AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9791093950556
334 pages
Éditeur : Au loup éditions (20/08/2018)

Note moyenne : 3.79/5 (sur 7 notes)
Résumé :
2026, seize ans après la catastrophe qui a bouleversé l’Europe et transformé certains enfants en « Sensibles », dotés de pouvoirs à peine imaginables…
Les Sensibles, maintenant adolescents, sont toujours parqués dans les Camps. Grégoire est l’un des seuls à être encore en liberté. Allié de la Résistance, il infiltre le Camp de Lyon pour y récupérer des informations. Son but ultime : retrouver son frère jumeau, enlevé quelques années auparavant.
Ana n’a... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
AlouquaLecture
  20 août 2018
Je vous ai parlé d'une autre parution d'Axelle Colau il y a peu de temps, c'était mon coup de coeur pour AliN – Tous différents paru chez Rise éditions. Autant vous dire que j'avais plus que hâte de me lancer dans cette nouvelle parution qu'est Génération Captive ! le résumé nous fait comprendre que nous allons nous retrouver dans un univers bien différent de celui d'AliN, un univers plus futuriste et plus sombre encore.
Malgré ce contexte très différent, il y reste une similitude, la différence. Certes à un niveau totalement différent, mais il s'agit bien ici aussi de différence entre les personnes. Depuis toujours, j'élève mes enfants avec l'optique qu'ils acceptent la différence des autres, qu'ils ne se focalisent pas, comme la plupart des gens, à l'apparence ou à la couleur, ou encore à l'orientation sexuelle. Je pense avoir pas mal réussi d'ailleurs, mais malheureusement, tout le monde ne fait pas abstraction de cette différence et pointe plutôt le doigt dessus. Enfin bref, comme je le dis, chacun sa manière de vivre et de voir le monde. Assez parlé de moi, il ne s'agit pas de moi et ma façon de vivre, mais bien du livre d'Axelle Colau !
Suite à une catastrophe, certains enfants ont développés une différence de taille, une différence qui fait peur, un différence qui fait qu'ils se retrouvent parqués dans des camps comme du bétail. Cela m'a fait penser aux camps de concentrations où l'on parquait les juifs, sans aller jusqu'à l'extrême des chambres à gaz quand même, je vous rassure tout de suite. Cependant, les Sensibles, c'est ainsi que ces enfants différents sont nommés, ne mènent pas une vie de pacha, ils sont drogués pour ne pas faire usage de leurs pouvoirs, des expériences sont faites sur eux, pour la faire courte, il n'ont rien à dire, juste à subir.
Grégoire est lui aussi un Sensible, mais heureusement il n'est pas dans un de ces fameux camps, il fait partie de la Résistance, tout comme ses parents et son oncle. Grégoire a un frère jumeau, Valentin, qui c'est fait prendre lorsqu'il était enfant, il a été accusé de la pire des choses possible, il est considéré comme un assassin, à cause de sa différence, il a été jugé coupable. Cela fait maintenant des années que Grégoire et sa famille tentent de le retrouver, de le libérer, mais rien n'est simple, et Valentin reste introuvable malgré les nombreuses pistes. Afin de faire prendre conscience aux gens de ce qu'il se passent réellement dans les camps, d'obtenir des informations, Grégoire va se retrouver en mission au coeur d'un de ces camps, celui de Lyon. Quel meilleur moyen pour la Résistance de collecter des informations que d'avoir un Sensible à l'intérieur ? C'est là que Grégoire va faire connaissance avec Ana, Sensible elle aussi, mais son pouvoir la rend encore plus différente, plus spéciale. C'est à cause de son pouvoir qu'elle se retrouve isolée, à la merci du Superviseur qui se sert d'elle comme un drogué de son dealer. Dès le premier regard, Grégoire sait qu'il va tout faire pour lui venir en aide, pour la sortir de là.
Au fil des pages, je suis passée par plusieurs émotions, que ce soit l'incompréhension, la peur, l'angoisse, le soulagement. Je peux vous dire qu'Axelle ne ménage personne, que ce soit ses personnages, ou les lecteurs, tout le monde va se retrouver dans un tourbillon émotionnel. La première partie de Génération Captive est celle où l'on prend le temps de tout découvrir, de faire connaissance avec les protagonistes, c'est là que l'on aime ou pas un de ceux-ci. Mais dès que l'action commence, plus rien n'est calme, Axelle nous entraîne dans un rythme effréné et soutenu, mais là encore, elle n'oublie pas les émotions. Oh je peux vous certifier que je l'ai maudite à certains moments, je peux aussi vous dire que certains passages m'ont émue aux larmes, d'autres m'ont donnés la chaire de poule.
Génération Captive est un véritable régal, j'en suis sortie avec le coeur qui bat plus fort et plus vite, j'ai usé quelques mouchoirs en cours de route, j'ai eu les émotions à fleur de peau. C'est ce qui s'appelle un page-turner car lorsque vous vous lancez dans sa découverte, vous ne voulez vous arrêter avant la fin. Et cette fois encore, comme vous le constatez, c'est un véritable coup de coeur, impossible qu'il en soit autrement, en tout cas pour moi
Alors oui, forcément, je vous conseille de ne pas hésiter une seconde de plus et de vous le procurer sans tarder, vous m'en direz des nouvelles !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Gr3nouille2010
  25 janvier 2019
Lu en moins de 24 heures, cette dystopie est une vraie petite pépite pour moi ! Très complet, tout y est pour passer un excellent moment et ce, en un seul et unique tome. Un coup de coeur !
Après une catastrophe qui a touché tous les foetus de la même année, les rendant très particuliers, l'humanité n'est plus la même. Ces enfants dotés de pouvoirs devenus adolescents, sont enfermés dans des Camps afin que leur don ne soit pas une menace.
Grégoire fait partie des rares à ne pas être parqué, ayant réussi à rejoindre la Résistance sans se faire prendre par le gouvernement. Mais depuis peu, il doit infiltrer le Camp de Lyon afin de trouver des indices pour retrouver son frère jumeau, enfermé il ne sait où depuis quelques années.
Dans ce Camp, il fait la rencontre d'Ana et d'autres jeunes qui deviendront importants pour lui, autant pour sa mission que pour son propre bonheur...
Tout d'abord, je tenais à parler de cette couverture... Elle me plait beaucoup, je ne dirai pas le contraire. Toutefois, après avoir lu ce roman, je trouve qu'elle ne va pas assez bien avec l'univers. Un peu, quand même, mais je ne la trouve pas à la hauteur de ce que l'on peut y trouver à l'intérieur. Je ne suis pas sûre qu'elle attire beaucoup de monde (et j'espère me tromper !) alors que le contenu est absolument génial et à découvrir !
Pour ce qui est de l'intrigue, c'est simplement une merveille ! On accroche très rapidement, dès les toutes premières pages, pour avoir ensuite du mal à poser le livre. Personnellement, je le faisais uniquement par obligation, mais j'ai mangé pas mal d'une nuit pour continuer à le dévorer. Je suis assez étonnée que l'univers soit si complet et développé, dans le sens où c'est un one-shot. Mais c'est aussi très agréable ! Pas besoin d'attendre la sortie d'une suite pour connaître le dénouement final et ce n'est pas bâclé pour autant. On sait pourquoi on en est là et, même si les événements s'enchainent à une vitesse folle, ce n'est pas pour autant que l'auteure a négligé certains points. Comme je le disais, tout y est !
L'action commence un peu avant même que Grégoire infiltre le Camp de Lyon. Elle commence doucement, mais sûrement, pour ne jamais s'arrêter. On va de rebondissements en révélations, découvrant des personnages bien distincts des uns des autres, touchants et intrigants, des scènes émouvantes à d'autres complètement révoltantes. Les émotions sont là, constamment, on ne s'ennuie pas, on ne se repose pas, on vit avec les personnages et on dévore leur histoire.
L'auteure ne fait pas de cadeaux à ses personnages... On est dans un roman pour ados, mais ce n'est pas pour autant que certaines scènes violentes sont survolées. Même si on n'a pas forcément tous les détails, on en a suffisamment pour voir les scènes comme si elles se déroulaient sous nos yeux, comme si on vivait les scènes à travers les personnages. Il y a donc des scènes très violentes, pour différentes raisons, mais pas seulement. L'auteure a laissé de la place à l'amour, à l'amitié, à la solidarité, à la compassion... Tout est justement dosé et très juste.
Grégoire est un personnage plein de ressources, souvent titillé entre ce qu'il doit faire et ce qu'il voudrait faire. Mais il est très intelligent et, malgré toutes les difficultés, on est face à un personnage très fort et réfléchi quand il le faut, ainsi que sensible et fragile quand il le faut également.
Ana est un personnage que j'ai énormément apprécié. Malgré ce qui lui arrive, et c'est impossible d'être indifférent à son sort, et malgré sa "faiblesse", c'est un personnage plus fort qu'elle ne le croit, pour bien des raisons... J'ai adoré également son pouvoir, qui est sans doute le plus développé de l'histoire mais aussi peut-être le plus "polyvalent". J'ai l'impression qu'elle fait plus de choses avec le sien que les autres avec le leur.
Pour ce qui est des dons de chacun, j'ai adoré les découvrir. Ils ont tous un impact dans l'intrigue, une importance, même le pouvoir le moins utile peut se révéler indispensable. Je me répète mais l'auteure a vraiment su trouver un équilibre entre tous les éléments de son intrigue, rendant le tout juste parfait !
Un roman qui m'a donc énormément étonnée et, surtout, énormément plu. Je n'ai jamais eu envie de le lâcher. L'action est constamment présente, les émotions sont fortes, les personnages paraissent tellement réels qu'on vit vraiment l'histoire à travers eux. C'est un univers riche et bien développé que nous offre l'auteure, autant pour les personnages que pour les tenants et aboutissants de l'intrigue.
Lien : http://uneenviedelivres.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Walkyrie29
  02 janvier 2019
Une dystopie young adult à l'univers intéressant mais trop étouffée par la romance entre les deux personnages principaux.
Dans un univers futuriste proche, des jeunes, les « sensibles », sont parqués et abrutis médicalement dans des camps à cause de leurs particularités. Il y a plus d'une dizaine d'année, un terrible évènement à entraîner la modification génétique de certains nouveaux nés, ces derniers ont acquis des pouvoirs singuliers ; télépathie, manipulation des éléments, invisibilité, etc. Toute une génération aujourd'hui rejetée par une population et des politiciens qui ne voient en eux que danger. La peur de l'inconnu bat son plein. Ana appartient à cette génération captive et subit les abus du gestionnaire du camp de Lyon. Pourtant dans l'ombre, la résistance s'organise, constituée de parents d'enfants enfermés mais aussi des « sensibles » libres. Grégoire est un de ces enfants, membre actif de la résistance, il a pour mission d'intégrer et d'espionner le camp de Lyon, pour lui il s'agit avant tout de retrouver son jumeau enlevé il y a quelques années. Les deux adolescents se rencontrent et c'est le chamboulement dans leur vie respective.
L'univers créé par l'auteure est vraiment intéressant et original, il permet avant tout de soulever la problématique de la différence, de la peur de l'inconnu et du rapport de l'être humain face aux abus et aux peurs. Inévitablement, on pense aux camps de concentration de la seconde guerre mondiale, même si les adolescents subissent des analyses et des tests médicaux et que certains sont éteints comme dans un état végétatif par la prise régulière de médicaments, on reste dans quelque chose de vivable et nettement moins horrible. le manque de liberté reste un des éléments majeurs. On est donc dans un future proche (une vingtaine d'année plus tard), un cataclysme dont on ne sait pas forcément les précisions a eu lieu et à transformer certains bébé en « sensibles » doués de pouvoirs dignes des héros de Marvel. Cependant, comme toujours, la peur a amené à emprisonner ces enfants sous le prétexte de leur apprendre à maîtriser leur faculté. Les parents abusés ont regretté, d'autres n'ont pas eu le choix de subir les enlèvements de leurs enfants. Dans ces camps, en réalité les enfants devenus adolescents sont pour la plupart l'ombre d'eux même, certains résistent plus que d'autres à la chimie médicamenteuse, ils suivent des cours de bas niveau et subissent une routine ennuyeuse. A côté de cela, on a la résistance qui tente d'infiltrer dans ces camps, non sans difficulté, pour savoir ce qu'il s'y passe réellement On a donc une mise en place prometteuse d'une histoire dystopique et qui annonce des thèmes sensibles et de bons moments d'action .
Pourtant si j'ai plutôt bien adhéré à ce contexte, l'auteure n'a, à mon goût, pas assez poussé son histoire au profit d'une relation amoureuse qui va vite prendre des proportions trop importantes au détriment d'une intrigue fouillée. le personnage de Grégoire est présenté comme un adolescent de 16 ans au physique avantageux de rugbyman, un beau gosse, grand, bien fichu et aux yeux charmeurs qui traîne un passé douloureux, un jumeau enlevé qu'il recherche désespérément depuis des années. Il connaît la liberté mais vit dans une douleur familiale. Il a donc un certain côté mature mais garde néanmoins des réflexes d'ados ; j'agis avant de réfléchir, un caractère tempétueux et rebelle, une sensibilité pour les jolies filles ! Alors forcément sa rencontre avec Ana va quelque peu changer ses plans initiaux. Ana est une adolescente qui a toujours connu les camps et l'enfermement, aujourd'hui elle est isolée des autres et doit répondre aux attentes particulières du directeur du camp. C'est une jolie blonde, amaigrie toutefois, qui subit les choses et vit dans l'indifférence, comme morte de l'intérieur. Elle est mal vue par les autres adolescents qui ne voit en elle que la princesse du directeur qui a de nombreux avantages sur eux. On va vite comprendre que Grégoire et Ana vont tomber amoureux, et une (trop) grande partie de l'histoire va se jouer autour de ça, les doutes de l'un, l'espoir de l'autre. Pourtant malgré leur bagage psychologique, certes un peu déjà vu et caricatural, je n'ai pas réussi à m'attacher à eux, c'était pesant et trop dans l'excès de romance, une romance qui va d'ailleurs très loin pour des adolescents de 16 ans, sachez que la sexualité n'est pas seulement évoquée, elle est aussi d'une certaine façon détaillée, en soi rien de dérangeant mais ici pas forcément nécessaire. Autour d'eux graviteront une série de personnages secondaires adolescents et adultes qui ne sortiront pas tous leurs épingles du jeu même s'ils apparaissent parfois plus intéressants que les héros.
On sent forcément la sensibilité de l'auteure dans cet écrit, les émotions des personnages sont vives et exacerbées mais parfois un peu trop, ce qui avait tendance à casser le rythme qui parfois se révélait plus intense. L'ensemble est plutôt soigné et bien écrit, l'auteure est plutôt appliquée dans sa façon de faire. On peut également souligner qu'elle ose beaucoup de choses et n'épargne pas ses personnages qui subissent des évènements traumatisants.
En bref, je ne vais pas dire que je n'ai pas aimé ma lecture puisque ce n'est pas le cas, j'ai découvert Axelle Colau avec son sublime A.L.I.N., j'attendais beaucoup de Génération Captive, malheureusement si l'univers d'anticipation est plutôt bien dépeint et que l'intrigue était intéressante, je ne me suis pas attachée aux personnages dont les relations et les émotions prenaient trop le pas sur l'histoire. Un peu déçue je l'avoue !
Je remercie Netgalley et son partenaire Au Loup éditions pour cet envoi.
Lien : https://songesdunewalkyrie.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Bookscritics
  16 février 2020
Bon, alors, voilà, je suis embêtée ! C'est rare que je sois embêtée comme ça. Bah ouais, c'est hyper rare que je bloque sur un bouquin d'une personne que j'aime bien. Et qui plus est d'une amie. C'est vraiment très embêtant d'être dans cette situation.
C'est un livre que je veux lire depuis Octobre et j'ai – je ne sais pas pourquoi – attendu encore quelques mois pour le lire et nous voilà aujourd'hui… Avec cette chronique qui m'embête.
J'aurais pu le mettre de côté et vous en reparler une fois le livre fini… Souvent, je fais ça d'ailleurs, mais c'est avec des livres où je n'ai pas dépassé les 10 premières pages. Dans ce cas précis, j'ai lu plus de 100… Donc voilà… J'ai suffisamment compris l'histoire pour pouvoir vous en toucher deux mots !
Comment vous résumez l'histoire ? On suit Grégoire, un « Sensible », c'est-à-dire, un enfant qui a obtenu des pouvoirs suite à un événement tragique. Il est à la recherche de son frère Valentin et pour se faire, il s'infiltre dans un camp à Lyon afin de récolter d'en informations. Dans ce camp à Lyon, il rencontre Ana, Tom et d'autres jeunes « Sensibles » comme lui… Tout en recherchant Valentin, il va tenter de les sauver…
Bon, voilà, en gros, l'histoire… Rajoutez à cela l'histoire d'amour et vous avez le combo parfait d'un bon moment de lecture ! Sauf que..Bah, c'est quand même une dystopie, et, même si, je n'en lis pas beaucoup, je m'attends quand même à des choses voyez-vous ! Et ce que j'attends dans une dystopie, c'est avant tout de la subtilité dans les sentiments et les émotions et beaucoup beaucoup d'émotions négatives (angoisses, terreurs, tristesses…)
Et je ne me suis pas sentie particulièrement angoissée ou quoi…
Et pis, je pense que c'est, finalement, cette histoire d'amour qui m'a zapé mon envie de lire le bouquin, parce qu'au final, il remet au second plan la recherche de son frère en 10 secondes, et je trouve ça pas cool du tout…
Du coup, je le mets dans ma « Pile à lire plus tard »… À suivre ! ;)

Lien : https://bookscritics.net/202..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LisaSoto
  05 septembre 2018
Après avoir découvert la plume de l'auteure dans son roman AliN – Tous différents, il me tardait de la retrouver.
Ici, le genre est complètement différent.
Bien que nous soyons toujours en compagnie d'adolescents, nous sommes projetés dans un futur proche qui ne donne vraiment pas envie d'y vivre.
Toute une génération d'enfants a subi « in utero » de plein fouet la Grande Collision, événement qui les a transformés. Certains en sont morts, in utero ou à la naissance, d'autres ont développé des capacités hors normes. Les Sensibles, comme ils sont appelés, ont des pouvoirs divers et variés.
Faisant peur, ils ont été enlevés à leurs familles et enfermés dans des camps où ils sont drogués pour ne pas pouvoir utiliser leurs pouvoirs.
Rien que ça, ça ne donne pas envie de connaître ce monde.
Comme dans AliN, Axelle Colau nous montre que les gens n'aiment pas la différence. Ici, les adultes parquent les enfants dans des camps vu qu'ils en ont peur.
Ils les oppriment, font des tests sur eux.
Grégoire, le héros, infiltre un des camps pour tenter de retrouver son frère jumeau enlevé quand ils étaient plus jeunes. Là, il rencontre Tom, Ana et les autres. Il espionne, fait tout pour les aider. Il subit aussi la rancoeur et la violence de ceux qui pensent qu'il est une erreur.
L'histoire est prenante, sans répit que ce soit dans la première partie où nous découvrons le camp en même temps que notre héros ou dans la deuxième où l'action ne s'arrête pas.
Les liens se tissent et au fil des pages, on vit avec eux.
Le fond est sombre, rien n'est épargné aux personnages mais même dans l'horreur, il y a du beau. de l'amitié, de l'amour. Les premiers émois adolescents qui sont bien retranscrits.
Je n'ai pas autant aimé que AliN, mais ce livre est, à mon avis, bien adapté aux jeunes adolescents. Les filles craqueront pour Greg. Les garçons pour Ana. le monde imaginaire plaira aux deux.
Lien : https://lisasotobooks.com/20..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Elo-DitElo-Dit   26 novembre 2018
"La joie de les avoir là autour d'elle se cristallisa. Pour ce qu'ils lui donnaient, pour eux, tout simplement, elle ferait tout ce qu'elle pourrait. Elle les sortirait d'ici, coûte que coûte."
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : résistanceVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4022 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre