AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2081294427
Éditeur : Flammarion (02/05/2013)

Note moyenne : 4.08/5 (sur 161 notes)
Résumé :
Il veut vivre pour elle.
Elle veut mourir pour lui.
Gabriel est issu d'un milieu aisé, Clara d'une famille modeste. C'est un homme d'affaires brillant, elle est danseuse. Ils n'étaient pas faits pour se rencontrer et pourtant ils tombent fous amoureux. Contre l'avis des parents de Gabriel et celui de certains amis, ils vivent leur histoire comme si le bonheur pouvait durer toujours. Jusqu'au jour où le destin s'en mêle. Jusqu'au jour où Gabriel doit af... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (46) Voir plus Ajouter une critique
Aela
  26 août 2013
Un récit original et plein d'humanité.
Gabriel est issu d'un milieu très aisé; Il aime Clara, jeune danseuse issue d'un milieu modeste. Il est homme d'affaires et destiné à reprendre l'entreprise familiale.
Les relations entre la jeune Clara et les parents de Gabriel sont difficiles et font penser aux conflits familiaux que l'on pouvait rencontrer au XIX ème siècle.
Clara et Gabriel sont victimes d'un accident de voiture.
Gabriel est dans un état de mort clinique mais il a une semaine pour sauver la femme qu'il aime et l'empêcher de mettre fin à ses jours!
je n'en dis pas plus.
C'est rondement mené.
La fin est inattendue.
Beaucoup de sentiments et de spiritualité dans ce récit qui va plus loin qu'une simple histoire sentimentale.
Commenter  J’apprécie          210
Symphonie
  10 novembre 2017
Si un jour la vie t'arrache à moi... Si un jour tu t'en vas loin de moi...
Comment survivre à l'autre si un tel fait se produisait ? Et justement, la vie s'arrête pour Gabriel en quittant une réception donnée par ses parents, afin de rejoindre Clara la femme qu'il aime, partie précipitamment, blessée par les propos tenus par la mère de ce dernier. L'inévitable se produit : l'accident volant la vie du jeune homme. Mais les anges veillent parfois. Maxime se voit attribuer une semaine, une toute petite semaine pour Réparer les vivants. Ensuite, adieu la vie, l'amour, plus rien pour animer ce corps en sursis.
Si j'ai délaissé un temps les romances, j'avoue que ce premier récit de Thierry Cohen m'a réconcilié avec ce genre de littérature qui fait un bien fou de temps en à autre, par ces jours grisonnants. Une histoire émouvante, tellement bien construite et tellement pleine de rebondissements que je n'ai pas résisté à l'appel du kleenex !!! si vous avez aimé le film " Ghost " cette lecture vous séduira, parce que je vous le dit tout de go ! " C'est un beau roman, c'est une belle histoire..."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          162
Lire-une-passion
  12 mai 2014
Quand j'ai vu ce livre revenir à mon boulot, j'ai été intriguée par la couverture que je trouve superbe, mais aussi par le titre... Puis j'ai lu le résumé, et je l'ai emprunté directement, sans me poser de question. Et me voilà arrivée à la fin de ce roman, en larmes. Il a réussi à me toucher durant toute ma lecture, à tel point que je l'ai dévoré en très peu de temps (si je n'avais pas été fatiguée hier soir, je l'aurais lu d'une traite).
Gabriel est issu d'un milieu aisé et Clara d'une famille modeste. Tout s'oppose à leur rencontre, mais pourtant, lors d'une soirée, ils vont se rencontrer et plus se quitter. Leur amour naissant arrive vite, mais qui a dit que le coup de foudre n'existait pas ? Dès lors, ils vivront leur amour, bien que la famille et les proches de Gabriel ne voient pas du bon oeil leur relation. Eh bien oui, Clara n'est pas riche, donc profite de la richesse de Gabriel, tout cela est logique. Mais ils ont tout faux. Grâce à elle, Gabriel verra la vie d'un nouvel oeil.
Mais le jour où out bascule, tous ces rêves, ces visions du futur éclatent et se brisent en mille morceaux. Gabriel est mort, et Clara prête à le suivre. Il a alors huit jours pour la sauver, et lui faire comprendre que la vie mérite d'être vécue, bien que l'être aimé ait disparu.
Le roman est découpé en deux parties bien distinctes, de telle sorte qu'il nous permet d'apprendre à connaître les deux amoureux, comprendre comment ils se sont rencontrés, et pourquoi cet amour est si fort. J'avoue avoir été agréablement surprise, car je m'attendais à ce que l'on rentre directement dans le vif du sujet et ne pas voir l'avant de la catastrophe. Si ça avait été le cas, il y aurait eu un manque évident de réalisme.
On apprend ainsi à s'attacher à Gabriel et Clara, pour notre plus grand bonheur. Ils sont tous les deux très attendrissants et malgré la classe sociale qui les sépare, ont plein de points communs, que l'auteur n'hésite pas à divulguer. Ils sont vraiment très touchants, et dès les premiers chapitres, j'ai su m'identifier à eux, à tel point que je craignais de voir quand tout s'écroulerait sous leurs pieds. En plus de les découvrir, le compte à rebours est présent et bien angoissant. On sent que plus les pages défilent, plus on se rapproche du drame, et moins on veut le connaître. On échafaude quelques plans, et quand ça arrive, on est choqués et déboussolés.
Je me rappelle encore ma réaction, qui permet de passer à la seconde partie du récit. Ma main devant la bouche, les yeux ronds et les larmes qui montent. Ah et le « oh, non, pas ça ! ». Pourtant on s'y attend, on sait que ça va se produire, mais comme dans tout roman qu'on lit, on espère que l'auteur va changer d'avis au dernier moment et nous annoncer que ce n'était qu'une blague, que les personnages allaient vivre heureux, sans soucis. Oui, mais, dans ces cas-là, cela voudrait dire que tout ceci ne paraît pas réel, que ça enlèverait tout le charme du roman. Alors, on accuse le coup et on continue notre lecture, pour voir comment va se passer la suite.
Et là, on se rend compte que l'auteur avait beaucoup d'idées derrière la tête et réussit à nous surprendre par bien des points. Nous retrouvons les deux personnages complètement désoeuvrés. L'un qui veut rejoindre son amour, l'autre qui tente par tous les moyens de lui faire comprendre qu'elle doit vivre pour eux, et refaire sa vie. Les pensées sont fortes, les sentiments nous bouleversent, et notre coeur se casse au fur et à mesure de la lecture. On sent que la seule issue que l'on souhaite ne viendra pas et qu'il n'y aura jamais de fin heureuse.
Puis la fin arrive et là, on pleure. de nouveau. Mais encore plus que quand l'accident survient. Oui, parce que là dans les dernières pages, ma vue était tellement floue que j'avais du mal à lire correctement, alors je relisais les passages et me faisais encore plus mal. Pas que cette fin est décevante mais... totalement inattendue et très touchante, jusqu'au bout, l'auteur à réussi à me surprendre et rien que pour ça, j'en suis admirative.
Venons-en à la plume de l'auteur. Je pense que l'histoire n'aurait pas été aussi intense, si cette plume n'était pas aussi attendrissante et aussi prenante. Phrases courtes, phrases longues, des mots qui touchent, qui interpellent, l'auteur a su avec perfection retranscrire le malheur que peut vivre un couple qui s'aime d'un amour indéfectible, mais qui pourtant se trouve séparé. de part cette plume, j'ai maintenant très envie de découvrir d'autres romans de cet auteur, et de m'attarder sur ces histoires, qui je l'espère seront aussi touchantes que celle que je viens de lire.
En résumé, un livre qui a su me toucher dès le début, avec des personnages très amoureux, mignons, qui vivent au jour le jour et que l'amour rend plus fort. L'après accident, est une partie très difficile lire, mais a contrario, très prenante et difficile de lâcher, une fois commencée. Aucun temps mort, que des moments attendrissants, tristes, qui nous mettent dans des états impossibles. La plume de l'auteur incite à continuer notre lecture, il sait quand arrêter un chapitre pour nous pousser à voir plus loin, à découvrir la finalité de ce roman.
Justine P.
« — Nous sommes au XXIeme siècle, maman ! Vous me jouez quoi, là ? Vous revisitez la lutte des classe selon votre vision du monde ? Peu importe ce qu'elle a fait et d'où elle vient ! As-tu oublié que papa est issu d'une famille modeste ?
— Ne mélange pas tout ! se défendit vivement Lorraine Sansier. Quand j'ai rencontré ton père, il était un jeune et brillant étudiant.
— Et c'est pour ça que tu es tombée amoureuse de lui ? S'il avait été boulanger ou plombier, tu ne l'aurais pas regardé ? »
« On pense diriger sa vie et, un jour, on découvre qu'on se contente de la suivre. On ne sait pas comment on est passé d'acteur à figurant. On a lâché prise doucement. On a accepté de transgresser une valeur, puis une autre, et on s'est peu à peu éloigné de ce que l'on était. Dès lors, il est plus facile d'avancer que de se retourner pour constater les conséquences de ses trahisons. »
Lien : http://lireunepassion.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
sebbys
  06 septembre 2013
Il s'appelle Gabriel et tombe follement amoureux d'une danseuse. C'est une fille avec qui il va se passer quelque chose qu'il ne croyait plus, l'amour. Car pour Gabriel, les relations amoureuses n'ont jamais été simples et n'ont jamais duré bien longtemps. Quelques semaines tout au plus. Mais avec elle, c'est différent. Elle va lui redonner l'envie de vivre et de sourire, le goût de la vie aussi, qu'il avait un peu perdu. Ils échangeront leurs numéros de téléphone puis un café en terrasse.
Mais la mère de Gabriel ne voit pas les choses aussi simplement qu'elles pourraient l'être. Elle refuse simplement que son fils sorte avec une danseuse, comme si être danseur signifiait la niveau zéro de la société.
Un duel va dès lors naitre entre le fils et la mère. Qui l'emportera?
Encore une fois, avec ce roman, Thierry Cohen nous surprend, et nous enchante, comme il le fait chaque fois dans ses livres. Un talent fou aussi de raconter les choses et d'inventer des histoires toutes plus passionnantes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
Cristina21
  22 janvier 2018
J'ai déniché ce roman dans une foire aux livres. Bien qu'il ne soit pas mon genre littéraire, pour 2 euros, je l'ai emporté avec une pile de thrillers psychologiques pour, plus tard, faire une petite pause après quelques romans complexes ou sombres.
La lecture de ce roman a été rapide et n'a pas été désagréable. Il m'a fait penser à certains livres de Marc Levy et Guillaume Musso pour son côté surnaturel. C'est une histoire qui mêle amour, destin, espoir et croyances, et qui saura à coup sûr émouvoir les amateurs de romance.
Commenter  J’apprécie          92
Citations et extraits (49) Voir plus Ajouter une citation
KimysmileKimysmile   30 août 2013
La vie est un peu à l'image de ce couloir d'hôpital. Derrière chaque porte se niche une existence. Nous avançons à la recherche des êtres qui nous aideront à construire notre vie : notre amour, nos amis. Certains, chanceux ou avertis, connaissent les chambres dans lesquelles les découvrir. D'autres ne savent pas et restent éternellement à errer sans oser toquer ici ou là. Et s'ils ouvrent l'une d'entre elles, ils se montrent incapables de questionner, de s'intéresser vraiment à celles et ceux qui leur font face et repartent dériver vers d'improbables rencontres. Pourquoi ? Parce qu'ils ne savent pas ce qu'ils cherchent. Parce qu'ils ne savent plus qui ils sont. Selon moi, chaque porte ouverte, chaque rencontre, est suscitée par le destin et doit nous apprendre quelque chose.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
Perle-de-ChinePerle-de-Chine   06 novembre 2014
Il existe en chaque homme la possibilité du meilleur et du pire, continua l'ange, ignorant les tourments de Gabriel. Le meilleur s' exprime à travers les valeurs positives et permet d'abattre ses atouts, d'utiliser ses chances de réussir sa vie. Le pire résulte de l'incapacité à les envisager quand le mauvais penchant prend le dessus. Entre les deux, réside le libre-arbitre.
Commenter  J’apprécie          80
infiniinfini   04 novembre 2013
Derriére chaque porte se niche une existence.Nous avançons à la recherche des etres qui nous aideront à construire notre vie:notre amour,nos amis.
Certains,chanceux ou avertis,connaissent les chambres dans lesquelles les découvrir.
D'autres ne savent pas et restent éternellement à errer sans oser toquer ici ou là.Et s'ils ouvrent l'une d'ntre elles,ils se montrent incapables de questionner,de s'intéresser vraiment à celles et ceux qui leur font face et repartent dériver vers d'improbables rencontres.pourquoi?
Parce qu'ils ne savent plus qui ils sont,Selon moi,chaque porte ouverte,chaque rencontre,est suscitée par le destin et doit nous apprendre quelque chose.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
NajReadNajRead   24 janvier 2016
Elle désirait que jamais rie ne cesse, que leur relation évolue, comme celle des couples qui durent parce qu'ils acceptent de laisser la passion lentement s'effacer au profit du partage, puis de la complicité et enfin de l'ineffable et infini besoin de l'autre. Tel fut le chemin qu'ils suivent durant le première année de leur vie à deux.
Or, les amoureux, commettent souvent une erreur, par orgueil plus que bêtise : celle de croire de croire unique et inaltérable la force qui les porte, de penser qu'elle transcende le destin, qu'elle est le destin.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
infiniinfini   04 novembre 2013
il existe en chaque homme le possibilité du meilleur comme du pire[...]
le meilleur s'exprime à travers les valeurs positives et permet d'abattre ses atouts,d'utiliser ses chances de réussir sa vie....Le pire résulte de l'incapacité à les envisager quand le mauvais penchant prend le dessus.entre les deux,réside le libre-arbitre
Commenter  J’apprécie          50
Videos de Thierry Cohen (12) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Thierry Cohen
Thierry Cohen P2
autres livres classés : roman d'amourVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Saurez vous reconnaître les titres de roman de Thierry Cohen ?

Seras tu là ?

Thierry Cohen
Autre

10 questions
18 lecteurs ont répondu
Thème : Thierry CohenCréer un quiz sur ce livre