AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Citations sur Hunger Games, tome 1 (453)

Honey-Beach
Honey-Beach   02 juin 2010
- Peeta ! Peeta ?
Un geai moqueur perché sur un arbuste reprend mon appel. Je n'insiste pas et redescends dans le ruisseau en me disant : " Il a dû bouger. Il est surement un peu plus loin. "
A peine mon pied a-t-il crevé la surface de l'eau qu'une voix s'élève :
- Tu viens pour m'achever, chérie?
Commenter  J’apprécie          2893
Lea0409
Lea0409   28 juillet 2011
- Il m'a dit : "Tu vois cette petite fille ? Je voulais épouser sa mère, mais elle a préféré partir avec un mineur."
- Quoi ? Tu es en train d'inventer ! je m'exclame.
- Non je t'assure, insiste Peeta. Et moi, j'ai dit "Un mineur ? Pourquoi elle serait partie avec un mineur alors qu'elle pouvait t'épouser toi ?" Et il m'a répondu : "Parce que quand il chante.. même les oiseaux se taisent pour l'écouter."
Commenter  J’apprécie          2080
florencem
florencem   29 novembre 2011
---Penche-toi d'abord, dit-il. Il faut que je te dise un truc. (J'approche ma bonne oreille de ses lèvres, qui me chatouillent en murmurant) N'oublie pas que c'est l'amour fou entre nous, alors si tu as envie de m'embrasser, il ne faut pas te gêner.
Commenter  J’apprécie          1740
Nono19
Nono19   23 décembre 2011
- Et tu as mangé dans mon dos, en plus! (...)
- Quoi? Non, pas du tout, proteste Peeta.
- Je suppose que c'est la pomme qui a grignoté le fromage?
Commenter  J’apprécie          1301
Honey-Beach
Honey-Beach   01 juin 2010
Je redresse les épaules. Je me tiens aussi droite que possible. Le cylindre se lève. Pendant une quinzaine de secondes, je reste plongée dans le noir complet. Après quoi je sens la plaque métallique me pousser au-dehors, à l'air libre. Éblouie par le soleil, je perçois juste une forte brise ainsi qu'une odeur prometteuse de sapin.
Puis j'entends tonner tout autour de moi la voix de Claudius Templesmith, le speaker légendaire ;
- Mesdames et messieurs, que les soixante-quatorzièmes Hunger Games commencent !
Commenter  J’apprécie          1261
florencem
florencem   29 novembre 2011
C'est le premier vrai baiser que nous échangeons. Aucun de nous deux n'est abruti par la maladie, la douleur, ou simplement assoupi. Nos lèvres ne sont ni brûlantes de fièvre ni glacées. C'est le premier baiser qui déclenche un fourmillement dans ma poitrine. Chaud et curieux. Le premier baiser qui me donne envie d'en avoir un autre.
Commenter  J’apprécie          1150
DakotaHW
DakotaHW   26 mars 2011
Peut-être que la fille m'a oubliée. J'espère.
Mais je sais que non. On oublie pas le visage de la personne qui a représenté votre dernier espoir.
Commenter  J’apprécie          770
joey7lindley
joey7lindley   02 novembre 2010
Au Capitole, on a recours à la chirurgie pour faire paraître les gens plus jeunes et plus minces. Dans le district Douze, la vieillesse constitue un succès en soi car beaucoup de gens meurent prématurément. Quand on voit une personne âgée, on a envie de la féliciter, de lui demander le secret de sa longévité. On envie les gros, qui s'en sortent manifestement mieux que le reste d'entre nous. Mais ici, les choses sont différentes. Les rides n'ont rien de désirable. Une bedaine n'est pas un signe de réussite.
Commenter  J’apprécie          720
Katnip12
Katnip12   24 août 2010
You don't forget the face of the person who was your last hope....
-Katniss-
Commenter  J’apprécie          680
Elyxir
Elyxir   10 mars 2012
Je voudrais trouver quelque chose ici même, maintenant, pour défier le Capitole, le faire se sentir coupable, lui montrer que, quoi qu'il nous fasse ou nous oblige à faire, il reste en chacun de nous une part qui lui échappe. Que Rue était davantage qu'un simple pion dans ces Jeux. Et moi aussi.

À quelques pas dans les sous-bois pousse un parterre de fleurs sauvages.

Ce sont peut-être des mauvaises herbes, Mais elles ont des corolles magnifiques, violettes, jaunes et blanches. J'en ramasse une brassée, que je rapporte auprès de Rue. Lentement, tige par tige, je recouvre son corps de fleurs. Je dissimule son horrible blessure.

J'encadre son visage. Je pare ses cheveux de couleurs vives.
Ils seront bien obligés de le montrer.

Même s'ils choisissent de braquer leurs caméras ailleurs pour l'instant, il faudra bien qu'ils montrent l'enlèvement des corps. Et, à ce moment-là, tout le monde verra Rue et saura que c'est moi qui ai fait ça. Je me recule d'un pas et je la contemple Une dernière fois. On dirait vraiment qu'elle s'est endormie au fond de cette prairie.

— Au revoir, Rue, je murmure.

Je presse trois doigts de ma main gauche contre mes lèvres et les tends dans sa direction. Après quoi je m'éloigne sans un regard en arrière.

Les oiseaux font silence. Quelque part, un geai moqueur pousse le trille d'avertissement qui précède l'arrivée de l'hovercraft. J'ignore comment il est au courant. Ils doivent avoir une ouïe plus fine que la nôtre. Je m'arrête en regardant droit devant moi, surtout pas derrière.
Cela ne dure pas longtemps. Le concert des oiseaux reprend bientôt, et je sais qu'elle a disparu.

Un autre geai moqueur, un jeune visiblement, se pose devant moi sur une branche et me chante la mélodie de Rue. Trop novice pour avoir retenu mon propre chant ou le signal de l'hovercraft, il a tout de même mémorisé ses quatre notes.

Celles qui signifient qu'elle est en sécurité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          660




    Acheter ce livre sur

    LirekaFnacAmazonRakutenCultura





    Quiz Voir plus

    Hunger Games

    Quelle est le plus grand atout de Katniss dans le jeu?

    Sa force physique
    son don pour le tir à l'arc
    sa connaissance des plantes médicinales
    Son sens de l'humour

    6 questions
    4829 lecteurs ont répondu
    Thème : Hunger Games, tome 1 de Suzanne CollinsCréer un quiz sur ce livre