AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2221197801
Éditeur : Robert Laffont (29/03/2018)

Note moyenne : 3.96/5 (sur 45 notes)
Résumé :
Entre les impressionnants piliers de granite du pont de Brooklyn, un réseau de filins d’acier quadrille l’espace. Tel un insecte pris au piège, le corps brisé de William Fawkes éclipse les premiers rayons du soleil. Un mot est gravé sur son torse mutilé : APPÂT.
Cette sinistre mise en scène n’est que la première d’une longue série. Tandis que les meurtres se succèdent de chaque côté de l’Atlantique, Emily Baxter, nouvellement promue inspecteur principal, et d... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (37) Voir plus Ajouter une critique
Kirzy
  05 juin 2018
Me sens toute décalée par rapport à la vox lectores de Babelio.
J'ai tourné les pages en mode bouffeuse de lignes mais sans vraiment savourer cet Appât que beaucoup juge plus abouti que le précédent, Ragdoll, alors que moi je suis bof bof sur le coup et que j'ai adoré Ragdoll ( sauf la fin, cette fois comme tout le monde ).
Vrai que j'y ai trouvé d'incontestables qualités comme un sens très sûr du scénario ( sauf la fin, encore une fois, bordel !!! ) : très bonne idée que ce maitre marionnettiste qui orchestre toute une ribambelle de crimes et attentats, de New-York à Londres, en miroir; excellente idée les duos marionnette - appât. Daniel Cole dispose d'une grande imagination horrifique.
Surtout, j'ai apprécié sa capacité à vous projeter dans son univers très sanglant comme dans un film, je voyais tout dans ma tête, brrrr, chaque crime, chacun plus atroce que le précédent avec en point culminant juste hallucinant la scène dans l'église londonienne. G-é-n-i-a-l-e !!!!
Pour le reste, ben Wolf, l'enquêteur de Ragdoll, m'a sacrément manqué, et comme on fait souvent référence à son absence, c'en était que plus cruel. Oui, j'aime les bad guys, Baxter et Rouche sont plutôt intéressants comme personnages, mais ils n'ont pas le charisme de Wolf, rien à faire.
En fait, j'ai trouvé l'ensemble un poil poussif, ok, mec, y a du cadavres qui pleut en mode averse orageuse, mais ça manque un peu de fond ... et aussi d'humour, y en avait énormément dans Ragdoll autour de la foire médiatico-journalistique qui se mettait en route.
Ceci étant, je lirai sans hésiter la suite mais rendez-moi Wolf !!!!!!!
Peut se lire indépendamment de Ragdoll mais il est vraiment conseillé d'avoir lu le précédent pour apprécier toutes les références.
Lu dans le cadre d'une rencontre Babelio avec Daniel Cole.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          580
RChris
  31 mars 2018
Question récurrente : faut-il avoir lu le premier volet - comme ils disent - avant de lire le second ? Ragdoll avant L'appât ?
Pour ma part, je n'aime pas trop lire d'affilée les livres d'un même auteur. Mais pour ce cas, la réponse est oui, c'est mieux...car je sens qu'il m'a manqué des aspects de la psychologie du personnage d'Emily Baxter nouvellement promue, liés aux traumatismes des réminiscences de certaines situations du premier tome.
C'est un roman moderne avec l'attentat de Londres en creux et dans lequel on avance de crimes en crimes, chaque fois plus horribles.
Ces marionnettes et ces appâts mis en scène en miroir à New York et à Londres ainsi que la personnalité rugueuse de l'inspectrice principale ne m'ont pas suffi pour lire ce thriller sans traîner.
Commenter  J’apprécie          270
Eroblin
  05 juin 2018
Ce roman fait suite à « Ragdoll » quelques mois après les événements dramatiques qui ont laissé Emily Baxter fracassée par la vérité qui était apparue alors. Elle est devenue inspecteur principal et rudoie les gens qui sont ses ordres car son caractère n'a pas évolué. Pire, j'ai trouvé qu'elle était vraiment infecte par moment, notamment avec l'homme qu'elle a rencontré depuis peu. Bourrue pour ne pas dire brutale, méfiante voire paranoïaque, elle a du mal à admettre que son amant puisse l'aimer sans arrière-pensée. le seul en qui elle a confiance est Alex Edmunds qui, alors qu'il était stagiaire avait été le seul à comprendre qui se cachait derrière le tueur dans Ragdoll. Depuis, Edmunds a repris un poste à la répression des fraudes par obligation parentale (il vient d'avoir une fille) mais il est toujours en contact avec Emily qui l'utilise pour ses compétences analytiques.
Et là, il va en avoir bien besoin car des meurtres épouvantables ont lieu au Royaume-Uni et aux USA. A chaque fois, le même modus opérandi : un homme tue une personne puis se tue. Sur les thorax de la victime, on lit gravé dans la chair « Appât » et sur celui du tueur « Marionnette ». Pour résoudre cette affaire qui fait resurgir le fantôme de Ragdoll, deux agents viennent encadrer Emily : Damien Rouche, agent de la CIA et Elliot Curtis, agent du FBI. le trio se retrouve bientôt entraîné dans une course folle pour comprendre les raisons de ces meurtres qui se multiplient de part et d'autre de l'Atlantique. La tâche n'est pas aisée d'autant que les différents services engagés dans cette course contre la montre ne jouent pas franc jeu, chacun espérant trouver celui qui orchestre les crimes en premier. Pour une fois, la paranoïa d'Emily lui sert car Edmunds, qu'elle a engagée officieusement pour l'aider, repère des indices qui vont permettre de pointer un homme Alexei Green, un psychiatre qui connaissait les tueurs. Mais au royaume de Daniel Cole, rien n'est simple, on croit trouver la proie, on n'a que l'ombre. Et le lecteur d'aller de surprise en surprise.
J'ai beaucoup aimé et le rythme trépidant du roman m'a amenée à le lire très rapidement. J'ai particulièrement apprécie l'introduction de nouveaux personnages et notamment celui de Damien Rouche. Il semble être un personnage nonchalant au départ, un peu dilettante qui agace profondément Emily (mais qui ne l'agace pas ?) mais qui se révèle bien plus complexe et attachant au fur et à mesure. Je vous recommande ce roman et je remercie d'ailleurs les Editions Robert Laffont et Netgalley de m'avoir permis de le lire.

Lien : https://labibdeneko.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
Rob7
  12 juillet 2018
Le tome 2 de ce polar anglais peut être meilleur que le premier. Histoire ce passe entre les Etats Unis et Angleterre. Une intrigue de la première à la dernière page et du suspense et mort et du sang avec des police anglais et américains qui en prennent plein le tête. A lire.
Commenter  J’apprécie          200
sonfiljuliesuit
  27 août 2018
On se retrouve aux côtés d'Emily Baxter, quelques mois après la fin de l'enquête Ragdoll, qui avait anéanti ses certitudes avec une vérité effroyable… Daniel Cole lui fait prendre du galon, puisqu'elle est inspecteur principal… Edmunds, a décidé, pour le bien de sa famille, de retourner à la répression des fraudes… Deux personnages aussi différent l'un que l'autre mais dont la complémentarité en fait un duo de choc ! Emily, une vraie tête dure, qui tente malgré tout de se reconstruire, qui ne fait plus confiance à personne… Et Edmunds qui s'ennuie à mourir dans son job… le manque de confiance de Baxter, la poussera à demander l'aide d'Edmunds qui, en manque d'adrénaline, l'aidera dans sa nouvelle enquête… Débute alors une course contre la montre avec le Marionnettiste qui se révèle une traque entre Londres et New-York, comme aime les mettre en scène l'auteur.
Après avoir eu le plaisir de découvrir la plume de Daniel Cole dans Ragdoll, j'étais impatiente de lire l'Appât, second volume de la trilogie. L'auteur a toujours cette plume directe que j'apprécie, visuelle et cinématographique, qui se prêterait parfaitement à une série télé… Il nous plonge dès les premières pages dans son intrigue. Il arrive à entrainer le lecteur sur des fausses pistes. Sa plume reste nerveuse, rythmée, avec des détails très visuels qui plaisent et permettent une immersion totale dans la lecture.
Pour autant, il m'a manqué un je ne sais quoi, pour que je le trouve aussi bon que Ragdoll.
L'absence de Wolf, inspecteur charismatique de Ragdoll m'a quelque peu manqué, même si Baxter est mise en avant, elle n'arrive pas à supplanter le personnage charismatique, qui dans Ragdoll m'avait tant intrigué… Pour autant, j'ai apprécié de retrouver Edmunds qui prend plus de place et par son talent d'enquêteur de l'ombre arrive à être plus attachant que Baxter et au potentiel pas assez exploité.
J'ai trouvé que l'auteur ne changeait pas trop de style, on reste dans une intrigue très similaire, à Ragdoll, alors même que les protagonistes mis en avant sont différents.
Même si le dénouement est trop rapide, dans l'ensemble, malgré un avis mitigé, je ne peux pas dire que je n'ai pas aimé, car j'ai eu plaisir à le lire, avec une bonne idée au départ, mais avec moins d'entrain…
Je lirais pourtant avec plaisir le prochain volet de la trilogie car je reste persuadée que l'auteur a une plume très intéressante, avec des personnages qui n'ont pas encore dit leur dernier mot.
Je remercie la collection la Bête Noire pour leur confiance réitérée.
Lien : https://julitlesmots.com/201..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
Citations et extraits (15) Voir plus Ajouter une citation
brinvilliersbrinvilliers   03 juin 2018
Rouche renversa par terre le reste de son café au goût infâme. Le liquide grésilla sur le sol et dégagea un petit nuage de vapeur, tout comme l'aurait fait de l'acide. Il ferma les yeux et tourna son visage vers le soleil, avant de lancer tout haut une question qui n'appelait pas de réponse :
- Comment on arrêt un tueur qui est déjà mort ?
Commenter  J’apprécie          60
nanashinanashi   02 mai 2018
- Vous voulez quoi, vous faire tuer? s'enerva-t-elle. Vous m'aviez dit que vous ne vouliez pas mourir, vous vous souvenez? Vous m'aviez promis.
- Elle est toujours à l'intérieur! Si je pouvais juste ...
- Elle est morte, Rouche! hurla-t-elle avant de répéter dans un murmure : Elle est morte ...
Il y eut soudain un grondement sourd, suivi d'une énorme explosion qui emporta la rangée de portes vitrées du hall dans un déluge d'éclats de verre, libérant une boule de feu. Baxter et Rouche reculerent en titubant, les mains sur les oreilles, tandis qu'un épais nuage de fumée envahissait la rue. Baxter n'y voyait plus rien, la poussière lui piquait les yeux, elle la sentait sous ses paupières. Rouche l'attrapa par la main et l'entraîna. Elle se laissa guider et entendit le grincement d'une portière qu'on ouvre.
- Grimpez! cria-t-il en claquant la portière avant de se précipiter de l'autre côté.
Elle pouvait à nouveau respirer normalement et se frotta les yeux. Ils se trouvaient dans un véhicule de patrouille abandonné au milieu de la chaussée. Elle distinguait à peine le visage de Rouche. Puis ... plus rien : une fumée noire enveloppa la voiture, comme si le jour tombait avant l'heure.
Aucun d'eux ne prononçait le moindre mot.
Tremblant de tous ses membres, Baxter songeait aux vingt dernières minutes qu'elle venait de vivre.
Une deuxième explosion se produisit.
Baxter aggripa la main de Rouche, prise de panique. La détonation ne provenait pas de l'église cette fois, mais d'un endroit voisin. Depuis l'intérieur de l'habitacle, ils ne voyaient malheureusement rien. La troisième déflagration petrifia Baxter, qui ferma les yeux. Elle sentit les bras de Rouche l'entourer et la serrer contre lui lorsque qu'une quatrième bombe explosa.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Rob7Rob7   12 juillet 2018
J'étais comme toi, commença Rouche, tu sais, avant tout ça. Je pensais que la foi était réservé aux faibles, une béquille pour les aider à affronter la vie ...
Commenter  J’apprécie          80
rkhettaouirkhettaoui   11 mai 2018
Nous nous concentrons actuellement sur le fait que chacun des tueurs avait une bonne raison d'en vouloir à la police. On a missionné une équipe sur l'aspect financier, une autre fouille leurs ordinateurs et épluche les données de leurs portables, mais pour être franc, on rame. Pas de convictions politiques ou religieuses ostentatoires – sauf peut-être Medina, qui était un fervent catholique et un tout aussi fervent démocrate, comme la plupart des immigrants mexicains. Pas d'antécédents de violence, excepté Burrell bien sûr. Pour autant qu'on sache, ces types ne se connaissaient pas et n'ont jamais été en contact.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
BlackKatBlackKat   30 mai 2018
La peur n'était pas une mauvaise chose. Elle vous gardait en éveil. Elle vous rendait prudent. Elle vous protégeait.
Commenter  J’apprécie          90
Videos de Daniel Cole (27) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Daniel Cole
L'émission "Les coups de c?ur" des libraires est diffusée sur les Ondes de Sud Radio, chaque vendredi matin à 10h00. Valérie Expert vous donne rendez-vous avec Gérard Collard pour vous faire découvrir leurs passions du moment !
Gérard et vos libraires préférés vous transmettent leurs passions pour les livres, vous parlent de leurs coups de c?ur du moment et parfois, de leurs coups de gueule et Bien sûr TOUT Y PASSE : Polar, Roman, Bd, Art etc !!!!!!
Toujours à l'affut des dernières petites pépites littéraires ou encore, du roman, qui sera vous rendre heureux, vos librairies se donnent corps et coeur à leur passion, à votre passion, La Lecture et le plaisir de la partager !

Le Gang des rêves de Luca di Fulvio et Elsa Damien aux éditions Pocket https://www.lagriffenoire.com/79358-divers-litterature-le-gang-des-reves.html
Les Enfants de Venise de Luca di Fulvio et Françoise Brun aux éditions Pocket https://www.lagriffenoire.com/105747-divers-litterature-les-enfants-de-venise.html
Un clafoutis aux tomates cerises de Véronique de Bure aux éditions J'ai Lu https://www.lagriffenoire.com/100415-divers-litterature-un-clafoutis-aux-tomates-cerises.html
La Voix des vagues de Jackie Copleton et Freddy Michalski aux éditions Pocket https://www.lagriffenoire.com/108011-divers-litterature-la-voix-des-vagues.html
Tu me vertiges de Florence M.-Forsythe aux éditions le Passeur https://www.lagriffenoire.com/75359-divers-litterature-tu-me-vertiges.html
Les Cygnes de la Cinquième Avenue de Mélanie Benjamin aux éditions Livre de Poche https://www.lagriffenoire.com/103936-divers-litterature-les-cygnes-de-la-cinquieme-avenue.html
La veuve des van Gogh de Camilo Sanchez et Fanchita Gonzalez Batlle aux éditions Liana Lévi https://www.lagriffenoire.com/79498-divers-litterature-la-veuve-des-van-gogh.html
Ragdoll Ragdoll de Daniel Cole et Natalie Beunat aux éditions Pocket https://www.lagriffenoire.com/104626-polar-livres-de-poche-ragdoll.html
L'Appat de Daniel Cole et Natalie Beunat aux éditions Robert Laffont https://www.lagriffenoire.com/108397-romans--l-appat.html
La culture décontractée !!!!! ABONNEZ-VOUS A NOTRE CHAINE YOUTUBE ! http://www.youtube.com/user/griffenoiretv/featured (merci) La boutique officielle : http://www.lagriffenoire.com
Facebook ? http://www.facebook.com/lagriffenoire Twitter ? http://twitter.com/lesdeblogueurs?lang=fr
Retrouvez l'ensemble des coups de coeur de Gérard Collard et de vos libraires préférés ici : https://www.lagriffenoire.com/11-coups-de-coeur-gerard-coll? https://www.lagriffenoire.com/
#soutenezpartagezcommentezlgn
Merci pour votre soutien et votre fidélité qui nous sont inestimables. Gerard collard? Jean-Edgar Casel
#soutenezpartagezcommentezlgn #librairie #livres #livre #lecture #culture #passiondulivre #lirepourleplaisir #lirerendheureux #bookstagram #livrestagram #instaculture #instalecture #instalire #romans #roman #bd #bandedessinée #gérardpartenlive #émission
+ Lire la suite
autres livres classés : thrillerVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox

Autres livres de Daniel Cole (2) Voir plus




Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "Ragdoll" de Daniel Cole.

Quel est la partie manquante du corps de Naguib Khalib ?

sa jambe droite
son bras gauche
sa tête

10 questions
2 lecteurs ont répondu
Thème : Ragdoll de Daniel ColeCréer un quiz sur ce livre
. .