AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782350871882
158 pages
Éditeur : Editions Héloïse d'Ormesson (08/03/2012)

Note moyenne : 3.87/5 (sur 60 notes)
Résumé :

Ils se sont rencontrés à Biarritz. De cette romance estivale sur fond de plages sauvages et de balades en scooter naît une histoire d'amour, et un désir d'enfant. Le jeune couple parviendra-t-il à conjurer les coups du destin, â préserver l'ivresse des débuts ?

Des souvenirs heureux aux épreuves du présent, Harold Cobert explore la vie conjugale du point de vue masculin. Mêlant dérision et tendresse, son échographie d'un père n'esquive rien, ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (27) Voir plus Ajouter une critique
meelly
  11 juin 2012
Il est des livres qui vous touchent au point que vous ne vous vous sentiez pas capable de vous plonger dans une autre histoire avant plusieurs jours. "Dieu surfe au Pays basque" est de ceux-là.
L'histoire pourrait sembler somme toute banale : le narrateur rencontre sa future femme lors de vacances au pays Basque, ce jeune couple fou d'amour (comme s'ils n'étaient encore que de jeunes cons de quinze ans) se découvre, se marie et décide de faire un enfant. le narrateur est presque pris de court lorsque sa femme lui annonce qu'elle est enceinte. Et, au bonheur de devenir père, se mêle aussi l'angoisse de perdre un peu de sa liberté, de son insouciance, de sa jeunesse. Lorsqu'il se réveille brutalement un matin de juin après un cauchemar dans lequel sa femme lui annonce que le bébé est mort, le narrateur se force à ne pas voir des signes partout. le malheur ne peut pas toujours frapper au même endroit : sa femme a déjà perdu un bébé "la petite comète Ferdinand" conçu avec son "prédécesseur". Alors tout ira bien, tout ne peut qu'aller bien, et pourtant...
MON AVIS : Dans ce roman largement autobiographique, Harold Cobert évoque avec beaucoup de pudeur et de sensibilité un évènement rarement évoqué dans la littérature et encore moins à travers le regard de l'homme : la fausse-couche, la non-naissance d'un enfant désiré. Avec poésie, humour, délicatesse et parfois un brin d'ironie, Harold Cobert nous dévoile le ressenti de cet homme tour à tour abattu, impuissant et révolté face à cet évènement qui n'est malheureusement pas rare, mais qui bouleverse chaque couple qui s'y trouve confronté. Lorsqu'il est mis en mots, ce douloureux accident de la vie est rarement raconté d'une manière aussi réaliste, aussi crue et élégante. le ton de Harold Cobert est tellement juste, tellement émouvant que j'ai dû à plusieurs reprises interrompre ma lecture afin de prendre du recul et pour ne pas la terminer trop vite. Il est des livres qui vous font penser que vous comprenez mieux " l'autre" à la fin de leur lecture, "Dieu surfe au Pays basque" est de ceux-là pour moi.
Lien : http://meellylit.canalblog.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
Nadouch
  08 juin 2019
Un tout petit livre sans prétention sur la perte d'un enfant. La femme du narrateur a déjà perdu un bébé par la passé, et on lui annonce que l'enfant qu'elle porte est mort in utero... Aucun doute, il n'y a plus de Dieu, ou alors il est parti surfer au Pays basque...
En alternance avec des chapitres sur leur rencontre, l'histoire de ce couple face à ce grand chagrin. Beaucoup de douleur, bien sûr, mais aussi de l'espoir.
Merci à l'auteur de nous faire partager le point de vue d'un homme sur un épisode aussi triste, douloureux, et pourtant banal aux dires de tout le monde. Pour l'avoir vécu, je peux dire que ce tout petit roman est un joyau de finesse et d'optimisme. Merci aussi pour les vers de Victor Hugo, maintenant enfin devenue maman je les lis avec d'autant plus d'identification et d'émotion...
Commenter  J’apprécie          120
denisarnoud
  07 octobre 2013
Ils se sont connus à Biarritz où ils étaient en vacances. Ils ont été frappés par le coup de foudre. Ils se sont mariés. Ils ont attendu un heureux événement et c'est à ce moment que leur vie heureuse dérape. La femme du narrateur à la veille de l'échographie est victimes d'hémorragies, au début pas d'inquiétude mais le destin semble s'acharner, elle a déjà perdu un enfant d'un précédent mariage. le lendemain les saignements ne se sont pas arrêtés. Direction l'hôpital où on leur annonce que l'enfant est mort et qu'il va falloir procéder à un curetage.
La fausse couche vu du point de vue du père tel est le sujet de ce livre. On y voit le cataclysme que représente pour le futur père la perte de son enfant. le narrateur est anéanti, il s'interroge sur le destin qui se répète, sur l'existence de Dieu. Est il parti surfer au Pays basque alors qu'on a besoin de lui.
Thème très douloureux traité sans pathos, avec simplicité et même humour ce qui donne encore plus de force à ce récit et plus d'ampleur à la douleur de cet homme.
Après Un hiver avec Baudelaire, Harold Cobert nous livre à nouveau un magnifique roman, fort mais tout en sensibilité où les scènes décrivant l'horreur de la situation (description détaillée du curetage) côtoient les scènes de bonheur. Un roman malgré tout plein d'espoir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Sallyrose
  14 février 2021

Ils s'aiment.
D'un amour fou, tendre et généreux.
Ils veulent avoir un enfant.
Tout ne se passe pas comme dans un conte de fées.
Le narrateur nous emmène dans le tourbillon de leur amour naissant, leur rencontre foudroyante. Il nous fait vivre aussi les inquiétudes liées à une grossesse qui ne se passe pas bien.
Un magnifique roman sur le couple, sa résistance aux aléas de la vie sur ce que veut dire être deux lorsque la destinée vous fait une mauvaise surprise.
J'ai été touchée par ce récit d'un amour si fort sans être destructeur, bien au contraire.
C'est tendre, drôle, magique et malgré tout l'histoire se finit bien.
Comme dans les contes de fées. Comme dans la vie aussi, parfois. Souvent finalement
Commenter  J’apprécie          80
LeilaRe
  05 décembre 2014
L'incipit pose le décor :
« Samedi matin. Je me suis réveillé en sursaut. Un mauvais rêve. Ma femme me disait : le bébé est mort. »
Mais en parallèle, nous sommes aux premières loges pour voir naître un amour fou entre le narrateur et sa future femme rencontrée lors de vacances au pays Basque.
« -Tu raccroches.
- Non, toi d'abord !
Nous avions quinze ans, à peine.
Du grand n'importe quoi.
Nous étions heureux, nous étions cons, nous étions heureux d'être cons »
(Au passage, les deux protagonistes sont toujours désignés par Lui ou Elle, on en conclut que c'est fort probablement autobiographique)
« Souvent, les premières fois sont quelque peu désastreuses. On ne se connait pas, on se découvre. Les corps sont comme deux instruments qui s'accordent. Plusieurs essais sont généralement nécessaires avant de jouer à l'unisson et d'atteindre une acmé digne de ce nom. Parfois, malheureusement, cela ne vient pas, ne viendra pas, ni maintenant ni demain. On peut alors se mentir autant qu'on veut, céder aux ruses de la raison pour prolonger le mirage des débuts, mais, tôt ou tard, il faudra se rendre à cette évidence : le corps, lui, ne ment jamais. »
Cet amour se concrétise par un projet de vie, faire un bébé ensemble !
A la veille de la première échographie, des saignements suspects alertent la femme du narrateur, qui a déjà perdu un bébé de 5 jours conçu avec le « prédécesseur ».
Les saignements deviennent hémorragie et l'hémorragie se conclut par un curetage.
La fausse-couche précoce est un sujet dont on a maintes et maintes fois entendu parler, des récits empreints de peine, de larmes parfois, mais toujours de la part de futures mamans éplorées. Ici, c'est un ex-futur papa accablé, qui partage avec nous sa souffrance, son désarroi, ses colères et ses espoirs.
« Les jours ont commencé à passer. Puis les semaines. J'ai continué de travailler avec un étrange sentiment de vacuité. Tout me paraissait frappé d'une profonde inanité. J'accomplissais des gestes et prononçais des paroles de manière automatique, comme si ce n'était pas moi qui les avait accomplies ou prononcées. La colère, la rage et la haine ne me quittaient pas, mais je n'avais plus la force de les accueillir ni de les porter. Je vivais à côté de moi-même. »
Harold nous sert une mise en miroir de la naissance d'un amour et de la mort d'une future naissance ! (la mort prématurée du foetus), sans pathos et sans emphase, mais avec beaucoup de pudeur, de tact et de retenue. Même s'il a réussi à remuer chez moi des souvenirs douloureux, j'ai dévoré le livre d'une seule traite, et ses deux suivants sont dans ma PAL (Un hiver avec Baudelaire et Jim)
Une magnifique plume et une belle découverte !
Lien : http://leeloosenlivre.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30


critiques presse (1)
Lexpress   09 mai 2012
Ce quatrième roman d'Harold Cobert joue sur l'émotion et réserve plein de bonnes surprises.
Lire la critique sur le site : Lexpress
Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
fragglec1974fragglec1974   06 juillet 2012
Les jours ont commencé à passer. Puis les semaines. J’ai continué de travailler avec un étrange sentiment de vacuité. Tout me paraissait frappé d’une profonde inanité. J’accomplissais des gestes et prononçais des paroles de manière automatique, comme si ce n’était pas moi qui les avait accomplies ou prononcées.

La colère, la rage et la haine ne me quittaient pas, mais je n’avais plus la force de les accueillir ni de les porter.

Je vivais à côté de moi-même.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
cecile29cecile29   04 août 2013
Cet été-là, je sortais d'une liaison qui m'avait laissé exsangue de sentiments et de désirs. Une perverse narcissique. Une vraie. Un cas d'école. Qui vous rend fou. Qui vous coupe de tous vos amis pour mieux vous rendre dépendant de sa déviance et de sa méchanceté. Qui vous tient par vos vices et vos faiblesses sexuelles. Qui vous fait prendre l'ombre pour la proie. Qui vous lamine la gueule jusqu'à ce que vous ne soyez plus qu'un piteux et pathétique tas de cendre. Qui pulvérise toute estime de soi en vous.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          21
meellymeelly   11 juin 2012
Mais en réalité, ça n'aurait rien changé. La poisse, la chance, le hasard, les signes, le destin, Jéhovah, Dieu, Allah, tralala youpi, je m'en fous. Tout ça, c'est des conneries. Ils se sont tous barrés surfer au Pays basque et laissent le monde courir à leur perte.
Commenter  J’apprécie          40
Lanto_OnirinaLanto_Onirina   17 décembre 2013
Avec elle, je suis encore plus libre à deux que seul. Une cage dont la fenêtre reste toujours ouverte. Pourquoi s’enfuir voler ailleurs, là, maintenant, tout de suite, alors qu’on peut le faire n’importe quand ? […] Entre elle et moi, pas de ces fameuses concessions, […] mais une confiance réciproque et inconditionnelle. Le contraire de l’amour fusionnel et possessif.
Commenter  J’apprécie          10
benetimbenetim   21 février 2015
"Je crois que je sais ce qu'il nous arrive : nous sommes amoureux."
Une heure sans l'autre et, nous aussi, nous nous sentions comme amputés.
Nous n'avions même plus quinze ans.
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Harold Cobert (47) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Harold Cobert
[EMISSION] LES COUPS DE COEUR DES LIBRAIRES 13-03-20
L'émission "Le coup de coeur des libraires est diffusée sur les Ondes de Sud Radio, chaque vendredi matin à 10h45. Valérie Expert vous donne rendez-vous avec votre libraire Gérard Collard pour vous faire découvrir leurs passions du moment ! • Retrouvez leurs dernières sélections de livres ici ! • • Vincent qu'on assassine (L'Arpenteur) de Marianne Jaeglé aux éditions Folio • La grande histoire du système immunitaire : Mieux comprendre notre corps et ses défenses de Matt Richtel aux éditions Harper Collins https://www.lagriffenoire.com/1037572-article_recherche-la-grande-histoire-du-systeme-immunitaire.html • La dynastie des Forsyte - tome 1 le propriétaire de John Galsworthy et Camille Mayran aux éditions ArchiPoche https://www.lagriffenoire.com/1037556-article_recherche-la-dynastie-des-forsyte-t1-----le-proprietaire.html • La dynastie des Forsyte - tome 2 Aux aguets de John Galsworthy et Rene Pruvost aux éditions ArchiPoche https://www.lagriffenoire.com/124112-divers-litterature-la-dynastie-des-forsyte---tome-2-aux-aguets.html • La dynastie des Forsyte - tome 3 A louer de John Galsworthy et Camille Mayran aux éditions ArchiPoche https://www.lagriffenoire.com/124113-divers-litterature-la-dynastie-des-forsyte---tome-3-a-louer--.html • Rebecca (Les Grandes traductions) de Daphné du Maurier et Anouk Neuhoff aux éditions Livre de Poche https://www.lagriffenoire.com/35476-poche-rebecca.html • Chien pourri est amoureux de Colas Gutman et Marc Boutavant aux éditions EDL https://www.lagriffenoire.com/6187-romans-pour-enfants-chien-pourri-est-amoureux.html • Chien Pourri au Cirque de Colas Gutman et Marc Boutavant aux éditions EDL https://www.lagriffenoire.com/1020259-romans-pour-enfants-chien-pourri-au-cirque-.html • Brèves de comptoir - Tome 4 de Jean-Marie Gourio aux éditions Robert Laffont https://www.lagriffenoire.com/1037562-article_recherche-breves-de-comptoir-t4-----bouquins.html • I love mes petits plats mijotés de Annabelle Schachmes aux éditions Solar https://www.lagriffenoire.com/1034714-livres-de-cuisine-i-love-mes-petits-plats-mijotes.html • Les recettes de la vie de Jacky Durand aux éditions Folio https://www.lagriffenoire.com/1035880-divers-litterature-les-recettes-de-la-vie.html • La Femme à la fenêtre de A.J. Finn et Isabelle Maillet aux éditions Pocket https://www.lagriffenoire.com/141147-nouveautes-polar-la-femme-a-la-fenetre.html • le Rouge et le Noir de Stendhal aux éditions Belin - Gallimard https://www.lagriffenoire.com/1009773-poc
+ Lire la suite
autres livres classés : fausses-couchesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4018 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre