AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2749928648
Éditeur : Michel Lafon (12/05/2016)

Note moyenne : 4.52/5 (sur 88 notes)
Résumé :
Depuis que l’Homme masqué lui a échappé, Alex n’a qu’une obsession : le retrouver. Sauf qu’elle a été déchue du Conseil des fées et que tous refusent de croire que cet homme est une véritable menace. Heureusement, elle peut compter sur l’aide de son frère jumeau, Conner, de Boucle d’or, du Petit Chaperon rouge et de la Mère l’Oie. Grâce à eux, elle découvre le plan démoniaque de son ennemi : en possession d’une potion capable de transformer n’importe quel livre en p... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (41) Voir plus Ajouter une critique
HermioneGrangerWeasley
  18 septembre 2017

L'armée de méchant de la litterature est une idée originale, jamais elle ne me serais venue à l'idée, mais elle est merveilleuse ! Alex et Conner sont des héros au caractère tout à fait humain, ont sens que l'auteur à voulu autre chose que des personnage incompréhensible, sans aucun signe de faiblesse, aux pensée cruelle ou super-gentille... Ce genre de personnage, protagoniste ou pas, me désespere. Dépourvus d'émotions, sans sentiments, incompréhensible. Des héros parfait et intelligents, pouah, des "méchant" qui deviennent gentils d'un coup en pleurant, des gens qui ne veulent que le mal et qui ne connaisse que la guerre, tout ça ne fait pas une histoire qui tient debout... Là, c'est d'une finesse merveilleuse, les périples et crises des deux héros sont parfaitement crédible, un succès.
L'altérnation des personnages mis en scéne dans chaque chapitre est bien imaginé : je me suis attachée auxpériple du petit chaperon rouge, on passe au chapitre suivant, cette fois, c'est au royaume du roi Arthur qu'on se trouve, je suis triste de quitter le petit chaperon rouge, dix minutes plus tard, on passe vers Oz, je me suis attachée à Arthur, cette fois, quel désastre ! Bon, je m'égare, il me semble que je devais, au départ, faire une critique de “Le pays des contes, au-dela des royaumes”, au lieu de ça, je fait des dixaines de racontages nullement important.
En bref (ou presque), on raconte une histoire sur une autre dimension. Pas très chouette vu comme ça ! En tout cas, j'ai été enchantée par la superbe magie diffusée dans cette saga, il me tarde d'aller acheter le cinquième (l'odyssée imaginaire).
L'histoire d'amour de Alex et Arthur est touchante et celle de Conner et Bree l'ai aussi.
Quant aux révélations sur Bree et Emmerich... je ne vous en dirait pas plus. Mais, rien que pour ça, faut lire la saga.
Ma note :
20/20 (Bravo !!!!!)
Un roman appêtissant à lire vers 9/... (En fait, à tous âge) !
Avec, comme étiquettes : aventures, sensation, famille, magie, litterature jeunesse, amour, fantaisy, amitié, classique, saga, litterature pour adolescents, conte, voyage, humour...

Bonne Lecture !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Mallou14
  30 mai 2016
Attention, risque de spoilers si vous n'avez pas lu les tomes précédents !
Le tome quatre du Pays des contes de Chris Colfer, Au-delà des royaumes, est un livre que j'attendais avec une très grande impatience ! Moi qui aime les contes, cette histoire est une petite merveille, je suis très impressionnée par l'imagination de son auteur. J'avais trouvé le tome précédent un peu plus long, ici c'est tout le contraire, le rythme est bon et j'ai adoré !
On retrouve Alex et Conner, nos jumeaux préférés, après le vol d'une certaine potion par l'Homme masqué que Alex veut retrouver à tous prix, ce qui lui fait perdre le contrôle d'elle même ainsi que la maîtrise de ses pouvoirs. Heureusement, Alex reste elle-même et se ressaisit. Conner et ses blagues toujours bien placées m'avait manqué ! Dans ce tome-ci, les jumeaux grandissent encore et deviennent de plus en plus responsables et plus matures.
On retrouve également les autres personnages que l'on connait bien comme Rouge qui ne va pas être au meilleur de sa forme, la pauvre, Boucle d'Or et Jack, la mère l'Oie et Lester, mais aussi plein de nouveaux personnages car on voyage dans différents mondes ! On aura donc l'occasion de croiser Peter Pan, Arthur et Merlin, Robin des Bois, l'Homme de fer-blanc du monde d'Oz, et tous les méchants qui vont avec !
J'ai adoré découvrir les autres mondes même si on n'y passe que peu de temps pour certains. Chris Colfer réussit à nous emmener dans son histoire et on voit bien que tout cela à un sens. Ce quatrième tome est bourré d'imagination et on ne peut que s'en émerveiller ! Comme je l'ai déjà dit, le rythme est très bon et on ne s'ennuie pas une minute. Les chapitres se tournent sans problème et on arrive vite à la fin ! Une fin qui nous donne encore plus envie d'en savoir plus, il y a des révélations de dernières minutes et je ne m'y attendais pas du tout, je suis très curieuse de savoir ce que la suite nous réserve ! Il faudra malheureusement attendre un an mais on sait déjà que l'on va voyager dans les histoires de Conner et ça, j'ai vraiment hâte !
Bref, Au-delà des royaumes de Chris Colfer est un quatrième tome excellent qui ne souffre d'aucune lenteur et qui nous en met plein les mirettes ! J'ai adoré me plonger dans les autres mondes avec Alex et Conner et j'ai vraiment hâte de découvrir la suite que j'attends déjà avec autant impatience que j'ai attendu ce tome quatre !!
Lien : https://thenotebook14.wordpr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
Colombedelesperance
  06 juin 2016
Allez, avant de me retrouver encore en retard de chronique, je prends un peu de temps pour vous rédiger mon avis sur le 4ème opus du Pays des Contes !
Dans Au-delà des Royaumes, Alex est obsédée dans sa quête de l'Homme Masqué. Bien que son entourage n'approuve pas, chacun la soutient, jusqu'au jour où elle dépasse les limites, perd le contrôle de ses pouvoirs et devient l'ennemie publique numéro 1. Mais elle sait ce qu'elle doit faire, et accompagnée de ses amis, de son frère, elle va tout faire pour essayer d'empêcher ce fou de réaliser ses noirs desseins : réunir les méchants de la littérature et conquérir le Pays des Contes !
Je crois sans conteste pouvoir vous dire que ce quatrième tome est mon préféré de la saga, jusqu'à maintenant. Les jumeaux ont grandi, le Pays des Contes voit ses personnages évoluer dans d'autres sphères que celles que nous connaissons, bref, on arrive dans une nouvelle ère qui nous accorde beaucoup de surprises et de redécouvertes !
Redécouvertes, puisque nous tombons dans des récits que nous connaissons tous de façon générale : Alice au Pays des merveilles, le Magicien d'Oz, Robin des Bois… et ce n'est pas fini ! J'ai trouvé ça tout bonnement fascinant de voyager dans ces écrits avec Alex, Conner et tous les autres ! En plus de cela, Chris Colfer a joué sur des complexifications qui vont être ardues à démêler, et comme je suis une fervente partisane du « pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? », je ne pouvais qu'adhérer !
Retrouver l'univers avec les personnages que nous connaissons – tant les jumeaux que les autres – a aussi été un vrai plaisir. Alex et Conner restent eux-mêmes mais continuent de mûrir, de se remettre en question, et c'est toujours un bonheur de pouvoir les suivre. Quant aux autres, j'avoue que Rouge prend une place plus importante et que j'ai beaucoup aimé ce qu'elle devient, comment elle prend sa vie en main. C'est un personnage qui me fait déjà assez rire à la base, son évolution m'a charmée. Je pourrais aussi mentionner spécifiquement la Mère l'Oie, qui tient ici un rôle particulier.
Je ne sais pas vous, mais dans les tomes précédents, je n'avais pas ressenti cette addiction qu'on peut parfois retrouver dans des romances ou des récits qui nous prennent pour ne plus nous lâcher. Ici, encore une fois, je n'ai pas eu cette addiction, mais les lignes se sont déroulées avec fluidité, et j'étais contente de pouvoir continuer, comme dans un conte et de me laisser porter. C'est vraiment agréable. Même si j'avoue avoir englouti la deuxième moitié du bouquin, d'accord.
À cela s'ajoute la plume de l'auteur, pleine d'humour, fluide, comme je l'ai précisé, avec de jolies descriptions et un bon rythme et toujours cette empreinte de contes, comme si Chris Colfer nous prenait par la main pour nous guider dans son histoire. Merveilleux, non ? Et ne parlons même pas de son imagination qui est juste incroyable. Chaque fois, c'est la même chose, je n'en reviens pas !
Les leçons et les valeurs que nous pouvons tirer sont encore une fois nombreuses, ici. On aborde la confiance, les choix de son coeur, la détermination… Alex et Conner sont des personnages porteurs de beaucoup de messages très beaux, et même si on ne sait pas les mettre tout de suite en mots, ça nous marque et on le porte, même après la fin du roman.
Ah, et parlons aussi de l'intrigue ! Les temps morts ? Il n'y en a pas vraiment. Les situations cocasses se disputent les unes aux autres, on croise les personnages dans les différents chapitres, jouant sur l'alternance comme dans de la fantasy et même si on ne se sent pas essoufflé (façon de parler) de courir dans tous les sens, à aucun moment on se fait la remarque que ça va trop doucement. Tout va à son rythme, pour aller de surprises en complications, et ainsi terminer sur une note particulière qui nous indique que le tome 5 devrait être la résolution de beaucoup de problèmes abordés dans ce quatrième opus. Et franchement, vu ce qui est annoncé, difficile de ne pas avoir hâte !
En conclusion, ce quatrième tome a été plein de surprises géniales auxquelles je ne m'attendais pas. C'est pour moi le meilleur opus de la série à ce jour, parce que les personnages ont encore mûri, qu'on les redécouvre et que les limites du Pays des Contes sont repoussées pour nous faire voyager. La plume de Chris Colfer est toujours aussi belle, nous fait voyager et pas un moment n'est en temps mort durant son récit. Il maîtrise parfaitement bien toute son intrigue, pour nous laisser dans une attente difficilement soutenable dans les dernières pages ! Vivement la suite, vivement la suite !
Ce sera donc un 18/20 pour moi et je vous recommande vraiment cette saga !
Lien : http://leden-des-reves.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Lire-une-passion
  05 juin 2016
RISQUE DE SPOILERS DES TOMES PRECEDENTS !
Ahlala, ce que j'étais pressée de lire cette suite ! Comme d'habitude, retrouver les jumeaux est toujours un plaisir, et la découverte d'une nouvelle intrigue intéressante. D'autant plus que plus les tomes passent, plus les personnages grandissent et doivent prendre des décisions difficiles et en assumer les conséquences. Donc vous l'aurez compris : j'ai adoré ce tome-ci et il me tarde de lire le prochain et le dernier (snif).
Depuis que l'homme masqué lui a échappé et qu'elle a vu son visage, Alex est déterminée à le retrouver, étant persuadée que c'est une menace pour le pays des fées. Cependant, le conseil ne la croit pas et la déchut de celui-ci. Pensant se retrouver seule et démunie, elle peut quand même compter sur son jumeau, Boucle d'Or, le Petit Chaperon Rouge et la Mère l'Oie. Mais grâce à eux, elle découvre ce que cherche vraiment leur ennemi. À l'aide d'une potion capable de transformer un livre en passage vers un autre monde, il part recruter une armée de méchant afin de conquérir le Pays des contes. Ils n'ont jamais été autant en danger, mai jamais autant motivés à sauver leur deuxième maison...
Encore une fois, j'ai été plongée dans cet univers qui me fait replonger en enfance avec plaisir. D'autant plus que les jumeaux m'avaient manqué. Bien qu'ils soient différents, leur lien n'en est pas pour autant faible. Ils s'aiment et sont capables de tout pour se sauver et se protéger l'un l'autre. Même si le Pays des contes n'a jamais été autant en danger, l'humour de Connor est toujours présent et apporte un peu de fraîcheur au récit. A contrario, Alex doit prendre des décisions, faire des choix qui vont la mener sur des chemins tortueux. Cependant, son frère sera toujours là pour la protéger et la défendre, même contre tous.
Pour ne pas changer, Chris Colfer nous fait replonger dans des contes et légendes de notre enfance et adolescence avec grand plaisir ! Chaque fois j'avais des étoiles dans les yeux quand il nommait une nouvelle histoire, avec des personnages connus. Car outre le fait de reparler d'histoires que l'on connaît, l'auteur a sa façon à lui de les réécrire. Certes, il garde la base, évidemment, mais à côté de cela, il invente autre chose, une nouvelle intrigue, de nouveaux caractères, ce qui donne véritablement un nouveau souffle. Pour ne pas changer, je suis très contente du choix des histoires (même si pour l'une, je me suis fait spoiler la fin, alors que je comptais la lire bientôt, mais ça ce n'est pas grave!).
Quant à l'intrigue, tout s'intensifie, et on sent que plus on avance, moins les choses seront faciles à faire et à encaisser par nos personnages. Cependant, même si tout est plus sombre, Conner n'oublie pas de détendre l'atmosphère avec ses phrases et ses blagues bien à lui. On pourrait croire qu'il prend ça à la légère mais en fait non, c'est sa façon à lui de rester positif, et c'est ce qu'on apprécie chez lui. Les autres personnages ne sont pas en reste, surtout le Petit Chaperon Rouge, qui même si elle ne s'en rend pas compte, est drôle de par ses réactions qui pourraient paraître puériles.
En résumé, inutile de vous redire mon amour pour cette série, je crois que vous avez compris. Mais je pense aussi que cette saga mériterait d'être lue par tous, parce que ça fait tellement de bien de retomber en enfance le temps de quelques centaines de pages, cela n'a et ne fait jamais de mal. Alex et Connor est vraiment un bon binôme et j'ai très, très hâte de lire le dernier tome (même si j'ai pas envie que cette série se termine!), pour voir comment l'auteur va nous boutiquer !
* Je remercie Camille et Michel Lafon pour leur confiance ! *
Justine P.
Lien : http://lireunepassion.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Khalya
  14 septembre 2016
Dans ce quatrième tome, Alex a des ennuis. Elle est complètement obsédée par l'homme masqué (il faut dire qu'elle est la seule à avoir vu son visage et que cela lui a causé un choc), au point d'en perdre le contrôle de ses émotions et de ses pouvoirs.
Et si, nous, lecteurs, nous savons dès le prologue qui est exactement l'homme masqué, il faudra plus de temps aux jumeaux pour comprendre de quoi il retourne.
Le conseil des fées m'a énervé. Fidèles à eux-mêmes, ses membres se montrent d'une arrogance incroyable face à Alex, sans tenir aucun compte du fait qu'elle est le chef du conseil et que ses intuitions, même lorsqu'ils n'y croyaient pas, a sauvé le pays des contes à plusieurs reprises.
Ils vont même jusqu'à la bannir ce qui choque nombre de personnes, de Conner à Boucle d'or, en passant par la plupart des fées qui ne font pas partie du conseil. On se demande ce que le conseil a le plus à coeur : la sauvegarde du pays des contes ou leur pouvoir de dirigeants.
Bien sûr les jumeaux et leurs amis ne vont pas s'en tenir là, et peu importe ce qu'en pense le conseil.
Leur traque va prendre un tour plus étrange et aventureux quand ils se rendent compte qu'ils vont devoir poursuivre l'homme masqué à travers de nouveaux lieux qu'il rallie grâce à une potion volée au palais des fées.
Les jumeaux et leurs compagnons vont donc rencontrer de nouvelles personnes à travers les nouveaux mondes qu'ils vont traverser tels que Merlin ou Peter Pan.
On retrouve nos personnages favoris avec beaucoup de plaisir, même si, au final, on les voit peu. Mais boucle d'or aux prises avec les hormones de la grossesse est très drôle. Quant à Rouge elle est égale à elle-même et a bien changé en même temps, plus mature. Cela dit, je trouve que ses amis ne lui montrent pas beaucoup de compassion au vue de ce qui lui arrive.
Dans ce tome, tout se passe à un rythme effréné qui ne nous laisse guère le temps de souffler, les jumeaux passent de monde en monde rapidement, ayant juste le temps de faire de nouvelles rencontres avant de devoir passer dans le suivant. J'ai parfois regretté qu'ils ne s'attardent pas un peu plus dans chaque monde, mais cela aurait sûrement cassé le rythme que l'auteur a voulu imposer.
Contrairement aux tomes précédents, celui-ci ne résous pas l'affaire dans ses dernières pages. Il faut dire que ce n'est pas un petit problème qui se pose aux jumeaux, on comprend qu'il va falloir au moins deux tomes pour en venir à bout.
On termine donc ce tome horriblement frustrés, devant non seulement une situation au pays des contes qui ne laisse rien présager de bon, mais en ayant une révélation de dernière minute qui nous coupe le souffle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
florencereveflorencereve   11 octobre 2019
- Qui t'as raconté ça ?
- Eh bien, commença-t-elle sans vraiment savoir comment décrire ce qu'elle avait vécu. Euh... un "papillon" me l'a dit.
Conner plissa les yeux et resta la bouche ouverte. Il s'était attendu à une bien meilleure réponse que ça.
- Un "papillon" te l'a dit ?
- Oui... mais pas n'importe quel papillon, disons plutôt un ange.
- Un "ange papillon" ?
- Oui, enfin, il est venu des étoiles. Je crois que c'est grand-mère qui me l'a envoyé.
- Grand-mère t'a envoyé un ange papillon de l'espace ?!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
florencereveflorencereve   11 octobre 2019
- Iris, vous m'incitez à fuguer au Connecticut dans un camion de livraison ? demanda-t-elle sans pouvoir s'empêcher de sourire.
- Mademoiselle Campbell, j'ignore tout à fait de quoi vous parlez, répondit Iris en se levant. Mais je vais vous chercher un autre milk-shake de Minuit pendant que vous réfléchissez.
Commenter  J’apprécie          00
florencereveflorencereve   11 octobre 2019
C'était plus qu'une question d'ADN ; Bree était sur la route délicate vers la découverte d'elle-même.
Commenter  J’apprécie          10
MaliaeMaliae   18 mai 2016
Si vous avez la chance de sublimer quelque chose en vous, rendez-vous service et saisissez cette chance. Il ne faut pas vivre en négligeant une partie de son cœur ; cela fait de nous des monstres. Il vaut mieux être le héros de sa propre histoire que de devenir le méchant de l’histoire d’un autre.
Commenter  J’apprécie          30
jadziajadzia   16 mai 2016
So maybe greatness isn't about being immortal, or glorious, or popular - it's about choosing to fight for the greater good of the world, even when the world's turned its back on you.
Commenter  J’apprécie          50
Videos de Chris Colfer (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Chris Colfer
GLEE - I Have Nothing (Full Performance) (Official Music Video) HD
CONVERSATIONS et QUESTIONS sur ce livre Voir plus
autres livres classés : contesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox