AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 222614188X
Éditeur : Albin Michel (03/09/2003)

Note moyenne : 4/5 (sur 1 notes)
Résumé :
L?ennui est un temps mort de la vie. L?enfant y est sujet qui, tant qu?il n?a pas soupesé ses véritables intérêts, ne peut nourrir aucune véritable ambition. Le paradoxe de l?école est qu?on puisse s?y ennuyer : n?est-elle pas le lieu où l?élève, héritant de la culture, découvre précisément ce qui peut aiguiser ses passions, le faire passer des jeux de la cour de récréation à ceux de l?esprit, lui procurer les plaisirs insoupçonnés de la maîtrise d?un savoir-faire ?... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (1) Ajouter une critique
ibon
  12 août 2014
- Qu'est-ce que je peux faire? Je ne sais pas quoi faire!
- Chante! Écris!
Vous avez peut-être reconnu un dialogue entre Anna Karina et Belmondo dans "Pierrot le fou" de Godard.
Le sujet de l'ennui ne se restreint donc pas à l'école. Quand on s'ennuie, le temps est plus long. Oui, ce " malaise général et vague est d'autant plus pénible qu'il a pour premier effet d'enlever l'énergie nécessaire pour s'en affranchir"( dixit un prof de collège, H. Mallet, en 1862). Tout le monde en a fait l'expérience.
Mais à l'école, il semblerait que, de nos jours, le seuil de tolérance se soit mystérieusement abaissé. L'ennui apparaît alors problématique. Surtout quand l'enseignant est dans le déni [Meirieu, directeur IUFM] Peut-on se prendre à rêver d'un apprentissage sans effort et par le jeu, est-ce scandaleux ?
Il y aurait une forme d'ennui noble, passage obligé de toute acquisition de savoir et, d'autre part, le mauvais ennui qui se déploierait, pour être caricatural, dans des classes poussiéreuses, autour de profs sans enthousiasme, dans la répétition stérile de leçons dépourvues de lien avec la réalité.
L'ennui. C'est sur ce sujet que d'éminents cerveaux de différents horizons- la biologie, la psychanalyse, la philosophie, l'histoire, l'ethnographie et bien sûr l'enseignement-se sont réunis à la Sorbonne en janvier 2003.
Définitions
Selon la neurobiologie, c'est l'inverse de l'activation du cerveau dont la dopamine est responsable. L'ennui se génère par absence de ces stimulations. Il peut être généré dans des expériences en laboratoire, par des situations régulières et répétitives et aussi par privation sensorielle. Dans ces deux cas, la dopamine coule quand même dans le cerveau mais de façon inappropriée, ce qui engendre la violence. A rapprocher avec le phénomène des bandes. L'ennui est fils de la haine [J.Birouste, psychologue].
Chez l'adolescent, l'institution scolaire est en total déphasage avec la culture excitée dont la société enveloppe le corps des jeunes. La vie scolaire lui demande un renoncement à ce que sa culture non scolaire lui dicte. Son ennui est un signe de lutte entre ses passions diverses et sa raison à s'asseoir. Ces études ne lui donneront pas un métier tout fait, ne serait-il pas mieux de recentrer les apprentissages dans cet optique? L'ennui est une épreuve pour la jeunesse. Une épreuve de patience.
Mythes et réalités.
Les écrivains du XIXème siècle ont nourri leurs oeuvres de l'ennui qu'ils ont éprouvé à l'école, qui est à l'époque le lieu exclusif pour instruire et éduquer et si on y ajoute l'internat.
Le futur écrivain concentre deux ennuis: celui du surdoué - qui n'a pas assez d'aliments pour son intelligence - et celui du cancre qui n'est pas concerné et ne se laisse pas prendre par le jeu de la curiosité scolaire. Il va projeter dans ses oeuvres ses idées de révolte nourris pendant sa scolarité.
Exemples: Flaubert et Baudelaire ont été renvoyés pour indiscipline de leur lycée et ont passé leur bac en candidats libres.
Ils dénoncent trois causes d'ennui scolaire: la claustration, le fossé entre le prof et les élèves, et les programmes. [A. Vaillant, prof. de littérature]
Le défi des manuels est de rendre le programme attrayant pour le professeur et pour les élèves. Vers du plaisir visuel sans aller trop loin au risque de déconcentrer
Vers l'aspect ludique...mais en réalité, peu de résultats d'apprentissage par le jeu ( sauf pour les tout-petits). [Audigier, éditrice chez Ermel].
L'enseignant a un rôle fondamental [Birouste, psychologie]. L'époque avec son déluge d'informations, sa frénésie de communication, et l'accélération du rythme de vie rend impossible deux grandes acquisitions qui ont besoin de temps: la construction de la pensée et celle du sentiment. C'est à l'école que cela peut se faire. L'enseignant doit montrer la preuve des bienfaits de la privation à l'élève et pour cela il doit être présent et habiter l'école.
L'enseignant doit ainsi montrer son goût pour les études et apporter les situations de type stage, atelier, réalisation d'oeuvre et de projet qui sont, non seulement appréciés des élèves mais favorisent les échanges et le dialogue entre enseignant et élèves. L'investissement du professeur, son image revalorisée, tout cela amène la confiance dans les aptitudes intellectuelles et sentimentales des apprenants. Il est très important d'établir ce lien social [F.Flahaut, Cnrs].
Des activités de productions sont nécessaires, pas seulement des récitations [Dubet, sociologue] et il faut accroître le niveau des attentes intellectuelles et ne plus différer les réponses aux questions des élèves au rythme des mois ou des années.
En conclusion, dédramatiser l'ennui , qui est inévitable, semble donc nécessaire mais il faut lutter contre lui au mieux. le projet d'enseigner consiste, selon la maxime des Lumières, à rendre chacun capable de penser par lui-même.
L'école est presque toute du côté du principe de réalité, lequel impose que la jouissance , le jeu, soit différée d'abord et longtemps. Ce qu'il s'agit de faire passer, c'est la richesse du savoir. le plaisir s'il vient, ne viendra que par surcroît.[A. Comte-Sponville, philosophe].
J'ai pris un certain plaisir à lire ce document sur l'ennui. Je n'ai fait que compiler quelques passages du livre sans ajouter de commentaires. Ces propos, de 2003, sont toujours d'actualité. Ce sont de belles phrases qu'il est parfois agréable de lire. Un nouveau mot s'est ajouté depuis: la différenciation. Encore une belle idée mais difficile à mettre en oeuvre. J'ai constaté qu'une donnée n'est pas assez prise en compte dans le problème de l'échec scolaire, c'est la ségrégation scolaire. A suivre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          296
Citations & extraits (1) Ajouter une citation
ibonibon   12 août 2014
...Nos enfants ont besoin de l'école. Parce que le jeu ne suffit pas. Parce que le plaisir ne suffit pas. Parce que le bonheur n'est pas un spectacle. Bref, le maître n'est pas là pour satisfaire une attente, mais pour susciter une attention. Non pour créer un désir, mais pour guider une volonté. Non pour séduire, mais pour instruire. Que cela n'aille pas sans contraintes, c'est ce que la discipline rappelle, et la rend indispensable.
André Comte-Sponville, philosophe.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          265
Videos de Collectif (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Collectif
Catherine Wihtol de Wenden - Europa, notre histoire
autres livres classés : ennuiVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

La danse

Comment s'appelle la danse que l'on danse durant les soirées royales ?

le tango
la valse
le hip hop
la salsa

4 questions
82 lecteurs ont répondu
Thème : Les 15 plus belles histoires pour les petites filles de CollectifCréer un quiz sur ce livre