AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2375744691
Éditeur : MxM Bookmark (16/07/2018)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 13 notes)
Résumé :
Après avoir été admise à l'hôpital pour un nouveau malaise inexpliqué, Sarah fait la connaissance de Nathan, un interne en neurologie. Mais ce n'est pas le médecin qui s'intéresse à elle, c'est le chasseur d'âmes. Très vite, il va faire voler en éclats toutes ses certitudes, lui révélant qu'elle possède un don identique au sien. Un don étrange qu'il vaut mieux savoir maîtriser. L'accepter signifie mener une nouvelle vie : angoissante et parfois compliquée, car lourd... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (14) Voir plus Ajouter une critique
Mikasabouquine
  05 juillet 2018
"Initiation", premier tome de la série en devenir "Ce que veulent les âmes", est ma première découverte des éditions mxm bookmark. Je remercie beaucoup la maison d'édition ainsi que le site NetGalley pour leur confiance avec ce service presse numérique.

Ce premier livre fût une lecture agréable avec laquelle j'ai passé un moment de douceur. La plume de Laura Collins est fluide et juste. J'ai trouvé qu'elle savait très bien retranscrire les émotions. C'est avec habileté qu'elle marie romance et fantastique. Le seul reproche que j'ai à faire sur cet ouvrage est son manque d'action. J'ai malheureusement ressentie quelques longueurs. "Initiation" porte un peu trop bien son nom. En effet, ce premier tome est très introductif, le lecteur va suivre au quotidien l'apprentissage progressif de Sarah dans le monde des chasseurs d'âmes. Cette description journalière et très constante impose un rythme lent au récit. Point d'action et point de rebondissement dans cet ouvrage et j'avoue qu'avec la phrase - "Devenir une chasseuse d'âme n'est pas si facile" - sur la couverture je m'attendais à davantage de péripéties... (bien que, oui, je vous confirme, ce n'est pas "si facile"... mais c'est émotionnellement parlant...).

Ceci dit, comme mentionné plus haut, c'est ma seule déception pour ce texte. Car, même si l'histoire d'amour entre Nathan et Sarah est une évidence dès le tout début, j'ai néanmoins adoré suivre leur relation. J'ai apprécié que Laura Collins ne précipite pas leur idylle. Elle installe leur romance progressivement avec beaucoup de délicatesse. Les deux protagonistes se cherchent et apprennent à se connaître avec patience. Leur relation est basée sur la confiance, la compréhension et le respect de l'autre. C'est un rapport sincère, pure, humble et solide que nous offre l'auteure. Ce que j'ai également aimé chez eux c'est leur normalité finalement. Pas de super-héros qui sauvent le monde, juste des êtres humains comme vous et moi. (À la petite différence près qu'ils ont une empathie sur-développée, qu'ils arrivent à ressentir les âmes coincées dans notre monde et à les apaiser. lol). Concernant Nathan, on pourrait considérer que la patience et la compréhension d'autrui sont un super-pouvoir chez cet homme! Il est clairement le conjoint parfait.

Une bonne lecture donc avec ce premier volume mais il m'a manqué quelque chose. En revanche, bravo aux éditions mxm bookmark pour la couverture, elle est ravissante!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          153
LeslivresdeRose
  05 août 2018
Si j'ai d'abord craqué pour la couverture de ce livre (comme souvent), c'est le résumé qui m'a réellement convaincue de le demander sur NetGalley ! Je remercie d'ailleurs le site, ainsi que MXMBookmarks, pour l'envoi de ce service presse numérique !
J'ai passé un bon moment de lecture dans l'ensemble. Nous suivons Sarah qui, à la suite de plusieurs malaises étranges, se découvre un don peu commun : celui d'entrer en contact avec les âmes égarées dans notre monde. Si la plupart des gens se contentent d'être des porteurs inconscients de la présence des âmes autour d'eux, Sarah, elle, ressent leur présence et celle-ci l'affecte fortement. Ces esprits errant ont, en effet, généralement un lourd passif, pas toujours évident à supporter pour l'humain avec qui ils essayent d'entrer en contact. Notre héroïne va devoir s'efforcer de vivre avec ce nouveau don, soit en l'acceptant et en allant au bout de sa formation, soit en le rejetant et en apprenant juste à se protéger contre ces invasions inopinées. Heureusement, elle ne sera pas seule pour affronter cette épreuve, un petit groupe de chasseurs d'âmes (dont notamment Nathan) seront présents à ses côtés pour l'aider et la soutenir dans ses choix.
Cette histoire de « chasseur d'âmes » m'a directement fait penser à Ghost Whisperer et à Charley Davidson, deux séries (télévisée pour la première, livresque pour la seconde) que j'aime beaucoup (même si je n'en suis qu'au tome 1 en ce qui concerne Charley Davidson…). Malheureusement s'il est bien question de revenants et d'âmes en détresse ; le récit est davantage centré sur les personnages humains que sur les êtres immatériels. Ce que j'apprécie avant tout dans Ghost Whisperer, c'est découvrir l'histoire de la personne décédée, comprendre pourquoi elle ère, ce qui la tourmente et comment la décharger de sa souffrance ! Cet aspect est juste effleuré dans ce roman. L'auteure nous livre quelques éléments sur le passé de certains esprits mais, la plupart du temps, reste très en surface en ce qui concerne leur histoire. Son roman est résolument tourné vers les vivants et leurs émotions. Les âmes interviennent dans leur vie mais demeurent finalement assez floues, sans consistance. Elles sont là principalement pour servir l'intrigue principale : la découverte du don de Sarah et son initiation. le titre aurait pu me mettre la puce à l'oreille mais j'ai tout de même été un peu déçue dans mes attentes à ce niveau.
Ce premier tome se concentre donc sur les états d'âme de Sarah et la perception qu'elle a de son don ainsi que sur la formation qu'elle va recevoir. L'auteure se focalise aussi énormément sur les conséquences de ce don dans sa vie de tous les jours vis-à-vis de son rapport au monde et de sa relation avec les autres (avec ses proches, surtout). Laura Collins décrit très bien toutes les émotions de la jeune fille (découragement, doute, …) et l'évolution de ces dernières est crédible ce qui donne de la consistance à notre héroïne. J'ai beaucoup apprécié cet aspect-là du récit. Par contre, je trouve, malheureusement, que l'intrigue souffre de quelques longueurs et de lenteur. Certaines scènes n'étaient pas utiles selon moi. L'auteure détaille la moindre avancée, le moindre changement d'humeur ou d'avis de Sarah…, et le tout m'a semblé un peu pesant parfois. J'aurais préféré que ces passages soient évoqués de loin pour montrer qu'il lui faut du temps pour tout emmagasiner mais sans s'y attarder davantage. Je pense qu'alors l'histoire aurait été plus rythmée, ce qui m'aurait davantage plu.
J'ai eu le même ressenti par rapport à la romance. Celle-ci prend vraiment son temps. Sarah et Nathan se tournent autour, apprennent à se connaitre. Ils ne veulent clairement pas précipiter les choses. Je trouve le traitement de cette romance très juste et réaliste mais, encore une fois, j'aurais préféré me passer de certaines scènes qui ne m'ont pas parues indispensables à la compréhension de l'évolution de leur relation. Simplement avoir la notion que du temps passe et que les choses avancent progressivement m'aurait suffi ! J'apprécie généralement que les événements n'aillent pas trop vite mais dans ce cas-ci l'intrigue et la romance m'ont paru un peu trop lents.
Que ce soit Sarah ou Nathan, nos deux héros, la pétillante Sophie, le bout en train Clément et le sage et calme François, tous les personnages de ce récit m'ont plu ! Tous ont une personnalité bien marquée avec leurs qualités et leurs défauts. Ils sont complexes et ne manquent pas de profondeur. Et pourtant, paradoxalement, François et Nathan m'ont parfois paru un peu trop parfaits, trop lisses. Disons que leurs défauts pouvaient être plus facilement excusés ou même, dans certains cas, assimilés à une qualité. En ce sens, il manquait, de mon point de vue, de relief. Toutefois, tout comme les autres, ce sont des êtres entiers, qui assument leurs erreurs et apprennent de celles-ci. le tout avait parfois un côté « gentillet » mais j'ai goûté leur amitié sans faille et leur entraide bienveillante qui étaient, dans le fond, simples et apaisantes (tout ne doit pas toujours être compliqué). Sarah et Nathan, surtout, sont deux personnages qui respirent la simplicité. Tout n'est pas toujours tout rose dans leur vie (ce que traverse Sarah est loin d'être évident) mais leurs réactions sont saines et s'il y a malentendu, leur honnêteté dénoue généralement assez rapidement le noeud du problème.
En bref, mise à part cette impression de lenteur et cette petite déception par rapport aux passés des esprits, j'ai beaucoup apprécié le moment que j'ai passé aux côtés de ces chasseurs d'âmes aux personnalités attachantes ! Comme son titre l'indique, ce récit s'attelle à mettre en lumière l'initiation de Sarah ! Si vous aimez les histoires où l'héroïne se découvre un don qu'elle doit apprivoiser, sur fond de revenants fantômes et d'âmes perdues, je vous le conseille ! C'est aussi un beau roman d'amour, d'apprentissage et de connaissance de soi. Autant de thématiques très bien traitées par l'auteure ! Si j'ai été gênée par quelques longueurs, ce ne sera peut-être pas votre cas ! Pour ma part, j'espère juste un peu plus d'actions dans le tome 2 !

Lien : https://leslivresderose.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Ilfioredelmale
  27 août 2018
Sincèrement, l'histoire ne m'a pas le moins du monde intéressé. J'adore le fantastique et autres pourtant. Mais là, mon intérêt n'a pas été piqué, et j'ai dû me forcer à lire et à poursuivre la lecture car je somnolais à chaque fois que j'essayais et je n'avais aucune envie de savoir ce qui allait se passer par la suite. Objectivement, ce n'est pas mauvais…pas exceptionnel, mais pas mauvais.
La romance, elle y est, on s'en doute assez, c'est plutôt du genre distillée et discret et c'est Mélanie qui remet cette possibilité un nombre incalculable de fois sur la table (ce qui rend le personnage très agaçant à mes yeux). Sarah ne fait pas d'introspection sur ses sentiments, mis à par à leur mise en couple et leurs moments intimes sont soft du genre relégués au second plan et implicites. Ce n'est pas le genre de romance auquel je m'intéresse (pourtant dans la passe-miroir par exemple, j'avais vraiment aimé).
Quand aux personnages, eh bien personnellement, je n'ai pas aimé Mélanie : trop intrusive et curieuse avec la manie de radoter. Nathan ne m'a pas plus fait réagir que ça mais c'est le personnage qui donne un peu de couleur au roman. François, eh bien, c'est l'espèce de soutien universel du livre, le roc sur lequel on peut compter mais je n'ai rien de précis à dire sur lui. La mère était conforme dans son rôle de mère normal. Sarah a eu les réactions « adéquates » d'une personne qui apprends une vérité sur sa personne et on perçoit une sorte d'avant/après dans sa vie où dans « l'après » elle recolle du mieux qu'elle peut les deux bouts (le normal et le surnaturel). L'auteur a fait de Sarah, un personnage très humain je dirai dans le sens où elle se soucie même éthiquement de ce qui arrive aux âmes. On voit pas mal de ses doutes, son manque de confiance et ses angoisses même si elles ne m'atteignent pas. Et les autres personnages sont plutôt secondaires, je ne m'y attarderai pas.
Le gros bémol de ce livre, ce sont les longueurs ! Les ellipses sont utilisées, Dieu merci, mais il y a des passages qu'on a juste envie de sauter et/ou que même si on lit hyper vite ou qu'on saute, eh bien ça n'entrave en rien la compréhension de l'histoire (je vois donc ça comme du surplus, parfois je me demandais à quoi ça servait et où l'auteur voulait en venir). Il en est de même pour certains dialogues.
Toutefois, il y a de la cohérence dans l'histoire et tout se développe au pas. L'auteur semble maîtriser son sujet, donne les faiblesses des chasseurs, leurs dons, leurs points forts et leurs limites. Il y a une vue globale aussi qui prouve qu'il s'étend au-delà de paris (comme Rennes). Il y a des anecdotes historiques en lien avec les âmes, et des mythes sur les chats remaniées dans ce livre (le fait que les chats sont des créatures occultes particulières, eh bien ici, ils peuvent accueillir des âmes). L'empathie est bien exploité et ce n'est pas confus.
Donc en résumé, je n'ai pas réussi à le finir, malgré le fait que je m'y sois forcée. Je me suis arrêtée 3 pages après le chapitre 20 et j'ai pas mal sauté de passages longs et inintéressants, pour être honnête, ce qui ne m'a pas empêché de ne pas être perdue par la suite. le souci c'est que le livre est plat. Certes les histoires d'âmes, je n'en raffole pas mais certains livres que je ne pensais pas apprécier m'ont détrompé, ce qui n'était pas le cas ici. Il n'y a pas de quoi se dire « ah ouais, la suite, vite » ni même « oh c'est bien ! ». Je m'y suis ennuyée, et c'est dommage car côté développement, il y a ce qu'il faut je trouve mais les longueurs gâchent ça et le manque de peps de l'histoire aussi. En ce qui concerne les personnages, aucun n'a attiré mon attention ou ma sympathie. Je ne lirai donc pas la suite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Malicie
  07 septembre 2018
Je dois avouer que c'est la première fois que j'écris une chronique sur un livre que j'ai découvert en tant que bêta lectrice. Certes, j'ai déjà suivi des romans sur Wattpad avant leur publication, mais ma relation avec ce livre et son auteur reste différente : j'ai apporté quelques conseils - bons ou mauvais, je ne sais pas - sur cette histoire, espérait qu'elle réussirait à séduire un éditeur comme elle m'avait plu dès le début, et... c'est arrivé !
Déjà, la couverture est tout simplement magnifique, et reflète parfaitement ce roman. Mais si son extérieur est un vrai régal pour les yeux, quand est-il du reste, et du plus important, évidemment ?
Comme le précise déjà le résumé, Sarah se retrouve très rapidement plongé dans un monde dont elle était bien loin de soupçonner l'existence. Et c'est Nathan, interne en neurologie, qui va lui faire découvrir cet univers aussi passionnant que dangereux. Ils existent donc parmi nous des chasseurs d'âmes, et il se trouve que Sarah en est une. Mais dit comme ça, la jeune femme ne sait pas trop quoi en penser, ni même si ce qu'il lui raconte est vrai... Pourtant, à cause de ses malaises répétés, elle va bien être forcée d'admettre que quelque chose est en train de lui arriver... Et que Nathan, comme ses amis Clément et Sophie, ainsi que leur guide, François, sont là pour l'aider. L'aider à ne pas prendre un mauvais chemin, que certains ont déjà pris malgré eux avant elle...
Tout d'abord, je tiens à prévenir les fans de revenants et de chasseurs de fantômes à la Dean et Sam Winchester (dont je suis fan !!) : ici, il n'est pas du tout question de chasse comme on peut se l'imaginer avec certains films ou séries. J'ai vu que certains faisaient aussi la comparaison avec Ghost Whisperer mais même là, il y a quand même pas mal de différences avec ce roman et cette série. Bon, heureusement, me direz-vous ! Non en fait ce que je veux dire, c'est que finalement, la partie fantastique, bien que présente, reste quand même en arrière-plan derrière les sentiments des personnages.
En effet, l'auteur mise vraiment sur les relations entre ses personnages, les émotions qu'ils ressentent. Si Sarah découvre assez vite son "pouvoir", elle va mettre du temps à l'admettre, l'utiliser, le comprendre. Et Nathan, notre étudiant en médecine surbooké, va prendre son temps avec elle pour ne pas la brusquer. J'ai beaucoup aimé la personnalité de Sarah ; bien qu'indécise, j'ai apprécié qu'elle n'accepte pas tout de suite ces brusques changements dans sa vie.
De son côté, Nathan ne ressemble pas à l'habituel bad boy séducteur qui, en plus d'initier l'héroïne, n'hésite pas non plus à lui mettre le grappin dessus. Oui, je sais, il y a une romance, qui d'ailleurs est assez présente dans l'histoire. Mais c'est une romance douce, qui prend également son temps, ce qui est un point positif pour moi. Comme avec tous les autres personnages, on apprend à les connaître au fil des pages. Au final, l'initiation de Sarah ne peut être réussie si elle n'accorde pas sa confiance à ses nouveaux amis. Et c'est là qu'intervient la soeur de Nathan, Lucie, qui sert un peu d'exemple, quelque part. Cela dit, elle a quand même son rôle à jouer, et elle m'intrigue presque autant, même peut-être plus, que les autres personnages.
Et alors, en ce qui concerne les âmes ? Je pense que comme le don de Sarah, il reste quand même en second plan. Non pas que ce soit dérangeant, mais pour l'instant, l'auteur ne met pas tellement en avant le passé des âmes. Mais plutôt les réactions de Sarah face à ces esprits perdus qui s'en prennent à elle, si je peux dire.
Autrement dit, il n'y a pas d'action comme je me l'étais imaginée la première fois que j'ai découvert cette histoire (et vous savez, pourtant, que je suis fan des romans avec des scènes de baston !) : les chasseurs ne combattent pas les âmes, mais les aident à retrouver la paix, quand c'est possible. Bien sûr, il y a quand même des rebondissements, du mystère, du suspense... Et je dois dire qu'après 'relecture', la plume fluide de l'auteur continue toujours autant de me surprendre. Les dialogues retiennent notre attention, la découverte de Paris est presque magique, et l'évolution de chacun des personnages est intéressante.
J'avais beau déjà connaître l'histoire, ce fut pour moi encore un réel plaisir de redécouvrir les aventures de Sarah. Et maintenant, vivement le tome deux !
Lien : http://la-plume-lucille.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
gabrielleviszs
  09 août 2018
Je remercie Netgalley ainsi que la maison d'éditions MxM Bookmark pour cette lecture. Je dois avouer que la couverture m'a tapé dans l'oeil. Elle est très belle, harmonieuse et douce.
Sarah est une jeune traductrice qui vient d'avoir un autre malaise, l'amenant à l'hôpital. L'interne qui s'occupe d'elle va lui démontrer, en douceur, qu'elle a un don, précieux. Comme lui elle est capable de voir, de ressentir, d'aider les âmes en perdition sur cette terre qui n'ont pas réussi à faire la paix avec notre monde. Un premier tome qui va montrer comment Sarah doit faire pour devenir une chasseuse d'âme, ou non.
Je vais commencer par ce qui m'a plu. Une histoire qui est sympathique, un peu dans le style de la série "Ghost Whisperer" où une jeune femme aide des âmes. Dans ce premier tome il s'agit de l'initiation (oui c'est bien le titre). Sarah va devoir apprendre à se servir de son don qui peu se retourner contre elle. L'esprit humain n'est pas naturellement conçu pour abriter plusieurs âmes en son sein. L'étape pour parvenir à réussir ce tour n'est pas simple. Il faut travailler longtemps, savoir mentir à son entourage et se bourrer de sucre pour l'énergie. En d'autre terme, il faut avoir une double vie pour réussir à garder ce secret que le commun des mortels ne doit pas connaître afin de vous faire interner. de plus, l'écriture est belle, pleine de descriptions. Les personnages montrent leur capacité à évoluer entre ces deux mondes.
Habituellement, je mets très rarement plus de deux jours pour un livre même avec ce nombre de pages sur ma tablette. Je vais être honnête, il m'a fallu plus d'une semaine pour en venir à bout. C'est là qu'il y a un souci. J'ai eu du mal à avancer dans l'histoire car c'est très long. Il n'y a pas d'action à proprement parler. Entre le moment où Sarah apprend qu'elle a un don, ce qui est très rapide, à la façon dont elle peut l'aider... C'est trop long. La relation de travail ou non entre Nathan l'interne et Sarah est extrêmement lente. Je comprends qu'il veuille prendre son temps pour ne pas la brusquer et accessoirement faire en sorte qu'elle ne se braque pas comme Lucie (la soeur de Nathan) mais pour ma part c'était vraiment trop lent.
Nathan sait ce qui se passe, ce qui va arriver, je ne comprends pas pourquoi il n'embraye pas la seconde pour lui apprendre tout ce qu'il sait. Surtout qu'elle n'est pas contre. Il faut qu'elle puisse réussir à ôter ses flashs backs qui ne sont pas à elle pour être en paix. Comme je le disais plus haut, il y a beaucoup de descriptions. Trop de descriptions. Je me suis perdue dans l'histoire. Je me suis même posée la question à plusieurs reprises : mais c'est quoi le but ? L'histoire avec Sarah et toutes les explications qui l'entourent, ainsi que la découverte du monde est importante. Rajouter encore les problèmes de famille des uns et des autres fait ralentir le rythme. Ce n'est pas que ce n'est pas intéressant, c'est juste qu'il y a trop d'informations pour un premier tome.
Quant aux personnages, je n'ai accrochée qu'avec Lucie. Nathan est trop mystérieux, trop lent dans ces décisions. Il est gentil, mais quelque chose l'entoure que je n'aime pas. Et surtout il est trop patient. Sarah est impulsive. Elle est capable d'envoyer bouler sa meilleure amie Mélanie pour de fausses excuses et devenir timide deux secondes après. Qu'elle réfléchisse, oui, mais lorsque cela prends des semaines cela devient très compliqué. Lucie est donc la soeur de Nathan. Elle a des réactions "normales" surtout lorsque l'on connaît son secret.
En conclusion, je reste mitigée sur ce premier tome. Une histoire de chasseuse d'âme qui existe déjà sous forme différente, mais qui a une belle plume. J'ai été déstabilisée par la "lenteur" de l'histoire. le manque d'action ne m'a pas permis de rentrer dans le vif du sujet. Et puis un peu d'humour aurait été sympa pour alléger certains passages. Je ne pense pas continuer cette aventure dans le futur.
http://chroniqueslivresques.eklablog.com/ce-que-veulent-les-ames-tome-1-initiation-laura-collins-a147470958
Lien : http://chroniqueslivresques...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
gabrielleviszsgabrielleviszs   09 août 2018
C’était la deuxième fois que ce truc m’arrivait ! Et c’était franchement perturbant et très pénible à vivre, pendant et après. Mais là, j’avais fini à l’hôpital. Je me voyais mal raconter ce que j’avais ressenti. Qui me croirait ? Comment expliquer une chose pareille sans sembler folle à lier ? Je n’avais pas envie de me retrouver enfermée dans un service psychiatrique à 26 ans, non ! Alors, je feignais de dormir encore, je doutais que le personnel soignant soit dupe plus longtemps. J’étais bien assommée par ce qu’ils m’avaient injecté, mais bon...
La première fois, c’était il y a six mois. J’avais cru à un coup de fatigue. C’est vrai, il arrivait qu’on déraille un peu quand la pression était trop forte, quand on manquait de sommeil et qu’on ne parvenait plus à prendre du recul sur tout ce qu’on avait vécu. Et pour cause ! Même moi, j’avais encore du mal à mettre des mots dessus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LesLecturesdOrianeLesLecturesdOriane   28 août 2018
« — Et alors, qu’est-ce que c’était ?
— C’est la question que je me pose. Votre encéphalogramme est normal, votre tension aussi, vous avez l’air tout à fait cohérente, pas de céphalée persistante, pas de troubles de la coordination ni de troubles moteurs. Pour un peu, on pourrait croire qu’il ne vous est rien arrivé. Or ce n’est pas le cas, ou alors vos amis souffrent tous d’hallucinations et c’est eux que je devrais examiner. Vous croyez que je devrais ?
— C’est vous le médecin, répliquai-je en luttant pour ne pas répondre au sourire que je voyais éclairer ses yeux.
— Ça va coûter cher à la sécu… et de toute façon, ils se sont curieusement volatilisés.
— Les amis ne sont plus ce qu’ils étaient…
Il réprima un sourire et glissa son calepin dans sa poche, semblant capituler, ce qui faillit me faire soupirer de soulagement. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
gabrielleviszsgabrielleviszs   09 août 2018
— Ah, tu es là ? fit Mélanie à Nathan ce soir-là, en le découvrant installé dans le canapé alors qu’elle passait papoter en sortant de son travail.
— Pourquoi c’est interdit ? répondit-il en haussant un sourcil.
Elle ravala sa langue, un peu mal à l’aise.
Nathan m’avait fait une petite place dans sa vie déjà bien remplie. Je l’avais découvert également sous un autre jour : je savais qu’il aimait nous taquiner tous et il était aussi très joueur. Je n’avais rien dit à Mélanie sur nous deux. Elle m’aurait bombardée de questions et, sans réellement savoir pourquoi, j’avais envie de rester discrète sur notre relation. Pour le moment. Sophie et Clément l’avaient de toute évidence devinée, mais n’avaient fait aucun commentaire. Seuls leurs regards parfois complices les trahissaient.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LesLecturesdOrianeLesLecturesdOriane   28 août 2018
« — Et toi, pourquoi traductrice ?
— Oh moi, c’est simple. Par paresse…
Il écarquilla les yeux.
— Pardon ?
— Mon père a grandi aux USA. À la maison, on a toujours parlé français et anglais, depuis ma naissance, et de ce fait, je suis bilingue depuis très longtemps.
— Ça ne fait pas tout.
— J’ai une relation particulière avec les mots : je les aime ! Et traduire c’est… traquer le mot juste. J’adore faire ça ! »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : fantômesVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox




Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
2989 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre
.. ..