AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2709657252
Éditeur : Emoi (03/05/2017)

Note moyenne : 4.3/5 (sur 45 notes)
Résumé :
Harper Connelly n’avait jamais imaginé entrer un jour dans un salon de tatouage. Mais les cicatrices qu’elle porte dans le dos sont un rappel constant d’une partie de sa vie qu’elle voudrait au contraire oublier. Et pour pouvoir laisser ce passé derrière elle, elle a besoin de Trent, connu pour ses talents de tatoueur.

Chaque séance les rapproche un peu plus, le toucher délicat de Trent sur la peau de Harper est magnétique. Mais lorsqu’elle commence à... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (38) Voir plus Ajouter une critique
Carole94p
  17 janvier 2018
Lorsque ce premier tome de Sous ta peau allait sortir, j'étais vraiment hyper enthousiaste à l'idée de le découvrir. Et puis les circonstances ont fait que je ne l'avais finalement pas acheté. Pourtant, l'envie de faire la connaissance d'Harper et Trent est toujours restée bien présente dans mon esprit. C'est donc tout naturellement que je me suis plongée dedans une fois celui-ci en ma possession.
Il faut dire que Sous ta peau aborde un sujet qui me touche puisque notre héros est tatoueur. Alors forcément, cette histoire a attisé ma curiosité d'autant plus que le résumé annonçait une histoire bouleversante. Harper a vécu l'enfer il y a quatre ans et à décidé de partir loin de chez elle et de changer d'identité pour se construire une nouvelle vie. Mais les cicatrices qu'elle a dans le dos sont un rappel constant de son passé. Alors lorsqu'elle demande à Trent s'il accepterait de tatouer son dos, c'est aussi pour elle une façon de tourner la page.
Lorsque j'ai commencé ma lecture de Strong, j'ai été assez déroutée. J'ai eu l'impression de faire du surplace, comme s'il me fallait le double de temps pour lire une page. C'est assez bizarre comme sensation et je ne saurais pas vraiment expliquer d'où cela venait. le choix de la troisième personne ? Pourtant, habituellement ça ne me gène absolument pas. Ou alors le style de l'auteure ? Une question qui restera un mystère. Quoiqu'il en soit, j'ai mis un petit bout de temps à me mettre véritablement dans l'histoire. Pourtant, les sujets abordés sont forts et se prêtent aisément aux émotions.
Notre héroïne, Harper a subi de lourdes violences. Un traumatisme qui joue beaucoup sur son présent, son comportement avec les autres et ses proches. Des proches qu'elle ne voit d'ailleurs plus. Ce petit bout de femme se reconstruit comme elle peut et tente d'aller de l'avant. J'ai apprécié cette évolution de son personnage, sa reconstruction. de son côté, Trent, un artiste passionné sera tout de suite sous le charme d'Harper. Un peu trop vite ? Son personnage est plutôt intéressant mais j'ai trouvé que la partie « tatouage » était assez survolée. Il faut dire que dans mon esprit j'avais encore les Marked Men en tête.
La relation entre Harper et Trent est mignonne et attendrissante. Trent fait preuve de beaucoup de patience et de douceur envers Harper et se montre vraiment aussi attentionné qu'adorable. Pourtant, j'avoue que celle-ci ne m'a pas plus que ça emballée. Sans doute encore une fois, ce petit truc qui m'a dérangé tout au long de ma lecture, mais il m'a manqué quelque chose pour les rendre vraiment captivant.
Le retour de Nathan, l'ex, violent sème le doute dans l'esprit d'Harper et dans sa confiance nouvellement acquise. Cette partie de l'histoire ajoute un peu de suspense à l'histoire. En revanche, j'ai trouvé dommage que celle-ci ne soit pas plus développée. Je pense qu'il y avait vraiment matière à faire quelque chose de vraiment énorme et qui aurait vraiment mis cette tension dans l'attente de son retour.
Je rejoins les quelques avis que j'ai pu lire concernant la fin de l'histoire. J'ai eu l'impression qu'on nous expédiait la conclusion en quelques lignes et c'est tellement dommage… Car j'aurais voulu être happé par les rebondissements et les émotions transmises par ce retournement de situation mais finalement je suis restée sur ma faim…
La conclusion de l'histoire reste mignonne et termine Strong sur une note positive. Les sujets abordés sont forts et change un peu des romances habituelles. Nous avons une héroïne forte et prête à tout pour se remettre de son passé et un héros qui pour une fois, n'a rien d'un bad-boy si ce n'est ses tatouages.
Lien : http://www.my-bo0ks.com/2018..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
MissCroqBook
  13 mai 2017
Ce roman n'a pas été un coup de coeur mais j'ai tout de même passé un très agréable moment à découvrir l'histoire d'Harper et de Trent.
Quatre ans plus tôt, Harper Connelly a vécu l'enfer. Battue et mutilée par son petit ami de l'époque, elle vit encore aujourd'hui avec la peur au ventre. Même si aujourd'hui, il est en prison, cela fait quatre ans qu'elle a mis sa vie entre parenthèses et qu'elle survit. Angoissée, elle ne supporte plus qu'on la touche.
Pourtant pour tenter de laisser ce passé difficile derrière elle, elle va prendre la lourde décision de se faire tatouer. Recouvrir les cicatrices de son agression sera pour elle le moyen de s'ouvrir à l'avenir. Mais pas facile de se faire tatouer lorsque l'on ne supporte pas le contact.
Bien décidée à aller au bout, elle va demander à Trent Andrews, le meilleur tatoueur de Miami de s'en charger. Conscient des difficultés d'Harper, il va prendre toutes ses précautions et se montrer très attentif à ne pas l'effrayer et à la mettre au maximum en confiance.
Au fil de leurs rencontres, Harper et Trent vont se rapprocher. L'attirance entre eux est presque magnétique mais Harper réussira-t-elle à dépasser ses craintes ? Cédera-t-elle au charme de Trent ? Trent trouvera-t-il les mots pour séduire Harper ?
Pour moi, ce roman ressemble beaucoup aux histoires de Bad Boy d'Helena Hunting et Respire de la saga Ten tiny breaths de K.A. Tucker. D'ailleurs, en me penchant sur le résumé, j'avais des craintes. J'avais peur que ce roman n'en soit qu'un plagiat ou un mix. Mais non. Les histoires ont des similitudes, mais ça s'arrête là.
J'ai trouvé le style d'écriture plutôt fluide et agréable. L'absence de démarcation franche entre les moments où l'histoire est écrite du point de vue de Trent et ceux ressentis et vécus par Harper m'ont parfois perturbée. Après peut-être cela venait-il de la version epub. Hormis ce détail, ma lecture a été coulante et facile. J'ai aimé qu'une fois de plus, l'auteure exploite la dualité des points de vue. J'aime beaucoup ce concept qui permet de découvrir les personnages plus en profondeurs. Il leur confère une réelle sensibilité et nous permet à nous lecteur, de nous y identifier ou au moins de pouvoir porter un jugement plus juste sur leurs actions, leurs sentiments.
L'agression qu'a subie Harper l'a fragilisée. Au-delà des blessures physiques et des cicatrices, le cauchemar qu'elle a vécu l'empêche de vivre pleinement. Terrorisée à l'idée d'être en contact physique avec quelqu'un, Harper a développé un stress post-traumatique important. Mais malgré tout, elle a trouvé suffisamment de force en elle pour vouloir redémarrer une nouvelle vie loin des siens. Sa souffrance est palpable tout au long de la lecture. Une fois qu'elle prend confiance et s'ouvre aux autres, on a le plaisir de découvrir une jeune femme drôle, intelligente, attachante avec des goûts et des idées affirmés.
Trent est un homme viril, rebelle, ténébreux, un tatoueur bad boy comme on les aime. Toutefois, il souffre aussi d'un manque de confiance en lui. Il doute régulièrement et n'ose pas toujours s'affirmer. Mais ce qui nous attire le plus chez Trent c'est son côté protecteur. Dès qu'il aura vent des atrocités qu'a subies Harper, il va se montrer attentionné et doux. Il va tout mettre en oeuvre pour la mettre en confiance et l'aider à tirer un trait sur son passé. Il incarne un peu l'idéal féminin, fort tout en sachant être tendre quand le besoin s'en fait ressentir.
Si j'ai aimé ce roman, j'ai regretté que certains aspects ne soient pas plus exploités, notamment la menace de l'ex petit-ami d'Harper. Cet aspect de l'histoire, bien que développé dans le résumé officiel, m'a paru trop superficiel et succinct dans le livre. J'aurais également aimé en apprendre plus sur le passé tourmenté de Trent. Strong reste tout de même une histoire plaisante et agréable à lire.
Je suis impatiente de lire le prochain tome et de découvrir l'histoire autour de Drea, la meilleure amie d'Harper, et de Cujo, celui de Trent. Leur relation jusque-là tendue risque de faire des étincelles et de nous réserver de beaux moments.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Marlene_lmedml
  30 mai 2017
Bon je vous avoue tout de suite que c'est la couverture qui m'a de suite attirée vers ce roman, et je suis sûre que je ne suis pas la seule dans ce cas là ^^ Sachant que j'adore les histoires qui se passent dans le milieu du tatouage c'était une évidence, il fallait que je lise [Strong], qui s'avère être un joli coup de coeur !
Je crois que dès les premières pages je savais que j'allais dévorer l'histoire de Harper et Trent, car l'auteure ne tergiverse pas, elle entre de suite dans le vif du sujet.
Harper Connely a vécu l'enfer, et sa décision est prise, pour avancer elle doit enterrer le passé, et elle choisit une solution radicale pour renaître. Son dos est maculé de cicatrices, de vilaines cicatrices qui la rattache trop à son ancienne vie, à son passé dévastateur et c'est pour cela qu'elle va venir trouver Trent, qui se trouve être le meilleur artiste tatoueur de tout Miami. Son objectif ? Se faire tatouer l'intégralité du dos pour cacher ses cicatrices, mais surtout pour tirer un trait sur ce qui la retient prisonnière de son passé. Ce tatouage, ce n'est pas un caprice, ce n'est pas pour faire « joli », bien que le tatouage en lui-même soit magnifique, non ce tatouage c'est les premiers pas de Harper vers sa nouvelle vie. Mais Trent est-il l'homme qui lui faut ? Peut-il répondre favorablement à sa demande ?
Plus les jours passent et plus Harper et Trent se rapprochent, malgré les traumatismes de la jeune femme, l'amour peut-il guérir toutes les blessures ? Harper se laissera-t-elle guider par ses sentiments ? Ou la peur prendra-t-elle le dessus ?
Pourquoi ce premier tome se retrouve-t-il dans mes coups de coeur ? C'est assez simple en fait, Scarlett Cole a réussi à capter mon intérêt dès les premières lignes en m'exposant simplement les faits, Harper est une héroïne forte et fragile à la fois, ce qu'elle vécu est tellement ignoble que je ne peux qu'applaudir la façon dont elle s'en est sortie. Et le début de ce roman, c'est tout simplement ses premiers pas vers la vie qu'elle mérite d'avoir. La relation qui va naître entre Harper et Trent est belle et fusionnelle dès leur première rencontre. Vous savez le genre de rencontre qui bouleverse toute votre vie. Trent s'avère être un homme très attentionné, doux et délicat avec Harper. Il perçoit de suite chez elle ce dont elle a besoin, et il va faire tout son possible pour lui apporter la paix qu'elle mérite. Il va établir un climat de confiance avec Harper, allant doucement vers une relation plus poussée où les sentiments trouvent leur place naturellement. Trent est un homme passionné qui se donne corps et âme, que ce soit dans son art ou en amour. Bien sûr, je suis tombée sous le charme de nos personnages, que ce soit Harper ou Trent, ou bien encore les personnages secondaires. Cujo a bien évidemment attiré toute mon attention, il est bien plus arrogant que Trent, et il est assez rentre dedans, ce qui m'a beaucoup plu je dois dire. Drea, la meilleure amie de Harper est une énigme, on sent chez elle beaucoup de méfiance envers la gent masculine, elle est assez virulente, avec un caractère bien trempé. Je sens que nous n'allons pas nous ennuyer avec elle et Cujo dans le second tome.
La plume de Scarlett Cole est terriblement addictive. J'ai lu le roman d'une seule traite, impossible de le poser, j'en voulais plus, je voulais terminer le roman tout en savourant l'histoire pour ce qu'elle nous transmet comme message et comme valeur vis à vis de l'univers du tatouage. Moi qui ne suis pas fan de la narration à la troisième personne, je dois dire qu'ici cela ne m'a pas du tout gênée, comme quoi si l'histoire est bien menée et bien la troisième personne apporte quelques avantages, comme celui de percevoir les réactions de nos personnages de manière plus générale. Sur une même situation on sait ce que chacun ressent. Et j'ai adoré être spectatrice de cette très belle histoire. L'auteure parsème le récit de référence sur Dante, j'ai adoré ce détail dans l'histoire, pour moi cela enrichit énormément le récit, nous pousse à revoir nos connaissances et cela donne aussi un autre sens à l'art du tatouage que pratique notre héros. Trent et Cujo sont des artistes tatoueurs, ils s'expriment avec leur art qui tient une grande place dans leur vie. Scarlett Cole nous permet de découvrir une dimension différente de cette univers, grâce à la vision de Trent sur son art. le tatouage qu'il élabore pour Harper représente la victoire de la jeune femme, sa revanche sur les affres du passé. J'ai aimé que Scarlett reste pertinente et crédible en abordant le traumatisme vécu par Harper, elle ne précipite pas les choses entre elle et Trent, elle mesure l'ampleur des efforts que les victimes doivent fournir pour reprendre leur vie en main, l'aspect psychologique est très bien géré et cela rend à mes yeux le récit bien plus crédible, c'est un sans faute.
L'intrigue apporte son lot d'émotions et de rebondissements. L'idylle de Harper et Trent se mêle à une intrigue à suspense qui accentue l'ambiance intense et rythmée du roman. le côté romance est vraiment très bien exploité, Scarlett Cole mise tout sur les émotions et les sentiments. le côté sexy de l'histoire n'est pas en reste car Trent s'avère être très appétissant et le duo qu'il forme avec Harper est harmonieux, limpide, évident, la romance est pleine de bons sentiments, l'amour se ressent et cela m'a fait fondre pour eux.
En bref, [Strong] est un incontournable dans le genre. Scarlett Cole nous démontre tout son talent à travers cette histoire de renaissance. Harper et Trent forment un couple naturel, fusionnel et très mignon. J'ai adoré la douceur qui se dégage de l'histoire malgré le fond profondément sérieux. le milieu du tatouage y est sublimé de la meilleure des façons, Scarlett Cole nous démontre l'étendue de la signification des tatouages, elle met en lumière l'aspect artistique de ce milieu, j'ai adoré ce premier tome. Tellement charmée par la plume de l'auteure, je vais me jeter sur le second tome dès sa sortie. Surtout que Cujo à attiser ma curiosité et m'a mise en appétit !
Lien : https://lmedml.com/2017/05/3..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Beliwei
  12 décembre 2017
Ce livre dès les premières lignes, j'ai su qu'il allait me plaire ! ce fut déjà une couverture que j'ai adoré, un résumé qui donnait envie et à la lecture des premiers mots, mon envie de le lire a été récompensée ! Strong allait très certainement répondre à mes attentes. le milieu des artistes tatoueurs (je ne veux pas froisser Trent) a été traité dans de multiples séries, c'est toujours aussi agréable de les lire. Ici Scarlett Cole aborde le tatouage encore de façon différente car elle aborde le tatouage qui sert à camoufler une cicatrice, permettant ainsi d'accepter son corps avec ses blessures et j'ai trouvé la démarche super intéressante.
Nous commençons le roman en faisant connaissance de Harper, très rapidement nous comprenons alors que c'est une jeune femme qui a subit un traumatisme profond. Elle ne supporte pas que qui se soit ne la touche ou ne l'approche et quand cela arrive, l'état de peur dans lequel elle se retrouve est tout à fait significatif du traumatisme qu'elle a vécu. C'est une jeune femme qui travaille comme serveuse, elle mène une vie assez tranquille mais est entourée de quelques amis précieux : une meilleure amie qui connait tout d'elle Drea, un voisin protecteur comme un grand frère le serait... Scarlett Cole nous dévoile dès le départ que son passé ne la laisse pas tranquille et une lettre va alors faire ressurgir encore plus ses peurs qui ne semblent jamais la quitter. C'est un personnage qui dès le départ nous interpelle et nous avons alors envie de la suivre et de la protéger.
Trent est artiste tatoueur, il tient une boutique de tatouages avec des amis qu'il a hérité de celui qui lui a tout appris de ce métier, un homme qui a sur le remettre dans le droit chemin. Quand un soir, Harper pousse la porte de la boutique pour lui demander s'il peut recouvrir des cicatrices, il comprend de suite qu'avec elle, il devra y aller en douceur tellement son regard transpire la peur et la détresse. Harper souhaite se faire faire un tatouage sur l'ensemble du dos pour recouvrir des cicatrices et c'est alors qu'il appréhende l'ampleur de la tâche et surtout l'impact que ses cicatrices ont eu sur elle que nous avons l'impression que la scène est en suspens, accrochée au fil de la respiration et des battements de coeur de Harper.
Les traumatismes d'Harper sont profonds et il lui est très difficile d'y faire face car la situation dans laquelle tout s'est passé ne lui a jamais permis de se sentir soutenu ou en sécurité. Depuis elle fuit, seule loin de sa famille, en ayant aussi abandonné son métier qui était sa passion, il a fallu qu'elle se reconstruise. Pour cela, elle a choisit une vie simple, discrète, sans danger, entourée de quelques personnes dont une seule a su la pousser à se confier, elle oeuvre petit à petit pour aller au delà de ses peurs. Elle a vingt-sept ans et en parait tellement moins, parce que tout en elle n'est que peur pour elle. Quand elle se rend dans le salon de Trent, elle marque ainsi un gigantesque pas vers sa reconstruction, qui doit se faire par étape. Et Trent l'a tout de suite compris, ce qui fut grandement appréciable, c'est que malgré son attirance pour elle, il a d'abord cherché à la comprendre pour l'approcher petit à petit. D'abord pour pouvoir faire son travail, pour cela il se devait de la toucher, et par la suite, car son attirance va au-delà d'une banale alchimie sexuelle.
Scarlett Cole nous plonge dans l'univers mainte fois abordé des tatoueurs (monde que l'on apprécie toujours de lire), mais elle s'accapare ses personnages pour les encrer dans une dure réalité. Elle aborde ainsi bien des aspects psychologiques liés aux traumatismes et elle nous offre des personnages très respectueux les uns des autres. Trent vit en tant qu'artiste tatoueur et la démarche de nous expliquer pourquoi et comment il en est venu à ce métier nous permet de bien comprendre de quelle façon il en venu à s'y intéresser. C'est un personnage qui a une prestance physique tout à fait charmante, on se l'imagine parfaitement bien à la lecture des mots de l'auteur et j'ai beaucoup apprécié sa personnalité. A la fois sur de lui, sérieux avec un brin d'humour mais qui sait parfaitement bien comment se positionner face à Harper. Il a été échaudé par le passé par une relation qui n'a pas survécu comme il l'aurait pensé et Harper ne correspond pas aux femmes qu'il fréquente mais elle a su éveiller en lui plus qu'un intérêt.
L'ensemble, malgré le sérieux des sujets abordés reste absolument et scandaleusement sexy, les corps y tiennent une place importante. La description des corps faite par Scarlett Cole fonctionne parfaitement bien, c'est un plaisir à lire. Sa plume est agréable, elle se veut légère quand il le faut et percutante aussi quand le sujet s'y porte. Elle allie alors tant de bons moments que le lecteur apprécie de découvrir à travers deux personnages qui se sont trouvés et se complètent à merveille. La particularité du sujet abordé marque une différence avec les autres romans de ce style, je ne sais pas ce qu'elle va proposé avec le second tome, qui abordera le personnage de Drea la meilleure amie d'Harper et de Cujo, le pote de Trent mais j'ai très envie de suivre cette série et de continuer à suivre ses personnages.
Lien : http://www.livresavie.com/so..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Luxnbooks
  27 juin 2017
Très belle surprise avec cette lecture, certes la romance n'a rien d'originale et le récit conserve une certaine part de prévisibilité, pourtant de mon côté l'intrigue fonctionne parfaitement. Pour tout vous dire, après plusieurs déceptions chez cette maison d'édition j'avais décidé de ne plus me précipiter lors de la sortie et de laisser le temps aux premiers d'avis d'émerger. Il se trouve que j'ai eu la chance de me rendre au Festival du Roman Féminin où il m'a été généreusement offert avec plein de jolis goodies de Scarlett Cole donc je n'ai pas hésité longtemps et lorsque je me suis enfin lancée, l'alchimie était au rendez-vous.
Harper Connelly est une survivante, pourtant une part d'elle-même n'oubliera jamais la souffrance à laquelle a été confrontée et les cicatrices dans son dos sont un rappel constant de cette période. Depuis quelques années, elle envisage de les enfouir sous un tatouage, mais son salaire de serveuse ne lui permet pas de franchir le cap. C'est sur un coup de tête qu'elle va franchir la porte du studio Second Circle et s'adresser au meilleur tatoueur de la ville, encore faut-il qu'il soit capable de recouvrir l'horreur.
En découvrant l'histoire j'ai été un peu troublée, car l'histoire me faisait penser à un roman que j'avais déjà lu et j'ai réussi à passer outre les similitudes pour me laisser convaincre par cette histoire touchante. Lorsqu'il rencontre Harper pour la première fois, Trent ne s'attendait pas à être autant bouleversé et face aux peurs de la jeune femme, il va tomber sous le charme de sa douceur. Constatant l'étendue des cicatrices tant physiquement que mentalement, Trent va tout faire pour être sa bouée de sauvetage tout en l'aidant à s'affranchir de ses peurs. L'attirance entre eux est une évidence, mais il va falloir beaucoup de patience et de confiance pour voir enfin ce couple réunit. le chemin va être long, avant le bonheur.
Harper est une héroïne qui a toutes les qualités que j'aime retrouver chez un personnage abîmé par la vie. D'un côté, elle doit apprendre à vivre avec son passé cauchemardesque et conserve une certaine vulnérabilité. Et d'un autre côté, on découvre que grâce à sa rencontre avec un homme étonnant, elle va se laisser guider par son instinct en qui elle n'avait pas conscience. Elle dégage une certaine force dont elle n'est même pas consciente et son combat pour s'en sortir va être difficile, mais grâce à cette nouvelle relation elle va remettre en question son mode de vie et s'ouvrir un peu plus. Il est très intéressant de voir à quel point son évolution est impressionnante et j'ai été fière d'assister à la cicatrisation de ses blessures. Pourtant l'ombre de son ex-petit ami plane au dessus d'elle et il est difficile de passer à autre chose, lorsque le passé vient se confronter au présent et que le doute et la peur s'insinuent.
Les tatoueurs ont définitivement un petit quelque chose qui a le don de me faire craquer, dans la vie je ne suis pas particulièrement fan de l'art corporel, mais en littérature je succombe à chaque fois. Trent est un personnage très intense, qui a été blessé par une précédente relation. Il est particulièrement touchant de constater que les doutes peuvent être également masculins, pourtant une chose est sur pour le jeune homme, il y a quelque chose dans le regard de Harper qui le captive et lorsqu'il va découvrir les cicatrices qui marquent son dos, il va redécouvrir la jeune femme sous un nouveau jour et même si, il ne le comprend pas lui-même il veut être celui qui va faire disparaître cet évènement de son dos en lui proposant sa plus belle création. Sans compter que plus les séances passent et plus ils ressentent une connexion, Trent va tout donner pour l'aider à abaisser ses barrières et leurs sentiments sont comme une évidence.
En bref, une histoire arrive à mêler des émotions contradictoires notamment concernant le passé de Harper qui m'a totalement révulsé, mais en même temps c'est le genre d'histoire qui a le don de particulièrement me toucher, notamment quand l'intrigue est en rapport avec un ex-petit ami psychopathe. Alors, même si le couple met du temps avant de se rapprocher, la phase de flirt fait partie de ce que je préfère dans la naissance d'une romance donc j'ai savouré chaque réplique et je peux vous dire que c'est un régal. J'ai retiré une étoile, car malgré l'histoire entraînante, j'aurais préféré une narration à la première personne pour ressentir des émotions encore plus fortes. Je suis à la fois satisfaite et un peu déçue de la chute de l'intrigue, notamment car tout va trop vite et ça aurait mérité qu'on s'y intéresse plus longuement, mais en même temps fière qu'elle en soit arrivée là. Dans tous les cas, un premier tome qui m'a agréablement surprise et même si la notation du second opus est un peu en dessous, je lirais la suite avec plaisir afin de pouvoir arriver plus rapidement au tome 3 et retrouver le reste de la bande.
Lien : http://wp.me/p4u7Dl-3rq
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (23) Voir plus Ajouter une citation
KateLineKateLine   06 mai 2017
— Trent Vincent Andrews ! appela une voix provenant de l’intérieur de l’appartement.
— C’était quoi, ça ? s’écria Harper en sursautant.
Trent grimaça. La matinée était sur le point de devenir très amusante.
— Tu es là, chéri ?
— Vincent ? répéta Harper, les yeux écarquillés.
Trent sauta du lit et jeta une couverture sur Harper.
— Ma mère débarque, tu es à poil, je bande comme un taureau et le seul truc qui te choque c’est mon deuxième prénom ? 
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Ninie067Ninie067   01 novembre 2017
— Est-ce que vous savez recouvrir des grandes cicatrices ?
Une voix douce et inattendue, derrière lui. Il regarda par-dessus son épaule, les doigts encore posés sur la clé. Dans l’ombre du palmier géant qui dominait le trottoir se tenait une silhouette solitaire, qui s’avança vers lui.
Il ne lui fallut que quelques secondes pour la reconnaître : la jeune femme de cet après-midi. Ouah. Elle avait changé de vêtements et portait à présent un jean moulant avec un haut couleur ivoire qui semblait avoir été fabriqué avec des nuages. Elle avait lâché ses cheveux, qui retombaient à présent en boucles douces sur ses épaules, mettant en valeur la peau la plus lisse qu’il avait jamais vue. Ses bras étaient enveloppés tout contre elle.
Trent s’immobilisa, la clé dans la serrure, sans quitter Harper du regard un seul instant.
— Ça dépend du type de cicatrice. La profondeur, la taille, l’emplacement, tout ça.
Elle scrutait le trottoir comme si le mégot de cigarette près de son pied était la chose la plus fascinante au monde. Ses mains se serraient en poings qu’elle relâchait aussitôt, encore et encore, donnant l’impression qu’elle voulait faire quelque chose sans savoir quoi.
— C’est pour toi ou pour quelqu’un d’autre ?
Ses doigts continuaient de tressaillir. Elle leva le menton. L’intensité dans ses yeux, qui étaient d’une teinte de vert incroyable, semblable à du verre poli, lui indiqua qu’elle était terrorisée.
— Pour moi, répondit-elle doucement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
gabrielleviszsgabrielleviszs   08 août 2017
Ajourais… Jouirais… Mariais… Fileur… Bleuir…
Mais tant d’autres mots étaient possibles. Brûlé, bilé, fourbir, abîmerai…
Remontant ses messages, elle ouvrit celui qu’elle avait reçu alors qu’elle faisait du shopping avec Drea. Elle commençait à transpirer et un pic de terreur glacé lui transperça la poitrine, l’empêchant de respirer.
Matraquent Ruche méprisée pansements : Tu me manques, Harper. Ce n’est pas terminé.
Elle était tellement habituée à ne plus répondre au nom de Taylor qu’elle n’avait pas réalisé jusqu’à cet instant que si le message provenait bel et bien de Nathan, alors il connaissait sa nouvelle identité. Et s’il connaissait son identité – et son numéro de téléphone –, alors il savait certainement où elle se trouvait.
— Tout va bien ? demanda Trent avant qu’elle n’ait réussi à déchiffrer le dernier message. Tu es toute blanche, ma puce.
Harper froissa la serviette en boule et plaqua un sourire sur son visage.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Marlene_lmedmlMarlene_lmedml   30 mai 2017
C’était quoi le truc, avec cette fille ? Elle lui faisait un effet que personne ne lui avait fait depuis très longtemps. Il songea à l’unique fois où il avait eu envie de s’investir dans une relation à long terme. Cette expérience désastreuse avait profondément bouleversé sa vie amoureuse. Pas une seule fois depuis n’avait-il envisagé une quelconque histoire sérieuse. Jusqu’à aujourd’hui. Trent attira Harper plus près de lui et inspira à fond.

La façon dont son corps s’emboîtait parfaitement avec le sien, à la façon de deux pièces d’un puzzle, lui procurait une telle sensation de bonheur que c’en était effrayant. Baissant la tête jusqu’à ce que son menton repose sur la tête d’Harper, il apprécia chaque courbe, chaque ligne qui épousait son propre corps. L’odeur qu’elle dégageait lui évoquait une brise d’été mélangée à des effluves de vanille et de fraise. Une senteur fraîche qui vous donnait l’eau à la bouche. Sentant la chaleur d’Harper tout contre son torse, il se mit au diapason des mouvements de son souffle. Merde, des chansons avaient été écrites pour décrire ce moment précis – et lui-même n’était-il pas en train de laisser parler son âme de poète ?

Elle n’avait toujours pas bougé. Peut-être devrait-il la lâcher, seulement il n’avait aucune envie que ce moment prenne fin. C’est alors qu’il le sentit. Un infime mouvement de Harper, qui venait de passer un doigts dans un passant de son jean.

Cette marque de confiance faillit bien le mettre à genoux. Déglutissant avec difficulté, il fit glisse une main dans son dos, de haut en bas. Ce tout petit geste signifiait davantage que la plus passionnée des étreintes. Lorsqu’elle poussa un soupir et se laissa aller contre lui, Trent fit parvenir une prière à quiconque dans l’univers voudrait bien l’écouter.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
MelieGreyMelieGrey   02 juillet 2017
- Qui t'a dit que j'avais besoin d'espace ? s'exclama-t-il. Je te veux ici. Avec moi. Tout le temps. Je veux rentrer et être content d'entendre la douche couler parce que je sais que tu y es. JE veux avoir du mal à me lever le matin pour aller faire du sport parce que je déteste l'idée de laisser ton corps tout chaud derrière moi. Je veux entendre une clé tourner dans la serrure et être heureux de savoir que tu es rentrée. Putain, Harper, ce n'est pas de l'espace qu'il me faut.
Harper éclata de rire.
- Qu'est-c qu'il y a de drôle ?
- Je ne voulais pas dire de l'espace. Je voulais dire de l'espace : dans la penderie, les tiroirs de ma commode, le placard de la salle de bain.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : tatouageVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
2693 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre
. .