AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Sarah Gabillet (Éditeur scientifique)
ISBN : 2081209624
Éditeur : Flammarion (26/03/2008)

Note moyenne : 3.58/5 (sur 95 notes)
Résumé :

Sur la planète Mars, en 2541. Quatre adolescents vivent dans un Eden mystérieux, mi-paradis mi-prison, avec pour seule compagne une étrange gouvernante.

Ils mènent une existence sans heurt jusqu'au jour où ils décident de quitter ce cocon pour explorer le monde. Sur leur chemin : un lac noir, une pyramide maya, des ogres mais aussi un agent du Comité d'Ethique Mondial et un savant fou à qui ils doivent la vie.

Pour les quatre ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (25) Voir plus Ajouter une critique
MllePeregrine
  07 juin 2014
Alors là, belle surprise! Je ne pensais pas être déçue avec un livre de Fabrice Colin mais je ne m'attendais pas non plus à un coup de coeur car habituellement je ne suis pas adepte de science-fiction.
L'histoire est celle de 4 adolescents qui vivent en 2541 dans un bunker isolé dans un cratère sur la planète Mars. Ils vivent seuls, gardés par une femme, Miss Grâce, qui leur interdit de sortir. Il va de soi que les enfants le font parfois en cachette, mais ils ne savent pas ce que cache la forêt derrière le grillage électrique...Quand ils le découvriront leur vie changera à jamais.
C'est un livre dans lequel on est tout de suite happé par l'histoire, racontée sous forme de journal par un des adolescents. L'ambiance, le cadre sont très particuliers et ce que vivent Jester, Arthur, Phyllis et Diana est très dur.
Je suis vraiment enchantée par cette lecture et ce qui me rend encore plus heureuse c'est que ce roman a remporté l'adhésion générale dans la classe de 5ème avec qui je l'ai étudié. Ce n'est pas rien!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          193
celindanae
  13 février 2018
Je lis très peu de livres « jeunesse » mais celui-ci a attiré mon attention car ma fille a eu à le lire pour son cours de français. Il est assez court (180 pages) et tient plus de la novella que du roman. Il est destiné à un public adolescent, il est très bien pour cet âge et permet de faire découvrir la science fiction à un jeune public. J'aurai aimé lire ce genre de romans au collège en cours de français plutôt que ce qu'on nous faisait lire!
L'histoire se passe en 2541 sur la planète Mars qui a été terraformée par les humains, la Terre étant toujours habitée mais dans un triste état. Quatre adolescents vivent dans une espèce de bunker loin de tout et situé dans un cratère. La villa est entourée d'un grillage électrique et d'un lac dans lequel se baignent des alligators. Plutôt étrange comme environnement. Cependant, ils ne vivent pas seuls, Mademoiselle Grâce leur tient lieu de gardien, de professeur, de parent de substitution depuis très longtemps, depuis presque aussi longtemps qu'ils se souviennent. Mademoiselle Grâce leur dicte la conduite à suivre et les retient prisonniers à l'intérieur de la maison. Toutefois leur vie est assez paisible dans cet endroit appelé « l'Eden ».
Cependant en grandissant, la curiosité grandit aussi et les enfants devenus des adolescents de 13 ans, ont envie de connaitre le vaste monde et partent de temps en temps en exploration en cachette de Mademoiselle Grâce. Ils veulent découvrir ce qui se trouve dans la forêt derrière le grillage électrique et décident de franchir le pas. Leur univers va alors être remis en question.
Le roman est raconté à la première personne sous forme de journal électronique par Arthur, un des quatre jeunes. Il commence son journal un peu par hasard sous l'impulsion de Phyllis, une autre des adolescentes, un peu la grosse tête du groupe. Les deux autres membres du groupe sont Jester et Diana. On sait assez peu de choses sur eux, ils sont très peu décrits et peu présents dans le récit. Diana est la belle fille stéréotypée et Jester le beau gosse qui ose partir à l'aventure. Arthur étant celui qui raconte l'histoire, est le plus développé, même s'il ne sort pas vraiment de l'ordinaire. le roman est assez court et les personnages sont relativement peu décrits et un peu plats.
Le procédé narratif sous forme de journal convient très bien au récit et permet de découvrir les événements en même temps qu'Arthur. le tout début du roman annonce la fin et tout le récit repose sur le fait de savoir comment tout cela arrive. le récit est assez immersif, on se demande comment tout va basculer et pourquoi les choses tournent mal. le cadre du roman et l'ambiance qui s'en dégage sont assez bien développés et on se laisse facilement prendre au jeu.
L'utilisation des mythes est assez importante dans le roman. le nom d'oXatan vient de la mythologie des mayas et on retrouve d'ailleurs une pyramide maya sur la couverture. On trouve également une référence à Prométhée et le nom de la maison où sont enfermés les jeunes est l'Éden.
Les thèmes abordés dans le roman sont aussi nombreux, surtout pour un roman de cette taille: la quête de vérité et de connaissance, le besoin de liberté en grandissant, la perte de l'innocence de l'enfance, la difficulté à laisser grandir ses enfants, le progrès scientifique, l'avenir de l'homme et de la Terre.
Le projet oXatan est un bon roman de science fiction jeunesse, il permet de faire découvrir le genre facilement grâce à une lecture prenante. On devine assez facilement ce qui va se passer, et les personnages ne sont pas très développés. Cependant, l'univers est riche tout comme les thématiques abordées. La plume de l'auteur et agréable et fluide, et on se laisse facilement prendre au jeu. L'édition Flammarion propose quelques bonus intéressants sur les thèmes du roman dont une interview de l'auteur.
Lien : https://aupaysdescavetrolls...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Tesrathilde
  07 mars 2015
J'ai trouvé cet ouvrage de Fabrice Colin, auteur qui ne m'a en gros jamais déçue (et jamais terriblement) dans une bourse aux livres, planqué au pied d'un palmier décoratif (eh c'était au centre commercial du coin !). Auteur aimé + jolie couverture + histoire de SF jeunesse = hop dans le sac sans hésiter. J'ai été un peu (agréablement, je vous rassure) surprise de voir qu'il était estampillé « classique » dans une collection visiblement scolaire, mais ça c'est parce que je me renseigne plus sur les antécédents de certains auteurs que d'autres – je n'avais aucune idée que ce livre avait eu un prix Collège plusieurs prix jeunesse. Autant vous dire tout de suite qu'après lecture je les trouve tout à fait mérités !

Nous avons donc ces quatre jeunes adolescents perdus comme sur une île dans cet environnement étrange et plus ou moins clos : un terrain « habitable » sur Mars. Leur vie est paisible et sans mystères, jusqu'au moment où, d'exploration bien naturelle en questions tout aussi évidentes, leur univers semble tout d'un coup se fracturer, un doute en amenant un autre, et une remise en question totale s'opère petit à petit. Ce retournement de situation est attendu dès le départ, et même annoncé par le narrateur, Arthur, dans les premières pages. Ainsi l'intérêt du livre n'est pas tant le « quoi », mais le « comment », et aussi le « qui » – les caractères diversifiés des personnages vont donner lieu à une interprétation particulière du mythe – que l'on y retrouve l'Eden ou Prométhée ou encore bien d'autres.
Bien que les personnages soient adolescents ils ne m'ont pas horripilée – en tous cas pas plus que ce que l'auteur a bien voulu leur prêter en termes de taux d'horripilation ! Au contraire à côté de leurs bêtises, complexes et réactions pas toujours très réfléchies, que j'ai trouvées bien naturelles et justement dosées, j'ai rencontré des personnages attachants qui savent également agir de façon mature, solidaire ou courageuse quand le besoin s'en fait sentir. On pourrait regretter ne pas avoir plus de temps de les connaître dans leur complexité avant que l'aventure ne démarre à proprement parler, mais le format jeunesse ne le permet pas.
Je n'ai pas trouvé de temps mort dans l'histoire ; Arthur, qui tient un genre de journal de bord, tour à tour nous raconte les événements au fur et à mesure ou nous en annonce d'autres qu'il va nous relater par la suite. C'est parfois violent, l'histoire en elle-même est plutôt tragique, mais là aussi le lecteur est préparé – la 4e à elle toute seule me laissait présager de bien autre chose qu'un roman d'aventures. Ceci dit j'ai trouvé la recette très bien équilibrée, et le texte très explicatif, très abordable je pense même pour de jeunes lecteurs pas forcément accompagnés d'un adulte.
Le dossier de quelques pages en fin d'ouvrage creuse les notions d'utopie, et d'anticipation en et hors fiction et propose également une interview de l'auteur focalisée plus particulièrement sur Projet oXatan.
Sous couvert de science-fiction ce récit retourne de manière efficace à la source des mythes les plus anciens et les plus fondamentaux : la quête de la connaissance et de l'identité. Je conseille vivement !
Lien : https://croiseedeschemins.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
saomalgar
  11 août 2013
Arthur, Phyllis, Diana et Jester vivent sur mars en 2541 avec Mademoiselle Grace dans une superbe villa au milieu d'un parc appelé Eden, entouré de marécages et de hauts grillages électrifiés.
Mais un jour, ils décident de franchir le grillage par le trou qu'ils avaient déjà repéré. Et à partir de ce jour, leurs vies vont changer, ils vont aller de découvertes en découvertes qui vont les pousser à remettre en cause leur propre identité.
Un très bon roman de SF qui permet d'entrer dans ce genre très facilement. Une lecture agréable et prenante.
Commenter  J’apprécie          110
Stellabloggeuse
  27 avril 2016
Quatre adolescents ont vécu toute leur existence, aussi loin qu'ils s'en souviennent, dans un bunker nommé « Eden », au fond d'un cratère sur Mars. Jusqu'à ce qu'un jour, leur maison entourée de marais, d'alligators et d'ogres féroces leur apparaisse comme une prison, les poussant à chercher à s'échapper. Ils partent sans le savoir en quête de leurs origines, même s'ils doivent finir par le payer de leur vie…
Fabrice Colin offre ici aux adolescents un petit roman de science-fiction raconté de l'intérieur, sous la forme d'un journal intime qui retrace 13 jours de la vie des quatre adolescents, 13 jours qui marquent pour eux un tournant définitif.
L'intrigue pose la question des intelligences artificielles et de la procréation assistée, avec les dilemmes d'éthique qui leur sont liées.
L'histoire semble parfois parfaitement réelle, mais elle s'apparente aussi à un rêve, ou plutôt à un cauchemar.
C'est une lecture intéressante, mais qui mériterait d'être plus développée, notamment au niveau du caractère des personnages.
Lien : http://romans-entre-deux-mon..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
louiscdi85louiscdi85   25 avril 2017
jour 8
Il est midi. je tombe de fatigue. Je viens de finir une dissertation.
Le thème était " Pourquoi avons nous besoin des autres ? ".
J'ai dit que, à mon avis, on n'avait vraiment besoin des autres, qu'a partir du moment ou vous aviez à manger et tout, vous très bien vous en sortir tous seul, et que les autres, c'était surtout une source de dispute et de problèmes. La seul exception, j'ai ajouté, c'est la famille. Sauf que je n'étais pas très bien placé pour parler de famille.p.55
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
IreneAdlerIreneAdler   07 novembre 2012
Le projet oXatan a été initié par un certain Gettleheim, un scientifique très brillant, mais un peu cinglé. Son idée, pour résumer, était de créer des sortes d'androïdes, des enfants artificiels. Des enfants qui n'aurait pas à subir le poids de leurs géniteurs. Des êtres parfaits, de son point de vue, et dont les pouvoirs psi pourraient se développer à loisir.
Commenter  J’apprécie          40
ju23ju23   21 avril 2016
J'ai rêvé de la mort.
J'ai rêvé que la mort nous frappait
Un, deux, trois.
Et quand je me suis réveillé, notre vaisseau filait toujours vers le nord.
Phyllis dort, la tête sur mon épaule.
Je regarde les dernières lignes de mon journal, brillances fugaces sur l'écran holographique.
Tout ça ne semble pas réel.
J'avance un doigts tremblant vers la touche
"Supprimer"
Commenter  J’apprécie          20
TesrathildeTesrathilde   07 mars 2015
Nous sommes des enfants marchant sur le chemin de nuit, accompagnés, guidés par la plus singulière des créatures, et l'obscurité nous enveloppe comme un linceul, des papillons nocturnes viennent voleter au-dessus de nos têtes, nous frôler de leurs ailes diaphanes.
Commenter  J’apprécie          20
ImenraImenra   13 mars 2018
Finalement, ça n'a pas changé grand-chose. Les pauvres sont restés sur Terre, les riches sont venus s'installer ici. Et la Terre est encore plus polluée qu'avant.
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Fabrice Colin (32) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Fabrice Colin
Fabrice Colin, à propos de son nouveau roman, "La poupée de Kafka", paru en janvier 2016. [http://www.actes-sud.fr/catalogue/litterature/la-poupee-de-kafka]
autres livres classés : science-fictionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

quiz autour du livre "Projet oxatan" de Fabrice Colin

Qui est l'auteur de ce livre ?

Fabrice Colin
Arthur Tenor
Jean-Paul Nozière

10 questions
107 lecteurs ont répondu
Thème : Projet oXatan de Fabrice ColinCréer un quiz sur ce livre
.. ..