AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2266254057
Éditeur : Pocket (06/11/2014)

Note moyenne : 3.82/5 (sur 694 notes)
Résumé :
13 des plus grands auteurs français actuels pour 13 nouvelles centrées autour d'un thème commun : un repas. Intrigues policières, réunions de famille qui dérapent, retrouvailles inattendues... Du noir, de la tendresse, de l'humour, de l'absurde, à chacun sa recette. 13 repas à déguster sans modération, alors à table ! Françoise Bourdin – Maxime Chattam – Alexandra Lapierre – Agnès Ledig – Gilles Legardinier – Pierre Lemaître – Marc Levy – Guillaume Musso – Jean-Mari... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (226) Voir plus Ajouter une critique
gruz
  11 novembre 2014
1 livre acheté = 3 repas distribués aux Restos du Coeur.
Franchement, quel meilleur moyen d'allier plaisir et bonne action ?
Parce que du plaisir vous allez en avoir, à travers ce recueil de nouvelles vous présentant sur un plateau la crème des auteurs :
Françoise BOURDIN - Maxime CHATTAM - Alexandra LAPIERRE - Agnès LEDIG - Gilles LEGARDINIER - Pierre LEMAITRE - Marc LEVY - Guillaume MUSSO - Jean-Marie PERIER - Tatiana de ROSNAY - Eric-Emmanuel SCHMITT - Franck THILLIEZ - Bernard WERBER
Un brochette de talents qui fait rêver, non ?
L'ensemble de la chaîne du livre, outre les auteurs, a décidé de mettre la main à la pâte pour proposer ce beau projet (éditeur, imprimeur, diffuseur, photographe…).
Le thème imposé pour ces récits : « un repas ». de quoi laisser l'imagination de chaque auteur faire son propre cheminement.
Parfois, ce genre d'initiative fort louable propose malheureusement des histoires fast-food de piètre qualité gustative. J'insiste donc sur le fait que ce 13 à table est vraiment d'excellente facture. de vraies belles histoires, aux ingrédients variés, aux goûts prononcés et fort bien cuisinés. de quoi véritablement sustenter tous les palais.
Oui, quelles variétés de saveurs :
- aigre avec Françoise Bourdin et son repas de famille,
- saignante avec Maxime Chattam, parfaitement en phase avec son univers habituel,
- digne des grands chefs pour Alexandra Lapierre, et sa belle conclusion,
- partageuse pour Agnès Ledig et son histoire à la belle ambiance nostalgique,
- intimiste pour Gilles Legardinier, avec son récit autobiographique qui nous narre deux de ses souvenirs forts,
- à l'ancienne pour Pierre Lemaitre et son papy si touchant,
- acrimonieuse avec Marc Levy, mais qui subitement se transforme à merveille en bouche,
- classique pour Guillaume Musso, proche de son univers habituel,
- mélancolique pour Jean-Marie Périer et cette histoire de retrouvailles étranges,
- piquante pour Tatiana de Rosnay, et ce repas de mariage qui finit en beauté (mais pas pour tout le monde),
- qui reste longuement en bouche avec Eric-Emmanuel Schmitt, et cette histoire si émouvante que j'en ai eu la larme à l'oeil,
- poissonnière pour Franck Thilliez, avec ce beau récit à message, assez éloigné de son univers habituel,
- en sauce pour Bernard Werber, qui termine joyeusement l'ouvrage sur un ton drolatique.
Un défilé de mets agréablement roboratifs mais pas du tout bourratifs, tout à l'honneur des maîtres queux qui ont joliment joué le jeu, certains de manière très personnelle (même si quelques uns se sont éloignés du thème initial, mais ça n'a pas grande importance).
Vous auriez tort de ne pas venir partager cette tablée du coeur, sincèrement l'ambiance vaut le déplacement. Un repas à 13 qui ne peut que porter bonheur !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          7015
SMadJ
  04 décembre 2014
Treize auteurs. Treize nouvelles.
Treize mots pour en parler ! Treize émotions contrastées. Des mots doux, des mots durs, des mots tendres... Et surtout treize immenses talents qui nous ont concocté de délicieuses histoires à mijoter à petits feux et à déguster chaud. Merci à vous.
Francoise Bourdin : amusante !
Maxime Chattam : inquiétante !
Alexandra Lapierre : mignonne !
Agnès Ledig : légère !
Gilles Legardinier : touchante !
Pierre Lemaitre : mièvre !
Marc Levy : théologique !
Guillaume Musso : fantomatique !
Jean-Marie Périer : nostalgique !
Tatiana de Rosnay : grinçante !
Eric-Emmanuel Schmitt : inspirante !
Franck Thilliez : humaine !
Bernard Werber : savoureuse !
4/5
Commenter  J’apprécie          6511
Colette
  27 décembre 2014
Quelle belle initiative que ce livre!
5€ pour servir une belle cause, lire des auteurs qu'on apprécie et en découvrir d'autres.
Je ne vous cache pas que ce qui m'a attiré en premier lieu sur la couverture est plus les noms d'auteurs que j'aime comme Chattam, Legardinier, Musso et Werber, plutôt que la cause en elle-même "1 livre acheté = 3 repas distribués". Mais j'ai trouvé l'idée vraiment excellente.
Évidemment dans un recueil de nouvelles, on aime certaines histoires plus que d'autres.
Ici j'ai bien reconnu le style des auteurs que je connaissais et le fait d'avoir découvert des auteurs que je ne connaissais pas à travers de courtes histoires m'a vraiment plu.
Chaque histoire est écrite autour du thème "un repas":
- Françoise Bourdin: Un repas de famille à Noël qui vire aux règlements de comptes...
J'ai aimé les dialogues assez piquants. Certaines situations sont plutôt cocasses. Cette nouvelle m'a fait sourire car elle est très réaliste dans le fond. 3/5
- Maxime Chattam: Un homme atteint d'une tumeur et en obésité morbide vient consulter un psy. pour un problème assez particulier...
Ici l'auteur reste bien fidèle à lui-même. Avec Chattam on ne peut s'attendre qu'à un repas plutôt trash. Une de mes nouvelles préférées. 4,5/5
- Alexandra Lapierre: Un homme invite son patron à dîner chez lui car sa femme est censée être un cordon bleu. Sauf que la femme ne sait pas du tout cuisiner. le couple tente un stratagème pour se sortir de cette situation...
J'ai aimé lire cette histoire car elle parle de famille et de relations humaines. Par contre la chute est plus que ridicule! 2/5
- Agnès Ledig: C'est l'histoire d'une femme qui élève seule son fils. Un jour, alors qu'il a très faim, un inconnu lui donne un morceau de pain...
Cette histoire tire plutôt sur le sentimentalisme. Elle est agréable à lire mais un peu trop fleur bleue pour moi et trop prévisible. 3/5
- Gilles Legardinier: L'auteur a décidé d'écrire deux anecdotes sur sa vie. La première m'a beaucoup touchée. La situation de la seconde histoire est un peu dérangeante. Mais j'ai vraiment aimé les messages de l'auteur. On sent qu'il écrit avec son coeur et c'est ce que j'ai aimé. 4,5/5
- Pierre Lemaître: Un homme veuf prend l'initiative d'inviter sa famille pour leur confectionner un repas. Mais ses préparatifs vont s'avérer plus difficiles que ce qu'il pensait...
Le personnage de cette nouvelle est attachant et la nouvelle bien écrite. Mais je me suis un peu doutée de la fin de cette histoire. Elle reste tout de même agréable à lire. 3/5
- Marc Levy: Deux hommes sont enfermés et dialoguent sur leur méprise de l'un et de l'autre...
Je n'ai pas vraiment compris ce que cette nouvelle fait dans ce recueil. Rien à voir avec le thème! de plus, j'ai trouvé les dialogues très pesants et l'histoire pas terrible. 1/5
- Guillaume Musso: Une femme hospitalisée a la charmante visite d'un médecin très sympathique qui lui propose de lui apporter un repas plus appétissant qu'un repas d'hôpital. Elle se repose en attendant, mais à son réveil elle va aller de surprise en surprise...
Ici on lit un petit thriller qui représente bien l'auteur. On a des rebondissements et du suspense. Une bonne histoire. 4/5
- Jean-Marie Périer: Jules et Jim sont deux amis de longue date qui ne se sont pas revus depuis des années suite à une dispute. Un repas est organisé pour tenter des retrouvailles au milieu d'autres personnes...
J'ai aimé cette histoire mais sans plus. Par contre, la chute est assez surprenante. 3/5
- Tatiana de Rosnay: Monique subit le stress des préparatifs du mariage de sa fille. Sa belle-mère qui ajoute son grain de sel ne va pas arranger les choses...
J'ai trouvé le début de l'histoire bien, mais plus j'avançais et plus j'étais déçue par la tournure de l'histoire. 2,5/5
- Éric-Emmanuel Schmitt: L'histoire d'un clochard et de Reine sa chienne... C'est bien écrit et certains passages sont assez émouvants. Mais selon moi l'auteur aurait pu faire plus court. 3,5/5
- Franck Thilliez: Un vieux couple de passionnés part camper pour admirer les grizzlis avant leur hibernation...
Plus on avance dans cette histoire et plus on sent le danger qui guette. J'ai apprécié le style de cet auteur que je ne connaissais que de nom et que je relirai sûrement. 3,5/5
- Bernard Werber: Une histoire de langoustes...mais je ne veux pas en dire d'avantage pour ne pas gâcher la surprise. Cette nouvelle est de loin la meilleure et la plus originale. Elle m'a rappelé "Nos amis les humains". 5/5
Petit bémol sur quelques répétitions.
Globalement j'ai passé un agréable moment avec ce livre. Certaines histoires sont plus prenantes que d'autres. Mais j'ai été déçue par les chutes de bons nombres d'histoires.
Les nouvelles que j'ai préféré sont celles de Chattam, Legardiner et surtout celle de Werber.
Un livre idéal à lire pendant de courts trajets.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          445
LePamplemousse
  05 janvier 2015
Le problème des nouvelles c'est qu'elles sont souvent inégales, certaines sont franchement très sympas, qu'elles soient drôles, émouvantes ou effrayantes, et d'autres tombent un peu à plat.
J'ai acheté ce livre car cet achat permettait de financer des repas pour les Restos du coeur, donc je n'ai aucun regret, mais je reconnais avoir pris beaucoup de plaisir à la lecture de certaines histoires et absolument aucun pendant quelques autres.
Mais il faut dire que je ne suis pas fan du tout au départ de certains auteurs qui figurent dans ce livre....
J'ai toutefois eu un vrai coup de coeur pour "La part de Reine".
Commenter  J’apprécie          541
cicou45
  14 février 2015
Quelle formidable idée : éditer un livre an faveur des "Restos du Coeur" au lieu de sortir le traditionnel CD que je n'achète jamais...alors que là, j'adhère et même plus que cela !
Treize auteurs qui se sont mobilisés pour nous apporter, à nous, bibliophiles, la meilleure nourriture qui soit : de la lecture...et en plus de cela, en achetant ce livre, je me suis dit que trois personnes pourraient bénéficier d'un repas...alors là, cela est très certainement égoïste de ma part de le formuler ainsi mais cela a pourtant été un double plaisir pour moi. Treize auteurs, je vous le disais, certains que je connaissais déjà et d'autres que j'ai découvert ici et qui m'ont donné d'aller creuser un peu plus dans leur bibliographie. Aussi, j'ai eu un énorme plaisir en relisant Gilles Legardinier, Pierre Lemaitre, Marc Levy, Guillaume Musso, Tatiana de Rosnay, Eric-Emmanuel Schmitt ou encore Bernard Werber (certains dont je n'avais plus lu une ligne depuis quelques temps déjà), et en découvrant (enfin, il était temps) la plume (je les connaissais déjà de nom) Françoise Bourdin, Maxime Chattam, Alexandra Lapierre, Agnès Ledig, Jean-Marie Périer ou encore Franck Thilliez (ouf, je ne crois pas en avoir oubliés). Bref, à ces treize auteurs, je ne peux dire que merci : merci de leur engagement auprés de cette formidable association créée par notre très regretté Coluche et pour m'avoir procuré autant d'émotions en lisant cet ouvrage. Passant du rire, à la stupéfaction soit oublier l'effroi bien évidement, il y en a pour tous les goûts et pour tous les âges et ça, j'adore ! A lire, à acheter et à faire découvrir !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          431
Citations et extraits (141) Voir plus Ajouter une citation
ColetteColette   15 décembre 2014
Je trouve magnifique que les Restos du Cœur aient été créés sans autre but que d'aider les autres, sous l'impulsion d'un homme exceptionnel qui pratiquait l'humour parce qu'il connaissait le poids des douleurs. Je trouve fantastique que son élan perdure grâce à ces innombrables volontés, ces multiples solidarités. Il serait sans doute préférable que les Restos aient disparu parce que devenus inutiles, mais ils sont plus que jamais une nécessité. Alors aidons-les.

Extrait de Mange le dessert d'abord, de Gilles Legardinier
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          610
mamansand72mamansand72   18 janvier 2015
Extrait de La part de Reine, Eric-Emmanuel Schmitt
Ses yeux devinrent humides.
- Le froid nous a agrippé plus tôt que prévu, et j’avais les boyaux qui se tordaient. Au début, je consacrais mes petits sous à Reine et moi, puis est arrivé ce moment où il n’y en avait plus que pour un. Alors…
Il se mit à renifler.
- Alors j’ai commis un acte épouvantable, mon garçon : j’achetais à manger seulement pour moi. Reine se tenait à mes pieds, elle m’observait, tranquille, en attendant que je lui tende un bout. Premier jour, je ne lui donne rien. Deuxième jour, je lui lâche un croûton, et elle me remercie comme si je lui avais offert un festin. Le troisième et le quatrième jour, rien. Ça ne la changeait pas, elle se tenait, toute sage, les yeux intenses, elle ne s’impatientait pas, elle ne quémandait pas, elle ne me brusquait pas. C’est là que je me suis rendu compte de l’horrible malentendu : elle avait confiance.
Sa voix trembla.
- Oui, j’étais en train de l’affamer, son ventre gargouillait, ses intestins criaient famine, sa peau pendait. Je grignotais devant elle et elle ne se rebellait pas. Elle gardait intacte sa foi en moi. Elle savait que, dès que ce serait possible, je lui servirais un bout. Après une semaine de privation, elle s’était juste autorisée à laper les miettes de ma pitance, et encore, elle l’avait fait quand j’avais le dos tourné, pour ne pas m’humilier.
Il se moucha avec bruit.
- Alors tu vois, mon garçon, je me suis aperçu qu’un être humain aurait été incapable d’une telle douceur. Un homme aurait été incapable d’une telle douceur. Un homme aurait protesté, un homme m’aurait attaqué, un homme m’aurait volé. Pas elle. Dans ses yeux marron, il y avait le malheur d’avoir faim, mais ni haine, ni désaveu, toujours ce même amour, cette absolue fidélité. Et ce n’est qu’une chienne, disais-tu ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
jessicakikajessicakika   07 janvier 2015
je viens de terminer à l'instant. J'ai établi mon propre classement qui m'étonne moi même. Je suis en générale enfermée dans mes préférences, et la mon auteur favori se fait détrôner.
1. Bernard Werber (il faudrait envoyer une copie à Léonardo Dicaprio ou à James Cameron je suis sure que cela les ferait sourire.
2. Fifty fifty entre Guillaume Musso qui reste pareil à lui même. Toujours aussi agréable à lire et, Franck Thilliez. Chute inatendue et histoires qui semblent trop courtes. Je dirais même qu'elles auraient le mérite d'être détaillée.
3. (et qui colle de très près les 2ème. Maxime Chattam (ma nutrition litairaire) qui je l'avoue avait une fin qui m'a laissée sur ma faim mais qui a tout de même un corps de lecture toujours aussi prenant et "Chattamien".
4 Encore une égalité entre Eric Emmanuel Schmitt et Agnès Ledig. L'humanité et le partage son palpable dans ses deux oeuvres.
5. Malgré la classe assez basse que je donnerai à cette oeuvre Alexendra Lapierre elle en demeure très bonne et très agréable. Leçon à tirer peut être pour les mauvaise cuisinière en quête d'amour. C'est celle de Alexandra Lapierre. Que je ne classe qu'en 5 ème car il est amusant il m'a diverti et non tenu en haleine comme ses supérieurs.
6 j'aurais bien voulu mettre 5.5 à celui là de Gilles legardinier au lieu de 6 mais il n'y a pas de demi mesure l'allusion à E.T de spilberg le ferait éclater de rire j'en suis sure (moi même je lisais cette nouvelle dans la sale d'attente de mon médecin je n'ai pas pus retenir un éclat de rire. Très hillarant sans tenir compte du contexte principal de la nouvelle qui lui l'est un peu moins. Mais très bon
7. Titiana de rosnay. Dure réalité du fait d'être veuve, et de l'atroce belle mère chiante et tiranique mais le reflet est très réaliste.
8 Egalité entre pierre Lemaitre et jean marie périer que je n'arrive pas à classer j'ai lu sans attache ni motivation un peu comme ces lectures qu'on impose à l'école parce qu'elles font partie du cursus. Qu'on lit parce qu'elles sont là.
9. Derniers avis personnel, je n'ai pas aimé du tout. Marc levy et Françoise Bourdin
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          61
joedijoedi   24 avril 2015
Nos cancers ne sont que le résultat concret des maux de nos âmes. Ce qu'on refoule, ce qu'on nie. Tout s'entasse. Détourner les yeux de ce qui nous dérange ne le fait pas disparaître pour autant, au contraire, il ne le fait que pourrir davantage dans son coin. Et un jour il se répand, déborde, nous retombe dessus.

p. 50 - Maligne - Maxime Chattam
Commenter  J’apprécie          262
StoufnieStoufnie   16 novembre 2014
Chers lecteurs,
Pendant que vous picorerez avec plaisir ces nouvelles propices à évasions variées, tous ceux que nous accueillerons se verront offrir grâce à vous de quoi se nourrir et rêver à un meilleur avenir....

Merci de tout coeur,

Les Restos du Coeur
Commenter  J’apprécie          230
Videos de Collectif (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Collectif
Catherine Wihtol de Wenden - Europa, notre histoire
autres livres classés : nouvellesVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

La danse

Comment s'appelle la danse que l'on danse durant les soirées royales ?

le tango
la valse
le hip hop
la salsa

4 questions
83 lecteurs ont répondu
Thème : Les 15 plus belles histoires pour les petites filles de CollectifCréer un quiz sur ce livre
. .