AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 978B089MD8ZS9
96 pages
Éditeur : La Renaissance du Livre (03/06/2020)

Note moyenne : 3.62/5 (sur 17 notes)
Résumé :
LE 18 MARS 2020. ON DÉNOMBRE 243 NOUVEAUX PATIENTS POSITIFS EN BELGIQUE.

Elle s’appelle Léa. Il s’appelle Antoine. Un rendez-vous Tinder en urgence avant la fermeture du pays. Leur histoire ne devait durer qu’une nuit. Hier matin, ils ne se connaissaient pas. Ils sont aujourd'hui confinés. Et il n’y a déjà plus, entre eux, de distance de sécurité.

Conçu sur la base du cadavre exquis, L’injuste destin du Pangolin est le journal d’une épo... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
ProfesseurDan
  16 juin 2020
Ce livre est un petit bijou !
Avec cette histoire, le petit groupe d'auteurs, trublions de cette très chouette émission Entrez sans frapper ! (et chacun auteur individuel de talent, de surcroît) nous plonge (pour ceux qui n'avaient pas écouté cette histoire, diffusée dans l'émission pendant le confinement) ou nous replonge avec une précision incroyable dans des sentiments, des événements et des comportements qui se sont révélés universels pendant le confinement comme la peur de la contamination (d'autant plus que Léa est caissière et un autre personnage infirmier), l'ennui, l'incompréhension face aux mesures gouvernementales, la frénésie des livraisons à domicile par le personnage du facteur Diogène, et bien d'autres...
Le tout est intégré dans une histoire excellemment écrite, très facile à lire, qui multiplie les rebondissements et avec lequel on prend énormément de plaisir, malgré le sujet plutôt grave. de plus, les quelques illustrations qui représentent le pangolin et ce qui semble être une représentation du virus en monstre sont très belles et agrémentent vraiment bien le livre.
En bref, j'espère que ce pu... de virus va s'éteindre très vite, mais que le groupe (peut-être rejoint par d'autres membres de l'émission) aura la volonté de "commettre" de nouveau l'exercice qui a abouti à ce chef-d'oeuvre pour nous offrir un nouveau texte aussi sublime que celui-ci.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
shirley230173
  19 juin 2020
Alors a-t-on vraiment encore envie d'entendre parler du pangolin ? Pas sûr...
Perso, je l'ai acheté tout d'abord pcq j'ai entendu un extrait à la radio et sur FB lu par Adeline Dieudonné et que les droits et bénéfices du roman sont versés à 3 associations pour les sans-abris et réfugiés et j'aime ces achats participatifs 😉
Nous allons donc revivre jour après jour cette infernale pandémie via l'histoire de Léa, caissière dans un supermarché, et Antoine, carrossier, qui viennent juste de se rencontrer.
On va vivre avec eux l'angoisse, le confinement, la peur du virus mais aussi la peur de l'autre, l'attente des décisions du conseil de sécurité...On va découvrir la face cachée des gens aussi, avec des comportements qui sont humains même si ils sont moches...
Des moments humoristiques aussi avec les achats compulsifs de papier WC, de pâtes, farine et cie.
Mais derrière tout cela il y a tout d'abord l'espoir et puis la VIE, la vie qui continue, malgré tout...
Ce n'est pas un livre complaisant, car il met bien en avant tous les manquements graves que nous avons connus, l'absence de masques, de tests, des décisions qui tombent en fin de soirée après avoir tenu en stress 11 MIO d'habitants...
Mais ce livre est la réalité de ce que nous avons tous vécu, et ne fut-ce que pour avoir une trace de ce que ca a été je dirais que nous devrions tous l'acheter, et en plus on fait une bonne action 😉
J'ai bien aimé en tout cas ce petit recueil qui n'est pas du tout anxiogène rassurez-vous mais plutôt une jolie façon de mettre des mots sur ce qui s'est passé...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LivresCookies
  19 juillet 2020
Elle s'appelle Léa. Il s'appelle Antoine.
 Un rendez-vous Tinder en urgence avant la fermeture du pays. Leur histoire ne devait durer qu'une nuit.
 Hier matin, ils ne se connaissaient pas. 
Ils sont aujourd'hui confinés. 
Et il n'y a déjà plus, entre eux, de distance de sécurité.
Conçu sur la base du cadavre exquis, L'injuste destin du Pangolin est le journal d'une époque, rédigé jour après jour par cinq auteurs sous la forme d'un feuilleton quotidien pour l'émission radio de la Première Entrez Sans Frapper. Une histoire écrite par Adeline Dieudonné, Éric Russon, Jérôme Colin, Myriam Leroy et Sébastien Ministru, dans laquelle vous pourrez retrouver les événements vécus par toute une population. Une histoire d'amour, aux temps du Corona.
Commenter  J’apprécie          00
Barbie-Girl
  11 août 2020
Écriture à 5 mains lors du confinement sur l'émission de radio de la Première "Entrez sans frapper". Rédigé à la manière d'un cadavre exquis, c'est un journal sur les évènements que nous venons de vivre. le confinement et les vies perdues pendant cette période et encore à l'heure actuelle. J'ai beaucoup aimé le style, ce feuilleton quotidien, comme ils l'ont appelé, nous rappelle tout ce qu'il s'est passé et ce qu'il se passera encore. Plusieurs passages m'ont fait réfléchir, ils ont eu les mots justes sur ces mois sombres et sur la gestion de la crise. C'est aussi une histoire d'amour sous fond de Corona.
Commenter  J’apprécie          00
Torvitch
  14 juillet 2020
Original et bien en lien avec des vécus liés à cette situation inédite de confinement en Belgique
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
ProfesseurDanProfesseurDan   16 juin 2020
Les sons. C'était au niveau des sons que Léa remarquait combien son monde s'était métamorphosé. D'un côté, ses voisins qu'elle entendait en permanence alors que d'habitude l’immeuble était plutôt silencieux pendant la journée, chacun vaquant à ses occupations extérieures. Et puis le silence du dehors, comme un dimanche permanent. (p. 32)
Commenter  J’apprécie          20
ProfesseurDanProfesseurDan   16 juin 2020
Demain ? Ça ne veut plus dire grand-chose. Comme ténèbres qui s'écrit toujours avec un "s", demain ne se décline plus qu'avec un point d'interrogation. La seule chose sûre et certaine, c'est aujourd'hui. Maintenant. Le présent. Et le présent pour Antoine, c'est son état comateux dû à deux nuits compliquées, un appartement vide et ce bruit bizarre qui a retenti dans l'appartement d'en bas. (p. 20)
Commenter  J’apprécie          10
ProfesseurDanProfesseurDan   16 juin 2020
Dans la vie, rien ne se passe jamais comme prévu. Sauf une seule chose. À la fin, la mort gagne. Toujours. (p. 60)
Commenter  J’apprécie          20
ProfesseurDanProfesseurDan   16 juin 2020
Heureusement que nos grands-parents, résistants pendant la guerre, ne sont plus là pour constater comme l'Histoire repasse ses plats les plus moisis. Triste Belgique. (p. 84)
Commenter  J’apprécie          00
ProfesseurDanProfesseurDan   16 juin 2020
Léa se demande si ça durera, après le confinement. Cette façon que nous avons d'être, bien qu'éloignés, un peu plus proches et attentifs aux autres. (p. 29)
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Jérôme Colin (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jérôme Colin
Le 11.03.19, Simon Johannin était l'invité de Jérôme Colin dans ?Entrez sans frapper? (RTBF, La 1ère).
autres livres classés : DistanciationVoir plus
Notre sélection Littérature française Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3816 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre