AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9781091330153
Éditeur : La Palissade (15/05/2015)
4.31/5   21 notes
Résumé :
Une nuit,
un oiseau avale
une étoile.
Il devient alors aussi
brillant qu'un diamant...
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
milamirage
  16 août 2015
Par une belle nuit douce et sucrée, un oiseau avala par mégarde une étoile… il devint alors aussi brillant qu’un diamant. Si son plumage faisait des envieux, il n’en restait pas moins que l’oiseau était malheureux : partout où il tentait de se poser, il était rejeté par les animaux qui redoutaient d’être repérés par leurs ennemis. Alors, l’oiseau s’isola pour cacher ses larmes…
Mon avis : Cet album au titre intriguant capte notre regard dès sa première de couverture et une illustration pleine de promesses… et ne nous lâche plus. Se présentant sous forme de conte, le texte joue sur la répétition pour nous offrir une histoire émouvante et douce nous mettant face au désarroi de celui qui peut se trouver à la fois envié et rejeté de par sa différence. Sur les trois dernières doubles pages, le récit se met au silence pour laisser toute la place à la force de suggestion des superbes illustrations qui nous ont déjà transportés jusque là. Toutes empreintes de contrastes, de grands aplats sombres et la luminescence de l’oiseau amplifient le jeu d’ombres et de lumières. Les animaux y sont très bien réalisés, avec une préférence chez moi pour les cerfs et les hérissons et un vrai coup de cœur pour le gros plan sur la tristesse infinie de l’oiseau qui nous montre un regard poignant, ombré de larmes, qui en dit long sur sa détresse. Une très belle promenade au pays de la nuit et de la solitude, un peu de magie et de mystère, une fin ouverte qui permet à chacun de laisser parler son imaginaire, une histoire singulière sublimée par de magnifiques illustrations… que pourrais-je dire de plus...
Public : à partir de trois - quatre ans en lecture accompagnée
Si vous voulez vous rendre sur le site ou sur le blog de l’illustrateur, Toni Demuro, vous pouvez suivre ces adresses :
http://www.tonidemuro.com/
http://tonidemuro.blogspot.fr/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          250
Colibrille
  15 octobre 2015
Tandis qu'il est perché sur une arbre, un petit oiseau avale par mégarde une étoile. L'oiseau devient alors aussi scintillant que la lune elle-même. Son plumage irradiant fait des jaloux et bientôt, le petit oiseau se retrouve exclut par les animaux qui l'entourent. Tous lui reprochent d'attirer les prédateurs. Jusqu'au jour où le petit oiseau rencontre...
C'est avec beaucoup de tendresse que Laurie Cohen nous raconte l'histoire de ce petit oiseau. A travers lui, elle aborde le thème de la différence et de l'exclusion avec beaucoup de délicatesse et de poésie.
Les illustrations de Toni Demuro complètent à merveille le texte de Laurie Cohen. de style plutôt épuré, elles retransmettent toute l'intensité du chagrin de l'oiseau. Au fil des pages, vous voyons l'expression du petit oiseau devenir de plus en plus triste, jusqu'à verser quelques larmes. J'ai trouvé que la colorisation reflétait elle aussi les émotions de l'oiseau. Les couleurs plutôt sombres et froides (bleu nuit, gris, noir) dans les deux premiers tiers de l'histoire, finissent par s'éclairer et devenir plus chaudes (rouge, orange, marron chocolaté) vers la fin de l'histoire, à l'image du petit oiseau dont le coeur se réchauffe grâce à la générosité de son bienfaiteur.
Un album qui aborde le thème de l'exclusion avec subtilité et imagination. Un moment de douceur à partager avec les enfants.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
Pixie-Flore
  18 février 2019
Un oiseau avale par accident une petite étoile. Il se met à scintiller et se voit rejeter par les autres animaux. Jusqu'à ce que quelqu'un lui montre la beauté de sa différence.

Autant dans le texte que dans les illustrations, cet album est beau. Il porte une certaine tristesse même si ça se finit plutôt bien.
Son seul bémol, c'est qu'il finit un peu abruptement et c'est ce qui lui fait perdre une étoile.
Commenter  J’apprécie          60
louloutediary
  15 janvier 2019
J'ai découvert l'existence de ce livre en me perdant sur Instagram. Lorsque j'ai vu qu'il était disponible dans ma bibliothèque, je me suis empressée de le réserver ! Pour la petite histoire, une des bibliothécaires m'a dit que c'était l'un de ses livres coup de coeur, et qu'elle adorait le lire aux enfants lorsqu'elle recevait des classes. Elle espérait d'ailleurs que je le rende rapidement pour pouvoir continuer de partager cette lecture avec d'autres groupes en cette fin d'année.
Dans un premier temps, ma fille Lea ne semblait pas réellement intéressée par ce petit oiseau. Il faut dire qu'en ce moment, ce sont plutôt les princesses et les licornes qui lui font de l'oeil. Mais lorsqu'elle a entendu le discours de notre gentille "dame de la bibliothèque", elle a souhaité le découvrir avec moi :).
C'est l'histoire d'un petit oiseau qui avale par mégarde une étoile. Il se met alors à briller, comme un diamant. Mais malheureusement, il devient gênant pour ses camarades. Il est alors rejeté par les oisillons, les cerfs, ou encore les hérissons.
Ce petit oiseau se retrouve alors seul, triste, et il pleure durant des jours. Une de ses larmes fait germer une fleur en forme d'étoile, qui brille elle aussi. Un humain la voit, s'arrête et s'émerveille. L'oiseau étant à l'origine de cette beauté, il lui propose de devenir son compagnon de voyage.
Cet album est d'une douceur, et d'une poésie ! Je ne peux que rejoindre les avis positifs le concernant. Ma fille a été très touchée par ce petit oiseau si triste d'être exclu par ses camarades. C'est ainsi que nous avons pu discuter de la différence, mais également de la tolérance. Je trouve qu'il est important d'en parler aux enfants, car malheureusement, c'est l'âge où l'on entend déjà des paroles qui peuvent blesser, que ce soit sur un physique, une couleur de peau, une maladie ... Il n'est jamais trop tôt pour leur apprendre à respecter autrui.
Conseillé à partir de 3 ans, ce livre est un bel appel à la tolérance, accompagné de superbes illustrations qui invitent au voyage. Je ne peux que vous le recommander ! Il sera d'ailleurs adapté au cinéma par Célia Rivière et sortira le 6 février prochain sous le titre "La cabane aux oiseaux".
Lien : https://louloutediary.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
bouma
  07 avril 2017
J'ai découvert un texte sensible sur la différence et la solitude. Avec peu de mots, le lecteur comprend rapidement où se situe le problème du héros et compati devant les multiples rejets dont il fait l'objet. Les pages s'enchainent et la répétition de cette demande des autres animaux « Éloigne-toi, tu vas nous faire repérer… » apparaît presque comme une terrible sentence de solitude. Heureusement, l'espoir est là et la fin permet à l'oisillon de trouver sa place dans le vaste monde...
Les illustrations aux tons sombres font ressortir la luminosité du personnage principal et traduisent visuellement l'inquiétude des animaux et la tristesse de l'oiseau. Les toutes dernières pages ne comportent aucun texte et mettent l'accent sur le bonheur retrouvé en proposant des couleurs beaucoup plus claires où l'oiseau apparaît comme un astre parmi d'autres.
Vraiment une belle découverte qui nous fait voir la voie lactée d'une autre manière…
Lien : http://boumabib.fr/2016/12/2..
Commenter  J’apprécie          40


critiques presse (1)
Ricochet   02 octobre 2015
Les silhouettes des animaux en contrastes y gardent un côté artisanal et « tremblotant » derrière l'aspect stylisé, formule de dessin qui convient à merveille au propos. Bravo.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
milamiragemilamirage   15 août 2015
Un oiseau par mégarde
avait avalé une étoile.
D'un seul trait.
Il était désormais plus brillant qu'un diamant.
La nuit on ne pouvait le perdre
car il irradiait de mille feux.
Son plumage faisait des envieux mais
pourtant l'oiseau était malheureux...
Commenter  J’apprécie          120
ColibrilleColibrille   15 octobre 2015
Alors le petit oiseau demeura seul.
Un jour.
Deux jours.
Trois jours.
Chaque jour il versait quelques larmes scintillantes dans la terre.
Et puis... une petite fleur germa.
Une petite fleur dorée qui prit la forme d'une étoile.
Une fleur merveilleuse.
Commenter  J’apprécie          100
milamiragemilamirage   16 août 2015
L'oiseau ému, monte sur l'épaule du voyageur,
et ils repartent ensemble.
Dans le désert,
au loin,
on croirait qu'un homme
porte une étoile
sur son dos.
Commenter  J’apprécie          60

Video de Laurie Cohen (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Laurie Cohen
Flora Prevosto - Maison d'Eliza A l'occasion de Livre Paris 2018, Flora Prevosto vous présente les ouvrages aux éditions Maison d'Eliza.
autres livres classés : étoileVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1225 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre