AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782354884598
Éditeur : Gulf Stream Editeur (09/02/2017)
3.51/5   72 notes
Résumé :
Une odeur de moisi. Une cave. L’obscurité totale. Et la peur. La peur qui prend aux tripes. Cauchemar... ou réalité ? Anna ouvre les yeux et prend peu à peu conscience qu’elle n’est pas en train de faire le cauchemar récurrent qui la tourmente depuis son enfance, mais qu’elle est bel et bien séquestrée. Qui l’a enlevée ? Le croque-mitaine qui la terrorise depuis qu’elle a cinq ans, ou un homme de chair et d’os ? Chargé d’enquêter sur l’enlèvement de la jeune fille, ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (31) Voir plus Ajouter une critique
3,51

sur 72 notes
5
6 avis
4
9 avis
3
10 avis
2
3 avis
1
0 avis

Torellion
  26 décembre 2016
Merci aux éditions Gulf Stream et à l'équipe de Babelio pour ce livre.
Anna est une jeune adolescente tourmentée. Tourmentée par la disparition de son père, 11 ans plus tôt, mais également et surtout par ses cauchemars récurrent du croque-mitaine. La bête féroce assoiffé de chair fraîche attend, tapie dans l'obscurité du placard, le moment idéal pour dévorer la jeune fille. Psychose enfantine ou effrayante réalité ?
Un matin qu'Anna se réveille, elle constate qu'elle est dans une cave, attachée, en haillons. Bientôt une ombre s'avance...
Sarah Cohen-Scali nous offre un thriller - pour adolescent - assez sympathique. Parfois un peu long, l'ensemble reste agréable. le style est maîtrisé et l'intrigue prenante. On regrettera seulement la faiblesse de l'intrigue policière dont l'issue est rapidement assez évidente. La réalité virtuelle apporte une touche de modernité et d'inédit à cette intrigue cependant il ne faut pas abuser des bonnes choses.
Une lecture agréable au final.
Commenter  J’apprécie          191
orbe
  07 juin 2017
Anna rêve depuis toute petite qu'un croque-mitaine vient dans sa chambre la dévorer. La disparition de son père quand elle était enfant a contribué à amplifier ses peurs.
A 16 ans, elle reçoit un message qu'elle espère provenir de son père et décide de se rendre au rendez-vous. Elle se volatilise à son tour.
Sa mère décide d'appeler le commandant Ferreira qui avait enquêté sur l'affaire du père. Rien ne se révelera simple...
Un thriller original et prenant qui nous emporte dans une aventure à double fond. le lecteur suit à la fois la séquestration de la jeune fille et l'enquête menée par le policier.
Il va devoir utiliser des méthodes non conventionnelles qui vont véritablement éclairer l'affaire et permettre son denouement.
On se laisse emporter par ce roman à emboîtement qui joue avec les contes de fée et bien sûr, avec nos angoisses.
A découvrir !
Lien : http://www.nouveautes-jeunes..
Commenter  J’apprécie          180
Anarya
  16 janvier 2017
Huis-clos angoissant mâtiné de références aux contes de fées, Phobie joue très bien le jeu de la peur, de l'ambiance malsaine et de la difficulté à voir ce qui tient du fantasme ou de la réalité. Anna est une jeune fille troublée, incapable de passer la nuit hors de chez elle, en proie à des angoisses que personne ne comprend et traumatisée par la disparition de son père. Est-il mort ? Juste disparu, comme tant d'autres hommes qui abandonnent leurs familles quand tout va mal ? Seuls les souvenirs agréables en sa compagnie, quand il lui lisait des contes de fées, la font tenir. Jusqu'au jour où elle est mystérieusement invitée à une fête d'Halloween. Est-ce là une opportunité de retrouver son père ? Quand Anna se réveille dans cette cave, elle comprend que cette fête était une erreur et que son cauchemar ne fait que (re)commencer…
Phobie s'intéresse à nos peurs les plus profondes, aux traumatismes de l'enfance et à leur éventuelle résolution. Pour cela, nous ne suivrons pas que la séquestration d'Anna, aux prises avec un ravisseur maléfique, mais aussi le commandant Ferreira, le policier en charge de l'enquête sur l'enlèvement de la jeune fille, qui va devoir s'associer à un psychiatre pour essayer de la retrouver. Car selon le docteur Fournier, la clé de l'enlèvement d'Anna se trouve dans son passé. Et si Ferreira parvient à résoudre la disparition du père d'Anna, alors il retrouvera la fille…
Avec Phobie, Sarah Cohen-Scali mêle les genres et joue avec leurs codes. Si la première partie relève de l'angoisse et du thriller avec une grande efficacité (on frissonne en découvrant cette atmosphère glauque, sordide de la séquestration d'Anna et des parallèles avec certains contes de fée), la résolution de l'enlèvement d'Anna intervient en plein milieu de roman pour entamer alors une autre dimension de l'histoire…que je ne peux vous révéler sans tout vous gâcher ! Et c'est peut-être ce qui m'a le moins emballée dans Phobie, cette deuxième partie où, même si l'enquête continue, l'angoisse disparaît totalement au profit d'autre chose. C'est compliqué de vous expliquer pourquoi sans vous dévoiler quoi que ce soit… :P En tous cas, pour la partie horrifique, le pari est tenu et, si vous n'avez pas peur du croque-mitaine, lancez-vous ! Amateurs de thrillers angoissants, n'hésitez pas non plus à vous plonger dans l'univers de Phobie. Pour les petites natures, passez votre chemin…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
CDIMarcChagall
  01 octobre 2017
Depuis le départ soudain de son père alors qu'elle avait cinq ans, Anna fait un cauchemar récurrent : chaque soir, elle rêve que le croque-mitaine caché dans son placard vient la dévorer… Aucune thérapie n'a pu venir à bout de cette phobie, héritée de sa prime jeunesse. Alors, quand la jeune fille de 16 ans reçoit une invitation qui ne peut provenir que de son père, elle décide d'affronter ses peurs et d'aller seule découvrir ce qu'il en est. Mais voilà qu'elle disparaît à son tour… Bonne surprise que ce thriller pour adolescents, qui mêle avec aisance références aux contes de fées, terreurs nocturnes et tensions en tous genres. En dépit de quelques longueurs et répétitions (les cent premières pages en particulier sont assez redondantes), le roman est bien écrit et l'intrigue bien ficelée. Cependant, pour les lecteurs habitués du genre, l'enquête de police a tôt fait d'être bouclée. En tant qu'adulte, on ne lira donc pas ce roman pour le suspense, vite éventé, mais pour l'ambiance très singulière qui se dégage de ce conte de fées moderne. L'auteur emmène son lecteur à la lisière entre la raison et la folie, le rêve et la réalité, et porte à chaque instant un regard juste et plein d'empathie sur l'univers des adolescents et de leurs peurs secrètes, ces peurs qui nous habitent encore longtemps, une fois quitté le monde de l'enfance. L'autre grande qualité de ce thriller est d'ancrer l'action dans un contexte historique et scientifique fouillé, qui est habilement exploité. L'utilisation de ces nouvelles découvertes scientifiques donne du poids et de la consistance à l'histoire, sans pour autant plomber le propos. Côté clins d'oeil et références littéraires, à la lecture de ce roman, on ne peut s'empêcher de penser à Bruno Bettelheim et à son fameux ouvrage Psychanalyse des contes de fées : un joli compliment s'il en est ! Si vous cherchez un bon thriller, vite lu mais qui vous fera frissonner gentiment, tournez-vous vers Phobie ! Bonne lecture…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
AnneClaire29
  26 février 2018
Anna dort mal depuis son enfance car le croque-mitaine n'est jamais loin. Surtout depuis qu'elle croit que ce dernier à dévorer son père. Aujourd'hui adolescente elle y croit toujours et a du mal à se lier aux autres et à très peu d'amis.
Après une énième thérapie, sa mère trouve le Docteur Fournier. Ce dernier arrive là où les autres ont échouer. Il arrive à faire parler Anna. Et alors qu'elle croit qu'elle commence à aller mieux, nous la retrouvons dans une cave sentant le moisie et attaché à un matelas. Anna a été enlevé et elle doit suivre les directive de son ravisseur qui n'est autre que le croque-mitaine.
Un début angoissant et très prometteur. On ressent la peur d'Anna qui ne comprend pas ce qui arrive, et ce ravisseur sortie tout droit du placard est angoissant.
Passer le premier tiers du récit, nous nous retrouvons rapidement dans une enquête policière pour savoir qui a enlevé Anna en suivant le commandant Ferreira. Ce dernier était un tout jeune enquêteur sur la disparition du père d'Anna.
L'intérêt pour l'histoire s'étiole petit à petit et la fin est vraiment trop longue. Surtout toutes les explications fournies dans le laboratoire. Cela aurait mérité d'être plus concis.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80

Citations et extraits (53) Voir plus Ajouter une citation
TorellionTorellion   16 décembre 2016
On se reverra enfin !
L'invitation à cette soirée, elle venait de lui.
L'ogre, le croque-mitaine.
Commenter  J’apprécie          150
limaginariumlimaginarium   22 janvier 2017
J'ai beau attendre, non seulement je ne parviens pas à crier, mais je finis par comprendre ce qui se passe. JE NE DORS PAS. Je suis bel et bien réveillée, pleinement consciente. Je ne suis pas en train de faire mon cauchemar récurrent, celui qui revient systématiquement me hanter avec une régularité d'horloge. Il ne s'est pas non plus modifié, comme je l'ai cru tout d'abord.
C'est pire que cela.
Il s'est réalisé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   24 novembre 2020
— Les pleins phares ?
— C’est ainsi qu’on appelle, dans le jargon médical, la dilatation excessive de la pupille. C’est une caractéristique du regard des enfants en proie aux terreurs nocturnes. Ce qui était bien le cas d’Anna, au sens propre du terme, pas au sens médical. Terreur nocturne, répéta-t-il en détachant les deux mots. Nocturne, parce que c’était la nuit, tout bêtement, et terreur, parce que cette enfant a été terrifiée par quelque chose. Quelque chose…
— Qu’elle a vu, conclut Ferreira à sa place.
— Exactement ! Qu’est-ce que c’était ?
Ferreira haussa les épaules en signe d’ignorance.
— Je n’en sais rien. J’ai eu ce sentiment cette nuit-là, mais je serais incapable de vous dire pourquoi. C’était davantage une intuition. L’affaire a été rapidement classée, je n’ai pas eu tous les éléments en main. Je ne me suis pas occupé du dossier, mon stage se terminait. Dès le mois suivant, je suis retourné à l’école de police et je n’ai plus eu d’informations.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   24 novembre 2020
Je lui ai dit que j’avais très peur des bruits de bagarre que j’entendais le soir, et le matin aussi, parfois, dans la chambre de maman. Je croyais que c’était l’ogre qui attaquait maman, qu’il voulait la dévorer comme il a dévoré papa. Alors la dame des ennuis, elle m’a expliqué que c’était pas des bruits de bagarre que j’entendais. C’était maman et le nouveau papa qui faisaient l’amour dans le lit. C’est bizarre quand même que l’amour, quand les grandes personnes le font, ça ressemble à une bagarre, non ? remarque-t-elle, songeuse… Bref, la dame des ennuis, elle a dû en parler à maman, parce qu’après maman a plus jamais fait l’amour à la maison, ou alors, elle le faisait quand j’étais à l’école. La dame des ennuis m’a expliqué aussi qu’on faisait l’amour pour avoir un bébé. Ça m’a rassurée. Si maman faisait un autre bébé, une petite sœur ou un petit frère, et si jamais il me ressemblait, l’ogre pouvait se tromper et le prendre à ma place… Mais y a pas eu de bébé ! conclut-elle, déçue, avant de s’abîmer dans une nouvelle réflexion.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   24 novembre 2020
Ce sont des maisons de maître, des maisons d’architecte que seuls des gens très riches, vedettes du showbiz ou hommes d’affaires milliardaires, ont les moyens de s’offrir. L’article citait deux exemples précis, photos à l’appui. L’une des maisons était bâtie sur une colline, si bien que certaines parties du premier étage se trouvaient au niveau du sol. Le journaliste précisait que presque toutes les pièces avaient une porte donnant sur l’extérieur, mais que seules deux ou trois d’entre elles étaient utilisées et qu’il était impossible d’avoir une clé pour chacune de ces portes, à moins qu’on ne le veuille vraiment. Dans la deuxième maison, les issues extérieures desservaient directement les chambres afin que chacun des habitants ait une parfaite autonomie, qu’il puisse entrer et sortir à son gré, sans que les autres s’en aperçoivent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Sarah Cohen-Scali (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sarah Cohen-Scali
[EMISSION] LES COUPS DE COEUR DES LIBRAIRES 01-01-2021
L'émission "Le coup de coeur des libraires est diffusée sur les Ondes de Sud Radio, chaque vendredi matin à 10h45. Valérie Expert vous donne rendez-vous avec votre libraire Gérard Collard pour vous faire découvrir leurs passions du moment ! • Retrouvez leurs dernières sélections de livres ici ! • • Gotlib - Les Grands Crus classés de Fluide Glacial de Gotlib aux éditions Fluide Glaciale https://www.lagriffenoire.com/1056458-achat-bd-gotlib-----les-grands-crus-classes-de-fluide-glacial.html • Guide de survie gastronomique à l'usage des obsédés de la bouffe de Stéphane Rose aux éditions J'ai Lu https://www.lagriffenoire.com/1056935-philosophie-politique-guide-de-survie-gastronomique-a-l-usage-des-obsedes-de-la-bouffe.html • Cannibale de Danielle Thiéry aux éditions Syros https://www.lagriffenoire.com/1056017-romans-pour-enfants-cannibale.html • Le guide du zizi sexuel - Nouvelle édition de Hélène Bruller et Zep aux éditions Glénat https://www.lagriffenoire.com/1057589-livres-educatif-pour-enfant--titeuf-----le-guide-du-zizi-sexuel.html • Rien n'est noir de Claire Berest aux éditions Livre de Poche https://www.lagriffenoire.com/1055189-divers-litterature-rien-n-est-noir.html • Putzi de Thomas Snégaroff aux éditions Gallimard https://www.lagriffenoire.com/1055460-divers-litterature-putzi.html • Roy Cohn: L'avocat du diable de Philippe Corbé aux éditions Grasset https://www.lagriffenoire.com/1052877-livres-de-droits-roy-cohn---l-avocat-du-diable.html com/121813-divers-litterature-la-papeterie-tsubaki.html Retour à Martha's Vineyard de Richard Russo et Jean Esch aux éditions Quai Voltaire https://www.lagriffenoire.com/1050905-divers-litterature-retour-a-martha-s-vineyard.html • Peindre la pluie en couleurs de Aurélie Tramier aux éditions Marabout https://www.lagriffenoire.com/1041693-divers-litterature-peindre-la-pluie-en-couleurs.html • Erika Sattler de Hervé Bel aux éditions Stock https://www.lagriffenoire.com/1053915-divers-litterature-erika-sattler.html • La race des orphelins de Oscar Lalo aux éditions Belfond https://www.lagriffenoire.com/1049585-divers-litterature-la-race-des-orphelins.html • Max de Sarah Cohen-Scali aux éditions Gallimard Jeunesse https://www.lagriffenoire.com/30756-romans-pour-enfants-max.html • • Chinez & découvrez nos livres coups d'coeur dans notre librairie en ligne lagriffenoire.com • Notre chaîne Youtube : Griffenoiretv • Notre Newsletter https://www.lagriffenoire.com/?fond=newsletter • Vos libraires passionnés, Gérard Collard & Jean-Edgar Casel • • • #lagriffenoire #bookish #bookgeek #bookhoarder #igbooks #bookstagram #instabook #booklover #novel #lire #livres #sudradio #conseillecture #editionsjailu #editionsstock #editionsphebus #editionsplon #editionsgrasset #editionsperrin #editionspo
+ Lire la suite
autres livres classés : PhobiesVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Quiz sur MAX de Sarah COHEN-SCALI....

Quel est le nom entier de baptème de MAX???

Lukas kuis Abendmahls
Konrad von Honhenfels
Konrad von Kebnersol.
Lukas von Beryl

5 questions
202 lecteurs ont répondu
Thème : Max de Sarah Cohen-ScaliCréer un quiz sur ce livre

.. ..