AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Tostaky61


Tostaky61
  19 décembre 2019
En changeant d'éditeur, on pouvait craindre que l'une des reines du roman noir ne perde son âme.
Soyons rassuré, il n'en est rien.
L'apocalypse selon Sandrine Collette...
Bon, d'abord, faut que je vous dise, ce roman, il est surprenant. Dans son style, sa forme, elle ne nous a pas habitués à ça, Sandrine.
Des phrases courtes, très courtes parfois et des petits paragraphes, qui donnent une lecture rapide, mais qui donnent un rythme effréné au récit, à tel point qu'à certains moments, j'ai eu envie de freiner, mais j'ai pas trouvé la pédale, y avait pas, elle était lancé,  rien ne semblait pouvoir l'arrêter.
Alors j'ai foncé avec elle, je me suis dit, à un moment elle va bien être obligé de reprendre son souffle...
Et quand ça s'est arrêté, on était dans le mur.
J'ai encaissé le choc.
Uppercut.
L'airbag s'est même pas déclenché.
J'étais sonné, comme ses protagonistes. Pas mort, même pas blessé, mais groggy...
J'explique.
Dès sa naissance, on savait que ça allait être dur pour Correntin.
Parce que Marie, sa mère, elle n'en voulait pas.
Alors elle a essayé de s'en débarrasser, avant.
Pis après elle a tout fait pour s'en séparer et elle a fini par le donner à la vieille Augustine, son arrière grand-mère.
Correntin à grandi là,  au milieu des forêts.  Puis il est parti étudié à la grande ville.
Et puis un jour, ou une nuit, il ne sait même pas quand, tout s'est arrêté.
Le monde, celui qu'il avait connu, a disparu.
Pourquoi ?
Comment ?
On s'en pose des questions.
Mais Correntin, lui, il veut retourner d'où il vient, il veut retrouver Augustine et les forêts.
Et toujours les forêts bascule dans le noir, le gris sombre d'un ciel sans soleil.
Une chappe de plomb s'abat sur les personnages et le lecteur.
Ce qui va suivre, on ne veut surtout pas le vivre.
Noir c'est noir, il n'y a plus d'espoir...
Il faut reconstruire un nouveau monde. Avec...rien.
Un homme, une femme.
C'est... Adam et Eve.
Il y a même un petit côté Robinson Crusoé.
Tout ça à la sauce Sandrine Collette.
Donc, je vous préviens tout de suite, vous n'allez pas rigoler souvent. Pas du tout même.
Je vais même vous dire un truc. Quand je l'ai terminé ce bouquin, j'avais la larme à l'oeil.
Bouleversé par l'histoire, bien sûr, mais pas que...
Je me suis dit, ça y est, c'est fini. Sandrine Collette n'écrira plus jamais de roman noir.
Parce qu'après ça, qu'est-ce qu'elle peut écrire ?
Un roman qui m'a surpris, un roman qui m'a fait mal.
Mais heureusement, dehors, il y a du soleil...





Commenter  J’apprécie          395



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (36)voir plus