AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Sous ta peau tome 1 sur 3
EAN : 9782709657259
400 pages
Emoi (03/05/2017)
4.23/5   107 notes
Résumé :
Harper Connelly n’avait jamais imaginé entrer un jour dans un salon de tatouage. Mais les cicatrices qu’elle porte dans le dos sont un rappel constant d’une partie de sa vie qu’elle voudrait au contraire oublier. Et pour pouvoir laisser ce passé derrière elle, elle a besoin de Trent, connu pour ses talents de tatoueur.

Chaque séance les rapproche un peu plus, le toucher délicat de Trent sur la peau de Harper est magnétique. Mais lorsqu’elle commence à... >Voir plus
Que lire après Sous ta peau, tome 1 : StrongVoir plus
Dive bar, tome 1 : Dirty par Scott

Dive bar

Kylie Scott

4.22★ (631)

3 tomes

Blind love par Wayne

Blind love

Anna Wayne

4.19★ (63)

Reese & Mase, tome 1 : Don't go par Glines

Reese & Mase

Abbi Glines

4.35★ (283)

2 tomes

Le Club, tome 1 : Flirt par Rowe

Le Club

Lauren Rowe

3.72★ (232)

3 tomes

Games of Love, tome 1 : L'enjeu par Van Dyken

Games of Love

Rachel Van Dyken

3.79★ (268)

2 tomes

Critiques, Analyses et Avis (52) Voir plus Ajouter une critique
4,23

sur 107 notes
5
26 avis
4
16 avis
3
5 avis
2
0 avis
1
0 avis
Ce roman n'a pas été un coup de coeur mais j'ai tout de même passé un très agréable moment à découvrir l'histoire d'Harper et de Trent.

Quatre ans plus tôt, Harper Connelly a vécu l'enfer. Battue et mutilée par son petit ami de l'époque, elle vit encore aujourd'hui avec la peur au ventre. Même si aujourd'hui, il est en prison, cela fait quatre ans qu'elle a mis sa vie entre parenthèses et qu'elle survit. Angoissée, elle ne supporte plus qu'on la touche.
Pourtant pour tenter de laisser ce passé difficile derrière elle, elle va prendre la lourde décision de se faire tatouer. Recouvrir les cicatrices de son agression sera pour elle le moyen de s'ouvrir à l'avenir. Mais pas facile de se faire tatouer lorsque l'on ne supporte pas le contact.
Bien décidée à aller au bout, elle va demander à Trent Andrews, le meilleur tatoueur de Miami de s'en charger. Conscient des difficultés d'Harper, il va prendre toutes ses précautions et se montrer très attentif à ne pas l'effrayer et à la mettre au maximum en confiance.
Au fil de leurs rencontres, Harper et Trent vont se rapprocher. L'attirance entre eux est presque magnétique mais Harper réussira-t-elle à dépasser ses craintes ? Cédera-t-elle au charme de Trent ? Trent trouvera-t-il les mots pour séduire Harper ?

Pour moi, ce roman ressemble beaucoup aux histoires de Bad Boy d'Helena Hunting et Respire de la saga Ten tiny breaths de K.A. Tucker. D'ailleurs, en me penchant sur le résumé, j'avais des craintes. J'avais peur que ce roman n'en soit qu'un plagiat ou un mix. Mais non. Les histoires ont des similitudes, mais ça s'arrête là.
J'ai trouvé le style d'écriture plutôt fluide et agréable. L'absence de démarcation franche entre les moments où l'histoire est écrite du point de vue de Trent et ceux ressentis et vécus par Harper m'ont parfois perturbée. Après peut-être cela venait-il de la version epub. Hormis ce détail, ma lecture a été coulante et facile. J'ai aimé qu'une fois de plus, l'auteure exploite la dualité des points de vue. J'aime beaucoup ce concept qui permet de découvrir les personnages plus en profondeurs. Il leur confère une réelle sensibilité et nous permet à nous lecteur, de nous y identifier ou au moins de pouvoir porter un jugement plus juste sur leurs actions, leurs sentiments.
L'agression qu'a subie Harper l'a fragilisée. Au-delà des blessures physiques et des cicatrices, le cauchemar qu'elle a vécu l'empêche de vivre pleinement. Terrorisée à l'idée d'être en contact physique avec quelqu'un, Harper a développé un stress post-traumatique important. Mais malgré tout, elle a trouvé suffisamment de force en elle pour vouloir redémarrer une nouvelle vie loin des siens. Sa souffrance est palpable tout au long de la lecture. Une fois qu'elle prend confiance et s'ouvre aux autres, on a le plaisir de découvrir une jeune femme drôle, intelligente, attachante avec des goûts et des idées affirmés.
Trent est un homme viril, rebelle, ténébreux, un tatoueur bad boy comme on les aime. Toutefois, il souffre aussi d'un manque de confiance en lui. Il doute régulièrement et n'ose pas toujours s'affirmer. Mais ce qui nous attire le plus chez Trent c'est son côté protecteur. Dès qu'il aura vent des atrocités qu'a subies Harper, il va se montrer attentionné et doux. Il va tout mettre en oeuvre pour la mettre en confiance et l'aider à tirer un trait sur son passé. Il incarne un peu l'idéal féminin, fort tout en sachant être tendre quand le besoin s'en fait ressentir.
Si j'ai aimé ce roman, j'ai regretté que certains aspects ne soient pas plus exploités, notamment la menace de l'ex petit-ami d'Harper. Cet aspect de l'histoire, bien que développé dans le résumé officiel, m'a paru trop superficiel et succinct dans le livre. J'aurais également aimé en apprendre plus sur le passé tourmenté de Trent. Strong reste tout de même une histoire plaisante et agréable à lire.
Je suis impatiente de lire le prochain tome et de découvrir l'histoire autour de Drea, la meilleure amie d'Harper, et de Cujo, celui de Trent. Leur relation jusque-là tendue risque de faire des étincelles et de nous réserver de beaux moments.
Commenter  J’apprécie          20
Suivez-moi sur La Passionnée, sur Facebook: @LaPassionDesLivres

Strong, sous ta peau, tome 1 – Scarlett Cole

« Marquer sa peau pour dissimuler ses plaies du passé, Trent est le seul qui puisse délivrer Harper. »

Aujourd'hui, pour cette dernière journée de l'année, j'ai eu envie de choisir un livre dans mes bibliothèques. Je regardais les titres, les collections… Et BAM, un choc. Il y a trois ans, jour pour jour, je lisais ce roman. (Bon, je vous confirme que je ne me rappelais pas, mais j'ai un bon programme pour me rappeler mes lectures! Hihi!) Alors, je peux vous dire que malgré les années qui passent, j'adore toujours autant ce roman. Une romance tragique, oh combien bouleversante et magnifique. À lire ABSOLUMENT!

Harper est traumatisée… mais déterminée. Trent, le meilleur artiste-tatoueur auquel elle a pensé pour son projet, est devant elle, près de sa boutique, et elle est enfin prête à sauter le pas. Alors, c'est d'une petite voix qu'elle va lui demander s'il peut l'aider… L'aider à couvrir les cicatrices de son passé qui couvre une grande surface de son dos.

« -Tu veux entrer pour que je jette un coup d'oeil? La boutique est fermée, il n'y aura personne d'autre… si ça ne te dérange pas… Je suis un mec bien, promis.
Qu'est-ce que cette fille fichait là, à 1 heure du matin, seule et manifestement morte de trouille? Et pas le genre de trouille « Je déteste les aiguilles, est-ce que ça va faire mal ». Les filles qui venaient se faire tatouer étaient presque toujours accompagnées – par une copine, un petit ami. Tout comme elles se rendaient toujours aux toilettes à deux. Alors pourquoi était-elle seule? Trent avait le mauvais pressentiment qu'il n'allait pas avoir affaire à une cicatrice comme il en voyait tous les jours.
-Je m'appelle Trent.
-Harper.
-Harper, répéta-t-il en rouvrant la porte qu'il venait à peine de fermer. Bienvenue chez Second Circle. »

Trent a un travail énorme à faire (esquisse dont il a déjà un superbe plan, son attirance pour la jeune femme, la grosseur du projet…) mais il est également nerveux. Cependant, avant toute chose, il va devoir s'armer de patience afin d'essayer de grimper une barrière après l'autre qu'Harper a construit autour d'elle… Seulement pour être touchée, cela s'avère être difficile, alors imaginez l'ampleur du travail qui les attend, il va devoir l'aider à connaître son toucher, et peut-être même l'apprécier…

« -Elle se rend compte de ce qu'elle va devoir endurer?
-Rien de pire que ce qu'elle a déjà vécu.
La pire des douleurs ne serait pas physique. le véritable test aurait lieu lorsque Trent poserait sa machine à tatouer sur son dos pour y tracer la première ligne. Il ne pouvait qu'imaginer l'enfer émotionnel dans lequel Harper serait alors plongée. »

Doucement et tranquillement, pendant leurs séances, ils apprendront à se connaître. Harper aimera de plus en plus le toucher du jeune tatouer, sa patience et son humour. Plus elle en apprend sur lui, plus elle veut se rapprocher de lui et lui raconter ce qu'elle a vécu… Mais aura-t-elle la force nécessaire de faire face à son regard sur elle? Au changement qu'il peut y avoir? Mais le danger est plus proche qu'elle ne pensait… Trent saura-t-il être présent pour elle?

Dans ce roman, nous avons une jeune femme traumatisée par son passé, marquée violement, qui trouvera la force de combattre ses démons avec l'aide d'un tatoueur beau comme un dieu, gentil et drôle. La façon dont le couple évolue en douceur est simplement divine. Mais ce que j'ai aimé particulièrement, c'est le toucher de Trent; la façon dont il approche Harper en douceur, avec délicatesse, sa patience et son dévouement. Il lui laisse tout le temps nécessaire de le toucher afin de s'habituer à son contact… Magnifique. Quant à Harper, quelle femme courageuse, forte! Elle prendra des résolutions afin de sortir du tourbillon infernal de son passé. Une force de la nature. J'ai adoré cette histoire; entre la douleur des émotions du passé, la douceur de leur toucher, l'encre déposé sur leur peau et la passion dévorante ressentie. Superbe!

« Il aurait tellement aimé pouvoir l'aider, mais qui savait comment Harper allait réagir à cette épreuve ? Il avait vu une pom-pom girl d'à peine cinquante kilos ne pas ciller pendant qu'il lui faisait un tatouage sur les côtes, et un joueur de football américain s'évanouir au simple son de la machine à tatouer. »

Ce roman est tout simplement une merveille, une pépite d'or. Il y a trois ans, j'avais pondu une chronique, mais que j'ai modifié un peu… (J'ai remarqué que ma façon d'écrire a bien changé depuis quelques années…) : Wow! Un roman extraordinaire, addictif. Une histoire magnifique, passionnante. Des personnages fabuleux, entraînants. Un livre que je recommande à 1000%.
Une romance exaltante, puissante. Un roman tout simplement EXTRAORDINAIRE. Une histoire MAGNIFIQUE, originale et différente, avec des personnages fabuleux! 16/10
Bonne année à tous! Je vous souhaite santé, bonheur, amour et… lecture!

#Strong #SousTaPeau #série #romance #tatouage #suspense #action #salondetatouage #cicatrices #passé #trauma #oubli #toucher #artiste #tatoueur #fuite #danger #nouveaudépart #attirance #amour #love #suggestiondelecture #lecturedusoir #lecturedumoment #chronique

Résumé :
Harper n'avait jamais imaginé entrer un jour dans un salon de tatouage. Pourtant, pour couvrir les cicatrices du passé, rappel constant d'une partie de sa vie qu'elle aimerait oublier, Trent est le seul qui puisse l'aider. Harper s'ouvre peu à peu au charismatique artiste-tatouer, dont le toucher sur sa peau est magnétique. Mais bientôt ressurgit l'ombre de celui qu'elle a dû fuir : aura-t-elle cette fois-ci la force de se défendre?

Lien : https://www.facebook.com/pho..
Commenter  J’apprécie          32
Bon je vous avoue tout de suite que c'est la couverture qui m'a de suite attirée vers ce roman, et je suis sûre que je ne suis pas la seule dans ce cas là ^^ Sachant que j'adore les histoires qui se passent dans le milieu du tatouage c'était une évidence, il fallait que je lise [Strong], qui s'avère être un joli coup de coeur !

Je crois que dès les premières pages je savais que j'allais dévorer l'histoire de Harper et Trent, car l'auteure ne tergiverse pas, elle entre de suite dans le vif du sujet.

Harper Connely a vécu l'enfer, et sa décision est prise, pour avancer elle doit enterrer le passé, et elle choisit une solution radicale pour renaître. Son dos est maculé de cicatrices, de vilaines cicatrices qui la rattache trop à son ancienne vie, à son passé dévastateur et c'est pour cela qu'elle va venir trouver Trent, qui se trouve être le meilleur artiste tatoueur de tout Miami. Son objectif ? Se faire tatouer l'intégralité du dos pour cacher ses cicatrices, mais surtout pour tirer un trait sur ce qui la retient prisonnière de son passé. Ce tatouage, ce n'est pas un caprice, ce n'est pas pour faire « joli », bien que le tatouage en lui-même soit magnifique, non ce tatouage c'est les premiers pas de Harper vers sa nouvelle vie. Mais Trent est-il l'homme qui lui faut ? Peut-il répondre favorablement à sa demande ?

Plus les jours passent et plus Harper et Trent se rapprochent, malgré les traumatismes de la jeune femme, l'amour peut-il guérir toutes les blessures ? Harper se laissera-t-elle guider par ses sentiments ? Ou la peur prendra-t-elle le dessus ?

Pourquoi ce premier tome se retrouve-t-il dans mes coups de coeur ? C'est assez simple en fait, Scarlett Cole a réussi à capter mon intérêt dès les premières lignes en m'exposant simplement les faits, Harper est une héroïne forte et fragile à la fois, ce qu'elle vécu est tellement ignoble que je ne peux qu'applaudir la façon dont elle s'en est sortie. Et le début de ce roman, c'est tout simplement ses premiers pas vers la vie qu'elle mérite d'avoir. La relation qui va naître entre Harper et Trent est belle et fusionnelle dès leur première rencontre. Vous savez le genre de rencontre qui bouleverse toute votre vie. Trent s'avère être un homme très attentionné, doux et délicat avec Harper. Il perçoit de suite chez elle ce dont elle a besoin, et il va faire tout son possible pour lui apporter la paix qu'elle mérite. Il va établir un climat de confiance avec Harper, allant doucement vers une relation plus poussée où les sentiments trouvent leur place naturellement. Trent est un homme passionné qui se donne corps et âme, que ce soit dans son art ou en amour. Bien sûr, je suis tombée sous le charme de nos personnages, que ce soit Harper ou Trent, ou bien encore les personnages secondaires. Cujo a bien évidemment attiré toute mon attention, il est bien plus arrogant que Trent, et il est assez rentre dedans, ce qui m'a beaucoup plu je dois dire. Drea, la meilleure amie de Harper est une énigme, on sent chez elle beaucoup de méfiance envers la gent masculine, elle est assez virulente, avec un caractère bien trempé. Je sens que nous n'allons pas nous ennuyer avec elle et Cujo dans le second tome.

La plume de Scarlett Cole est terriblement addictive. J'ai lu le roman d'une seule traite, impossible de le poser, j'en voulais plus, je voulais terminer le roman tout en savourant l'histoire pour ce qu'elle nous transmet comme message et comme valeur vis à vis de l'univers du tatouage. Moi qui ne suis pas fan de la narration à la troisième personne, je dois dire qu'ici cela ne m'a pas du tout gênée, comme quoi si l'histoire est bien menée et bien la troisième personne apporte quelques avantages, comme celui de percevoir les réactions de nos personnages de manière plus générale. Sur une même situation on sait ce que chacun ressent. Et j'ai adoré être spectatrice de cette très belle histoire. L'auteure parsème le récit de référence sur Dante, j'ai adoré ce détail dans l'histoire, pour moi cela enrichit énormément le récit, nous pousse à revoir nos connaissances et cela donne aussi un autre sens à l'art du tatouage que pratique notre héros. Trent et Cujo sont des artistes tatoueurs, ils s'expriment avec leur art qui tient une grande place dans leur vie. Scarlett Cole nous permet de découvrir une dimension différente de cette univers, grâce à la vision de Trent sur son art. le tatouage qu'il élabore pour Harper représente la victoire de la jeune femme, sa revanche sur les affres du passé. J'ai aimé que Scarlett reste pertinente et crédible en abordant le traumatisme vécu par Harper, elle ne précipite pas les choses entre elle et Trent, elle mesure l'ampleur des efforts que les victimes doivent fournir pour reprendre leur vie en main, l'aspect psychologique est très bien géré et cela rend à mes yeux le récit bien plus crédible, c'est un sans faute.

L'intrigue apporte son lot d'émotions et de rebondissements. L'idylle de Harper et Trent se mêle à une intrigue à suspense qui accentue l'ambiance intense et rythmée du roman. le côté romance est vraiment très bien exploité, Scarlett Cole mise tout sur les émotions et les sentiments. le côté sexy de l'histoire n'est pas en reste car Trent s'avère être très appétissant et le duo qu'il forme avec Harper est harmonieux, limpide, évident, la romance est pleine de bons sentiments, l'amour se ressent et cela m'a fait fondre pour eux.

En bref, [Strong] est un incontournable dans le genre. Scarlett Cole nous démontre tout son talent à travers cette histoire de renaissance. Harper et Trent forment un couple naturel, fusionnel et très mignon. J'ai adoré la douceur qui se dégage de l'histoire malgré le fond profondément sérieux. le milieu du tatouage y est sublimé de la meilleure des façons, Scarlett Cole nous démontre l'étendue de la signification des tatouages, elle met en lumière l'aspect artistique de ce milieu, j'ai adoré ce premier tome. Tellement charmée par la plume de l'auteure, je vais me jeter sur le second tome dès sa sortie. Surtout que Cujo à attiser ma curiosité et m'a mise en appétit !
Lien : https://lmedml.com/2017/05/3..
Commenter  J’apprécie          00
Ce livre dès les premières lignes, j'ai su qu'il allait me plaire ! ce fut déjà une couverture que j'ai adoré, un résumé qui donnait envie et à la lecture des premiers mots, mon envie de le lire a été récompensée ! Strong allait très certainement répondre à mes attentes. le milieu des artistes tatoueurs (je ne veux pas froisser Trent) a été traité dans de multiples séries, c'est toujours aussi agréable de les lire. Ici Scarlett Cole aborde le tatouage encore de façon différente car elle aborde le tatouage qui sert à camoufler une cicatrice, permettant ainsi d'accepter son corps avec ses blessures et j'ai trouvé la démarche super intéressante.

Nous commençons le roman en faisant connaissance de Harper, très rapidement nous comprenons alors que c'est une jeune femme qui a subit un traumatisme profond. Elle ne supporte pas que qui se soit ne la touche ou ne l'approche et quand cela arrive, l'état de peur dans lequel elle se retrouve est tout à fait significatif du traumatisme qu'elle a vécu. C'est une jeune femme qui travaille comme serveuse, elle mène une vie assez tranquille mais est entourée de quelques amis précieux : une meilleure amie qui connait tout d'elle Drea, un voisin protecteur comme un grand frère le serait... Scarlett Cole nous dévoile dès le départ que son passé ne la laisse pas tranquille et une lettre va alors faire ressurgir encore plus ses peurs qui ne semblent jamais la quitter. C'est un personnage qui dès le départ nous interpelle et nous avons alors envie de la suivre et de la protéger.

Trent est artiste tatoueur, il tient une boutique de tatouages avec des amis qu'il a hérité de celui qui lui a tout appris de ce métier, un homme qui a sur le remettre dans le droit chemin. Quand un soir, Harper pousse la porte de la boutique pour lui demander s'il peut recouvrir des cicatrices, il comprend de suite qu'avec elle, il devra y aller en douceur tellement son regard transpire la peur et la détresse. Harper souhaite se faire faire un tatouage sur l'ensemble du dos pour recouvrir des cicatrices et c'est alors qu'il appréhende l'ampleur de la tâche et surtout l'impact que ses cicatrices ont eu sur elle que nous avons l'impression que la scène est en suspens, accrochée au fil de la respiration et des battements de coeur de Harper.

Les traumatismes d'Harper sont profonds et il lui est très difficile d'y faire face car la situation dans laquelle tout s'est passé ne lui a jamais permis de se sentir soutenu ou en sécurité. Depuis elle fuit, seule loin de sa famille, en ayant aussi abandonné son métier qui était sa passion, il a fallu qu'elle se reconstruise. Pour cela, elle a choisit une vie simple, discrète, sans danger, entourée de quelques personnes dont une seule a su la pousser à se confier, elle oeuvre petit à petit pour aller au delà de ses peurs. Elle a vingt-sept ans et en parait tellement moins, parce que tout en elle n'est que peur pour elle. Quand elle se rend dans le salon de Trent, elle marque ainsi un gigantesque pas vers sa reconstruction, qui doit se faire par étape. Et Trent l'a tout de suite compris, ce qui fut grandement appréciable, c'est que malgré son attirance pour elle, il a d'abord cherché à la comprendre pour l'approcher petit à petit. D'abord pour pouvoir faire son travail, pour cela il se devait de la toucher, et par la suite, car son attirance va au-delà d'une banale alchimie sexuelle.

Scarlett Cole nous plonge dans l'univers mainte fois abordé des tatoueurs (monde que l'on apprécie toujours de lire), mais elle s'accapare ses personnages pour les encrer dans une dure réalité. Elle aborde ainsi bien des aspects psychologiques liés aux traumatismes et elle nous offre des personnages très respectueux les uns des autres. Trent vit en tant qu'artiste tatoueur et la démarche de nous expliquer pourquoi et comment il en est venu à ce métier nous permet de bien comprendre de quelle façon il en venu à s'y intéresser. C'est un personnage qui a une prestance physique tout à fait charmante, on se l'imagine parfaitement bien à la lecture des mots de l'auteur et j'ai beaucoup apprécié sa personnalité. A la fois sur de lui, sérieux avec un brin d'humour mais qui sait parfaitement bien comment se positionner face à Harper. Il a été échaudé par le passé par une relation qui n'a pas survécu comme il l'aurait pensé et Harper ne correspond pas aux femmes qu'il fréquente mais elle a su éveiller en lui plus qu'un intérêt.

L'ensemble, malgré le sérieux des sujets abordés reste absolument et scandaleusement sexy, les corps y tiennent une place importante. La description des corps faite par Scarlett Cole fonctionne parfaitement bien, c'est un plaisir à lire. Sa plume est agréable, elle se veut légère quand il le faut et percutante aussi quand le sujet s'y porte. Elle allie alors tant de bons moments que le lecteur apprécie de découvrir à travers deux personnages qui se sont trouvés et se complètent à merveille. La particularité du sujet abordé marque une différence avec les autres romans de ce style, je ne sais pas ce qu'elle va proposé avec le second tome, qui abordera le personnage de Drea la meilleure amie d'Harper et de Cujo, le pote de Trent mais j'ai très envie de suivre cette série et de continuer à suivre ses personnages.
Lien : http://www.livresavie.com/so..
Commenter  J’apprécie          10
Une romance New-Adult avec un brin de thriller à l'intérieur. Ce roman tourne autour des tatouages et des blessures physiques et psychiques. J'ai pris plaisir à découvrir cette histoire pleine de surprises, le mystère n'est pas là pour rien et dure jusqu'à la fin. Les deux héros sont attachants, sauf que l'histoire d'amour manque de caractère ; ils se pardonnent facilement. Cela donne l'impression que la romance tourne en rond, alors qu'au final le récit se base sur la reconstruction de soi et donc l'évolution de Harper sur ses peurs et le besoin de Trent d'être plus que ce qu'il n'est déjà. Scarlett Cole dévoile avec ce livre une écriture attrayante, avec des phrases recherchées et des anagrammes, d'ailleurs ces derniers donnent une certaine originalité à l'oeuvre. Pour ce qui est des émotions, je reste clairement sur ma faim ; l'étincelle que j'espère trouver dans ce genre de romance n'y est décidément pas.

On entre tout de suite dans la vie de Harper Connelly, une jeune femme travaillant dans un café de Miami. Une héroïne assez secrète sur son passé, mais plus on en découvre et plus c'est compliqué de ne pas s'attacher à elle. Sincèrement, j'ai ressenti beaucoup d'admiration pour cette fille ; elle est bien plus forte qu'elle ne le pense. Elle avance comme elle le peut, malgré la peur au ventre. Toutefois, son courage n'a pas manqué de m'étonner, elle montre ses cicatrices à un inconnu et se laisse approcher doucement, mais sûrement. Son attitude n'est pas vraiment une surprise, dès qu'on l'effleure elle se paralyse et c'est tout à fait compréhensible. J'ai apprécié Harper tout simplement parce qu'elle n'est pas « seule » dans ce monde à connaître ces souffrances, et elle peut apporter de l'espoir aux femmes.

Trent est un tatoueur très célèbre dans la ville de Miami, et principalement grâce à son talent pour recouvrir les blessures. J'en suis presque tombée sous le charme, ce n'est pas un mauvais garçon malgré son métier. Il est attendrissant, drôle et très patient. Cependant, aucun mystère n'entoure cet homme. Trent est à la limite du garçon parfait, de l'idéal masculin. Heureusement, les non-dits qu'il suscite donnent une image de lui moins irréprochable. Il n'est pas ordinaire, pour un tatoueur sa personnalité est séduisante. Je ne peux pas dire que j'ai eu un « coup de coeur » pour ce héros, toujours est-il que je l'ai bien aimé et qu'il a plus de qualité que de défaut.

Une romance imparfaite, mais possédant une certaine originalité ; très agréable pour ce style de roman. le thème est fort, puisqu'en effet l'auteur aborde en partie le sujet de la violence conjugale. Après, plus l'histoire d'amour avance et plus le point de départ se tasse ; c'est ce qui se déroule dans la plupart des romances. D'ailleurs, les émotions se perdent au fur et à mesure du récit, puisque la base s'éloigne et n'offre plus vraiment de bouleversement. Néanmoins, cette oeuvre est légèrement touchante, les personnages apportent de temps en temps, les sentiments. Par contre, la relation entre Harper et Trent est certes passionnante ; sauf qu'elle n'est pas différente de celles que j'ai déjà croisées. Trent aide Harper à retrouver le goût du contact physique, tentant de l'apprivoiser ; de plus, ils sont attirés l'un par l'autre. Cela dit, le suspense amène beaucoup d'intérêt, montrant bien plus qu'une simple histoire d'amour.

Scarlett Cole s'exprime avec une simplicité authentique, je compte sur les doigts d'une main les auteurs de romance arrivant à me captiver. Elle ne force pas sur les sentiments, on ressent clairement l'aspect naturel du récit et l'esprit spontané de l'écrivaine. le rythme entre l'infime partie de thriller et la romance imposante peuvent se penser en déséquilibre, seulement, cette synopsis est avant tout une oeuvre sentimentale. Et personnellement, j'apprécie ce léger mélange, Scarlett se démarque complètement dans le monde de la New-Adult. de plus, le roman est écrit à la troisième personne du singulier, au début c'est déroutant, pour ensuite devenir une réelle singularité.

En guise de conclusion, je suis très satisfaite de découvrir Scarlett Cole avec ce début de saga. Son écriture est agréable, le ton du roman avec une narration en « il » et « elle » est, certes, particulier ; toutefois, cela prend part à l'originalité du roman. Harper est une héroïne remarquable, l'attachement pour elle est presque inévitable. Tandis que Trent est un personnage assez basique, un coeur ouvert ; heureusement, sa douce personnalité combinée à son métier livre une belle surprise. Les sentiments apparaissent dans certains passages, sans pour autant m'émouvoir pleinement. Un mince suspense règne dans cette romance, présentant un angle obscur et enveloppe de méfiance ; cependant, cela offre au final, énormément d'espoir. Une lecture simple, possédant des pour et des contre.
Lien : https://lesfaceslitteraires...
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (28) Voir plus Ajouter une citation
— Trent Vincent Andrews ! appela une voix provenant de l’intérieur de l’appartement.
— C’était quoi, ça ? s’écria Harper en sursautant.
Trent grimaça. La matinée était sur le point de devenir très amusante.
— Tu es là, chéri ?
— Vincent ? répéta Harper, les yeux écarquillés.
Trent sauta du lit et jeta une couverture sur Harper.
— Ma mère débarque, tu es à poil, je bande comme un taureau et le seul truc qui te choque c’est mon deuxième prénom ? 
Commenter  J’apprécie          100
- Qui t'a dit que j'avais besoin d'espace ? s'exclama-t-il. Je te veux ici. Avec moi. Tout le temps. Je veux rentrer et être content d'entendre la douche couler parce que je sais que tu y es. JE veux avoir du mal à me lever le matin pour aller faire du sport parce que je déteste l'idée de laisser ton corps tout chaud derrière moi. Je veux entendre une clé tourner dans la serrure et être heureux de savoir que tu es rentrée. Putain, Harper, ce n'est pas de l'espace qu'il me faut.
Harper éclata de rire.
- Qu'est-c qu'il y a de drôle ?
- Je ne voulais pas dire de l'espace. Je voulais dire de l'espace : dans la penderie, les tiroirs de ma commode, le placard de la salle de bain.
Commenter  J’apprécie          60
— Est-ce que vous savez recouvrir des grandes cicatrices ?
Une voix douce et inattendue, derrière lui. Il regarda par-dessus son épaule, les doigts encore posés sur la clé. Dans l’ombre du palmier géant qui dominait le trottoir se tenait une silhouette solitaire, qui s’avança vers lui.
Il ne lui fallut que quelques secondes pour la reconnaître : la jeune femme de cet après-midi. Ouah. Elle avait changé de vêtements et portait à présent un jean moulant avec un haut couleur ivoire qui semblait avoir été fabriqué avec des nuages. Elle avait lâché ses cheveux, qui retombaient à présent en boucles douces sur ses épaules, mettant en valeur la peau la plus lisse qu’il avait jamais vue. Ses bras étaient enveloppés tout contre elle.
Trent s’immobilisa, la clé dans la serrure, sans quitter Harper du regard un seul instant.
— Ça dépend du type de cicatrice. La profondeur, la taille, l’emplacement, tout ça.
Elle scrutait le trottoir comme si le mégot de cigarette près de son pied était la chose la plus fascinante au monde. Ses mains se serraient en poings qu’elle relâchait aussitôt, encore et encore, donnant l’impression qu’elle voulait faire quelque chose sans savoir quoi.
— C’est pour toi ou pour quelqu’un d’autre ?
Ses doigts continuaient de tressaillir. Elle leva le menton. L’intensité dans ses yeux, qui étaient d’une teinte de vert incroyable, semblable à du verre poli, lui indiqua qu’elle était terrorisée.
— Pour moi, répondit-elle doucement.
Commenter  J’apprécie          20
C’était quoi le truc, avec cette fille ? Elle lui faisait un effet que personne ne lui avait fait depuis très longtemps. Il songea à l’unique fois où il avait eu envie de s’investir dans une relation à long terme. Cette expérience désastreuse avait profondément bouleversé sa vie amoureuse. Pas une seule fois depuis n’avait-il envisagé une quelconque histoire sérieuse. Jusqu’à aujourd’hui. Trent attira Harper plus près de lui et inspira à fond.

La façon dont son corps s’emboîtait parfaitement avec le sien, à la façon de deux pièces d’un puzzle, lui procurait une telle sensation de bonheur que c’en était effrayant. Baissant la tête jusqu’à ce que son menton repose sur la tête d’Harper, il apprécia chaque courbe, chaque ligne qui épousait son propre corps. L’odeur qu’elle dégageait lui évoquait une brise d’été mélangée à des effluves de vanille et de fraise. Une senteur fraîche qui vous donnait l’eau à la bouche. Sentant la chaleur d’Harper tout contre son torse, il se mit au diapason des mouvements de son souffle. Merde, des chansons avaient été écrites pour décrire ce moment précis – et lui-même n’était-il pas en train de laisser parler son âme de poète ?

Elle n’avait toujours pas bougé. Peut-être devrait-il la lâcher, seulement il n’avait aucune envie que ce moment prenne fin. C’est alors qu’il le sentit. Un infime mouvement de Harper, qui venait de passer un doigts dans un passant de son jean.

Cette marque de confiance faillit bien le mettre à genoux. Déglutissant avec difficulté, il fit glisse une main dans son dos, de haut en bas. Ce tout petit geste signifiait davantage que la plus passionnée des étreintes. Lorsqu’elle poussa un soupir et se laissa aller contre lui, Trent fit parvenir une prière à quiconque dans l’univers voudrait bien l’écouter.
Commenter  J’apprécie          10
- Est-ce que vous savez recouvrir des grandes cicatrices ?
Une voix douce et inattendue, derrière lui. Il regarda par-dessus son épaule, les doigts encore posés sur la clé. Dans l'ombre du palmier géant qui dominait le trottoir se tenait une silhouette solitaire, qui s'avança vers lui.
Il ne lui fallut que quelques secondes pour la reconnaître : la jeune femme de cet après-midi. Ouah. Elle avait changé de vêtements et portait à présent un jean moulant avec un haut couleur ivoire qui semblait avoir été fabriqué avec des nuages. Elle avait lâché ses cheveux sur ses épaules, mettant en valeur la peau la plus lisse qu'il avait jamais vue. Ses bras étaient enveloppés tout contre elle.
Trent s'immobilisa, la clé dans la serrure, sans quitter Harper du regard un seul instant.
- Ça dépend du type de cicatrice. La profondeur, la taille, l'emplacement, tout ça.
Elle scrutait le trottoir comme si le mégot de cigarette près de son pied était la chose la plus fascinante au monde. Ses mains se serraient en poings qu'elle relâchait aussitôt, encore et encore, donnant l'impression qu'elle voulait faire quelque chose sans savoir quoi.
- C'est pour toi ou pour quelqu'un d'autre ?
Ses doigts continuaient de tressaillir. Elle leva le menton. L'intensité dans ses yeux, qui étaient d'une teinte de vert incroyable, semblable à du verre poli, lui indiqua qu'elle était terrorisée.
- Pour moi, répondit-elle doucement.
Trent était épuisé, et toute la scène avait un goût étrange. Il pouvait très bien lui proposer de revenir le lendemain matin ou, mieux, d'appeler pour prendre rendez-vous.
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : tatouageVoir plus
Les plus populaires : Roman d'amour Voir plus


Lecteurs (295) Voir plus



Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
5258 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..