AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de TheaBib


TheaBib
  14 janvier 2019
Après une brève introduction où l'auteur plante le décor de manière assez cryptique en nous donnant quelques éléments ayant façonné cet univers, l'intrigue démarre sur les chapeaux de roue.

Nous voilà plongés dans un monde régi par la "vape". Cette énergie qui permet de faire fonctionner les machines et dont on ne peut plus se passer, mais qui a aussi de nombreux effets nocifs. le monde s'est organisé autour d'elle, les pauvres vivant "en bas" dans les nuages de vape, et les gens aisés vivant en hauteur, sur d'énormes piliers. Pour éviter la vape, les moyens de transport aussi se sont adaptés : on voyage en tram aérien ou à dos de gargouilles !

C'est dans cet univers foisonnant et original que nous faisons dès les premières lignes connaissance avec notre héros, Bastien de Corville, qui se trouve dès la première scène pris dans la tourmente. Après avoir déjà échappé au pire, il se trouve ensuite au mauvais endroit et au mauvais moment. Cela les entraîne, lui et ses amis, dans une suite d'évènements dramatiques, poursuivis par une association d'assassins redoutables, une agence de détectives pour le moins persévérants et une monstrueuse "chose" échappée d'une lointaine et dangereuse forêt.

Un roman vraiment prenant, à l'intrigue habilement menée, à la fois palpitante et intrigante.
L'alternance des personnages (tous très réussis, avec une mention spéciale pour Agathe) rythme la lecture, les rebondissements s'enchaînent. On ne s'ennuie pas une seconde tout au long des quatre cents pages.

L'auteur s'amuse aussi à nous laisser dans le flou, à dire les choses à demi-mot ou à nous laisser deviner par nous-mêmes. Par exemple, sur le véritable pouvoir de cette fameuse fleur ou sur la raison pour laquelle Bastien a vu ce qu'il n'aurait jamais dû voir. C'est un procédé à la fois stimulant et perturbant : on ne reçoit pas toutes les clés de l'intrigue sur un plateau, il faut cogiter, traquer les indices et les sous-entendus. On est du coup content quand on comprend mais on doute (est-ce que j'ai bien interprété ?). Vingt-quatre heures après l'avoir fini, j'en suis encore à m'interroger sur le sens de la dernière scène !

On devine aussi très rapidement dans ce roman une forme de critique sociale (sur les conditions de vie des pauvres) et sociétale (la vape étant très clairement une métaphore de la pollution).

Au final, un roman qui vous prend au piège comme une toile d'araignée, et qui en a les caractéristiques : subtil, tout en finesse, mais terriblement solide, et à la fois captivant et effrayant.

Un premier roman hyper maîtrisé, un jeune auteur à suivre !
Commenter  J’apprécie          30



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr