AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Éditeur : Syllepse (01/01/2007)
Résumé :
Début février 2006, le Premier ministre Dominique de Villepin choisit de passer en force à l’Assemblée nationale et fait adopter la loi dite sur l’égalité des chances en utilisant l’article 49.3 de la Constitution. Un nouveau contrat précaire est institué, le « contrat première embauche » (CPE), destiné aux moins de 26 ans, qui allonge la période d’essai à deux ans, facilite le licenciement et participe du démantèlement du droit du travail.
Trois mois après l... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
de
  21 janvier 2012
Il convient de souligner la qualité du travail collectif effectué par le Collectif 4 bis de Lyon. La méthodologie est clairement indiquée par les auteur-e-s : « Nous avons dû apprendre, en effet, à accepter d'autres visions du monde, à perdre nos présupposés en nous confrontant toujours les un-e-s aux autres, en relisant le texte de l'autre sans vouloir tout reprendre, en acceptant les critiques. »
Tirer des bilans ne peut en effet se faire qu'en confrontant les points de vue, les histoires et les intérêts possiblement contradictoires, sauf à réduire le présent à un inéluctable déroulement avec les bons, les traitres et les méchants.
Le livre détaille le mouvement contre le Contrat première embauche (CPE) dans l'université de Lyon et les différences entre campus « Les quais » et « Bron », la lenteur du démarrage, le blocage, la structuration du mouvement dans ces différentes commissions.
Les auteur-e-s élargissent le propos en réfléchissant entre autres sur les médias, le refus de la précarité, la génération du 21 avril (présence du Front national au second tour de l'élection présidentielle) et sur les stratégies de développement des luttes.
Le dernier chapitre est consacré à la violence d'État et la violence sociale.
Les analyses, de ce retour sur le printemps étudiant de 2006, interpellent non seulement sur le devenir de l'enseignement supérieur mais sur le refus de la précarité et de la soumission au marché.
Reste à souligner un désaccord avec l'analyse des émeutes de novembre 2005. Contrairement aux auteur-e-s, je partage l'argumentation développée dans le livre de Gérard Mauger «L'émeute de novembre 2005 », utilisant la caractérisation de « proto-politique » plutôt que celle de « politique » pour en souligner les aspects contradictoires.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
dede   29 octobre 2011
Nous avons dû apprendre, en effet, à accepter d’autres visions du monde, à perdre nos présupposés en nous confrontant toujours les un-e-s aux autres, en relisant le texte de l’autre sans vouloir tout reprendre, en acceptant les critiques.
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : cpeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Lecteurs (1) Voir plus




Quiz Voir plus

QUIZ LIBRE (titres à compléter)

John Irving : "Liberté pour les ......................"

ours
buveurs d'eau

12 questions
138 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman , littérature , témoignageCréer un quiz sur ce livre