AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2290080780
Éditeur : J'ai Lu (19/02/2014)

Note moyenne : 3.46/5 (sur 23 notes)
Résumé :
Haut dans les Pyrénées, une bande de mercenaires mené par Courtland MacCarrick fait la guerre pour le compte du Général Reynaldo Pascal. Quand Court se retourne contre ce général brutal, Pascal ordonne sa mort. Il s’échappe de peu et se venge en kidnappant la belle fiancée de Castille.

La noble Annalia Tristan Llorente haït son barbare de ravisseur presque autant que Pascal. Son inexplicable attirance pour ce Highlander ne fait qu’alimenter sa colère... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
MissJZB
  18 février 2014
Pour m'inciter à mettre le nez dans un Aventures & Passions, alors que j'avais certains aprioris, il me fallait une sacrée motivation. Grande fan des Ombres de la nuit de Kresley Cole, je me suis jetée à l'eau avec ses frères MacCarrick en espérant qu'ils aient le charme et la fougue du clan MacRieve de sa série de romance paranormale. Même si je n'ai pas l'habitude de lire ce genre de roman, j'ai été séduite et je signe pour les volumes consacrés aux autres frères que l'on ne fait, évidemment, que nous présenter ici. S'ils ont le dixième du tempérament et du sex-appeal de Courtland, ils nous promettent de belles palpitations.
J'ai aimé beaucoup de choses dans ce livre, à commencer par la plume élégante, érotique et pleine d'humour de Kresley. C'est bon de retrouver toute sa malice dans les dialogues et les gros frissons que ses scènes sensuelles peuvent susciter. Outre cela, j'ai apprécié les alternances de points de vue bien maîtrisées, parfois courtes mais toujours pertinentes. La psychologie des deux personnages principaux n'est pas bien compliquée. Elle pourrait apparaître stéréotypée, mais les traits de personnalité d'Annalia la lady orgueilleuse et de Courtland le mercenaire brusque s'estompent progressivement, nous permettant de nous attacher réellement à eux.
Court est un bon gros Écossais comme on les aime, abrupt quand il le faut, très directif aussi, mais protecteur et tendre, notamment quand il commence à murmurer de doux mots en gaëlique aux oreilles de l'héroïne. Leur relation est vraiment prenante, que ce soit dans ses prémices cocasses (un Écossais mal léché, ça peut faire peur!) que dans son approfondissement charnel et émotionnel. Tout est très primitif, certes, mais une fois les choses en place, les beaux sentiments qui ne demandaient qu'à remonter à la surface, nous touchent.
Côté personnages secondaires, la bande de mercenaires de Court est composée de bras cassés bien décrits que l'on apprécie de côtoyer. le méchant n'est que peu présent, on ne s'en plaindra pas, il vaut mieux se concentrer sur Court. Concernant les frères MacCarrick, on aime leur complicité toute fraternelle et on s'aperçoit que chacun a un tempérament différent. En plus de Court le sauvage, nous avons Hugh le gentleman efficace et Ethan le balafré plus direct qui souffre en silence.
L'auteure s'en sort bien avec le contexte royal et guerrier, ainsi qu'avec le décor allant de pair avec cette histoire. Il y a ce qu'il faut de détails sur les paysages et la géographie, pour nous faire croire que nous sommes en Andorre, pourchassés dans les montagnes.
Quelques petits reproches, ceci dit, car j'ai passé un bon moment. Je me suis un peu fatiguée de la résistance d'Annalia, surtout quand il apparaît évident que sa vie est en jeu et que Court est un moindre mal. Mais bon, je dois l'admettre, son côté jeune femme que l'on sauve malgré elle apporte du comique à certaines situations. Outre cela, j'ai trouvé la « vengeance » de fin assez expédiée, la fin aussi d'ailleurs. Je n'ai pas été très convaincue non plus par la menace « mystique » pesant sur les MacCarrick qui m'a rappelé La malédiction des Wulf de Ronda Thompson, les loups en moins. Peut-être en saurons-nous davantage dans les opus suivants.
Un bon divertissement, riche en testostérone écossaise et en scènes cocasses, qui se lit avec plaisir.
Lien : http://place-to-be.net/index..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          618
llyza
  10 janvier 2015
La faute de goût avec le premier tome de sa romance paranormale Les Ombres de la Nuit (attouchements, agressions qui se transforment en 'amour', très peu pour moi), m'avait laissée vraiment dubitative quant à l'auteur et sa vision de la séduction et de l'Amour. Il me fallait donc découvrir Kreysley Cole dans un autre genre pour ne pas la garder en désamour.
Cette romance historique n'est pas exceptionnelle mais elle possède toutes les qualités qui plaisent aux lectrices de ces romances. Elle fera passer un agréable moment parce que l'auteur connait et maitrise les codes.
Les paysages sont tels que l'on voyage et, on prend beaucoup de plaisir à suivre le mercenaire qui porte le kilt Courtland, Lady Anna (la chaudasse aux gros lolos) et tous les autres que l'on croisera. Ma préférence va forcément pour ce personnage double qu'est Olivia, ses répliques sont excellentes : dure, froide, sarcastique voir caustique, elle donne une vision de ce que peut faire l'auteur si elle ne cède pas aux facilités du genre.
Je lirais probablement la suite, tout dépend si le résumé me donne ou non envie. En bref, ça se lit bien, idéal pour caler un roman rapide à lire avec le cerveau en mode off. Une auteure qui devra encore me convaincre, rien de spéciale pour ce tome, elle me laisse neutre pour le moment (même si je garde vraiment en défaveur son tome 1 des Ombres de la Nuit).
PS : Si vous êtes comme moi et que vous avez de petits seins *regarde les siens* vous finirez probablement complexées, vraiment quel hymne aux big boobs et aux décolletés pigeonnant ! Il n'y avait que ça… sérieusement, j'ai presque fini déprimée xD
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
winnies89
  09 mars 2014
Lorsque l'histoire commence, un homme : Courtland MacCarrick, a été battu par les hommes du général Pascal, et dévale une rivière. C'est Annalia Llorrente qui va le trouver. Nous sommes en 1856 à Andorre dans les Pyrénées. Annalia déteste Court, et ce qu'il représente lui, un highlander Écossais. Mais bien vite, une attraction va naître entre eux. Et le tout renforcé par la situation du frère d'Annalia, Aleixandre et de l'aide que va pouvoir lui fournir Court. le récit ne manque pas de piquant entre les personnages et d'humour. Les paysages dépeints sont magnifique. Et on s'y croirait vraiment. C'est très visuel. On a plusieurs points de vues et c'est bien. Au niveau des personnages, Annalia est forte et elle se rebelle plus d'une fois contre Court. Court, n'est pas aussi rustre qu'il peut le laisser paraître au premier abord. Et puis il y a la malédiction qui compromet leurs chances d'être ensemble. du moins le pensent ils. En bref, j'ai beaucoup aimé ce premier tome. Et de ce fait, je lirai plus souvent des romances historiques à l'avenir. Un Highlander, une jeune femme rebelle, pour une rencontre mouvementée ! de l'aventure, de la romance sur fond de paysages superbes ! Une histoire très bien menée. Un premier tome qui se lit tout seul. Je lirai la suite pour rencontrer les deux autres frères de Court.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Nyx
  11 avril 2014
De Kresley Cole je connaissais la série de romance paranormale Les Ombres de la Nuit (que j'adore) et sa série de Young-Adult Arcana Chronicles qui est plutôt intrigante. La plume de l'auteur étant généralement séduisante je me suis dit pourquoi pas en voyant cette série de romance historique apparaître.
J'apprécie assez la romance historique et j'apprécie l'auteur, mais cette histoire ne marche pas. Pas pour moi du moins.
L'histoire est très classique entre un Highlander qui se révèle honorable et une lady bien sous tout rapport mais capable d'être courageuse et passionnée. Sous couvert de trahison et de chantage, le couple ainsi formé aura bien des obstacles à parcourir.
L'idée me séduisait assez je dois dire, il n'y avait peut être aucune originalité mais qu'importe. Néanmoins je n'ai pas du tout, mais alors pas du tout adhéré aux personnages.
Je sais bien qu'à l'époque tous les hommes n'étaient pas honorables, polis, bien élevés etc. ni toutes les femmes capable de réagir idéalement, mais dans une romance moi j'attends du rêve. Là j'avais envie de les frapper à chaque ligne.
Lui est un rustre, extrêmement mal élevé, qui pille les ressources de celle qui lui a sauvé la vie, qui s'introduit dans sa chambre et se considère à tel point en territoire conquis qu'il invite sa bande de mercenaires à faire de même...Elle est peut être trop prompte à juger et pas trop fute-fute mais elle m'a donné une impression persistante de cruche hystérique.
Non, décidément, je ne peux pas adhérer à ce genre de personnage. Quant à la malédiction, ce n'est qu'une blague.
Les avis des autres lecteurs/lectrices laissaient entendre qu'on finissait par s'attacher et accrocher à l'histoire, mais ça n'a pas été mon cas. Jusqu'au bout j'ai eu du mal à tourner les pages et à avoir envie de lire la suite de leurs aventures.
Alors je reconnais que lorsque je vois comme avis sur le tome 2 que les personnages sont exactement les mêmes et les intrigues aussi, je décide que je vais passer mon tour et rester à la romance paranormale.
Lien : http://www.nyx-shadow.com/20..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Marcellina
  26 septembre 2016
Encore une découverte, et ma foi, la lecture fut plaisante.
Quand on construit sa vie sur base d'une prédilection dont on n'a pas pu déchiffrer l'intégralité, on doit s'attendre à des retournements de situation… Voilà qui rythme le roman et qui donne le ton au récit.
Une plume un peu violente au début qui m'a surprise mais qui bien vite s'est étoffée d'humour, de poésie, de tendresse et d'érotisme. Et, petit plus, une incursion au pays d'Andorre au XIXème siècle, ça change de l'Angleterre ;-)
Une auteure à suivre donc. J'attends avec impatience la publication des deux autres tomes de cette saga :-)
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
LaChroniquedesPassionsLaChroniquedesPassions   22 juillet 2014
— Anna… vous n’êtes pas aussi forte que vous le croyez.
— Non, je ne le suis pas, reconnut-elle. J’ai déjà pu le constater : je suis plus forte que je ne le crois.


http://lachroniquedespassions.blogspot.fr/
Commenter  J’apprécie          60
Didier_TrDidier_Tr   14 mars 2016
Un ours n'est un ours que tant qu'on ne lui a pas caressé le ventre.
Commenter  J’apprécie          90
MarcellinaMarcellina   26 septembre 2016
Un ours n'est un ours que tant qu'on ne lui a pas caressé le ventre.
Commenter  J’apprécie          10
MarcellinaMarcellina   26 septembre 2016
Le regarder faire était aussi suggestif que de regarder quelqu'un déguster une meringue et avoir aussitôt envie d'en manger une.
Commenter  J’apprécie          00
Video de Kresley Cole (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Kresley Cole
Kresley Cole interview (en anglais)
autres livres classés : romance historiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3348 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre
.. ..