AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Jean-Claude Icart (Traducteur)
ISBN : 2264008741
Éditeur : 10-18 (08/01/1993)

Note moyenne : 4.16/5 (sur 16 notes)
Résumé :


Léonard Cohen
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
cardabelle
  11 novembre 2016

Salut L'artiste ,

Que de rêves, que d'espoirs bercés par ta musique et tes mots.
Tes chansons étaient toujours là, au milieu des amis ou au coeur d'une solitude...
De bien beaux moments nés dans la jeunesse .
Traversant les époques , les modes ton oeuvre demeure inaltérée ,d'une pureté rare,presque unique ...
On a envie de croire que ta musique est immortelle.
Un merveilleux souvenir.
Commenter  J’apprécie          334
SZRAMOWO
  25 novembre 2014
Que de souvenirs dans ce recueil de poèmes et chansons !
Je l'associe à l'album de Leonard Cohen "songs from a room", le deuxième du canadien, le plus apprécié en France, celui qui contient ses plus belles chansons :
Bird on the wire, un oiseau sur le fil (électrique),
Seems so long ago Nancy, Story of Isaac,
The old revolution,
Bunch of lonesome heroes (avec le fameux : Put out your cigarette my love, hurlé sur fonds de guimbarde électrifiée, qui nous donnait soudain l'illusion de comprendre l'anglais dans le texte)
The butcher.
Le recueil publié ne contient pas de textes chantés, mais il recèle des trésors qui permettent de mieux comprendre l'univers cohénien, sa "judaïté", sa conception religieuse de l'amour des femmes, son détachement de toute chose.
Nous rêvions tous alors d'être aussi cool que Leonard, en rêvant sur la photo de la fille, au dos de l'album, Marianne, devant une machine à écrire, dans la maison du chanteur sur l'île grecque d'Hydra.
Mon amour irraisonnée des Cyclades remonte je crois à cette époque, il ne m'a jamais quitté depuis.
Quoi de plus idyllique sinon, une île grecque, l'amour de sa vie, une chambre aux murs chaulés de blanc, et une machine à écrire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          244
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
JunieJunie   19 mars 2013
Story of Isaac
The door it opened slowly
My father he came in
I was nine years old
Then he stood so tall above me
Blue eyes they were shining
And his voice was very cold
Said I've had a vision
And you know I'm strong and holy
I must do what I've been told.
So we started up to the mountain
I was running he was walking
He knew I would not hide.

You who sacrifice your children
Forgive me if inquire: just according to whose plan?
A scheme is not a vision
And you never have been tempted
By a demon or a god
You who stand above them now
Your hatchets blunt and bloody
You must not do it any more.

When it all comes down to dust
I will kill you if I must
I will help you if I can

When it all comes down to dust
I will help you if I must
I will kill you if I can
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          226
JunieJunie   22 mars 2012
I loved you in the morning
our kisses deep and wild
your hair upon the pillow
like a sleepy golden storm
you know my love goes with you
as your love stays with me
it's just the way it changes
like the shore line and the sea
but let's not talk of love or chains
and things we can't untie
your eyes are soft with sorrow
hey that's no way to say goodbye
I'm not looking for another
as I wander in my time
but walk me to the corner
our steps will always rhyme
many loved before us
I know that we are not new
in cities and in forests
they smile like me and you
but now it's come to distances
and both of us must try
your eyes are soft with sorrow
hey that's no way to say goodbye
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
JunieJunie   19 mars 2013
SUSAN
Susan takes you down
To her place near the river
You can hear the boats go by
You can stand the night beside her
And you know that she's half crazy
And that's you want to be there
And she feeds you tea and oranges
That come all the way from China
And just when you mean to tell her
That you have no love to give her
Then she gets you on her wave length
And she lets the river answer
That you've always been her lover.
And you want to travel with her
And you want to travel blind
And you know you can trust her
For she's touched you perfect body
With her mind.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          79
SZRAMOWOSZRAMOWO   25 novembre 2014
J'ai deux pains de savon,
au parfum d'amande,
un pour toi et un pour moi
Prépare le bain,
chacun va laver l'autre.
Je n'ai pas d'argent,
j'ai tué le pharmacien.
Et voici un flacon d'huile
tout comme dans la Bible.
Vines reposer dans mes bras,
je ferai briller ta chair.
Je n'ai pas d'argent,
j'ai tué le parfumeur.
Regarde par la fenêtre
les boutiques et les gens.
Dis moi ce que tu désires
tu l'auras dans l'heure.
Je n'ai pas d'argent,
je n'ai pas d'argent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
BibaliceBibalice   27 mars 2012
And I swear it happened just like this:
A sigh, a cry, a hungry kiss
The Gates of Love they budged an inch
I can't say much has happened since
But closing time...
(...]
And I missed you since the place got wrecked
And I just don't care what happens next
Looks like freedom but it feels like death
It's something in between, I guess
It's closing time...
Commenter  J’apprécie          70
Videos de Leonard Cohen (24) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Leonard Cohen
Leonard Cohen: I'm Your Man - (documentaire, 2006) Trailer
autres livres classés : poésieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
694 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre