AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782889490707
80 pages
5 sens (01/09/2018)

Note moyenne : /5 (sur 0 notes)
Résumé :
Justine a bientôt 20 ans, des parents qui ne se parlent plus et un petit ami très amoureux. Elle va entrer à l'Université. Au seuil de sa nouvelle vie, elle se sent légère, 45 kilos sur la balance, le visage et le corps qu'elle a toujours voulus, rien de mou, rien de laid. Mais plus l'hiver approche, plus elle s'enfonce dans un épais mal-être et perd ses repères. Elle n'a plus qu'une vision floue de son avenir tandis qu'autour d'elle, les autres semblent au contrair... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
LePamplemousse
  16 juin 2020
Avant toute chose je remercie chaleureusement Babelio et les éditions 5 sens pour cet envoi.
Justine a presque vingt ans et elle va très bien, elle a un petit ami dont elle est très amoureuse, elle a réussi à se délester d'une dizaine de kilos, elle adore son nouveau corps, et elle va bientôt aller étudier à l'université. La vie semble lui sourire.
Mais en réalité Justine ne va pas bien du tout.
Elle est obsédée par la nourriture, elle passe son temps à compter les calories de tout ce qu'elle mange, elle est dégoûtée par tout ce gras qui déborde de la plus petite assiette, elle marche le plus possible pour éliminer la moindre trace de cellulite qui pourrait venir s'incruster dans ses cuisses…
Cette obsession lui bouffe la vie, littéralement.
Justine se sent seule, se sent mal, ne sait pas à qui parler et de quoi d'ailleurs ?
Comment mettre des mots sur les week-end passés dans la famille de son petit ami où elle ne trouve pas sa place, comment dire que dans la sienne de famille personne ne se parle, comment exprimer le doute à l'idée d'aller étudier une discipline qu'elle n'a pas choisi, comment dire la peur, l'ennui, le refus d'une vie dont on ne veut pas, une vie choisie par les autres, décidée sans votre consentement ?
Alors Justine contrôle ce qu'elle mange et puis, parfois, elle ne contrôle plus rien du tout, elle alterne les journées où elle se nourrit d'une pomme et de cafés très forts et les crises où elle se remplit sans faim et sans fin de tout ce qui se trouve dans le frigo ou les placards.
J'ai été touchée par cette jeune femme qui semble vivre sa vie comme une spectatrice, qui constate qu'au fond, elle s'est laissée portée par les choix et les désirs des autres, et qui peu à peu va vouloir faire ses propres choix, aussi mauvais soient-ils.
Boulitude, c'est un roman qui parle de boulimie, de solitude, de l'angoisse d'avoir à faire ses propres choix pour pouvoir grandir.
J'ai trouvé ce texte très fort, juste, sensible sans être caricatural.
Un roman qui pourra peut-être aider certaines personnes à mettre des mots sur un mal-être, qui pourra leur montrer qu'ils ne sont pas seuls à vivre avec ces bouffées d'angoisse, cette sensation de ne pas être à sa place, de ne se sentir bien nulle part, de ne pas être fait pour cette vie.
Un roman qui se termine par une note positive car on a tous le droit de choisir sa vie et la façon de la mener.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          222
Missnefer13500
  24 juin 2020
Malgré le sujet touchant, je n'ai pas adhéré à la manière de l'appréhender de l'auteure. le style atypique n'y a pas aidé : absence de chapitres, absence de temporalité, et des personnages assez inconsistants que j'ai peiné à visualiser tant physiquement que psychologiquement. Certaines relations sont peu définies, je pense à celle avec Benoit, avec Catherine et je me retrouve avec une sensation de manque, tant je ne comprends pas ce que le jeune homme, (si jeune homme est-il), attend de Justine qui, elle avance pas à pas sans savoir ce qu'elle désire.
Pour ce qui est de la plume, même si je ne suis pas fan de phrases courtes et de leur effet factuel, j'admets qu'il donne un effet incisif, de répétitivité, de lassitude et traduit le sentiment et le quotidien de l'héroïne. Cependant, je ne suis pas parvenu à éprouver une quelconque émotion pour ce personnage en souffrance qui passe de l'anorexie à la boulimie, ni ressentir son mal être. Quand à la fin, j'avoue que je ne suis pas friande de fin ouverte qui laisse tout entendre et rien.
Le roman est très court, se lit aisément étant écrit dans un style simple, dont je ne suis pas personnellement adepte, et laisse transparaître l'ennui, voire la dépression, d'une jeune femme dans une sorte d'acceptation de son quotidien le subissant, jusqu'à ce soudainement il se passe on ne sait quoi dans sa tête, provoquant les divers déclics et changement des comportements inhérents à ses troubles alimentaires. Mais celui que je n'ai pas du tout saisi est le celui du clap de fin.
Malgré ce retour traduisant ma déception, tant au vu du thème déjà abordé par plusieurs auteurs, je m'imaginais en ressortir émotionnellement touchée), remercie les éditions 5 sens et masse critique Babelio pour m'avoir entraînée dans cette aventure livresque.
Lien : http://missneferlectures.ekl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Alinette74
  04 juillet 2020
Justine dans cette histoire m'a beaucoup touchée. Elle est mal dans sa peau, elle est angoissée, se sent seule.
Ce roman court de 80 pages aborde le sujet du poids et de la boulimie de manière sincère et humble. C'est un récit fort et les mots percutent.
C'est un roman qui se lit facilement et ne laissera pas indifférent le lecteur.
Point négatif pour moi l'absence de chapitres et une fin trop ouverte qui m'a laissé sur ma faim.
Mais un roman que j'ai apprécié de découvrir.
Commenter  J’apprécie          20


Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura




Quiz Voir plus

Une femme sous surveillance

Guy a travaillé 6 ans dans un restaurant à

Bordeaux.
Paris.
Lyon.

15 questions
2 lecteurs ont répondu
Thème : Une femme sous surveillance de Patricia MacDonaldCréer un quiz sur ce livre