AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782016270158
260 pages
Hachette (04/07/2018)
3.86/5   11 notes
Résumé :
« Je n'oublierai jamais Tyler. Je ne veux pas que le reste du monde l'oublie non plus. »
Marvin Jonhson, 17 ans, est un excellent élève qui fait tout pour éviter les ennuis. Mais quand on est noir dans une Amérique de blancs, les ennuis ne sont jamais loin. Lorsque Tyler, son frère jumeau, va à une soirée organisée par un gang du quartier, Marvin l'accompagne, avec la ferme intention de veiller sur lui. Soudain, c'est le chaos. Descente de police, coups de... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
3,86

sur 11 notes
5
5 avis
4
1 avis
3
2 avis
2
1 avis
1
0 avis

AudreyT
  11 août 2018
*****
Marvin et Tyler sont jumeaux. Ils ont 17 ans et vivent avec leur mère dans un ghetto américain. Entre gangs, dealers, fusillades et racisme, leur vie n'est que lutte et combat. Mais lorsque Tyler est abattu par un policier, Marvin voit sa avenir sombrer... Comment trouver la force de rester debout ? Où trouver l'énergie pour se lever chaque matin ? Et pourquoi la vie d'un Noir ne serait-elle pas aussi importante que celle d'un Blanc ?
Jay Coles signe ici un roman jeunesse puissant et qui sonne juste. Sous des airs de rap, de basket et d'amitiés, il nous plonge dans le quotidien violent d'un ghetto, avec ses brutalités mais aussi ses lueurs d'espoir.
Marvin est un jeune homme touchant, ballotté entre ses fragilités, ses blessures, sa haine et sa volonté d'agir. Il n'est pas seul, et c'est ce qui le sauvera de la violence qu'il éprouve pour le monde injuste dans lequel il grandit.
Un très bon roman, à mettre entre beaucoup beaucoup beaucoup de mains !!!
Un immense merci à NetGalley et aux éditions Hachette pour leur confiance...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          310
LesLecturesdHatchi
  20 juillet 2019
Ce roman que je vous présente parle de racisme. Il parle de violences policières. Mais aussi de désespoir face à ce qui nous brise en mille morceaux. Et il parle de la vie qui vous marque à tout jamais.
Dans cette histoire, nous suivons Marvin et son jumeau, Tyler. À eux deux, ils sont comme les cinq doigts d'une main. Malgré leurs quelques différences de caractère, ils sont reliés à vie par cette force immuable qu'est la géméllité. Les deux ados doivent faire face à tout un tas de choses pas très jolies au quotidien. Et du haut de leur 17 ans, ils ont déjà vécues des instants assez traumatisants. Dans leur ville, leur quartier, ils doivent faire face aux violences quotidiennes de la part des policiers. Ces violences policières bien trop présentes, bien trop injustifiées et bien trop violentes.
« Quelle leçon devrai-je donc apprendre aujourd'hui ?
Ne pas être un individu lucide ?
Ne pas se soucier d'une vie innocente, d'un garçon qui gît inconscient à quelques centimètres de moi ?
Ne pas se souvier de ma propre vie ?
Ne pas appartenir à ma race ?
Je ne sais pas pourquoi, mais je commence à me détester, à m'apitoyer sur moi-même, parce que je suis Noir depuis trop longtemps, parce que je représente une telle menace pour la société avec cette peau, à cause des mots qui viennent à l'esprit de certaines personnes quand elles me voient. »
Et puis il y a cette soirée. Cette fête qui aurait dû leur mettre la puce à l'oreille. Cette fête où Tyler n'aurait pas dû aller. Ni Marvin d'ailleurs. Ce soir là, ils ne le savent pas encore, mais leur vie va basculer du tout au tout. Car Tyler disparaît. Ce qui ressemble étrangement à une disparition va être résolue quelques jours plus tard. Tyler est mort. Tyler n'est plus. La seule chose, dans ce monde, qui donnait envie à Marvin de vivre et de croire en ses plus grands rêves, son sang, la chair de sa chair, son souffle, n'est plus. C'est alors le début d'une longue descente aux enfers. Marvin qui était promis à un brillant avenir au MIT va devoir revoir ses priorités, mais également se remettre en question. Et son seul but dans la vie est de faire payer la mort injustifiée de son jumeau.
Je n'aurai pas assez de mots pour vous décrir le personnage de Marvin. Et de toutes les personnes qui l'entourent également. Mais ce que j'ai retenu de cet adolescent brisé c'est qu'il faut toujours s'accrocher. La mort d'un proche vous détruit. Elle vous change à tout jamais et il est clair qu'après la perte de son jumeau, Marvin n'est plus le même. Mais d'un autre point de vue, Marvin décide enfin de se rebeller contre cette société. Certes, peut-être pas de la meilleure des façon, mais il montre qu'on peut se battre si on veut réellement montrer à quel point tout part dans tous les sens dans cette société.
My life matters m'a empli de larmes et de colère. Les mots de Jay Coles m'ont retournés les tripes. Ces derniers mois, j'ai enchaînées les lectures sur le sujet. Après l'épique THUG de Angie Thomas, je voulais découvrir des YA dans le même style. Des romans qui traitent sur ce sujet là. le personnage de Marvin m'a brisé en mille morceaux. Il est la personne la plus précieuse en ce monde. Il m'a également redonné un peu d'espoir dans ce monde de bruts. La violence n'est pas seulement le sujet principal de cette histoire et je vous laisserai avec grand plaisir découvrir tout cela si vous en avez l'occasion. Découvrez, lisez et relisez pour ne jamais oublier qu'il faut continuer de se battre au quotidien contre ces violences. Les mots sont parfois bien plus puissants que des gestes.
Lien : https://leslecturesdhatchi.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
FreiheitDR
  19 janvier 2021
Ce livre est un coup de poing. Il décrit une réalité qu'il est aujourd'hui impossible d'ignorer. C'est une réalité qui se doit d'être dégagée du quotidien. Les violences policières, partout dans le monde, sont une réalité. La discrimination et le racisme sont des réalités. Aujourd'hui, si ce n'était déjà pas acceptable auparavant, ce n'est absolument plus tolérable. Ce roman s'inscrit dans les esprits et apporte de nombreuses nuances sur le sujet. C'est un roman qu'on ne peut pas lâcher, qui nous prend aux tripes et qui nous révolte. C'est un petit livre, qui se lit rapidement et qui doit se trouver entre les mains de tous les lecteurs, entre les mains de ceux qui savent et de ceux qui doivent encore s'informer. Ce livre... Je n'ai tout simplement pas les mots pour en parler, parce que j'ai peur qu'ils ne soient pas les bons. Mais c'est une histoire qui n'est que le reflet de ce qui se passe dehors, sous nos fenêtres. C'est un reflet que plus personne ne veut voir, qui est inadmissible. C'est un reflet contre lequel il faut se battre. le racisme et les violences policières n'ont pas leur place dans le monde.
Le personnage principal m'a énormément touché, de par son raisonnement, son questionnement. On ne peut que s'y attacher et on a simplement envie de le prendre dans nos bras. Ce livre est dur à lire, dur à encaisser, mais il est d'une véritable importance. On ne peut plus dire, en 2021, qu'on n'est pas au courant. Cette réédition en format poche est accessible, le style est très facile à suivre, le roman se dévore. Ce qu'il se passe ici vous révoltera, c'est certain.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
tanja
  31 août 2018
Merci à Netgalley et Hachette romans pour m'avoir permis de lire My life matters. Il s'agit d'un roman young adult de Jay Coles. Ce dernier est un jeune auteur américain de fiction pour jeunes adultes et compositeur de musique de concert.
Vous pouvez lire le résumé officiel qui suis mais il spoile la moitié du livre. Vous pouvez sauter cette partie si vous voulez garder le suspense.
Marvin Jonhson, 17 ans, est un excellent élève qui fait tout pour éviter les ennuis. Mais quand on est noir dans une Amérique de blancs, les ennuis ne sont jamais loin. Lorsque Tyler, son frère jumeau, va à une soirée organisée par un gang du quartier, Marvin l'accompagne, avec la ferme intention de veiller sur lui. Soudain, c'est le chaos. Descente de police, coups de feu. Marvin perd son frère dans la panique. le lendemain matin, Tyler n'est toujours pas à la maison. Aucune nouvelle de lui. Lentement, la réalité s'impose : il a disparu. Pendant les jours qui suivent, Marvin et sa mère cherchent Tyler sans relâche. Jusqu'à ce qu'on leur annonce que le corps de Tyler a été retrouvé. Mais la vidéo qui tourne sur le web raconte une histoire encore plus glaçante : Tyler a été abattu par un policier, alors qu'il essayait de rentrer chez lui. Après ce drame, les réseaux sociaux s'emparent de l'histoire. Marvin semble être le seul à ne pas oublier que Tyler était plus qu'un fait divers…
« Je n'oublierai jamais Tyler. Je ne veux pas que le reste du monde l'oublie non plus. »
A vrai dire il n'y a pas vraiment d'histoire, le fil conducteur c'est Marvin, un jeune garçon de 17 ans dont le frère jumeau est introuvable après une fête. On le voit grandir, souffrir, s'effondrer, se relever, essayer de vivre. C'est une tranche de vie plus qu'une véritable histoire. L'issu du procès n'est même pas abordé. A vrai dire ce n'est pas ce qui compte, cependant c'est assez déstabilisant au premier regard. Une fois digérer ce livre nous ouvre d'autres points de réflexion.
Le livre est assez court et se rapproche plus de la nouvelle que du roman en tant que tel. Ce qui fait la force de ce bouquin, c'est le style de l'auteur. Il décrit tellement bien l'état de Marvin qu'on ne peut s'empêcher d'avoir le coeur en lambeau à chaque chapitre. C'est vraiment très bien écrit, la force de l'écriture de Jay Coles est indescriptible. C'est ce qui m'a le plus touchée dans My life matters. Il y a mis toutes ses tripes et ça se ressent à la lecture. Au final cet une lecture très positive.
My life matters est un roman qui va droit au coeur et qui touche son lecteur au plus profond de son coeur. J'espère d'autres de ses écrits s'il sont aussi fort émotionnellement.
Lien : http://www.lasteve.fr/?p=33066
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Valerielle
  30 septembre 2018
Ce roman permet de vivre au plus près le quotidien de ces jeunes noirs qui vivent les contrôles de police comme une routine qui peut à tout moment signer leur arrêt de mort !
Jay Coles amène finement et progressivement cette idée : Marvin est le témoin au début du roman de ces contrôles intempestifs. Il en ressort traumatisé avec ses amis.
Pourtant, le jour où son frère ne rentre pas d'une soirée, il est inquiet mais ne pense pas au pire.
La construction narrative du récit est logique : elle met d'abord en place un constat, les relations tendues entre jeunes noirs américains et policiers ; on découvre le quotidien de Marvin et de son jumeau Tyler, élevés par leur mère ; arrive alors des changements de comportements chez Tyler, qui commence à fréquenter de mauvaises personnes, dealers ; puis, Tyler disparaît et l'annonce de sa mort lors d'une arrestation plonge Marvin dans le désarroi.
Cette construction nous accroche et il est difficile de lâcher le livre. Difficile aussi de ne pas partager la peine et la colère face à l'injustice.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (1)
Actualitte   14 août 2018
Splendide de réalisme et particulièrement émouvant, il ne vire ni dans le pathos abusif ni dans la caricature grossière. My Life Matters, c’est le tableau sombre et authentique d’une autre réalité du mythe américain – l'American Way of life, version meurtrière.
Lire la critique sur le site : Actualitte
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
AudreyTAudreyT   11 août 2018
Tu dois te battre pour te souvenir que tu comptes.
Commenter  J’apprécie          150

autres livres classés : racismeVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Poètes et/ou romanciers ?

Victor Hugo a écrit beaucoup de poésie. A-t-il aussi écrit des romans ?

oui
non

10 questions
29 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie françaiseCréer un quiz sur ce livre