AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782070369089
111 pages
Éditeur : Gallimard (21/01/1977)

Note moyenne : 3.54/5 (sur 82 notes)
Résumé :
" Antigone est ma sainte ", disait Cocteau. C'est pourquoi il a traduit et " contracté " la pièce de Sophocle. " ... Parce que je survole un texte célèbre, chacun croit l'entendre pour la première fois. " C'est dans Les mariés de la Tour Eiffel qu'on trouve la phrase célèbre : " Puisque ces mystères nous dépassent, feignons d'en être l'organisateur. " Sur la première plate-forme de la tour Eiffel évolue une noce bourgeoise, qui vient se faire photographier, tandis q... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Marti94
  04 janvier 2014
Je poursuis mes lectures des différentes versions d'Antigone avant d'aller à la comédie Française voir celle de Jean Anouilh mise en scène par Marc Paquien. le texte de celui qui affirmait que le comble de l'anticonformisme c'est de se montrer conformiste (en entrant à l'Académie Française) est simplifié grâce à une langue plus contemporaine car, effectivement, pas mal de siècles séparent Jean Cocteau et Sophocle. le rôle d'Antigone est un cri de révolte et de raison et on la devine dressant un étendard pour défendre ses idées ; personnage résolument moderne !
Et puis, en deuxième partie, il y a la petite pépite les mariés de la tour Eiffel, théâtre de l'absurde à voir sur scène pour tenter de retrouver l'autruche sortie tout droit de l'appareil photo et rire d'autres surprises du même genre.
Lu en décembre 2013
Commenter  J’apprécie          10
vincentf
  12 août 2010
Aller à l'essentiel, redire juste ce qui compte dans ce mythe mille fois réécrit. Personne n'hésite, tout se fait vite. Antigone n'est pas plus déchirée que Créon. Ils s'affrontent et le tragique déboule comme un torrent. Tout ça va trop vite. On n'a pas le temps de se poser des questions. Juste une piqûre de rappel qui réénonce l'essentiel : il est des lois plus sacrées que les lois de la cité.
*************
Une autruche entre sur scène parce que c'est un gros oiseau qui est sorti de l'appareil photo. Deux phonos décrivent une noce qui dérape, ou, pour être plus précis, qui déconne. Simple délire? Sans doute oui, et simple délire qui fait du bien, même s'il manque les musiques. Sur la tour Eiffel, l'autre jour, c'était hélas bien plus conventionnel.

Commenter  J’apprécie          10
VACHARDTUAPIED
  28 mars 2013
A vrai dire, je n'ai lu que "les mariés de la Tour Eiffel", l'"antigone" de Sophocle, déjà, j'avais eu du mal. Par contre, les dialogues de 2 phonographes qui commentent des noces et leurs photographes, c'est du grand n'importe quoi et c'est ça qu'est bon chez Cocteau....
Commenter  J’apprécie          10
Morgouille
  24 décembre 2010
Ma première Antigone lue… Je ne peux pas encore comparer, vous dire laquelle je préfère, mais j'ai beaucoup aimé la version de Jean Cocteau. J'aime les mots qu'il utilise, le fait que ce soit court, concis et net. J'ai adoré la façon dont il expose le drame, la manière dont les éléments tragiques sont amenés avant de s'imbriquer.
Bon, le mythe reste bien sûr égal à lui-même… Antigone désobéit aux ordres en enterrant le corps de son frère, jugé comme un ennemi indigne par le roi Créon. Sa soeur Ismène tente de l'en empêcher, en vain. Antigone est enfermée, elle se pend. Hémon, fils de Créon et fiancé d'Antigone se tue, suivi de près par sa mère Eurydice.
La puissance dramatique est belle dans sa brièveté, qui la rend plus intense. [...]
Lien : http://morgouille.wordpress...
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
MorgouilleMorgouille   24 décembre 2010
ANTIGONE – La mort veut une seule loi pour tous.
CREON – Mais l’envahi et l’envahisseur ne doivent pas être traités également.
ANTIGONE – Qui sait si vos frontières ont un sens chez les morts ?
CREON – Jamais un ennemi mort ne devient un ami.
ANTIGONE – Je suis née pour partager l’amour, et non la haine.
CREON – Descends donc chez les morts aimer qui bon te semble ; mais de mon vivant, jamais une femme ne fera la loi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
MorgouilleMorgouille   24 décembre 2010
LE CHŒUR – L’homme est inouï. L’homme navigue, l’homme laboure, l’homme chasse, l’homme pêche. Il dompte les chevaux. Il pense. Il parle. Il invente des codes, il se chauffe et il couvre sa maison. Il échappe aux maladies. La mort est la seule maladie qu’il ne guérisse pas. Il fait le bien et le mal. Il est un brave homme s’il écoute les lois du ciel et de la terre, mais il cesse de l’être s’il ne les écoute plus. Que jamais un criminel ne soit mon hôte. Dieux, quel prodige étrange ! C’est incroyable, mais c’est vrai. N’est-ce pas Antigone ? Antigone ! Antigone ! Aurais-tu désobéi ? Aurais-tu été assez folle pour te perdre !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
MorgouilleMorgouille   24 décembre 2010
Après LES MARIÉS, une spectatrice me reprocha qu’ils ne passassent pas assez la rampe. Comme le grief m’étonnait (masques et porte-voix passent mieux la rampe que visages et voix réels), la dame avoua aimer tellement le plafond de Maurice Denis qui décore le théâtre, qu’elle louait les places les plus hautes, ce qui l’empêchait de bien regarder la scène.
Je donne cet aveu comme exemple des réflexions faites par un petit monde sans tête ni cœur qui forme ce que les journaux appellent l’élite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
MorgouilleMorgouille   24 décembre 2010
PHONO DEUX – A la guerre comme à la guerre. Mais que veut mon petit-fils ?
PHONO UN – Je veux qu’on m’achète du pain pour donner à manger à la Tour Eiffel.
PHONO DEUX – On le vend en bas. Je ne vais pas descendre.
PHONO UN – J’veux donner à manger à la Tour Eiffel.
PHONO DEUX – On ne lui donne qu’à certaines heures. C’est pour cela qu’elle est entourée de grillages.
PHONO UN – J’veux donner à manger à la Tour Eiffel.
PHONO DEUX – Non, non et non.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
MorgouilleMorgouille   24 décembre 2010
PHONO DEUX – Vous vous demandez où sont partis le chasseur d’autruche et le directeur de la Tour Eiffel. Le chasseur cherche l’autruche à tous les étages. Le directeur cherche le chasseur et dirige la Tour Eiffel. Ce n’est pas une sinécure. La Tour Eiffel est un monde comme Notre-Dame. C’est Notre-Dame de la rive gauche.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Jean Cocteau (149) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean Cocteau
Jean COCTEAU – Un siècle d'écrivains : 1889-1963 (DOCUMENTAIRE, 1996) Émission « Un siècle d'écrivains », numéro 95, diffusée sur France 3, le 23 octobre 1996, et réalisée par Jacques Barsac.
autres livres classés : théâtreVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Jean Cocteau

Jean Cocteau fut surnommé "touche-à-tout" de génie. Cependant quelle activité ne pratiqua-t-il pas?

poésie
cinéma
composition musicale
dessin

10 questions
77 lecteurs ont répondu
Thème : Jean CocteauCréer un quiz sur ce livre