AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Khalya


Khalya
  02 janvier 2020
J'avais vraiment hâte de lire le dernier tome de la saga. D'autant plus que le tome 5 nous laissait vraiment sur notre faim avec le pays des contes dévasté et Alex disparue.
Le 6ème tome s'ouvre sur l'anniversaire des 80 ans de Conner, devenu auteur jeunesse à succès. Cet anniversaire se déroule dans une librairie, lors d'un évènement littéraire. Au cours de la soirée, une fillette parle d'Alex et Conner réalise qu'il ne se rappelle plus quand est ce qu'il a vu sa soeur pour la dernière fois.
Rentré chez lui, Conner se plonge dans sa saga à succès, Contes de Féérésie, qui relate les aventures au pays des contes, dans l'espoir de retrouver sa soeur.
Ses pensées le ramènent à New York, l'année de ses 16 ans, alors que les méchants de la littérature ont soumis le pays des contes et que Conner s'apprête à riposter avec les personnages de ses propres histoires.
L'absence d'Alex, même si on la voit à plusieurs reprises, se fait cruellement ressentir. Elle m'a manqué bien que je reconnaisse que sa situation particulière rend les choses plus intéressantes.
Mais l'absence d'Alex a aussi pour effet de mettre Conner à la tête des opérations et on peut dire qu'il est vraiment efficace dans ce rôle.
Du côté des méchants, sans surprise, il n'y a pas une grande cohésion, chacun tentant de tirer la couverture à soi. C'est un avantage certain pour Conner et son équipe mais il n'empêche que les choses ne vont pas être simples pour autant.
Comme c'est le dernier tome, on se doute bien que la bataille finale qu'on attend depuis le tome 3 va bientôt avoir lieu.
Dans l'équipe de Conner on retrouve la plupart des personnages habituels.
Le conseil des fées est figé, les rois et reines se cachent pour éviter la mort, et Grenouille est piégé à l'intérieur d'un miroir, ce qui les écartent tous de l'aventure.
La maternité n'a guère assagit Boucle d'Or et, de toute façon, son bébé ne semble se calmer que quand les choses bougent un maximum.
Rouge est égale à elle-même : écervelée, égoïste, égocentrique, décalée mais qui sort régulièrement des choses profondément censées et utiles.
Bree, qui n'a clairement pas froid aux yeux, fait le mur alors qu'elle est déjà punie, pour se joindre à l'aventure. Bien que le prologue nous donne une bonne idée de l'avenir de la jeune fille, on se doute que ses parents ne vont pas apprécier l'attitude de leur fille.
La bataille est telle que je l'avais espéré, toute en stratégie et en actions un peu folles.
L'épilogue clôt magnifiquement la saga. Et, en plus de mettre un point final aux 6 tomes du pays des contes, il nous fait nous dire : Tout n'est pas fini !
Comment ça ? Je vous laisse le découvrir par vous-même !
Commenter  J’apprécie          10



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (1)voir plus