classés : musiqueVoir plus
Les plus populaires : Non-fiction Voir plus

Autres livres de Kurt Cobain (1) Voir plus

Lecteurs (676) Voir plus



Quiz Voir plus

Arts et littérature ...

Quelle romancière publie "Les Hauts de Hurle-vent" en 1847 ?

Charlotte Brontë
Anne Brontë
Emily Brontë

16 questions
1080 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , littérature , art , musique , peinture , cinemaCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..