AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations sur Le Pur et l'Impur (54)

Gwen21
Gwen21   14 novembre 2018
- Quel souvenir, Damien, croyez-vous avoir laissé aux femmes, à la plupart des femmes ?
Il ouvrit ses grands yeux gris, dont il ménageait le regard, d'habitude, entre des paupières mi-fermées.
- Quel souvenir ?... A coup sûr, un goût de trop peu, - naturellement.
Commenter  J’apprécie          200
Gwen21
Gwen21   11 novembre 2018
[...] il eût voulu qu'une femme enfin l'aimât assez pour se refuser. Mais il est malaisé à une femme de ne pas se donner. Et d'ailleurs, au moment où notre conquérant entrevoyait les fins véritables de l'amour et le brûlant espace pur qui unit, mieux qu'un nœud de chair, deux amants parfaits, le désir le prenait, et si fort qu'il eût jeté à terre, poings liés, et possédé sur le carreau l'objet de son amour.
Commenter  J’apprécie          130
Kyzinoff
Kyzinoff   11 novembre 2009
Qu'il s'agisse d'une bête ou d'un enfant, convaincre, c'est affaiblir
Commenter  J’apprécie          90
ATOS
ATOS   28 janvier 2014
On n'imagine pas le nombre de sujets et de mots que bannissent de leur conversation deux femmes qui peuvent se dire tout. Elles s'offrent le luxe de choisir.
Commenter  J’apprécie          60
chapochapi
chapochapi   28 mai 2010
Cent fois j'ai soutenu devant moi-même que rien de lui ne me troublait, pour reconnaître cent fois que ce n'était qu'une partie, la petite partie claire et courte, la partie inutile de la vérité.
Commenter  J’apprécie          60
chapochapi
chapochapi   28 mai 2010
Qu'y a-t-il donc de changé entre l'amour et moi ? Rien, sinon moi, sinon lui. Tout ce qui procède de lui porte encore sa couleur et la répand sur moi. Mais cette jalousie, par exemple, qui lui fleurissait au flanc comme un oeillet noir, ne la lui ai-je pas trop tôt arrachée ? La jalousie, les bas espionnages, les inquisitions réservées aux heures de nuit et de nudité, les férocités rituelles, n'ai-je pas trop tôt dit adieu à tous ces toniques quotidiens ? On n'a pas le temps de s'ennuyer avec la jalousie, a-t-on seulement celui de vieillir ?
Commenter  J’apprécie          50
chapochapi
chapochapi   28 mai 2010
Ne peux-tu, petit sein indiscret, nous laisser au-dessus de toi rêver en égoïstes, évoquer les pulpes, les aurores, les monts, divaguer entre les planètes, - ou ne penser à rien ? Que n'es-tu de marbre tiède, anonyme, respectueux de la paume caressante et sans desseins ? Nous ne te demandions pas ton avis, mais tout de suite te voilà sans mystère, quémandeur, et viril que c'en est une honte..."
Commenter  J’apprécie          40
Macabea
Macabea   05 mars 2017
Ce livre, tristement, parlera du plaisir.
Commenter  J’apprécie          30
Kawane
Kawane   09 avril 2015
J'ai eu l'occasion de descendre au fond de la jalousie,de m'y établir et d'y rêver longuement.
Commenter  J’apprécie          20
ATOS
ATOS   28 janvier 2014
Les hommes à qui les femmes n'écrivent plus sont simplement des hommes à qui les femmes n'écrivent pas.
Commenter  J’apprécie          20




    Acheter ce livre sur

    FnacAmazonRakutenCulturaMomox





    Quiz Voir plus

    Sidonie gabrielle Colette

    Le père de Colette est

    Facteur
    Ecrivain
    Capitaine
    Journaliste

    13 questions
    104 lecteurs ont répondu
    Thème : Sidonie-Gabrielle ColetteCréer un quiz sur ce livre