AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de argali


argali
  03 février 2014
66 ans est l'âge de toutes les audaces selon Valérie Cohen. L'âge où l'on n'est plus jeune et pas encore vraiment âgé. Où on navigue entre passé et futur incertain et où l'on veut dévorer la vie à pleines dents. Après une vie professionnelle et familiale bien remplie durant laquelle on a parfois mis ses propres désirs et besoins entre parenthèses, il est temps de vivre pour soi. C'est ce que pense Juliette en tout cas. Pour rendre le sourire à son amie Alice, elle va échafauder un plan qui ne recule devant rien et entrainer dans son sillage quatre autres pensionnaires de la résidence service où elle vit désormais.
J'ai mis un peu de temps à entrer dans ce livre. Non qu'il soit mal écrit, au contraire la plume légère et précise de Valérie Cohen est un régal. Mais ces bourgeoises préoccupées de leur apparence, de leurs rides, de leur confort… me semblaient tellement superficielles que je peinais à entrer en empathie avec elles. Puis est arrivée Juliette : un physique de mamy telle qu'on l'imagine, un peu rondelette, les cheveux argentés, n'ayant pas peur du désordre et des miettes que ses petits-enfants peuvent mettre quand ils viennent lui rendre visite…un optimisme à toute épreuve, une réelle gentillesse et un bon sens certain qui désarment les plus réticents. Et la magie opère. On entre dans l'histoire, dans ce périple cocasse où chacun se dévoilera et confiera ses désirs et ses peurs.
Quand on sait qu'un quart de la population a plus de 60 ans, il n'est pas surprenant que Valérie Cohen se soit penchée sur ce 3e âge actif et se soit interrogée sur la meilleure manière d'aborder cette décennie.
Une histoire émouvante, souriante et tendre. Un souffle d'air frais dans la noirceur environnante.
Commenter  J’apprécie          154



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (14)voir plus