AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Giovanni Rigano (Illustrateur)
EAN : 9782012905535
144 pages
Hachette Comics (04/10/2017)
4.04/5   109 notes
Résumé :
Ebo : seul. Sa soeur est partie il y a des mois. Et, maintenant, c'est son frère qui a disparu. Ebo est convaincu qu'il a pris la route à destination de l'Europe. Le long périple d'Ebo le conduira du désert du Sahara à la violence des rues de Tripoli, avant d'embarquer pour une périlleuse traversée de la méditerranée. Chaque étape de son voyage ne fera que nourrir son espoir de pouvoir commencer une nouvelle vie.
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (75) Voir plus Ajouter une critique
4,04

sur 109 notes
5
21 avis
4
22 avis
3
5 avis
2
0 avis
1
0 avis

thedoc
  08 décembre 2017
C'est une histoire d'aujourd'hui, de tous les jours, qui se passe pas si loin de chez nous.
C'est l'histoire du petit Ebo, orphelin de 12 ans, qui avec son frère Kwame rêve d'une vie meilleure. Ils sont nés au Ghana, dans un petit village pauvre et sans avenir. Leur grande soeur Sisi est déjà partie tenter sa chance en Europe et depuis, ils n'ont aucune nouvelle. Est-elle mariée ? A-t-elle fini dan un bordel comme les camarades d'Ebo le disent ? Quand Kwame part sans le prévenir, Ebo est persuadé que son grand-frère est lui aussi parti rejoindre cette Europe si pleine de belles promesses. A son tour, le jeune garçon prend la route. Des pièges du désert saharien à sa frêle embarcation sur la mer Méditerranée, Ebo va affronter mille dangers, guidé par un seul espoir : démarrer une nouvelle vie en Europe, avec sa famille.
Une bande dessinée au graphisme doux et agréable au service d'un sujet grave et terriblement d'actualité : le périple des migrants. Grâce à un petit héros lumineux et positif, les deux scénaristes ne tombent jamais dans le pathos et permettent aux plus jeunes lecteurs de prendre conscience de cette réalité. Ebo, le petit migrant à la voix d'ange, et son grand frère Kwame, très protecteur, nous émeuvent par leur relation fraternelle et attachante. Les amis rencontrés au gré de leur périple révèlent la solidarité qui lie tous ces compagnons d'infortune, victimes de violences et de racket quand ce n'est pas la mort qui met un point final à leurs rêves de vie meilleure.
L'alternance des deux récits passé/présent permet au lecteur de suivre chaque étape du périple des deux frères. Car si bien souvent le dénouement dramatique en mer Méditerranée nous rappelle à ces gens, il faut prendre conscience que bien avant cela, ils affrontent les dangers du Sahara, la violence des passeurs, la menace des autorités, ... avec une seule motivation en bannière : l'espoir.
Une bande dessinée intelligente et émouvante, à mettre dans les mains des plus jeunes... et des moins jeunes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          342
Neneve
  13 avril 2018
Magnifique roman graphique !!!!!! Quel destin pour ce p'tit bonhomme à la voix merveilleuse. On nous raconte l'histoire de Ebo, un orphelin de 12 ans, qui décide de partir à la recherche de son frère qui rêvait d'Europe, tout comme sa soeur Sisi, dont ils sont sans nouvelle depuis qu'elle a quitté son village du Ghana. Ebo, donc, décide de quitter lui aussi et la route sera longue pour lui... Après bien des épreuves, il retrouvera enfin son frère, et partiront enfin pour cette terre de promesses....
Le roman est découpé en courts chapitres, qui alternent le présent et le passé... le présent, c'est ce bateau pneumatique, au milieu de la Méditerranée, qui prend l'eau, mais vogue quand même vers la terre de tous les possibles... le passé, c'est cette route semée d'embuches qui a conduit Ebo et son frère dans ce bateau minuscule... Mais même là, en voguant vers l'ailleurs, le voyage n'est pas tendre...
C'est une histoire très touchante et, malheureusement, une histoire véridique... Ou même devrais-je dire, des histoires véridiques... Tous ces gens qui décident de partir, de quitter la terre natale destructrice, vers un ailleurs qu'ils espèrent rempli d'espérances... Ces boats people qui risquent leurs vies en souhaitant la rendre meilleure... Un album qui fait réfléchir sur le risque pris, sur l'espoir, sur la solidarité... Une très belle lecture...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
Pixie-Flore
  03 avril 2018
S'inspirant de faits réels, "Migrant" est une bande-dessinée puissante. Il n'y a rien de novateur dans cette histoire - deux frères partent pour l'Europe pour retrouver leur soeur dont ils sont sans nouvelles et espèrent un avenir meilleur - mais elle est nécessaire.
J'adore les graphismes de Giovanni Rigano. Ils sont très détaillés, très doux paradoxalement à l'histoire, et ils jouent avec les couleurs et les lumières. Certaines vignettes m'ont éblouie. Quant à l'histoire, elle est bouleversante. J'ai entendu, lu et vu des tas de fois toutes ces scènes, mais à chaque fois, je ressens la même chose : un pincement au coeur et beaucoup d'amertume. Et cette bande-dessinée fait partie de celles qui ravivent ces sensations, qui les intensifient.
Aucun être-humain n'est illégal - c'est d'ailleurs le titre original de ce livre - et aucun être-humain ne traversent toutes ces souffrances sans raisons valables. Je crois que cette bande-dessinée est nécessaire pour le rappeler encore et toujours.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
letilleul
  31 décembre 2018
Qu'est-ce qui pousse des hommes, des femmes, parfois des familles entières à traverser terres et mers pour se réfugier en Europe? Ce récit poignant est basé sur des témoignages de migrants. Les illustrations précises et réalistes sont très belles ainsi que la mise en couleur. Cet ouvrage laisse une forte impression. L'aspect graphique donne une dimension humaine et réaliste absolument bouleverseante.
Commenter  J’apprécie          140
4D_Quintin
  03 novembre 2018
« Migrant » a été écrit par EOIN COLFER et ANDREW DONKIN. Il a été écrit en octobre 2017 alors que l'actualité parle beaucoup des migrants qui arrivent en Europe. Ce texte a été écrit en français dès l'origine. Il appartient au genre de la bande dessinée et il est composé de plusieurs chapitres.
Cette bande dessinée me fait penser aux images d'actualité à la télé. Il me fait aussi penser au roman « La Traversée » de Jean-Christophe Tixier.
L'action se passe en Afrique, en Italie, et sur La Méditerranée (l'année n'est pas dite mais je pense que ça se passe maintenant). Il y a de l'action dans ce livre. Les personnages principaux sont Ebo, un enfant qui essaye de traverser la Méditerranée, Kwame son frère qui essaye aussi de traverser la Méditerranée avec lui. I l leur arrive plein d'aventures entre des chapitres alternant le passé et le présent.
L'histoire parle d'Ebo qui est en Afrique et à la recherche de son frère. Il pense que son frère a pris le bus donc il le prend aussi. Il arrive dans une ville où il trouve du travail en tant que chanteur dans les mariages. En chantant, il voit son frère qui est le serveur. Ils partent tous les deux avec un passeur transportant des marchandises mais le camion s'arrête déposer la marchandise en plein milieu du désert et laisse les migrants tout seuls au milieu du désert. Ebo trouve des bouteilles d'eau et dit à tous les migrants de marcher vers l'Afrique qui n'était pas loin. Arrivé en Afrique Ebo et Kwame travaillent encore et encore pour payer leur passeur. le camion du passeur était plein de migrants et de marchandises qui les cachaient. Au point de contrôle, les contrôleurs n'ont pas vu les migrants en fouillant le camion donc ils ont pu repartir. Au cours du voyage, Ebo était malade mais il n'avait pas assez d'argent pour aller acheter des médicaments. Ils se sont cachés dans une bouche d'égouts. Les égouts se sont remplis d'eau mais leur argent était resté caché dedans donc Ebo a dû aller le chercher. Ebo effectue la traversée sur un canot, accompagné de son frère et de sa famille. Quand la coque du canot se perce, Ebo doit aller à l'eau et le retourner. En pleine mer il croise un paquebot rempli de migrants qui les accueille. Les migrants voient un hélicoptère et se ruent sur un seul coté du bateau ce qui le fait couler. L'hélicoptère a remonté Ebo mais son frère est resté à l'eau et est mort noyé. Ebo a été transporté dans un camp de refugiés ou il y retrouve sa soeur.
J'ai compris ce livre et je l'ai aimé car je ne suis pas indifférent à cette histoire car je n'aimerais pas être à sa place car ça ne doit pas être évident de fuir son pays.
Ce texte est destiné à tous les âges mais moins aux élèves de primaire, ce livre explique la traversée d'enfer des migrants. L'auteur provoque la tristesse pour le lecteur mais son texte est facile à lire car c'était une bande dessinée. L'auteur a écrit ce texte pour montrer que les migrants n'ont pas une vie facile et aussi pour sensibiliser les personnes qui pourraient les aider.
Théo B
Ce livre a été écrit par Eoin Colfer et Andrew Donkin. Je ne connais pas d'autres oeuvres de ces auteurs. Il a été écrit en 2017. Ce texte n'a pas été écrit en français à l'origine, il a été traduit par Pascal Bataillard. C'est une bande dessinée.
En le lisant, j'ai pensé à la maltraitance que subissent les migrants.Voici une phrase que je retiens particulièrement : «Peu leur importe qu'on tombe du camion.»
Le texte parle d'un personnage qui s'appelle Ebo, il veut retrouver son frère qui était parti vers l'Europe. Il le retrouve dans une ville et ils partent vers l'Europe rejoindre leur soeur qui était déjà là-bas. Par moment, il y a des retours en arrière qui racontent comment il est arrivé jusqu'à un bateau de fortune.
Les personnages principaux sont Ebo et Kwame. Ils essayent de rejoindre l'Europe, ils font naufrage pendant la traversée et retrouvent un navire de migrants.
J'ai aimé et compris cette bande dessinée, nous ne pouvons pas hésiter sur le sens de ce texte. Ses intentions sont faciles à percevoir.
Je pense que les auteurs ont écrit ce texte pour nous montrer comment est la situation des migrants. Ils ne cherchent pas à faire rire, émouvoir ou provoquer ... Ce texte est dédicacé à Jackie et Paola.
Théophile, 4D

Lien : http://www.lirelire.net/2018..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00


critiques presse (2)
Sceneario   01 décembre 2017
Une histoire d'espoir, de joies et de peines. Une bande dessinée à découvrir aux éditions Hachette.
Lire la critique sur le site : Sceneario
BDGest   15 novembre 2017
Giovanni Rigano met son graphisme au niveau du jeune narrateur avec un style plutôt naïf qui permet également d'adoucir la dureté du propos.
Lire la critique sur le site : BDGest
Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
thedocthedoc   08 décembre 2017
Chaque jour je scrute la mer.
Après trois semaines, suivant le temps, je sais si les nouveaux arrivants vont arriver vivants ou non.
Beaucoup s'en sortent.
Beaucoup... non.
Je n'oublierai jamais.
Commenter  J’apprécie          70
Evasi0nEvasi0n   11 janvier 2020
Vous qui qualifiez les étrangers d' "illégaux", vous devez comprendre qu'aucun être humain n'est "illégal". C'est un contresens. Les êtres humains peuvent être beaux, voire très beaux, ils peuvent être gros ou minces, ils peuvent avoir raison ou tort, mais "illégal", comment un être humain peut-il être "illégal" ?

Elie Wiesel
Prix Nobel de la Paix
et Rescapé de l'Holocauste
Commenter  J’apprécie          20
thedocthedoc   08 décembre 2017
Il y a des règles de survie à Tripoli.
Rester à l'égard des gangs.
Cacher son argent dans un endroit sûr.
Ne pas boire l'eau des égouts.
Attentions aux chiens - certains ont la rage.
Se méfier des soldats.
Se méfier de la police.
Se méfier... de tout le monde.
Commenter  J’apprécie          30
501MCadopteunlivre501MCadopteunlivre   21 janvier 2019
- Ebo?Ebo? Tu vas à Agadez? Pourquoi?
- Je dois retrouver mon frère.
- Tu as de l'argent pour payer?
- Je peux trouver du travail à Agadez et payer la semaine prochaine.
- Je sais ce qui se passe avec ton oncle, mais je ne peux... Et puis le voyage n'est pas une partie de plaisir! On voyage toute la nuit et ce n'est pas agréable.
Commenter  J’apprécie          20
thedocthedoc   08 décembre 2017
- Ça porte malheur de voyager en famille.
- Tu es trop superstitieux.
- Tout le monde sait qu'on ne met pas deux frères dans le même bateau. Le nom de famille doit survivre.
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Eoin Colfer (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Eoin Colfer
« Ce polar est un régal d'émotion, dopé à l'humour noir et aux punchlines d'enfer. » Causette
Qui a assassiné Amy Colfer, proxénète notoire ? Telle est la question qui ne cesse de hanter son fils, Cyrus, depuis une quinzaine d'années. Un nouveau meurtre relance le cold-case. le jeune homme décide alors de revenir à San Francisco, dans le milieu interlope qui était le sien. Guidé par une soif de vérité et de vengeance, Cyrus Colfer – mi-truand, mi-indic – mène l'enquête de son côté, avec détermination. À un détail près : il est devenu aveugle.
Pour en savoir plus : www.editionspoints.com/ouvrage/le-gout-du-rouge-a-levres-de-ma-mere-gabrielle-massat/9782757888087
+ Lire la suite
autres livres classés : immigrantsVoir plus
Notre sélection Bande dessinée Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura