AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : B00NW87CWG
Éditeur : Helio-Cachan (30/11/-1)

Note moyenne : 5/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Nous n’avons pas encore dans notre base la description de l’éditeur (quatrième de couverture)
Ajouter la description de l’éditeur

Vous pouvez également contribuer à la description collective rédigée par les membres de Babelio.
Contribuer à la description collective
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
gill
  02 février 2015
Georges Laisney a dit du Cotentin qu'il est la figure de proue du beau drakkar normand.
La gloire lui vient de la mer qui l'enveloppe, qui l'étreint et semble le porter comme un prodigieux navire venu du lointain des océans et du fond des âges.
La mer, le bordant sur trois côtés, les marais le coupant du continent, en font une véritable presqu'île que, De César à Rommel, les envahisseurs eurent toujours difficulté à pénétrer.
La pointe de la Hague, défendue des assauts de l'océan par ses falaises granitiques en est "le bout de la terre".
Ici la végétation s'est ployée sous le souffle des vents.
Alors que dans le Val de Saire, elle fleurit comme entretenue par un jardinier.
Entre Quettehou et Cherbourg s'étend un pays, plus accidenté et boisé, au charme particulier connu de ceux qui ont parcouru ses chemins de Montaigu à Sauxemesnil et du Vast à Gonneville.
Au siècle dernier Barbey d'Aurevilly, se promenant à travers les rues du vieux Valognes, y donnait rendez-vous aux fantômes du chevalier des Touches et des personnages de ses "Diaboliques"...
Paru en 1968, cet ouvrage fait suite à la publication, en 1966, d'un premier tome, publié par l'office du tourisme de la Manche et consacré aux plus beaux paysages et aux plus remarquables monuments de la presqu'île du Cotentin.
Trop de richesses avaient été négligées.
Ce magnifique album se propose de réparer ces oublis .
Illustré de nombreuses photos, de dessins, de portraits et de reproductions de peintures d'époque, son propos, assez littéraire dans sa forme, s'intéresse à la terre et à l'âme de la presqu'île.
Pour cela, plusieurs auteurs se sont donnés rendez-vous :
- Pierre Leberruyer nous promène, d'un village à l'autre, à travers le paysage cotentinais,
- Henri Néel nous fait longer ses rivages,
- Jean Mabire nous raconte son histoire,
- Lucien Lepoittevin nous présente ses artistes,
- l'abbé Marcel Lalégard nous fait entrer dans ses édifices religieux,
- Guy le Marois nous fait découvrir son architecture civile et militaire,
- Hermann Quéru en chante la terre et l'âme,
- Georges Lepelley conte son folklore est ses traditions....
Et, durant plus de 250 plages, ces quelques auteurs, offrant le meilleur de leur talent, nous offrent une superbe balade à laquelle le noir et blanc sied à ravir...
...Une balade, on s'en doute, qui passe par Barfleur et Saint-Vaast la Hougue.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          364
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
gillgill   28 janvier 2015
Il serait impardonnable de s'en tenir aux chefs-lieux.
Saint-Vaast la Hougue s'estimerait lésé si nous négligions l'attrait d'une promenade sur ses quais et le renom de son ostréiculture.
Barfleur ne lui cède en rien par le pittoresque, et après y avoir joui avec l’œil d'un peintre du spectacle des barques et des yachts, - touches claires qui chantent à contre-jour sur les gris distingués du port et des maisons - nous devrons aller jusqu'au monument élevé en 1966 pour le 900ème anniversaire de Hastings.
Un médaillon de bronze scellé sur un rocher nous rappelle qu'à Barfleur fut construit "le Mora" et qu'un marin barfleurais, nommé Etienne, pilota le navire ducal.....
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
gillgill   02 février 2015
Je syis normand et, par goût, j'aime à prenre eun verre, mais c'qui m'fliatt' par dessus tout ch'est eun verr' de baire ; qui sait d'Aôdville ou d'Nehou, d'Bricquebec ou d'n'importe y ou, que ch'est bouon le bouon baire...
Ah ! Que ch'est bouon, que ch'est bouon, que ch'est bouon, que ch'est bouon le bouon baire.....
Commenter  J’apprécie          133
gillgill   28 janvier 2015
Les histoires de sorcellerie attachées au bois de Barnavast n'assombrissent plus que pour le plaisir des folkloristes des chemins où personne ne regrettera de s'être égaré, et dans le petit bourg du Vast, la route est bordée d'un côté par une rangée de maisonnettes, de l'autre par une rivière qui coule vers des cascades justement renommées.
Le tableau était ravissant quand sur l'eau brillait le reflet du chaume !...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
gillgill   28 janvier 2015
Avoir à célébrer les villages du Cotentin et se voir dans l'obligation de n'en citer que quelques uns : quel embarras !
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Collectif (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Collectif
Revue du livret 1.Raconte moi des histoires.
autres livres classés : RégionalismesVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr


Lecteurs (2) Voir plus




Quiz Voir plus

Marseille, son soleil, sa mer, ses écrivains connus

Né à Corfou, cet écrivain évoque son enfance marseillaise dans Le Livre de ma mère. Son nom ?

Elie Cohen
Albert Cohen
Leonard Cohen

10 questions
265 lecteurs ont répondu
Thèmes : provence , littérature régionale , marseilleCréer un quiz sur ce livre