AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2020998998
Éditeur : Seuil (20/05/2009)

Note moyenne : 3.39/5 (sur 18 notes)
Résumé :

Japon, années 2000. A 45 ans, Jinwaki est un cadre surdiplômé, qui poursuit une brillante carrière dans un grand magasin japonais. Mais une restructuration économique met brutalement fin à ce parcours sans accrocs: du jour au lendemain, Jinwaki se retrouve au chômage, privé d'avenir, dans une société extrêmement hiérarchisée. Vécue comme une catastrophe, cette sortie de piste le pousse ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Malaura
  13 juillet 2011
Cadre depuis 25 ans dans une grande entreprise, Jinwaki voit sa vie bien ordonnée voler en éclats le jour où il est brusquement licencié.
Incapable de dire la vérité à son épouse Kaori, avec qui il n'a plus aucun lien, accablé de honte, il erre dans les rues de Tokyo.
C'est alors qu'il fait la connaissance de Saya, une jeune lycéenne intelligente et cultivée avec qui il partage de nombreux points communs.
Entre eux naît un amour fusionnel qui, par un enchaînement fâcheux des circonstances, va les conduire à leur perte.
Avec ce roman à troix voix, l'auteur nous entraîne dans une histoire d'amour tragique où les protagonistes, engoncés dans le silence et les codes sociaux que leur impose la société japonaise, vont perdre pied et se trouver au bord du gouffre.
Au-delà du thème de l'amour impossible, universel et sans frontière, "Saya" est une vision du Japon moderne, codifié, hermétiquement cloisonné, où sous le libéralisme de façade, les conventions dominent.
S'il lui manque un brin d'empathie pour être totalement satisfaisant, c'est néanmoins un bon roman que propose ici Richard Collasse, qui permet d'appréhender plus justement la mentalité nippone.
Prix Culture et Bibliothèques Pour Tous 2010
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
QueLire
  12 août 2014
Saya est lycéenne, belle, intelligente et ….se prostitue. Au Japon, on appelle ça avoir des rapports subventionnés. Jinwaki est cadre, jouissant d'une très bonne situation et réputation, sûr de lui et de ses compétence professionnelles, il est submergé par la honte quand il se fait licencier sans égard.
Lors de leur rencontre, Saya et Jinwaki ne savent pas encore que ce qui commencera par des rapports subventionnés les mènera à une vraie histoire d'amour, intense et douloureuse. Pour ne pas à avoir à avouer son licenciement, Jinwaki devra jouer un double jeu. A Saya, il mentira par omission, à Kaori, son épouse, il ne changera rien à ses habitudes pour sauver les apparences.
SAYA, surprend et gène parfois. La sensualité et la sexualité sont très présentes dans ce roman ce qui jure un peu avec cette capacité qu'ont les japonais à cacher leurs sentiments. Les personnages empreints de cette culture japonaise où la quête de l'honorabilité est sans fin, semblent avoir du mal à gérer la situation et surfent entre désirs et devoirs.
SAYA, c'est une histoire tragique débutant par le jeu d'une gamine peut-être trop mure pour son âge qui se brûlera les ailes dans le monde des adultes.
Ce roman de Richard Colasse a reçu le prix culture et bibliothèques pour tous 2010.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Dominique_Lin
  11 mai 2015
La société japonaise, à l'instar des civilisations ancestrales, possède de nombreuses strates où les modes de vie se superposent, se côtoient, se croisent parfois dans la plus grande discrétion, parfois dans des chocs terribles, mais ne se mélangent que rarement. Comme tous les peuples forts, les Japonais possèdent leurs codes comportementaux que la jeunesse transgresse, que la globalisation caricature, que le temps érode chaque jour un peu plus. On peut survoler le Japon sans jamais le voir, on peut y vivre des années sans jamais le connaître ou le comprendre. On ne peut y pénétrer que par des portes, encore faut-il quelqu'un pour les ouvrir.
Si Richard Collasse n'est et ne sera jamais un Japonais dont le sang a coulé dans les veines des Nakatomi du VIIe siècle, il n'en a pas moins le regard aiguisé, l'attention subtile et la présence discrète, après trente années de pratique professionnelle, sociale, culturelle et familiale de la société japonaise, dans toute sa diversité, son histoire et son actualité.
Si son premier roman "La Trace" — paru au Seuil en 2007 — fleurait bon la nostalgie d'un Japon des années soixante-dix au sein d'une couche aisée de la société (voir l'article à ce sujet), son deuxième roman "SAYA" nous éclabousse de la réalité contemporaine aux mille contrastes, en passant du glissement feutré des cloisons de papiers des habitations traditionnelles à la cruauté des "love hotels" aux murs recouverts de tissu noir, aux bruits de pas étouffés dans la moquette des couloirs, où l'on réserve à l'heure ou à la nuit en délivrant son code de carte bancaire sur écran tactile.
À travers trois vies, trois personnages éloignés en apparence, que le destin se charge de manipuler grâce à des "incidents" invisibles, une tragédie se joue sous nos yeux impuisants de lecteurs étrangers, fascinés par l'éternité des rôles.
Qu'en penseront les Japonais? Difficile à savoir par avance, même s'il a réussi à les stupéfaire avec son premier roman.
Même si par certains points, Richard le Français révèle ses origines, il nous offre avec SAYA une vision sur le Japon des villes organisé en cercles concentriques, où chaque jour sur le trajet du retour du travail, l'homme peut faire une halte — pour boire entre collègues ou s'offrir une prostituée — avant de rentrer chez lui, où sa femme lui a fait couler un bain et lui a débouché une bière.
D'un style simple, voire modeste, parfois encombré de noms de lieux qui servent plus le décor que la compréhension, l'intrigue est parfaitement ciselée : trois narrateurs, trois personnages, trois facettes de la même histoire, suivis d'un quatrième qui dévoilera la globalité en reliant les faits.
Si cette intrigue est très actuelle — accessoires électroniques omniprésents, licenciements économiques, crise mondiale —, la tragédie, elle, est bien éternelle, même si les héros d'aujourd'hui peuvent choisir de se sacrifier sous une rame de métro plutôt qu'au bout d'une lame de sabre.
Richard Colasse a passé plus de la moitié de sa vie au Japon. Il y a épousé une femme, adopté la langue, le rythme des affaires. Malgré ses charges professionnelles, sociales et familiales, il prend le temps d'écrire. Est-ce là une forme de remerciement à ce pays qu'il a adopté, qui l'a adopté aussi?
A lire entre ses lignes, à entrer dans son univers, il semble que Richard n'a pas fini de nous surprendre. SAYA est un véritable voyage au fond de l'âme japonaise. Merci à lui de nous avoir entrouvert la porte.
Lien : http://dominiquelin.overblog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
charlottelit
  01 octobre 2016
envoûtant ! et habite le lecteur longtemps ...
mérite minimum 4*
Commenter  J’apprécie          60
LuxCaerula
  11 juin 2015
Histoire très sombre d'une relation compliquée entre deux êtres. Avec en trame le japon qui est un pays peu tolérant envers ce genre de choses. très bon roman.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
missmolko1missmolko1   22 janvier 2016
J'ai regagné mon bureau au troisième étage du magasin, slalomant entre les cartons de marchandise, bousculant sans m'en rendre compte les personnes qui se trouvaient sur mon passage. Les employées intérimaires s'arrêtaient pour me laisser passer en me saluant d'une brève inclinaison de la tête. Elles ne savaient pas, elles ne sauraient pas. Tout juste constateraient-elles que j'ai disparu et qu'un nouveau responsable m'avait remplacé, qui l'ânonnerait chaque matin avant l'ouverture des portes le même discours lénifié supposé les encourager pour le reste de la journée. Nous étions interchangeables, tous sans exception. Même costume sombre, même coupe de cheveux, même absence d'imagination, même trajectoire sans histoires... Comment ne m'en étais-je pas aperçu plus tôt ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Richard Collasse (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Richard Collasse
Richard Collasse, écrivain résidant au Japon, invité à la librairie Elan Sud .Richard Collasse, auteur de 4 roman, La trace, Saya, L'Océan dans la rizière et Seppuku, était l'invité de la librairie Elan Sud à Orange. Dominique Lin, son complice en écriture et ami dans la vie, l'a questionné sur son parcours et son écriture. Il nous parle ici de ses origines et le début de son parcours. La rencontre a duré 2 heures? http://dominiquelin.overblog.com/2015/07/richard-collasse-invite-a-elan-sud.html
autres livres classés : licenciementsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3442 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre