AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2290072222
Éditeur : J'ai Lu (02/10/2013)

Note moyenne : 4.03/5 (sur 50 notes)
Résumé :
Il a juré qu’il reviendrait pour elle…
Assassiné avant qu’il puisse épouser Regin la Radieuse, le seigneur de guerre Aidan le Féroce cherche sa bien-aimée à travers l’éternité, renaissant encore et encore sous de nouvelles identités, mais sans aucun souvenir de son passé – rien qu’une interminable nostalgie.

Elle attend son retour…
Lorsque Regin rencontre Declan Chase, un brutal soldat celtique, elle reconnaît en lui la réincarnation ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
Yumiko
  03 août 2014
Décidément Kresley Cole continue de m'épater et de me faire adorer ses écrits. Après autant de tomes, combien de séries s'essoufflent? Enormément! Et bien ce n'est pas le cas de celle-ci qui rend le lecteur toujours plus attaché à son univers, à ses personnages, à son histoire. Une fois de plus, nous revenons sur des événements déjà évoqués et détaillés mais du point de vue d'autres protagonistes et cela amène des précisions et des éléments en plus forts intéressants pour le fil rouge du récit.
Nos héros sont donc Regin et Aidan ou plutôt sa réincarnation: Declan Chase. Dans le tome précédent nous avions découvert la fameuse prison d'immortels construite par l'Ordre où Chase analysait les différentes espèces. Ici nous y retournons, mais nous découvrons surtout que Declan est la nouvelle réincarnation d'Aidan, la seconde moitié de Regin, la Valkyrie. Etant donné le contexte de leur rencontre, il n'est pas bien compliqué d'imaginer à quel point elle va être explosive et semée d'embûches...
J'ai adoré découvrir les coulisses de la prison et surtout plonger dans les tourments de Chase qu'on détestait tant dans le tome précédent. Nous en apprenons plus sur lui, sur son passé. Il en devient plus "humain" même s'il est finalement loin de l'être... Regin quant à elle se montre aussi sous un nouveau jour très intéressant, elle dévoile des faiblesses qu'on ne lui connaissait pas. Je dois dire que ce couple fonctionne vraiment très bien et j'ai adoré les suivre, ils sont très touchants dans leur malheur.
Autre atout de ce tome, nos débuts dans la vie de Lothaire. le vampire prend une part plus importante et on sent déjà les prémices du tome suivant qui sera centré sur lui. L'Ennemi de toujours fascine, intrigue, énerve aussi. Les révélations quant à son lien avec Nïx et à ce qui sous-tend la future Accession sont passionnantes et donnent envie d'avoir tous les tomes de la série entre les mains! Que l'attente va être longue pour suivre tout cela!
Vraiment cette saga est un pur régal qui se bonifie toujours plus et la complexité de l'oeuvre ne fait que s'accroître au fil du temps. Je suis hallucinée par les idées de l'auteur et par l'évolution de son univers. de quoi rendre le lecteur tout bonnement accro et qu'il en redemande toujours plus avec un plaisir évident!
En bref, une série à lire, oui à lire de toute urgence! Je suis complètement fan de cette saga et j'espère garder les créatures du Mythos à mes côtés encore très très longtemps.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
MissJZB
  24 septembre 2013
Voici l'une de mes séries de romance paranormale préférées, et ce n'est près de changer. Dès que j'ouvre un nouveau tome, je suis certaine que je vais me régaler avec l'univers déjanté, ainsi qu'avec la plume drôle, émotionnelle et érotique de Kresley Cole. Cela fait maintenant neuf livres que nous suivons les aventures de ses ombres de la nuit, ces immortels vivant au sein du Mythos, et l'auteure n'a de cesse de se renouveler. Après un tome 8 très réussi ayant pour héros Malkom Slaine le vémon et Carrow la sorcière, place à l'impayable Regin la Radieuse, valkyrie de son état, et à Declan Chase le très très torturé berserk qui se réincarne pour retrouver sa belle depuis pas loin de mille ans. Je sais, je sais, mon petit coeur de romantique a également frémi en lisant ça.
Ce tome est, comme les précédents, généreux en belles scènes sensuelles et en répliques à l'humour cocasse, mais il est, à mon sens, bien différent aussi puisqu'on a droit à un couple qui a un passé très lourd qui donne lieu à des flashbacks, et qui justifie que la relation se mette en place avec lenteur, oscillant entre haine et désir. C'est parfois très difficile à lire quand on est dans la tête de Declan qui est de loin le héros le plus tragique que Kresley ait créé. Il se déteste pour une partie de lui-même qu'il ne comprend pas et qui entraîne une dépendance à certains opiacés, et il n'assume pas les balafres qui recouvrent son corps et qui lui rappellent le drame de sa vie. D'un point de vue extérieur, il nous faisait l'effet d'être une machine, et c'est un véritable coup de maître que Kresley a accompli en nous le rendant aussi vulnérable vu de l'intérieur.
Outre cette histoire d'amour ô combien complexe, on a le sentiment que cet opus sert de transition ; c'est, en quelque sorte, un palier capital pour la saga puisqu'il permet de présenter de nouveaux personnages dont on renifle qu'ils auront droit à une mise en lumière ultérieure, mais surtout parce qu'on côtoie de très près Lothaire, l'Ennemi de toujours, ce vampire de 3000 ans au physique atypique (longue chevelure blanche et yeux roses presque rouges, tout ça tout ça, quoi).
Pour resituer, nous sommes, à l'exception du début qui nous raconte la rencontre touchante entre les deux amants, de retour dans la prison de l'Ordre, une entité qui capture et torture les Immortels, qui se trouve sur une île a priori impossible à localiser. On connaît son fonctionnement assez horrible grâce à Carrow et Malkom, mais cette fois, on la découvre du point de vue de Declan, le maître des lieux, et on tremble encore plus.
Si l'action chevauche celle du tome précédent, on ne s'en plaint pas car on suit les aventures de tout un petit groupe vraiment intéressant. Je n'arrive toujours pas à trancher sur le fait de savoir si c'est mieux ou moins bien que la perspective s'élargisse autant, au point de parfois faire passer la romance en deuxième plan. C'était, quoi qu'il en soit, nécessaire, et Kresley a su exploiter à fond la profondeur et les contradictions de Declan qui m'a énormément touchée.
Regin, de son côté, m'a séduite grâce à son côté camionneur de l'extrême ; elle mérite vraiment sa réputation de valkyrie la plus farceuse, et paradoxalement on lui découvre une blessure, la perte répétée de son amour, qui explique beaucoup de choses la concernant. J'ai énormément apprécié la manière dont l'auteure fait analyser par son personnage féminin les différentes relations que Regin a eues avec chaque réincarnation d'Aidan. Il y a une grande finesse dans l'appréhension des sentiments tout particuliers qu'elle éprouve pour Declan. C'est à la fois Aidan, mais c'est également un être différent avec une consistance et une séduction à part qui donne à la Radieuse l'envie de réclamer son Irlandais balafré et aucun autre.
Kresley Cole nous offre encore une fois une belle romance avec un héros écorché vif qui passe du statut de méchant sans coeur à celui de l'amoureux transit. Il y a, ici, beaucoup d'action, et celle-ci nous permet de côtoyer des personnages clefs pour de futurs opus, tout comme de préparer le tome de Lothaire dont les motivations obscures nous titillent depuis un bon moment déjà.
Lien : http://www.place-to-be.fr/in..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Walkyrie29
  17 avril 2014
Le neuvième tome de la série présente un début difficile mais achève de nous conquérir par la passion que dégage chaque fois les titres de cette série !
Regin, dit la Radieuse, endure depuis milles ans la perte de son amant Aidan, qui se réincarne régulièrement mais décède chaque fois que Regin cède aux avances de ces mortels. Elle se retrouve violemment capturer par l'Ordre, un groupuscule mortel qui cherche à nuire aux immortels. C'est Declan CHASE, le maître surnommé "la lame" qui l'attrape et l'enferme. Regin est donc détenue dans une prison inviolable, ses pouvoirs sont limités par un torque et les humains semblent apprécier la vivisection sur immortels. Quand elle reconnaît en Declan, une réincarnation d'Aidan, un Berserk puissant, cela finit de l'achever. Doit-elle le séduire et entraîner volontairement sa perte ? Ou doit-elle croire à une rédemption de cet Irlandais au charme inattendu ?
Le début de ce tome est un peu long à démarrer. Pourquoi ? Des impressions de déjà vu, des échanges verbales trop familiers et des scènes de sexes maintes fois revues et donc lassantes, peut-être aussi le fait que la trame temporelle de ce tome est équivalente au tome précédent mais vu par d'autres personnages. Mais la magie a fini par opérer. Nous retrouvons une Valkyrie au coeur ravagé qui se cache sous une armure d'humour cynique, de beauté nordique et de prétentions et, un Berserk réincarné en mortel, froid, violent et puissant, ces deux personnages s'opposent, l'ombre et la lumière en quelques sortes. Bref les ingrédients habituels de Kresley Cole, et encore une fois cela fonctionne. Soyons honnêtes, c'est un peu facile et finalement les derniers tomes ne sont plus si nouveaux notamment sur la romance. L'originalité de ce tome se situe davantage dans le personnage de Declan Chase et le fond plus violent, sanguinolent et aussi plus érotique, dans ce tome tout est intensifié.
Declan Chase est un personnage torturé profondément, psychologiquement et physiquement, qui porte encore de trop nombreuses cicatrices des sévices vécues, son corps est meurtri et c'est un être brisé. Cela l'a conduit à devenir un homme froid et violent, haïssant les immortels et prenant grand plaisir à les torturer et à les tuer. Comment transformer un personnage aussi sombre en un être tellement épris de sa partenaire qu'il en devient doux, tendre et fragile ? Ce n'est pas forcément évident mais la transformation du personnage est intéressante, on le déteste mais on finit pas s'y attacher, même si encore cela paraît un peu trop facile. Regin est une Valkyrie que l'on connaît depuis déjà de nombreux tomes et découvrir son histoire la rend plus accessible et plus attachante. C'est un être sensible qui se cache sous une facette enjouée. Un personnage qui nous promet des moments plein d'humour dans les situations les plus improbables. Nos deux âmes soeurs ont un vécu et une histoire plus que difficile et devront accepter un certain nombre de choses plus ou moins difficiles pour s'accepter.
Ensuite, il y a les personnages secondaires, tous géniaux et qui apportent une grandes richesses à ce tome ! Thaddeus en tête, un jeune humain de 17 ans dont on ne sait pas grand chose, on sent que celui-là nous réserve quelques surprise, un être bivalent qui semble un peu trop naïf et vulnérable pour rester un personnage de second plan. Et puis il y a Brandr, le berserk qui a promis à Aidan de protéger Regin et qui est devenu immortel et Lothaire, toujours aussi sournois, calculateur et imprévisible, vraiment difficile de cerner ce personnage. Cela forme un groupe incongru d'êtres antagonistes mais franchement plaisant à suivre !
Le style de Kresley Cole ne change pas, elle reste sur ses acquis d'où des moments un peu lassants, mais en même temps, elle ose davantage de chose dans la violence (plus de vices dans la torture, plus de sang…) et dans l'érotisme, elle surprend vraiment tant les choses sont très intenses voire parfois même écoeurantes. Cela enrichit le tome et joue en sa faveur, on s'éloigne un peu de la romance fleur bleue pour un univers plus sombre et travaillé. le fond et les personnages sont plus approfondis et marqués. Les thèmes évoqués par l'auteur sont aussi nombreux : l'amour bien sûr, mais surtout la tolérance, l'amitié et le pardon.
En bref, encore une fois Kresley Cole a bien fait son travail, elle nous a embarqué dans un univers improbable avec des personnages extravagants et fantastiques qui se battent, s'aiment, font de l'humour et s'humanisent. Que demander de plus ?
Lien : http://songesdunewalkyrie.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Chroniques_Aleatoires
  24 décembre 2013
Ce volume faisant partie de l'arc de la prison, il se déroule exactement en même temps que le précédent (et donc par élimination, les suivants). Après Carrow, c'est autour d'un autre personnage qui a disparu depuis un moment de refaire surface, je parle de Regina la Radieuse, la Valkyrie casse-couille qui n'a pas sa langue dans sa poche. On avait déjà lu dans certains des autres livres qu'elle était lié à un Berserk qui se réincarné, et manque de bol pour elle, ce dernier s'est réincarné sous la forme du chef des matons, l'ennemi numéro de toutes les créatures du Mythos : Declan Chase.
Regina est comme n le sait déjà une des Valkyries les plus funs et surtout la plus apte aux pétages de plombs et massacre de grande envergure. Elle est d'un caractère explosif, joyeux et loyal envers ses soeurs et amies. Elle a quitté le Valhalla à l'âge de 12 ans afin de protéger Lucia et c'est grâce à cela qu'elle a rencontré l'homme de sa vie, Aidan le Fier. Si on l'appelle la Radieuse, c'est parce qu'elle est la dernière de ce peuple qui a la particularité de briller comme un soleil. Aidan est la raison pour laquelle la rumeur sur ses baisers addictifs existent (il refusa de prendre une femme après avoir embrassé Regina), il est aussi le seul homme avec qui elle a couché et qui lui a appris à se battre à deux épées. Lorsqu'elle apprend que Declan est la réincarnation de son Berserk, elle est à la fois heureuse, déboussolée et désespérée. Elle cherchera à le séduire afin de le manipuler mais les choses ne se passeront pas comme elle le souhaitera…
Declan Chase est la 5ème réincarnation d'Aidan le Fier et il est le seul qui refuse cette réalité. Torturé et spectateur du massacre de sa famille par des néoptères, il haït et massacre les créatures du Mythos sans rien ressentir. A vrai dire, il ne ressent aucunes émotions et il se drogue afin que cela continue. Il a très tôt rejoint l'Ordre, qui l'a en quelque sorte lavé le cerveau et dont il a gravit les échelons. Malgré les drogues qu'il prend, il est attiré par Regina et a du mal avec ce qu'il ressent pour elle, l'affaiblissant et le déstabilisant. Même s'il récupère peu à peu ses souvenirs de ses anciennes vies, de ses sentiments pour Regina, ses actes en tant que chef de la prison de l'Ordre lui feront obstacles.
Leur relation est particulière car on a à la fois l'histoire d'amour entre Regina et Aidan qui traverse les âges et se réveille à travers plusieurs réincarnation. Cette amour est absolu, pur et exclusif. Mais ce qui lit Regina et Declan est totalement différent, tout débute avec de la haine qui pousse Declan à torturé Regina à plusieurs reprises. On a du mal à voir une once de romance dans toutes ces manipulations et mensonges. Et pourtant, les fois où ils lâchent prise tous les deux, c'est caniculaire entre eux ! Ils ne font attention aux autres autour d'eux et ils oublient tout ce qui est en jeu. On peut dire qu'ils se complètent parfaitement et qu'ils équilibrent les excès présent chez l'autre. En parallèle à tout cela, on voit l'importance de l'amitié et des promesses, qui sont présentes du début à la fin. Regina a créé des liens pendant sa captivité et Declan revoit apparaître d'anciens camarades inattendus.
Cet opus est le plus dur de la série jusqu'à maintenant. Les scènes de tortures sont explicites, pleines de descriptions et à ne pas mettre entre les mains de tous. Kresley Cole arrive encore à nous intéresser avec la découverte des Berserks qui sont une race complexe et entre les deux mondes. On a aussi le point de vue de Lothaire qui une fois encore joue un rôle important dans l'évolution de la relation entre les protagonistes, mais aussi dans la mise en place de l'Accession. Il est toujours aussi mystérieux et intriguant. Cela va être vraiment intéressant de voir qui est cette fameuse "elle" dont il parle souvent, et surtout de découvrir qui est la femme qui va réussir à capturer son coeur ! Ah ! Et petite info en passant, on découvre le véritable nom de Nyx grâce au vampire ;)
Lien : http://leschroniquesaleatoir..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Tsukihime
  21 mai 2014
Ce neuvième tome est en relation directe avec le précédent, nous montrant un autre côté ou plutôt, une autre cellule, de la prison de l'Ordre.
Régina se fait capturer par Declan Chase, elle Valkyrie sans peur et sans reproche, enfin plein de reproche en fait vu que c'est une grande farceuse, lui réincarnation du presqu'amour de la demoiselle. Ne dites surtout pas qu'elle aime Aidan c'est faux ! le tout saupoudré de la relation je te déteste mais je te veux, tout pour plaire le lecteur donc.
On rentre vite dans la trame, on affectionne les personnages anciens comme nouveau, mention spécial à Thadd d'ailleurs, un personnage intriguant au possible. le thème de la réincarnation est assez bien mené, sans être trop mit en avant pour mieux nous faire profiter du présent.
Seul bémol, alors même que je lisais je ne pouvais pas m'empêcher de me dire que l'état d'esprit de Chase et Regina changeait trop vite. Alors oui, chacun fait fasse à un bouleversement intérieur, mais de la à changer autant en si peu de temps j'avoue, j'ai du mal. Néanmoins la lecture est agréable et on ne peut pas lui reprocher grand chose.
En bref, un neuvième tome qui ne descend pas la qualité de la série (ou est ce saga ?) et qui promet toujours autant pour la suite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
LaChroniquedesPassionsLaChroniquedesPassions   28 août 2014
— Arrête ! dit-elle en le frappant une nouvelle fois au menton.
Il posa sa lèvre ensanglantée de l’autre côté de son cou.
— Non, mais ça va pas ?
Un nouveau coup faillit lui démonter la mâchoire. Mais il effleura la pointe de son oreille de sa joue. Chaque fois qu’elle le frappait, il répondait par un baiser ou une caresse.
— C’est censé me faire mal, Valkyrie ? Tu frappes comme une petite fille.
— Une petite fille ? s’exclama Regin en le frappant plusieurs fois dans le bas du dos, le poussant à sortir du bassin.
Jamais il n’avait été aussi heureux d’être battu. Bien sûr, il ne se serait peut-être pas autant réjoui si elle avait été en pleine possession de sa puissance de Valkyrie, et s’il n’avait pas été au bord de la fureur sacrée.
Quand il remonta sur la berge à reculons et trébucha, elle sortit à son tour et sauta à califourchon sur lui pour mieux lui boxer le visage.
Plutôt que de la repousser, il posa ses mains sur ses seins parfaits, émit un grognement en sentant leur poids dans le creux de ses paumes. C’était moelleux et doux. Les pointes de ses seins étaient dures… Malgré lui, il donna un coup de reins sous elle.
Elle chassa ses mains, et il ne protesta pas.
— Tu me chatouilles, Valkyrie, et j’ai l’impression que tu aimerais que je te chatouille en retour.

http://lachroniquedespassions.blogspot.fr/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
viedefunviedefun   28 juin 2016
Les yeux sans vie de son frère fixaient le plafond. Sa gorge était ouverte de part en part, laissant voir le blanc des cervicales.
-C..Colm ? Quelqu’un avait assassiné son petit frère ? Il le regarda longuement, les yeux pleins de larmes. Et soudain, il entendit un cri étouffé venant du salon. Quelqu’un est en train d’attaquer mes parents aussi ! La fureur monta en lui aussitôt, chassant les larmes. Dans un demi-brouillard, il se glissa dans la chambre de ses parents et y attrapa la batte de base-ball toujours posée près du lit, du côté de son père. Quand il pénétra dans le salon, il hésita, son esprit refusant d’assimiler la scène qui s’y déroulait. La pièce était pleine d’êtres aux yeux rouges pourvus de crocs et de griffes. Certains avaient des corps d’humains, d’autres possédaient des ailes. Ces derniers avaient les yeux globuleux et les membres disloqués. Ils avaient bâillonné et attaché ses parents sur le sol, pour pouvoir tranquillement….se nourrir. Leurs bouches déformées arrachaient lambeau de chair après lambeau de chair sur les corps encore vivants de ses parents poussant des hurlements d’agonie. Ma tête va exploser. Ce n’est pas possible. Je n’y crois pas, j’ai des hallucinations. Au moment où Declan crut défaillir tant son cœur battait fort, un des monstres leva la tête. Le sang dégoulinait de sa bouche. Le sang de papa. La fureur prit le pas sur tout le reste, et Declan les attaqua. Il n’entendait plus que les battements de son cœur, ses hurlements, le bruit de la batte brisant les os, faisant exploser les têtes. Il ignorait d’où provenait cette frénésie et cette puissance, mais il frappait, frappait encore. Pourtant, si dort fût-il, ils l’étaient plus que lui. Ils se défendirent, puis l’attaquèrent encore et encore et finirent par le plaquer au sol. Sans cesser de se débattre, il entrevit alors une étrange lueur d’intelligence dans le regard d’un des monstres ailés. Et il eut un instant de lucidité. Colm a eu de la chance.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LaChroniquedesPassionsLaChroniquedesPassions   28 août 2014
— Non !
La Valkyrie leva une jambe au dernier moment et le repoussa, puis jeta son épée de l’autre côté de la clairière.
Elle ne l’avait pas plantée dans le torse de Declan, alors qu’il avait voulu la forcer à le faire.
— Pourquoi tu n’y arrives pas ? hurla-t-il.
— Je ne sais pas !
Elle semblait perdue, troublée.
— Tu veux vraiment que je le fasse ? Tu es si malheureux que ça ?
Face à son épée, quelques instants plus tôt, il avait accepté la mort. Mais il se rendait compte maintenant que mourir, c’était laisser Regin avec un protecteur de moins. Il devait d’abord lui faire quitter l’île.
— Tu ne mérites pas ma pitié, dit-elle.

http://lachroniquedespassions.blogspot.fr/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
viedefunviedefun   28 juin 2016
Il était facile de la suivre : elle laissait dans son sillage une ribambelle d'hommes bouche bée. Et ils ne réagissaient pas qu'à sa peau luminescente. Sa démarche était d'une sensualité surnaturelle, ses hanches ondulaient dans son jean taille basse, et la rondeur de ses fesses attirait les regards comme une flamme les papillons de nuit. Certains hommes se réajustaient, gênés par d'incontestables érections, ou frottaient leur joue endolorie par la gifle donnée par une petite amie vexée. Declan lui-même, en la suivant, sentit son membre tressaillir, comme s'il tentait de se réveiller pour elle - même si son 'médicament' rendait cela impossible. Il était excité par une répugnante detrus, quand rien d'autre ne parvenait à tenter son corps meurtri et ses sens émoussés ? D'autres, dans l'Ordre, appelaient les immortels des ernats, pour 'erreurs de la nature', mais Declan préférait le mot detrus, le plus fort qu'il existât dans leur langue pour les immortels. Il signifiait 'pires abominations'. C'était ainsi qu'il les voyait, qu'il les avait toujours vus, depuis qu'il avait appris leur existence, vingt ans plus tôt.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LaChroniquedesPassionsLaChroniquedesPassions   28 août 2014
Declan s’approcha doucement.
D’une certaine manière, il s’agissait d’une opération militaire. Mais jamais un objectif n’avait eu autant d’importance pour lui. Et jamais un plan d’attaque n’avait éveillé en lui un tel dilemme.
Se déshabiller devant elle avait été un réel supplice. Attaquer un nid de cerunnos ? La routine. Prendre une forteresse démon ? Un jeu d’enfant.
S’offrir au regard scrutateur de Regin en sachant qu’elle allait sans doute le rejeter ? L’horreur absolue.

http://lachroniquedespassions.blogspot.fr/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Kresley Cole (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Kresley Cole
Kresley Cole on her writing process
autres livres classés : réincarnationVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3413 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre
.. ..