AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782266277075
432 pages
Pocket (30/11/-1)
  Existe en édition audio
3.65/5   1051 notes
Résumé :
Une terrible révélation.
Une épouse modèle qui disparaît ...
Et la vie d'Adam explose.

Lors d'une soirée, un inconnu aborde Adam et lui révèle que sa femme Corinne a commis un terrible mensonge. Mais quand ce dernier la confronte, elle s'enfuit en lui laissant un étrange message ...
Cybercriminels, arnaqueurs, tueurs à gages ...
Qu'a fait Corinne, cette mère de famille sans histoires, pour se retrouver au cœur d'une terribl... >Voir plus
Que lire après IntimidationVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (158) Voir plus Ajouter une critique
3,65

sur 1051 notes
Quand on a lu tous les livres d'un auteur , on sait exactement ce qu'on va y trouver et pourquoi on a envie de le trouver ! Avec"Intimidation", je voulais un standard de qualité et me retrouver "à la maison " .
Pari réussi , Coben est égal à lui même , c'est pas le meilleur mais ça fait son effet . Et si on reconnait la qualité d'un roman policier à sa fin, je dois dire que Harlan ne cède pas à la facilité ... mais chhhut ! Vous n'en saurez pas plus !
Adam , marié , deux enfants se voit accosté dans un bar, par un inconnu . Sa femme lui aurait menti , elle lui aurait fait croire qu'elle était enceinte alors que ...
Après ces révélations , la vie d'Adam ne sera jamais plus la même . Sa femme disparaît et il se met à enquêter.

Coben a de la bouteille , et il sait vous maintenir en haleine , et tourner les pages et aller jusqu'au bout de la nuit ...
Par contre si je puis me permettre [ mais je puis ! Puisque babélio est un espace de liberté et que c'est ma critique ..], Harlan Coben est un gros macho ! Les femmes de ses romans , qu'elles soient mères de famille, stripteaseuses, ou catcheuses (quel hasard!), sont toutes canons PAR CONTRE , le Adam et ses collègues : aucune description physique .[ C'est pas bien ça Harlan , hein , c'est pas du jeu , on n'est pas( que) des objets ...Je suis pour la parité homme/femme , tu vois ...]
Ça me fatigue un peu ce coté macho chez Harlan mais comme encore une fois, il cite le Boss dans un roman, comme dirait Charlie : "Tout est pardonné , tout est oublié ".
Et puis, ses romans ont le goût de l'Amérique , ses banlieues, ses terrains de sport et ça je ne sais pas y résister ...
Commenter  J’apprécie          8411
Les Harlan Coben pour ma fille c'est un peu comme les Ferrero rocher pour ma femme ou les fraises Tagada pour moi : impossible d'y résister plus de cinq minutes. Evidemment ceux-ci se retrouvent dans mon coin lecture, débute alors une pression quasi quotidienne : "tu l'as commencé Intimidation ?".
Et c'est parti pour mon treizième livre de cet auteur, dont je commence à connaître un peu trop les ficelles.
Cette fois-ci c'est un avocat, Adam Price, bien sous tous rapports à qui un individu confie que sa femme l'a bidonné au sujet d'une grossesse puis avait perdu le bébé.
- Pourtant j'ai vu le test, et s'arrondir son ventre, rétorque l'avocat.
- Bidon et faux ventres, avez-vous vu votre femme nue à cette époque ? Vérifiez vos relevés de compte et voyez s'il y a un versement à Novelty Funsy.
Armé de ce seul renseignement, Adam démarre une enquête qui verra disparaître sa femme, elle lui laisse comme message : "on ferait mieux de faire un break. Prends soin des enfants. Laisse-moi quelques jours". Et puis plus rien. Plus de trace, plus de prélèvement, aucun retrait d'argent qui puisse la localiser.
Déjà la mise en bouche de départ me paraît un tantinet tordu et ne pas voir ça nana nue dépasse l'entendement. le site évoqué me parait surréaliste : Grossesse-Bidon.com. La suite de m'a guerre emballé non plus, rien n'a vraiment retenu mon attention, a part à la page 145 ou il évoque "Dust in a Wind" du groupe Kansas, un super morceau. du coup mon cervelet est parti dans les méandres de mes souvenirs musicaux des années 70. C'est dire si le bouquin me gavait sérieux. le seul avantage c'est qu'il se lit vite. C'est peu.
Du coup j'ai mis "bof" comme note.
Commenter  J’apprécie          452
Ayant presque entièrement lu la bibliographie d'Harlan Coben, je trouve comme beaucoup d'autres lecteurs, que celui-ci est loin d'être son meilleur livre. Aurait-il du mal à se renouveler ? Quantité n'est pas toujours synonyme de qualité...
L'intrigue de ce roman est basée, comme celle de "Tu me manques" sur les dangers d'internet et ses dérives liées au manque de sécurité. Diverses histoires de chantage se télescopent pour nous donner au final quelque chose d'assez décousu et de rapidement terminé, comme si l'auteur était pressé de rendre sa copie. J'avoue aussi que l'humour dévastateur de Myron et Win me manque.
Ma critique à moi va également donner l'impression d'être bâclée mais j'ai une excuse : étant en vacances, je suis obligée de faire cette dernière sur une tablette et ce n' est vraiment pas ma tasse de thé.
Un petit 12/20 pour cette suite de secrets dévoilés.
Commenter  J’apprécie          370
Première rencontre avec Harlan Coben et un bilan mitigé pour cette lecture.

Coté intrigue, il n'y a rien à redire : le suspense est au rendez-vous et l'on tourne les pages a toute vitesse. le roman se lit très vite et les chapitres sont très courts. Adam rencontre un inconnu lors d'une soirée qui lui apprend que sa femme lui a menti. Si au début, il croit a une blague très vite, il découvre que le mensonge est bien vrai. le lendemain, sa femme disparaît.

Mon premier reproche est que le roman n'a pas d'introduction, on rentre directement dès le premier chapitre dans l'intrigue. Ce premier problème de construction est déstabilisant d'autant que pas la suite, j'ai eu l'impression que l'auteur survolait le roman sans jamais rien approfondir. En effet, les chapitres sont courts et les personnages peut travaillés, ce qui apporte pas mal de confusion. La fin m'a déçu, je m'attendais a quelque chose d'un peu plus spectaculaire mais pas d'aussi banal.

Cinq autres romans de l'auteur sont toujours dans ma PAL, et j'espère vraiment qu'ils seront davantage a la hauteur que celui-ci.
Lien : http://missmolko1.blogspot.i..
Commenter  J’apprécie          342
Trop de livres qui trainent dans ma pile depuis un moment déjà. Je pars sur une valeur sûre. Quoi de mieux qu'un petit Harlan Coben pour entamer cette 5e semaine de confinement?

Après "Ne le dis à personne...", "Intimidation" est le second livre que je lis de l'auteur. Mais visiblement ce n'est pas l'un de meilleurs, les avis sont plutôt mitigés, le mien aussi.

Il n'y a pas à dire, c'est une bonne lecture. Ça se lit vite, facilement, c'est agréable, un petit thriller comme il faut avec une intrigue sympathique mais malheureusement pas haletante. Disons que quand je devais faire une pause, je n'étais pas ultra impatiente à l'idée de reprendre la lecture. Et il y a aussi quelque chose qui m'a beaucoup dérangé : trop de personnage. Et en lisant les autres critiques je me suis aperçue que je n'étais pas la seule à le pensé. Trop de personnages, ce qui fait que je me suis perdue plusieurs fois et emmêlé les pinceaux jusqu'à perdre le fil. Bref.
Ça reste quand même Harlan Coben, il y a du rythme, des rebondissements, un personnage un minimum attachant et une écriture fluide qui donne quand même envie de tourner les pages et d'aller plus loin.

Pour moi c'est une bonne lecture mais, me rappellerais-je encore de la fin dans un mois?
Commenter  J’apprécie          280


critiques presse (1)
LeJournaldeQuebec
23 janvier 2017
Harlan Coben propose à ses lecteurs une nouvelle intrigue féroce, chargée de moments qui vont hanter vos soirées de lecture.
Lire la critique sur le site : LeJournaldeQuebec
Citations et extraits (78) Voir plus Ajouter une citation
EN PENETRANT DANS LE GARAGE, l'inconnu songea, comme presque chaque fois qu'il venait ici , à toutes les grandes entreprises qui avaient débuté dans les mêmes conditions . Steve Jobs et Steve Wosniak avaient lancé Apple (pourquoi ne pas avoir appelé leur société Les Steve? ) en vendant les cinquante premiers ordinateurs Apple I de Wosniak dans un garage à Cupertino , Californie . Jeff Bezos avait démarré Amazon en vendant des bouquins en ligne depuis son garage à Bellevue, Washington . Google, Disney , Mattel, Hewlett-Packard, Harley Davidson étaient tous nés , à en croire la légende , dans un petit garage de rien du tout .
Commenter  J’apprécie          170
Les parents cherchent à vous préserver coûte que coûte, même si, dans leur langage, "préserver" signifie "mentir". Ils croient vous aider, mais, au final, c'est pire. C'est comme le père Noël. Quand il avait compris que le père Noël n'existait pas, Thomas ne s'était pas dit : "Je suis en train de grandir." Ou : "Ces trucs-là, c'est pour les bébés." Non, son premier réflexe fut plus primaire : "Mes parents m'ont menti."
Comment voulez-vous faire confiance, après ça ?
Commenter  J’apprécie          130
Il se souvint avoir lu quelques part que les flics évaluaient la culpabilité d'un suspect à la qualité de son sommeil. Un innocent laissé seul en garde à vue restait éveillé à cause de son désarroi et de l'angoisse d'être accusé à tort. Un coupable n'avait aucun mal à s'endormir. Adam n'y avait jamais cru : c'était certes séduisant comme théorie, mais peu plausible. Et cependant lui, l'innocent, n'arrivait pas à fermer l’œil, alors que sa femme - la coupable ? - dormait comme un nouveau-né.
Commenter  J’apprécie          120
Johanna Griffin avait deux bichons havanais nommés Starsky et Hutch. Au début, elle ne voulait pas entendre parler de bichons. C'étaient des chiens de petite taille, or Johanna avait grandi avec des dogues allemands et considérait les petits chiens, mon Dieu, pardonnez-lui, comme des semi-rongeurs. Mais Ricky avait insisté et il avait eu fichtrement raison. Johanna avait toujours eu des chiens, et ces ceux-là étaient vraiment adorables.
Commenter  J’apprécie          90
Franchement . Doit-on laisser partir un délinquant , les mains dans les poches ? Que fait-on quand un voyou refuse de vous écouter ? On l'embarque en douceur ? Au risque de mettre en péril votre vie ou celle de votre coéquipier ?
C'est qui , les sales cons , qui ont édicté ces lois ?
Bref le gars était mort [...]
Commenter  J’apprécie          110

Videos de Harlan Coben (80) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Harlan Coben
Cet épisode a été enregistré avec des patients hospitalisés au Centre d'Activité Thérapeutique et d'Eveil à l'hôpital San Salvadour de l'AP-HP situé à Hyères à l'automne 2023.
Le livre lu dans cet épisode est « Ne le dis à personne » d'Harlan Coben paru aux éditions Pocket. Avec la participation de Baptiste Montaigne, champion du grand concours national de lecture « Si on lisait à voix haute » 2023 pour le générique, Benoit Artaud à la prise de son et montage.
Remerciements à Marie-Thérèse Poppe, éducatrice spécialisée au Centre d'Activité Thérapeutique et d'Eveil à l'hôpital San Salvadour, Paul Grégoire, éducateur spécialisé au Centre d'Activité Thérapeutique et d'Eveil à l'hôpital San Salvadour et Isabelle Michel, cadre socio-éducatif de l'hôpital San Salvadour à Hyères, ainsi qu'à Marcus Malte, écrivain.
 
*** Le Centre national du livre lance un programme en direction des hôpitaux, Mots parleurs, en partenariat avec l'Assistance Publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP). Cette action s'inscrit dans la continuité des actions menées pour transmettre le goût de la lecture à tous et notamment aux publics éloignés du livre.Définitivement tournée vers la jeunesse, cette action vise à conjuguer lecture, écriture et mise en voix. Les adolescents et les jeunes adultes, en collaboration avec le personnel hospitalier, sont ainsi inviter à choisir un livre parmi une sélection, en lien avec la thématique de l'édition 2023 des Nuits de la lecture : la peur.
Pour cette première édition 2023, six établissements de l'AP-HP participent. Quatre établissements sont situés en Île-de-France et deux en région (Provence-Alpes-Côte d'Azur et Nouvelle-Aquitaine). le projet se déroule de fin septembre 2023 à début janvier 2024. A partir d'un ouvrage sélectionné avec le personnel hospitalier, les adolescents et jeunes adultes sont amenés à choisir des extraits de textes pour les lire et les commenter. Sur la base du volontariat, Mots parleurs propose ainsi à des groupes de cinq à dix patients accompagnés de personnel soignant d'écrire et d'enregistrer leur production, au cours de six ateliers répartis dans différents hôpitaux. Ils débattent pour élire l'ouvrage qui constituera la matière de leur travail.
Afin de les guider dans la sélection des extraits, dans la rédaction et dans l'enregistrement du podcast, ils sont accompagnés par un écrivain ou un comédien, ainsi qu'un technicien du spectacle. Ce podcast, d'une trentaine de minute, sera ensuite mis à disposition de tous les patients et personnels soignants de l'AP-HP.
 
Suivez le CNL sur son site et les réseaux sociaux :
Site officiel : www.centrenationaldulivre.fr Facebook : Centre national du livre Twitter : @LeCNL Instagram : le_cnl Linkedin : Centre national du livre
+ Lire la suite
autres livres classés : thrillerVoir plus
Les plus populaires : Polar et thriller Voir plus


Lecteurs (3429) Voir plus



Quiz Voir plus

Harlan Coben, presque...

Ne le ... à personne ?

dis
donne

5 questions
404 lecteurs ont répondu
Thème : Harlan CobenCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..