AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2749922151
Éditeur : Michel Lafon (15/05/2014)

Note moyenne : 4.28/5 (sur 154 notes)
Résumé :
Le Pays des contes n’est plus l’endroit enchanté qu’Alex et Conner ont visité il y a un an. Le monde féerique vit désormais dans la peur : l’Enchanteresse maléfique est de retour ! Lorsque ses mauvais sorts atteignent la Terre et que leur mère est enlevée, les jumeaux doivent retourner au Pays des contes.

Aidés du Petit Chaperon rouge, des bandits Jack et Boucle d’or ainsi que du prince Grenouille, ils se lancent à la recherche de la seule arme capab... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (71) Voir plus Ajouter une critique
Lire-une-passion
  05 juin 2014
RISQUES DE SPOILERS !
Après le gros coup de coeur et le retour en enfance que j'avais eu lors du premier tome, il était tout naturel que je veuille lire ce second opus. En plus d'une couverture encore plus belle, retrouver les personnages de contes et les jumeaux était pressant. Après un début assez long (eh bien oui, on s'y prend vite au jeu d'être au pays des contes), j'ai enchaîné les pages sans pouvoir m'arrêter.
Nous retrouvons les jumeaux un an après leur échappée au pays des contes. Un an qu'ils n'ont pas vu leur grand-mère, et un an qu'ils ne sont pas retourner là-bas. Et donc un an que leur vie se trouve monotone. Mais tout va basculer de nouveau quand ils apprendront que leur mère a été enlevée et envoyée là-bas, et que l'enchanteresse est de retour. Bien qu'ils soient interdit de voyage dans l'autre monde, ils feront tout pour y parvenir, même à mentir à leur grand-mère et se cacher d'elle durant leur périple.
Pendant cette nouvelle quête, ils devront faire équipe avec des personnages déjà rencontrés l'année passée : Grenouille, Boucle d'Or, Jack et le Petit Chaperon Rouge, dite Rouge. Ils sont prêts à tout pour sauver leur mère, même si pour cela, ils doivent braver les mondes des cruels personnages pour récolter des objets qui permettront de créer l'arme renvoyant l'enchanteresse de là où elle vient.
Comme je le disais plus haut, j'ai eu un peu de mal à rentrer dans le livre. le début étant relativement long, j'avais hâte que les aventures reprennent ! Eh bien oui, quand on est habitué à être dans un univers de notre enfance, il est difficile de revenir à une vie « banale ». Les cours, les devoirs, les amis, c'est beaucoup moins intéressant que les princes, les rois, reines, robes, festins. Et quand tout ça est accompagné d'aventures plus rocambolesques les unes que les autres eh bien on est totalement pris au jeu.
Certes, l'univers des contes et vu et revu depuis quelques années, mais ici, Chris Colfer arrive à remanier les choses, à tel point qu'on est complètement attendri et pris dans l'histoire. On sent son attachement à l'enfance car même les plus méchants des histoires arrivent à nous toucher par le passé que leur invente l'auteur. Car oui, même la plus mauvaise enchanteresse à des défauts et surtout un passé assez triste, qui nous donne pitié. Quand il a été dévoilé, je dois bien avouer que je n'ai plus du tout réussi à la déteste un peu. J'avais envie que même elle trouve le bonheur, alors que quand j'étais petite, je voulais qu'elle disparaisse. Alors je trouve cela magique que l'auteur ait décidé justement de changer la donne et de donner une chance à tous, même aux plus difficiles.
Mais même sans cela, étant une férue des histoires de contes et ayant vu la série « Once Upon A Time » ou encore « La reine des neiges », je ne pouvais pas m'empêcher de voir les personnages que je connaissais et non ceux qu'ils sont réellement. Je n'en citerai aucun, sinon je risque de spoiler, mais il y a un en particulier que j'aime énormément et ici... je ne cessais de me l'imaginer comme dans OUAT, alors qu'avec les descriptions de l'auteur, il était tout le contraire.
Au-delà de ça, Chris Colfer n'a pas que fait raconter une histoire, inventer des péripéties, découvert d'autres personnages de notre enfance, non. Il a aussi décidé de parler des relations entre personnages, mais surtout de la « haine » que se vouent Rouge et Boucle d'Or. Et je dois dire qu'avec moi, ça prend directement ! Je crois bien que ce sont ces deux personnages qui me plaisent toujours autant. Leurs piques, leurs réponses, leurs regards sont vraiment très drôles et adoucit un peu l'aventure qu'ils vivent. Même si Rouge est un personnage que je trouve très chiant et pleurnichard, quand Boucle d'Or est dans le coin... c'est juste magique.
La relation entre les jumeaux est toujours plus forte, voire même plus depuis le début, puisqu'ils vivent les mêmes aventures, déboires et ressentent toujours la même chose au même moment. Comme on dit, les jumeaux ont cette particularité de ressentir encore plus fort les sentiments de l'autre, et ici je dois dire que c'est le cas. Comme eux, on ressent une tristesse quand ils sont séparés, de la colère quand l'un d'eux est touché et de la joie quand ils se retrouvent.
Et la fin... Oh, mon Dieu. Je ne pensais pas qu'on pouvait être cruel à ce point ! Car oui, l'auteur donne envie de lire la suite, et dans la foulée (malheureusement, je vais devoir patienter longtemps...). On pense que tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes, mais non, Chris Colfer nous offre un bouleversement auquel on ne s'attend pas du tout ! Ce qui dans un sens est une bonne surprise, mais qui nous rend tout aussi triste. Oui, j'ai eu ma petite larme... (et là, à cet instant, je viens d'aller lire le résumé du tome 3 et je me déteste encore plus d'être curieuse...)
En résumé, même si le début de ce second opus traînait un peu en longueur, la suite m'a énormément plu et m'a prise dans ses filets. Toujours autant addictive, la plume de l'auteur est très agréable, avec des soupçons d'humour que j'apprécie beaucoup, qui apporte une dose de fraîcheur au récit, qui n'est pas de trop. Ce tome 2 est accentué sur les relations qu'il peut y avoir entre chaque personnage et nous fait apprendre certaines choses, pour notre plus grand bonheur. La fin est tout aussi addictive que triste : on veut lire le tome 3. replonger dans « le Pays des Contes » est toujours un plaisir, et je dis une seule chose : vivement la suite !
* Je remercie Camille et Michel Lafon pour leur confiance et cette découverte *
Justine P.
« Les jumeaux sortirent à leur tour d'un bond et s'accroupirent immédiatement. Rouge bondit juste derrière eux et atterrit pile entre les deux. Sa robe explosa hors du carrosse en recouvrant complètement les jumeaux. Parfait !
— Jusque-là, tout va bien, murmura Alex sous la robe.
— Rouge, jolis dessous ! ricana Conner face aux sous-vêtements à longueur de genou qu'elle avait mis stratégiquement. »
« — Je vous souhaite paix et pauvreté.
— Prospérité, chérie ! Prospérité ! »
« Rouge aperçut son reflet dans la hache et arrangea une mèche des cheveux. Elle refit un essai, toucha cette fois le haricot mais ne laissa qu'une minuscule entaille.
— Je l'ai eu ! je l'ai eu ! dit-elle en sautant partout, très fière d'elle.
— Il va falloir que tu le frappes au moins mille fois plus fort ! hurla Boucle d'Or.
[…]
— Je ne vais pas y arriver ! dit-elle entre deux reniflements.
[…]
— Imagine que le haricot c'est Boucle d'Or ! hurla Conner.
Tout le monde sur le haricot se figea pour le dévisager. Rouge fixa la hache, plus déterminée que jamais : Conner avait trouvé. D'un coup assuré, elle tailla la base du haricot avec une force presque surhumaine. »
Lien : http://lireunepassion.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
jadzia
  28 juillet 2014
J'aurai tout fait pour ne pas arriver à la fin, j'ai trainé autant que je pouvais mais l'envie de savoir l'a emportée, comme d'hab. The Enchantress Returns prend aux tripes et ne lâche pas sa prise, jusqu'à complet abandon du lecteur. Et vous le ferez, parce qu'on aime ces personnages, que ce soit les jumeaux ou leurs accompagnateurs sur le Granny, et quoi de mieux qu'une bonne grosse méchante qui veut la fin du monde pour nous garder en haleine. Et cette fin…
Commenter  J’apprécie          180
Ewylyn
  29 mars 2016
Encore un très beau coup de coeur pour ce roman. On pourra lui reprocher de trop ressembler — dans la structure — à son prédécesseur, personnellement, j'ai vite oublié cet effet. Chris Colfer a su nous transporter dans une aventure rocambolesque et charmante, avec de l'humour et de l'action. Il étoffe son monde et nous donne un récit palpitant.
Nous retrouvons Alex et Conner dans leur monde, ils sont repris une vie « normale », excepté le fait qu'ils repensent fréquemment à leur monde, celui des Contes. Si Conner se découvre une passion pour l'écriture, pour narrer leurs exploits du premier opus, Alex se sent un peu à l'étroit et à l'écart. Et c'est naturellement que les deux adolescents vont se précipiter dans le pays magique pour délivrer leur mère de l'Enchanteresse et sauver une fois de plus le monde. J'ai apprécié que l'auteur prenne son temps pour installer ce début d'intrigue, avec les secrets cachés, la tristesse, des sentiments mitigés pour nos deux héros. Ce fut peut-être long à démarrer, mais cette phase était nécessaire pour comprendre les choix opérés à la fin. Par ailleurs, quel final, pas seulement contre l'Enchanteresse, mais les dernières lignes sont juste extraordinaires, fortes et riches en émotions.
Alors, oui, une fois de plus, on part aux quatre coins du Pays des Contes pour récupérer des objets. Alex et Conner doivent une fois de plus se faire tout petit, car leur Grand-Mère, la Bonne Fée, n'est pas au courant. Seulement, quel voyage ! On recroise des personnages connus, on en découvre des nouveaux, l'auteur s'amuse avec les contes et les fables de notre enfance et ça fait tellement du bien. Lire un livre aussi prenant pour sa dimension nostalgique et féerique, la Mère l'Oie, Rumpelstiltskin, la Reine des Neiges ; nous abordons de nouvelles histoires nous permettant d'en apprendre plus sur le monde magique. L'Enchanteresse et son histoire tragique abordent le point sensible de la bonne image des fées, il y a le lien entre l'Enchanteresse et Mershante, la Méchante Reine, le passé familiale de la Belle au Bois Dormant ou des sept nains. Bref, l'auteur parvient à compléter un monde déjà très riche avec de nouvelles données particulièrement intéressantes. L'idée même de partir à la recherche des objets chéris par les personnes les plus haïes est sincèrement bien trouvée.
De ce fait, l'histoire se lit facilement, on dévore les chapitres les uns après les autres. C'est déjà un bel objet en soi, avec son format, ses cartes, les rabats, les illustrations en début de chapitre comme les illustrations de David Gibson en couvertures rendent l'objet sublime. Un petit bijou à admirer, comme un livre de contes ! Sans compter que la plume de Chris Colfer est rythmée. Passé les cent premières pages servant à poser le décor et faire la jonction entre l'ancienne aventure et la nouvelle, on entre dans un monde truffé de péripéties et d'humour. Chaque chapitre possède son lot d'émotions et d'actions, il m'a été impossible de m'ennuyer et je l'ai lu très rapidement. Les descriptions sont soignées et les dialogues sont bien ficelés, c'est lisible et fluide, un vrai bonheur à découvrir.
Côté protagonistes principaux, l'auteur nous mijote une équipe formidable. le Petit Chaperon Rouge se lance dans l'aventure, ce qui donne des situations très amusantes, elle est si exubérante et spontanée. J'ai fini par l'apprécier tant elle se révèle parfois très surprenante. Boucle d'Or et Jack rejoignent nos adolescents, ils sont adorables, courageux et forts, j'aime beaucoup leur relation et leur complicité. Alex reste la petite fille intelligente qu'elle était, elle mature et courageuse, elle a grandi et se pose de nouvelles questions, j'ai apprécié comprendre ses pensées et ses choix sont très beaux. Conner paraît un peu plus effacé, mais il reste le trublion charismatique qu'il a toujours été, il a des idées, de la volonté, du courage aussi, il est très drôle et vif. J'adore le personnage de Grenouille, extraordinaire, un coup de coeur même, il est si perspicace, loyal, je n'en dirais pas plus pour gâcher la surprise, mais il est étonnant. Les méchants croisés sont fascinants, l'Enchanteresse est un excellent personnage, la Reine des Neiges comme la Sorcière des Mers font froid dans le dos, la belle-mère de Cendrillon fut intéressante à découvrir. Ce sont des antagonistes passionnants, tout comme Gloria la Harpe, Belle, la Mère l'Oie ou les autres fées, tous nos personnages favoris prennent de sévères coups avec l'Enchanteresse, ils sont mis à rudes épreuves et ce second tome s'avère plus sombre et noir que le premier, très axé découverte.
En conclusion, ce deuxième opus est dans la lignée du précédent, un coup de coeur. Il a une intrigue tellement plus sombre avec l'Enchanteresse et ses plans de destruction. L'histoire est bien menée grâce à des personnages colorés, vivants et attachants, on aborde de nouveaux territoires, de nouveaux secrets et de nouveaux contes à travers ce second tome. Tout est prenant à lire et à découvrir, je suis restée émerveillée par cette dose d'aventures, de révélations, d'humour, un vrai conte à lui tout seul. le seul bémol qui lui empêche d'être parfait, c'est la structure de l'intrigue qui ressemble beaucoup avec le premier tome. Cependant, la lecture s'est révélée divertissante, amusante, prenante et sympathique, j'ai passé un très bon moment et je lirais volontiers le suivant.
Lien : http://la-citadelle-des-livr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Colombedelesperance
  16 mai 2015
Avant de commencer, je tiens à remercier chaleureusement les Editions Michel Lafon pour ce partenariat !
Le tome 2 du Pays des Contes nous permet de retrouver Alex et Conner, un peu plus âgés que dans le premier tome. Un an a passé et nos deux jeunes amis voient leur vie prendre un nouveau tournant un peu difficile à avaler. Et alors que dans ce monde, les choses sont déjà presque compliquées, voilà que dans le Pays des Contes, l'Enchanteresse fait son grand retour et a décidé de semer la zizanie pour reprendre le pouvoir. Elle commence donc par enlever la mère d'Alex et Conner, sans que personne ne sache pourquoi, les contraignant à se rendre dans cet endroit qu'ils ont tant espéré retrouver. C'est avec Grenouille, Rouge, Jack et Boucle d'or qu'ils vont devoir rassembler les seuls éléments capables de contrer l'Enchanteresse. Mais seront-ils assez forts ?
J'avoue que je ne m'attendais pas à apprécier autant ce deuxième tome, je le dis de suite. J'ai continué sur les conseils fervents de Lire-une-passion, qui sait se montrer très persuasive quand elle veut, et là… je te remercie de m'avoir fortement encouragée, Justine !
Le Retour de l'Enchanteresse, c'est une nouvelle plongée dans le Pays des Contes, mais auprès de personnages que vous connaissez déjà et qui sortent de leur carcan d'histoires connues et revisitées. Là, tout change, et vous les redécouvrez avec fascination, pour les principaux, captant au passage que d'autres s'ajoutent et que cette fois, vous pouvez rêver en vous disant que non, c'est bien écrit, vous n'avez rien imaginé !
(ça n'a pas de sens ? Yolé, tant pis mouaha)
Une chose est sûre : ce deuxième opus provoque chez vous une admiration profonde pour Chris Colfer, qui démontre une maîtrise de son récit, de ses personnages et surtout des contes de notre enfance presque parfaite. Je dis presque, mais je pense totale, au fond de moi, soyez rassurés ! La complexité de son récit, la façon qu'il a pourtant de nous le rendre accessible, même aux plus jeunes, les petites leçons que l'on peut tirer tout au long du livre avec divers personnages (oui, même Rouge nous aide à grandir)… il y a de quoi rester sur les fesses.
Peut-être aurez-vous remarqué que je n'ai pas lu excessivement rapidement ce livre malgré toutes les qualités que je vous énumère ici. En même temps, il fait partie de ces romans que vous aimez lire vite et lentement. Je ne l'ai pas trouvé addictif au point de ne plus désirer m'en séparer. Mais le reprendre et continuer ma lecture, c'était comme de parler un peu avec un ami que j'apprécie beaucoup. Quand je me remémore l'histoire, ce que j'ai ressenti en faisant glisser mes yeux sur les lignes, je ne vois que des moments agréables.
Conner et Alex sont des personnages totalement différents et pourtant très semblables, ce qui est le propre des jumeaux, en fait. J'ai trouvé leur psychologie excellente, très bien pour des ados, et ils sont déjà tellement plus que cela, en fait. Conner a un humour toujours aussi décapant et j'avoue que je ne me lasse pas de ses remarques, quant à Alex, sa logique et sa façon de penser plus raisonnablement me plaît aussi beaucoup. Il est aussi stupéfiant de voir à quel point ils peuvent avoir l'esprit vif sans que cela ne paraisse irréaliste !
Et puis, je pourrais parler de tous les personnages du Pays des Contes, ou de Bob et de Charlotte… tous apportent quelque chose de génial.
J'ai aussi énormément aimé, en dehors des leçons de morale qui passent très bien et que l'on choisit d'intégrer ou pas, les thèmes abordés. le fait de reconstruire sa vie, d'accepter que les choses puissent changer par rapport aux idées qu'on s'était fait au départ… franchement, il y a beaucoup de bonnes choses à tirer de ce roman.
Et je n'ai même pas encore mentionné la plume. Stupéfiante aussi, admettons-le clairement ! Chris Colfer rend son récit léger, accessible à tous, même aux plus jeunes, bien que l'intrigue de l'histoire nécessite quand même une bonne mémoire et une capacité à comprendre tous les éléments. On a l'impression que l'auteur nous narre tout ceci avec une facilité impressionnante, collant à son univers, ses personnages et il nous embarque. le rythme est bon, il y a des pointes d'humour, on se représente très bien les lieux, les sentiments… ai-je besoin d'insister encore ?
Enfin bref, il va quand même falloir que je m'arrête, mais avant je voulais vous parler des illustrations qu'on trouve sur la couverture et dans le livre. Je trouve juste que c'est un excellent travail et ça rend le livre… plus proche des contes encore. Merveilleux, non ? Oui, merveilleux.
En conclusion, ce deuxième tome m'a vraiment surprise et embarquée, bien plus que ce à quoi je m'attendais à la base, moi qui avais apprécié le tome 1 sans avoir une envie incroyable de continuer la saga. J'ai renoué avec des personnages qui ont mûri pour Alex et Conner, et qui m'ont fascinée pour ceux que je connaissais et que j'ai pu voir sous un autre jour. L'intrigue complexe m'a totalement plu, il n'y a pas de temps mort et le rythme est très bien. Une excellente de replonger en enfance sans totalement le faire, et de passer un excellent moment de lecture ! Je vous conseille donc chaleureusement le Pays des Contes 2 – le Retour de l'Enchanteresse, et ce sera un 18/20 pour moi !
Lien : http://leden-des-reves.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
April-the-seven
  06 août 2016
Après ma lecture du tome 1, j'étais curieuse de connaître la suite. Et quel plaisir ça a été ! Ce tome 2 est comme une petite friandise, ou comme de retrouver un vieil ami ou un endroit que l'on connaît comme sa poche. Et pour cause, comme dans le premier opus, Chris Colfer nous plonge à nouveau dans ces contes populaires qui ont bercé notre enfance. Il entortille, innove et remanie ces histoires pour se les approprier. Il est très facile de s'abandonner à la rêverie, avec pareil univers, d'en oublier où on se trouve.
Un an est passé depuis la fabuleuse aventure d'Alex et Conner. Les jumeaux sont retournés dans leur monde, auprès de leur maman, et mènent des vies sensiblement différentes, puisque quelques petites choses ont changé. Retour à la réalité oblige, ces deux-là piétinent et n'ont qu'une envie : retourner au pays des contes et retrouver leurs amis et ce monde enchanteur. Leurs espoirs se transforment en nécessité lorsque leur mère se fait enlever. Ils n'ont pas d'autre choix que de trouver un moyen de retourner au pays des contes pour la délivrer et mettre fin au terrible règne d'Ezmia, l'Enchanteresse.
Je ne vais pas tourner autour du pot. Avec ce deuxième volet, on passe un cran au-dessus. Je ne m'y attendais pas du tout, parce qu'il faut dire que le début est vraiment très, très lent. Il faut bien 150 pages pour que les héros parviennent à leurs fins, ce qui est – à mon sens – beaucoup trop long. Ça partait assez mal, donc. Heureusement, dès que l'on dépasse tout cela, les choses peuvent vraiment commencer. le rythme devient très soutenu, la nouvelle quête se profile. Aidés de Rouge, Grenouille, Boucle d'Or et Jack, nos héros ont du pain sur la planche et bien des aventures en perspective.
Ce deuxième tome, c'est aussi l'occasion de faire la connaissance de nouveaux personnages. Des personnages ayant bercé nos rêves d'enfants et que l'on prend plaisir à (re)découvrir ici : la mère l'Oie, notamment, très stricte mais amusante, le nain Rumpelstiltskin, plein de surprises et bien nuancé, et bien d'autres encore. Les personnages sont beaucoup plus travaillés et chacun apporte un petit quelque chose à l'histoire, la rendant bien vivante.
L'atmosphère a changé, elle aussi. Chris Colfer approfondit l'intrigue et prend le temps de développer toutes ses idées. L'univers est, de ce fait, un peu moins enfantin et plus sombre. le pays des contes est en pleine effervescence et traverse une période très noire. Ce qui m'a ravi, moi qui recherchais plus d'intensité après ma lecture du premier volet. En fait, et pour être tout à fait honnête, j'ai été surprise par la tournure des événements. Même si les héros sont jeunes et souvent immatures, il est facile de se prendre d'affection pour cet univers et ses personnages foisonnants.
La plume n'est pas en reste. Chris Colfer virevolte avec brio dans son intrigue, maniant légèreté et astuce avec beaucoup d'adresse. Il a le don incroyable de mettre le lecteur à l'aise, malgré toutes les informations à intégrer. J'ai eu cette impression d'accompagnement, comme s'il nous tenait la main de bout en bout, nous laissant admirer les richesses de son monde de tout notre soûl.
En résumé, le retour de l'Enchanteresse est une suite bien meilleure, plus fournie, qui fait voyager le lecteur avec une facilité déconcertante. Je ne m'attendais pas à autant apprécier, le récit ne présente aucun temps mort et nous tient en haleine. Un début trop lent, mais une fin tout simplement douloureuse, qui laisse sur la faim. Je me languis de plonger dans la suite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (22) Voir plus Ajouter une citation
EllanamayaEllanamaya   16 août 2019
Mais j'ai appris une rude leçon: Le monde ne donne pas toujours en retour.
Commenter  J’apprécie          00
KorriganKorrigan   06 mars 2015
- Dans son projet pour conquérir le monde, l'Enchentresse a emprisonné l'âme de mon mari comme elle a prit celle de votre grand-mère, souligna la Belle aux jumeaux. Je parcours cette terre en attendant que son âme soit libérée et que je sois réunie avec lui dans l'au-delà.
- C'est quoi son délire avec les âmes ? Demanda Conner. Elle ne pourrait pas collectionner des timbres ou des bibelots, comme tout le monde ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
LaFeeDesBibliothequesLaFeeDesBibliotheques   25 juin 2016
-Allez, Alex, viens, appela Conner.
Mais sa sœur resta immobile. Pour la première fois, Conner remarqua qu'elle n'était pas habillée comme d'habitude. Elle portait une robe bleu clair qui étincelait comme un ciel étoilé, exactement comme leur grand-mère. Un serre-tête fait des mêmes fleurs blanches sur la tête, Alex tenait une longue baguette de cristal...exactement comme leur grand-mêre.
-Alex, qu'est-ce que tu fais habillée comme ça?
Les yeux de sa sœur s'emplirent de larmes. Elle regarda sa mère et sa grand-mêre pour chercher du soutient et prit une grande inspiration avant de lui annoncer la nouvelle.
-Je reste ici.
Conner eut l'impression qu'on lui donnait un coup e pied dans le ventre.
-Tu quoi?
Alex savait que ce serait un des moments les plus difficiles de sa vie mais elle n'aurait jamais imaginé à quel point.
-Je reste ici avec grand-mère. J'allais t'en parler ce matin, mais à mon réveil, tu étais déjà parti.
Conner n'en croyait pas ses oreilles; il refusait d'y croire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
LaFeeDesBibliothequesLaFeeDesBibliotheques   25 juin 2016
Soudain, on frappa doucement à la porte.
-Alex, je peux entrer? demanda Charlotte de l'autre coté de la porte.
-oui.
Elle entra et s'assit sur le lit à coté de sa fille abattue.
-C'est tellement injuste, maman. Après tout ce qu'on a vécu...tout ce qu'on a vu...pourquoi faut-il nous enlever ça aussi?
Charlotte lui caressa tendrement le genou. Alex se redressa et regarda sa mère; cette dernière pleurait presque davantage encore que sa fille.
-Pourquoi tu pleures autant, maman? Toi tu ne perds rien.
Charlotte sourit.
-Oh, si, ma chérie. L'année dernière, lorsque ton frère et toi êtes venus ici pour la première fois, je savais que je perdais à jamais ma petite fille. Je l'ai vue devenir triste chaque jour qu'elle passait loin de cet endroit, et je me savais incapable de l'aider, parce que son cœur était ailleurs.
-Maman, de quoi est-ce que tu parles?
Charlotte posa une main sur le visage de sa fille et la regarda à travers les larmes.
-Je dis que je ne vais pas te laisser quitter l'endroit auquel tu appartiens.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
jadziajadzia   14 juillet 2014
“For years the world presumed she was dead – her whereabouts were unknown and left unsaid. In the shadows she stayed, quietly plotting, a vengeful wrath she planned on igniting. Driven by rage and centuries of sorrows, a suppressed fear shall soon be tomorrow’s. After failing to curse a princess’s death, she’s now set her sights on the world’s last breath. ‘Happily ever after’ will be a thing of the past – for the evil Enchantress has returned at last…”
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Videos de Chris Colfer (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Chris Colfer
GLEE - I Have Nothing (Full Performance) (Official Music Video) HD
autres livres classés : contesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox