AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Citations sur Mon père, ce héros - Petite histoire de l'Immigration Por.. (8)

Winter-
Winter-   09 février 2017
Je crois que ce qui est peut-être le plus dur dans l'immigration, c'est de ne pas parler du tout la langue du pays d'arrivée.
Commenter  J’apprécie          20
Winter-
Winter-   09 février 2017
C'est qu'au Portugal tout est plus vrai. On y parle le vrai portugais, les études y sont plus difficiles, plus vraies, la culture y est plus vraie aussi, c'est la culture de référence, les vrais écrivains, les vrais chanteurs, les vrais artistes sont tous là-bas.
Commenter  J’apprécie          10
Winter-
Winter-   09 février 2017
Ils sont devenus des étrangers dans leur propre pays, aux yeux même de leur propre famille.
Commenter  J’apprécie          10
Winter-
Winter-   09 février 2017
Ils sont invisibles au Portugal parce que les "vrais Portugais", ceux qui n'ont pas eu le courage de partir, n'ont que mépris pour leur réussite facile.
Commenter  J’apprécie          10
Winter-
Winter-   09 février 2017
Les enfants d'immigrés ont été happés par la culture française.
Commenter  J’apprécie          10
Winter-
Winter-   09 février 2017
L'insouciance des enfants est comme une fleur qui pousse au milieu des ordures.
Commenter  J’apprécie          10
Winter-
Winter-   09 février 2017
C'est vrai que la vie est un fado. Elle commence tout doucement et puis elle s'emballe. D'accords et désaccords, elle remplit notre partition de notes de musique blanches et noires. Puis, petit à petit, elle effleure les cordes sensibles de la saudade jusqu'à nous faire crier de douleur.
Commenter  J’apprécie          10
Winter-
Winter-   09 février 2017
Pour tous les émigrés, les déracinés, les expatriés, les exilés qui ont perdu une partie (patrie) d'eux-mêmes et qui voient petit à petit leur identité partir en lambeaux, la musique constitue une bonne thérapie car elle aide, grâce à sa force créatrice et à sa capacité à nous émouvoir, à panser les blessures identitaires et à combler le vide culturel et familial qui nous entoure.
Commenter  J’apprécie          10


    Acheter ce livre sur

    LirekaFnacAmazonRakutenCultura




    Quiz Voir plus

    Famille je vous [h]aime

    Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

    chien
    père
    papy
    bébé

    10 questions
    1215 lecteurs ont répondu
    Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre