AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 285565081X
Éditeur : Olivier Orban (30/04/1989)

Note moyenne : 5/5 (sur 1 notes)
Résumé :
C’est en 1909 que Jean Cocteau, aidé par son ami Jacques Renaud, entreprend une adaptation théâtrale du roman d’Oscar Wilde Le portrait de Dorian Gray.
L'histoire de Dorian Gray, cet ange brûlant et glacé, prêt à tout pour préserver sa beauté menacée, pour dérober au temps sa jeunesse, ne pouvait que séduire Jean Cocteau.
Il a alors vingt ans et une atmosphère toute wildienne emplit sa vie. Fêté par un certain Tout-Paris, fasciné par l’Angleterre et se... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Marti94
  23 octobre 2016
Cocteau a su adapter au théâtre le roman d'Oscar Wilde avec une intensité émotionnelle nécessaire pour être totalement appréciable. Car le roman scandalisa l'Angleterre victorienne !
C'est ce qui a du plaire au jeune homme de 20 ans qui commençait déjà à être connu dans le Tout-Paris. Jean Cocteau entreprit cette adaptation avec son ami Jacques Renaud. Elle restera pourtant inédite et ne sera publiée qu'en 1978. C'est cette édition d'origine que j'ai la chance de posséder.
Comme cela s'imposait, Jean Cocteau à simplifier sous forme de dialogues le texte d'origine et a quelque peu changer le nom du roman : "Le portrait de Dorian Gray" devient "Le portrait fantastique de Dorian Gray". Ce qui est parfaitement juste. Car c'est une histoire fantastique même si elle est également philosophique.
Voulant garder sa jeunesse éternelle, le jeune et beau Dorian a vendu son âme en prononçant un voeu devant son portrait, tableau que le peintre Basil Hallward vient de réaliser.
Dorian Gray va conserver la grâce et la beauté de sa jeunesse. Seul son portrait vieillira. le jeune dandy deviendra meurtrier, froid et cynique en compagnie de Lord Henry Wotton. La mort sera la seule issue pour le libérer de ses démons.
Dans cette adaptation il n'y a aucune scène de débauche, tout est suggéré. Et puis, j'ai trouvé très astucieuse la mise en scène pour cacher le tableau aux yeux du public tout en étant présent sur scène.
C'est une histoire dont je ne me lasse pas.
Lu en octobre 2016
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
Marti94Marti94   25 mai 2016
Quelle chose profondément triste. Eh oui ! Profondément triste ! Je deviendrai vieux, horrible ! Et cette peinture restera toujours jeune. Elle ne sera jamais plus vieille que ce jour même ! Ah ! Si cela pouvait changer ! Si c’était moi qui, toujours devais rester jeune ! Et si cette peinture pouvait vieillir ! Pour cela, il n’est rien au monde que je donnerais : mon âme même.
Commenter  J’apprécie          11
Marti94Marti94   23 octobre 2016
Je suis heureux de vivre dans un siècle où de pareils miracles se produisent et nous font croire à la réalité des choses dans lesquelles nous jouons, comme le roman, la passion, l’amour.
Commenter  J’apprécie          10
Marti94Marti94   23 octobre 2016
Ah ! Réalisez votre jeunesse pendant que vous l’avez. Vivez la merveilleuse vie qui est en vous. N’en laisser rien perdre.
Commenter  J’apprécie          10
Marti94Marti94   23 octobre 2016
La réelle beauté finit où commence l'expression intellectuelle.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Jean Cocteau (151) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean Cocteau
E.Couly reçoit Metin Arditi à la Maison Jean Cocteau de Milly-la-Forêt pour son Dictionnaire amoureux de l'esprit français (Ed. Plon). « On ne considère en France que ce qui plaît », dit Molière, « C?est la grande règle, et pour ainsi dire la seule ». Partant de cet indiscutable constat, l?auteur de ce dictionnaire, lui-même amoureux comme personne de l?esprit français, examine d?une plume légère et souvent espiègle les diverses formes dans lesquelles s?incarne en France le désir de plaire : au fil des siècles se sont développés le goût du beau, bien sûr, mais aussi le principe d?élégance, le sens de l?apparat, le souci de légèreté, l?humour, l?art de la conversation, un attachement historique à la courtoisie, la délicatesse du chant classique « à la française », le penchant pour la théâtralité, l?amour du juste, le goût des barricades, du panache, oui, du panache, et, surtout, une exigence immodérée de liberté. Ce dictionnaire parle de Guitry et de Piaf, de Truffaut et de Colette, mais aussi de Teilhard de Chardin, Pascal, Diderot, Renan, Péguy, les prophètes qui ont nourri les artistes de leur pensée et les ont libérés dans l?exercice de leurs talents. L?esprit français a aussi ses interdits. Ne jamais être lourd... Ne pas faire le besogneux... Comment plaire, sinon ? Au fil des pages, ce dictionnaire rappelle que le goût des belles choses a un prix, qu?un tel bonheur ne vient pas sans facture. À défaut, l?esprit français ne serait pas ce qu?il est... Sans vouloir transformer un pays qui, c?est heureux, n?est pas transformable, on pourrait peut-être imaginer, ça et là, quelques mesures aptes à diminuer le montant de l?addition. À l?heure où chacun s?interroge sur la délicate question de l?identité du pays, ce dictionnaire rappelle combien l?esprit français est un cadeau.
+ Lire la suite
autres livres classés : jeunesse éternelleVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox


Lecteurs (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Jean Cocteau

Jean Cocteau fut surnommé "touche-à-tout" de génie. Cependant quelle activité ne pratiqua-t-il pas?

poésie
cinéma
composition musicale
dessin

10 questions
73 lecteurs ont répondu
Thème : Jean CocteauCréer un quiz sur ce livre