AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 285197730X
Éditeur : L'Herne (16/04/2014)

Note moyenne : 3.8/5 (sur 5 notes)
Résumé :
Musidora (1889-1957) est sans doute la première star de cinéma muet. La première "vamp" aussi, titre que lui a valu son rôle, en 1915, dans le film de Louis Feuillade, Les Vampires.

Sa silhouette gainée de soie noire st encore dans la mémoire de tous les cinéphiles. C'est au music-hall qu'elle a connu Colette dont elle fut la partenaire sur scène et l'interprète à l'écran : Minne, La Flamme cachée, La Vagabonde.

L'interprète et l'amie. ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Lune
  18 mai 2014
Voilà de quoi sustenter l'appétit des lecteurs de Colette (1873-1954) dont on va commémorer le soixantième anniversaire de la disparition.
La publication d'un nouveau volume de la correspondance d'un auteur prolifique en la matière ne pourra que les combler.
Ces lettres présentées et annotées par Gérard Bonal, spécialiste de Colette, sont, hormis quelques unes, adressées à la "vamp" du cinéma muet Musidora (1889-1957).
De seize ans sa cadette, Musidora voua à son aînée une affection qui ne cessa de grandir : plus de quarante ans d'échanges (la première lettre écrite par Colette date de 1908 et la dernière présentée ici de 1953).
Notre curiosité est comblée par la lecture de ces moments de vie. En ce qui me concerne, la période de 1914 à 1918 a particulièrement retenu mon attention. En filigrane, nous y découvrons une Colette "cocardière", amoureuse avec les exigences que l'amour provoque, fataliste, active avec cette force puissante qui la caractérise.
Le quotidien de l'écrivain, les préoccupations, l'inquiétude pour une Musidora bafouée et en difficultés matérielles, certaines évitements, la souffrance due à la maladie et l'enfermement qui en découle nous la montrent dans son visage le plus personnel.
C'est donc le lot de tout grand écrivain d'être livré à son public en son intimité.
Pendant un instant, je me suis arrêtée au seuil de certaines phrases et ai oublié l'écrivain pour lire, un peu gênée, les mots d'un moment, les mots d'une vie, les mots de l'une à l'autre qui devait les recevoir tel un bienfait de son existence : "Un bien grand amour".
Puis j'ai poursuivi le chemin épistolaire qui lève un voile de plus sur une de ces relations fortes que Colette accorda à quelques privilégié(e)s.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
sandrine1616
  08 août 2014
Je suis une grande amoureuse de Colette et de son écriture. C'est donc avec ravissement que j'ai pu recevoir, dans le cadre de Masse Critique Un bien grand amour : Lettres à Musidora 1908-1953 et j'en remercie Babelio et les Editions de L'Herne.
Une correspondance n'est pas toujours le mode d'écriture le plus passionnant. C'est une sorte de voyeurisme à l'ancienne qui permet toutefois d'observer les conditions de vie de l'époque de cette même correspondance. Il peut être fascinant de se rendre compte de la vie des gens sur la période 1908-1953, cette même période reprise ici dans ce recueil.
Malheureusement ces échanges épistolaires ne sont pas des plus passionnants, l'amour maternel que Colette portait à Musidora est des plus charmant mais ne nous éclaire pas beaucoup sur ce qu'elles étaient intrinsèquement. Je trouve dommage de ne pas avoir une double correspondance qui mêlerait aussi les lettres de Musidora à Colette.
Etant totalement fan de l'écrivain, j'ai apprécié cette correspondance telle qu'elle est présentée ici, avec ses annotations précises et les croquis qui parsèment l'objet mais je me rends compte qu'un « néophyte Colettien » ne prendrait pas énormément de plaisir à le parcourir…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Ivich
  12 juin 2014
C'est une oeuvre tout d'abord très travaillée esthétiquement qui s'offre à nous au premier regard.
Puis, à l'ouverture, on remarque déjà la particularité d'une impression bleue, qui se veut originale et très plaisante...
Un ouvrage très renseigné, très soigneusement livré avec ses lettres, ses informations, ses compléments, ses dessins, ses photos et une annexe très intéressante.
C'est une Colette franche, attentionnée, aimante et profondément humaine que nous découvrons à travers cette oeuvre, qui laisse voir en plus de la vie quotidienne d'une artiste qui a connu deux guerres mondiales, la capacité énorme de cette dernière à se livrer, et à écouter, dans ce qui semble être une relation d'amitié purement fusionnelle.
Ce recueil de lettres permet une lecture légère et touchante, à lire, et à relire !
Commenter  J’apprécie          20
AnitaBomba
  15 juillet 2014
Ces lettres de Colette à Musidora, actrice et peintre, entre autres !, dévoilent à petites touches le quotidien de la vie d'artiste dans la première moitié du 20ème siècle - l'énergie, les envies qui s'emparent sans tarder des nouvelles techniques disponible (le cinéma), mais aussi la difficulté à faire aboutir les projets, à assurer ses revenus.
Un quotidien plus partagé est décrit dans les lettres envoyées pendant la Première Guerre Mondiale, qui font ressentir intensément et en peu de mots les privations, et la peur constante pour les proches qui sont au front. Pendant la Seconde Guerre Mondiale les privations font leur retour, mais la peur n'est plus la même, plus diffuse elle impose à l'auteure de se censurer, dire son angoisse d'une arrestation possible pouvant provoquer cette arrestation...
Un regret, celui de ne pouvoir lire ici qu'un côté de la correspondance. Car même si les notes nous permettent d'avoir une idée de la personnalité de Musidora, on aimerait en savoir plus sur elle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Sidonie-Gabrielle Colette (36) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sidonie-Gabrielle Colette
Bande annonce du film Colette (2018), film sur la vie de Sidonie-Gabrielle Colette
autres livres classés : lettresVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Sidonie gabrielle Colette

Le père de Colette est

Facteur
Ecrivain
Capitaine
Journaliste

13 questions
94 lecteurs ont répondu
Thème : Sidonie-Gabrielle ColetteCréer un quiz sur ce livre