AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2072411645
Éditeur : Gallimard (26/04/2013)

Note moyenne : 4/5 (sur 7 notes)
Résumé :
Le boson ? C'est l'ultime particule élémentaire prédite par la théorie de l'infiniment petit, qui manquait encore et dont la découverte, grâce au grand collisionneur de hadrons du CERN, a été annoncée au monde entier le 4 juillet 2012. Postulée en 1964 par Robert Brout, François Englert et Peter Higgs, elle explique que le photon - particule qui transmet la force électromagnétique - n'a pas de masse, à l'encontre de celles véhiculant la force faible. Une telle dissy... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Eric75
  28 août 2013
Cet ouvrage est destiné aux lecteurs déjà aguerris pour lesquels les concepts de la physique des particules, l'unification des forces fondamentales, le modèle standard et la topologie des chapeaux mexicains n'ont plus de secrets. Pour les béotiens, il n'est sans doute pas à conseiller en tant que première lecture consacrée à la découverte du boson BEH (il existe d'autres ouvrages plus abordables, cf. mes précédentes critiques).
Mais après quelques lectures sur des sujets similaires, histoire de se tanner le cuir au rayonnement des idées scientifiques et des accélérateurs de particules, quelle satisfaction de pouvoir se plonger dans cet impressionnant et foisonnant ouvrage de plus de 500 pages !
Les auteurs, Gilles Cohen-Tannoudji et Michel Spiro, ne sont pas nés de la dernière pluie de particules cosmiques, le premier est chercheur émérite au laboratoire de recherche sur les sciences de la matière du CEA, le second a été président du Conseil du CERN, directeur de l'IN2P3 au CNRS et chef de département au CEA. Ils ont déjà cosignés un ouvrage La Matière-Espace-Temps, dans lequel ils esquissaient déjà leur vision de l'évolution des idées en physique.
L'entreprise est ambitieuse. Les deux auteurs brossent un panorama extrêmement complet des théories scientifiques, depuis les observations de Galilée sur la chute des corps jusqu'à la découverte du BEH mis en évidence par deux expériences indépendantes du CERN menées chacune par plus de trois mille chercheurs du monde entier. On remarquera qu'ils n'utilisent jamais l'expression « Boson de Higgs » mais « boson BEH » (plus rigoureux, ils se démarquent ainsi des partisans de la dénomination usuelle mais non légitime, due à l'erreur initiale de Steven Weinberg et retenue par la force de l'habitude).
Le style est concis, voire minimaliste, sans fioritures, et toujours d'un très haut niveau technique. Il ne s'embarrasse ni d'illustrations, ni de schémas ou de formules excessives (délivrées ici avec parcimonie), il se contente donc le plus souvent d'une description littérale des sujets étudiés, y compris pour les interprétations mathématiques. Sans formuler la moindre équation, les auteurs se réfèrent souvent aux outils mathématiques qui sous-tendent les phénomènes physiques observés et permettent d'en décrire le fonctionnement. Dérivées, intégrales, lagrangiens, champs scalaires, quadrivecteurs, espaces de Hilbert, opérateurs hermitiens, groupes abéliens… font partie du vocabulaire largement utilisé. le lecteur ne devra donc pas développer une allergie trop sévère aux outils mathématiques (vous voilà prévenus).
L'élégance des théories mathématiques sont les preuves incontestables de la beauté du monde et suscitent ici l'émerveillement. En bons théoriciens, les auteurs développent les idées mathématiques de la physique qui sont d'ailleurs en soi des sujets d'étude, mais que l'on doit toujours confronter aux expériences sur le terrain (petit coup de griffes en direction de la théorie des cordes). Ils expliquent par exemple comment les fameuses « inégalités de Bell » ont pu être validées par les expériences d'Alain Aspect en 1982, sans s'appesantir sur les implications philosophiques ou industrielles d'une expérience de type EPR, notamment sur la non localité à l'origine de la cryptographie quantique (ceci est une autre histoire).
Bien que le chemin parcouru soit déjà énorme, les auteurs montrent que le champ de la recherche fondamentale, fort heureusement, est loin de se rétrécir (nous n'avons identifié que 4% de la matière contenue dans l'Univers, il nous reste encore à expliquer l'origine de la matière sombre et de l'énergie sombre, extrapoler le modèle standard, détecter les ondes gravitationnelles…). D'un tempérament optimiste, les auteurs recensent les programmes de recherche en cours, levant le voile sur les différentes pistes actuellement suivies par les chercheurs.
Je ne reviendrai pas sur le détail des idées avancées, lisez donc cet ouvrage qui est véritablement d'une richesse inouïe.
Pour conclure, Gilles Cohen-Tannoudji et Michel Spiro reviennent sur l'idée du grand récit universaliste associant cosmologie et physique des particules, et exposent au passage une captivante théorie de l'émergence du réel (les expériences récentes sur la décohérence quantique de Serge Haroche et David Wineland, prix Nobel de physique 2012, sont évoquées).
L'ouvrage s'achève avec la postface de Michel Serres, visiblement émerveillé et abasourdi, tout comme le lecteur, par la profondeur des idées, la clarté et l'universalité de ce brillant et encyclopédique exposé, qui, n'en doutons pas, fera date dans la littérature scientifique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          236
ALR
  30 mai 2013
Les deux auteurs nous offrent dans ce magnifique ouvrage trois récits.
Le premier, qui est la trame du livre, nous conte l'histoire de la science de sa naissance avec la mécanique classique et des deux piliers Galilée et Newton jusqu'à la découverte du fameux boson de Higgs en passant par l'électromagnétisme, la relativité, la physique quantique, la physique des particules et la cosmologie.
Le second met en lumière l'épopée humaine et scientifique du CERN où sont actuellement réalisées ces collisions de protons au sein du plus grand accélérateur de particules: le LHC. La découverte de ce boson n'aura été possible sans cette organisation dont l'un des coauteurs fut le président.
Le troisième met en perspective les obstacles que les théories actuelles semblent ne pas pouvoir surmonter et les questions en suspens sur le big bang, l'inflation, la matière noire et l'énergie sombre. Serions nous à l'aube d'une nouvelle Physique?
Ce livre est particulièrement dense et précis.Il nécessite des bases en mécanique quantique et en physique des particules. Certains passages nécessitent d'être lus plusieurs fois, particulièrement celui sur la théorie quantique des champs.
Je tiens à souligner l'extraordinaire travail de Gilles Cohen-Tannoudji et Michel Spiro qui nous emmènent dans cet extraordinaire récit de la science et de l'univers qui se révèle ardu mais passionnant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          31
Golgoth
  06 mai 2015
Pour public averti !
Passionnante plongée dans l'univers. Plongée à des profondeurs inégalées dans la matière, dans les sciences.
On n'est certes pas dans la vulgarisation pour un large vulgus. Cependant, quel plaisir de lire ces auteurs qui bien que jonglant avec les notions scientifiques les plus pointues n'en demeurent pas moins attachés à s'exprimer dans un français plus que correct.
On y entrevoit les notions nécessaires à la compréhension de l'importance que revêt la Goddamn particle dans l'élaboration d'un modèle du monde dans lequel on se passe allègrement de masse. D'où le passage en revue des moyens utilisés pour sa traque, des connaissances acquises depuis des siècles qui nous ont menées jusqu'à cette quête, des portes qu'elle ouvre.
Commenter  J’apprécie          00
rachidben
  22 avril 2015
Excellent ouvrage, malheureusement beaucoup trop complexe pour les non-initiés, voir, les non-experts... Contraint de renoncer à la moitié de l'exposé tant les notions abordées sont variées et approfondies : ici, on expose clairement les équations et descriptions mathématiques relatives à la mécanique, l'électromagnétisme, et bien entendu la physique quantique ! Ce doit être passionnant que de comprendre tout cela, mais gare à qui s'aventure sans avoir de solides connaissances !
Commenter  J’apprécie          14
Villebard
  11 février 2015

Chapeau pour le boson !
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Eric75Eric75   28 août 2013
Dans le chapitre 7, nous avons montré, à partir de la discussion du mécanisme de Brout, Englert et Higgs (BEH), que la leçon de l'élaboration du modèle standard de l'interaction électrofaible, c'est que pour avoir une théorie prédictive (renormalisable) de cette interaction, il faut accepter l'idée qu'une propriété essentielle des constituants élémentaires de la matière, à savoir leur masse inertielle, soit émergente, et maintenant que, dans le cadre du grand récit de l'univers, cette émergence se produise dans le temps : avant la transition de brisure spontanée de la symétrie électrofaible, déclenchée par le mécanisme BEH, quelque 10 puissance -12 secondes après le big-bang, aucune particule n'avait de masse, mais après, les quarks, les leptons chargés et les bosons intermédiaires, qui jusqu'alors étaient sans masse, sont devenus massifs, alors que le photon et les gluons sont restés sans masse.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
ALRALR   24 mai 2013
Le 4 juillet 2012, avec une statistique double de celle de fin 2011, lors d'un séminaire historique au CERN, retransmis dans le monde entier et en particulier à Melbourne en lever de rideau de la conférence mondiale de physique des particules, les deux expériences ATLAS et CMS annonçaient la découverte d'une nouvelle particule de masse comprise entre 125 et 127 GeV.
Commenter  J’apprécie          10
Video de Gilles Cohen-Tannoudji (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Gilles Cohen-Tannoudji
Vidéo de Gilles Cohen-Tannoudji
autres livres classés : médiationsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Pas de sciences sans savoir (quiz complètement loufoque)

Présent - 1ère personne du pluriel :

Nous savons.
Nous savonnons (surtout à Marseille).

10 questions
294 lecteurs ont répondu
Thèmes : science , savoir , conjugaison , humourCréer un quiz sur ce livre