AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2350670848
Éditeur : Balivernes (06/06/2013)

Note moyenne : 3.67/5 (sur 12 notes)
Résumé :
Quand la ville s’éveille, elle étire ses grands bras de fer. Ses feux tricolores la font parfois rougir. Elle lance des petites voitures sur son grand circuit, se gonfle de joie quand le soleil est là et pleure avec les nuages, parfois. Le soir venu, elle allume ses réverbères dès la nuit tombée et danse, danse, et jamais ne s’éteint…

Une journée, une saison, une année où l’on voit cette ville vivre une existence aux multiples facettes, reflets de nos... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
Bazart
  12 mai 2014
Parmi mes derniers coups de coeur en littérature jeunesse, figure ce Quand la ville s'éveille de Laurie Cohen et Marjorie Beal, un des rares albums jeunesse que j'ai pu lire sur le thème de la ville, un thème cher à l'urbain que je suis.
Laurie Cohen et Marjorie Beal nous proposent un bel ode à la ville, un hymne très poétique ( il ne faut pas s'attendre une intrigue linéaire mais plus à un poème), et aux images assez magiques .
L'album prend une dimension très contemporaine, très moderne, avec notamment les illustrations toutes en formes géométriques de Marjorie Bréal.On y voit alors une ville pleine de promesses, de sensations, de lumières, de fourmillement
La bonne L'idée de l'auteur Laurie Cohen est de personnifier la ville qui prend tout un tas de caractéristiques précises ( émotive, réveuse, ..), dotés d'immeubles qui ressemblent à des personnes avec tout un tas d'expressions différentes. ...
de Jolies illustrations très colorées, un texte très poétique et un bel objet... Bref, un album à recommander sans l'once d'une hésitation.
Lien : http://www.baz-art.org/archi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
matysim
  04 mai 2014
Album reçu grâce à l'opération Masse critique. Merci à Babelio et aux éditions Balivernes !
Une journée dans la vie d'une ville, ses bruits, ses habitants...Laurie Cohen et Marjorie Béal donnent vie aux immeubles et aux gratte-ciel, thème assez original dans l'univers de l'album jeunesse. Je dirais que c'est la première chose qui a attiré mon attention.
Véritable coup de coeur pour le format : mat et brillant, multitude de couleurs sur fond noir, motifs géométriques...je découvre avec cet album le travail de Marjorie Béal, et j'apprécie !
un seul bémol : le texte, plutôt poétique, et qui colle bien aux illustrations mais sans doute peu accessible pour de jeunes enfants
Commenter  J’apprécie          70
Ewylyn
  12 décembre 2017
J'avais eu la chance de pouvoir lire Quand la montagne scintille et depuis, je cherchais à pouvoir mettre la main sur les autres albums de cette série initiée par Laurie Cohen et Marjorie Béal. J'ai pu emprunter celui-ci à la bibliothèque municipale, mais je rêve de pouvoir me les acheter et les conserver dans ma bibliothèque, parce que ces albums sont absolument géniaux ! Et toute la ville s'éveille n'échappe pas à ce compliment.
C'est du génie de pouvoir manier aussi bien réalité et poésie. Autant sur le thème de la montagne, j'étais en plein enchantement, la nature se prêtait facilement à cela. Sur la ville, j'étais plus sceptique, mais la magie opère finalement et j'ai adoré découvrir le texte de cet album. On nous parle de la ville avec tellement de charme, de poésie, de simplicité et ça fait rêver. Je vois la ville de jour comme de nuit, au rythme des quatre saisons, au gré du temps, dans ses feux tricolores et ses cheminées qui fument, dans sa circulation, de près, de loin... C'est un bel hommage à la ville en général et je suis complètement admirative du travail effectué pour rendre la ville aussi jolie et abordable avec autant de charme et de beauté.
Le texte est simple, mais les mots sont choisis avec soin ; j'ai lu un texte rythmé, joyeux et plein de vie, avec de chouettes rimes et jeux sur les mots. C'est un texte hyper travaillé qui m'a séduite du début à la fin. Cet album n'a pas de personnage au sens premier du terme, ici notre protagoniste majeur, c'est la Ville ; c'est en soi un concept que j'adore ! Je trouve l'idée ingénieuse, j'avais déjà applaudi ce parti pris avec l'album autour de la Montagne, mettre la Ville en avant, c'est franchement chouette. On s'attache mine de rien à cette Ville. L'album est parfait pour les enfants !
D'autant plus que les illustrations sont très agréables à voir. J'adore les jeux de textures, de couleurs, de formes que nous propose l'illustratrice. C'est un vrai ravissement, on sent à quel point il y a une part de réalité et une portion d'imaginaire, j'étais loin de m'imaginer apprécier un style aussi carré et géométrique. Je suis fan du travail réalisé pour nous présenter une Ville colorée, proche de nous, sympathique où les éléments composant les double-pages se reconnaissent aisément ! Les enfants vont adorer nommer les arbres, les oiseaux, les voitures... J'ai un coup de coeur pour la dernière double-page qui évoque la Ville vue du ciel, de nuit, je la trouve magnifique cette illustration.
En somme, cette série d'albums vaut clairement le coup ! C'est intuitif et drôle, charmant et poétique, travaillé et génial, plein d'imagination et de couleurs, on s'émerveille à chaque page tournée. le texte nous présente une Ville très agréable à découvrir, les illustrations sont magiques, l'ensemble fonctionne à merveille et j'espère pouvoir lire d'autres albums de ce duo incroyable.
Lien : https://la-citadelle-d-ewyly..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
circeerogue
  05 avril 2014
Très bel album reçu aujourd'hui grâce à Masse Critique. Les illustrations sont très gaies, très colorées. Les immeubles ont un côté sympathique avec leurs fenêtres/yeux rendant la métropole bien vivante comme le suggère le texte. On a l'impression d'être dans une ville enfantine grâce aux tons très colorés, à l'air jovial et curieux des immeubles et aux petites voitures et autres véhicules qui ressemblent à des jouets. Tout est très géométrique: accumulation de rectangles, triangles, ronds etc, comme des collages qu'on pourrait faire avec des petits.
Le texte au final est très simple à comprendre même s'il y a beaucoup de synonymes, beaucoup d'adjectifs : ce qui est plutôt bien car il montre la richesse de la langue française !! Juste un petit hic : dans l'évocation des saisons : on passe de l'automne au printemps puis à l'hiver et enfin à l'été : il est dommage que ce ne soit pas dans l'ordre.
Bref un album plutôt sympathique
Commenter  J’apprécie          10
lectures2thalie
  11 juin 2013
Un album surprenant...
Ahhh, voilà un album original.
A la fois moderne par les illustrations très géométriques de la talentueuse Marjorie Bréal et poétique par le texte tout en rimes de Laurie Cohen.
L'objet est très beau, il y a un travail très intéressant quant au choix du format qui donne tout son sens aux reste de l'album car on dirait un immeuble parmi les autres, un élément de la ville. Les illustrations ont la place de s'épanouir et le texte est très lisible avec certains mots mis en exergue.
Commençons par les illustrations. Elle attirent le regard et donnent instantanément envie de découvrir le texte.
Je les trouve à la fois efficaces, lumineuses et très graphiques. Marjorie Bréal (voir site) est l'Illustratrice qui monte, je suis ravie de pouvoir chroniquer ici un de ses albums. Son style est à la fois épuré et "percutant", elle a un vrai sens de l'espace et chaque illustration est bien équilibrée. Je suis séduite par les couleurs, par les jeux de lumière, par sa vision de la ville: c'est malin! J'aime beaucoup l'Oeil de la ville (voir l'illustration suivante), cette petite touche poétique casse le côté trop "droit", chaque double page comporte un élément qui arrondit, adoucit l'ensemble: subtilement...
Et le texte dans tout ça?
Et bien, j'ai beaucoup aimé aussi. Laurie Cohen propose de personnifier la ville et de vous montrer ce qui constitue sa vie. La ville est ainsi bohème, rêveuse, joueuse, solide ou émotive. C'est intéressant de voir la ville autrement. Les mots sont plutôt bien choisis.
J'ai aimé également que la Ville évolue au gré des saisons. Beaucoup de thèmes peuvent être abordés à travers cet album.
On peut le lire comme une belle histoire, parler du Monde urbain, donner sa propre vision de la ville etc.
A découvrir!
Lien : http://parfumsdelivres.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

critiques presse (1)
Ricochet   02 octobre 2013
La succession de tableaux ne fait pas histoire et le plaisir de l’illustration brillante ne suffit pas à soutenir l’intérêt d’autant que le texte reprend les illustrations sur un ton surjoué. Des images séduisantes qui peinent à faire sens parce que le thème est un peu court.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
circeeroguecirceerogue   05 avril 2014
Elle bat tambour battant, coeur résonnant, frappe de ses grands pieds et dans ses grandes mains.
Commenter  J’apprécie          40
LagagneLagagne   09 décembre 2014
La ville écoute, entend, soupire
et dans un souffle, expire
des histoires et des bruits,
des klaxons et des cris.
Commenter  J’apprécie          00
Video de Laurie Cohen (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Laurie Cohen
Flora Prevosto - Maison d'Eliza A l'occasion de Livre Paris 2018, Flora Prevosto vous présente les ouvrages aux éditions Maison d'Eliza.
autres livres classés : villesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1059 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre