AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Jean Guiloineau (Traducteur)
ISBN : 2267017121
Éditeur : Christian Bourgois Editeur (17/03/2004)

Note moyenne : 3.36/5 (sur 38 notes)
Résumé :
Le soir de Halloween, le corps d'une fillette est retrouvé, heurté par une voiture qui n'a laissé que des traces de pneus dans un tas de feuilles mortes. Stupeur et malédiction s'abattent sur cette petite ville du Middle West qui, grâce à son équipe de football, allait enfin sortir de sa torpeur. Si le joueur vedette de l'équipe est impliqué dans ce meurtre, la ville n'a plus d'avenir.
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Woland
  15 janvier 2009
Les Ames Perdues
Lost Souls
Traduction : Jean Guiloineau
De ce roman, on peut dire qu'il se déroule dans une petite ville américaine, avec des personnages typiques des petites villes américaines et des situations typiques des petites villes américaines et pourtant ...
... pourtant, il règne là-dessus cette amosphère lourde de mélancolie qu'on retrouve dans bon nombre d'ouvrages écrits par des Irlandais ou traitant de l'Irlande.
Au début cependant, entrer dans l'univers des "Ames Perdues" ne fut pas évident parce que, peut-être en raison de la traduction, j'estimais tout cela bien lent et dépourvu de tout mordant. (Le passé composé dans un texte, franchement, ça me met mal à l'aise. Pas vous ?) Il faut dire également que le personnage principal de ce livre est un policier qui ne s'est pas remis de son divorce et qui fait de son mieux pour paraître apathique et presque amorphe. Qui pis est, il est aussi le narrateur et le moins que l'on puisse dire, c'est que son monde intérieur est loin d'être gai.
Au départ aussi, les faits sont simples. La nuit de Halloween, le flic découvre le cadavre d'une petite fille de trois ans caché sous des feuilles. Il semble qu'une voiture l'ait écrasée. le shérif du coin - curieusement désigné ici sous le nom de "commissaire" - et le maire convoquent le malheureux pour le convaincre de les aider à étouffer l'affaire car il semble acquis que le meurtrier involontaire ne soit autre que Kyle Johnson, l'étoile montante du football au collège local.
Bien sûr, très vite, tout ça se complique et la chute devrait vous surprendre.
Mais ce roman vaut surtout par le portrait de cet homme solitaire et blessé qu'est le héros. Bien qu'il possède une situation stable, il est complètement à la dérive et jette par contrecoup sur tout ce qui l'entoure un regard à la fois perçant et désespéré.
En ce qui me concerne, je l'ai trouvé un peu trop mou, je l'avoue. Mais enfin, cela ne me dissuadera pas de prendre d'autres romans de Michael Collins. Wink
Ce qui retient aussi le lecteur, c'est la manière dont Collins dépeint la petite Hicksville. Il le fait en Européen qui connaît bien le milieu, non en Américain pure souche. C'est cela sans aucun doute qui confère au roman sa touche particulière de tristesse et de désillusion mais sans aucune amertume. Collins se contente d'appeler un chat un chat mais c'est tout : il constate, il ne part pas en campagne contre le mensonge américain.
Ce qui, tous comptes faits, dérange peut-être plus ... ;o)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
polacrit
  31 mars 2018
Premier roman que je lis de cet auteur irlandais. L'histoire se passe dans une petite ville du Middle West dont tout l'avenir repose sur son équipe de foot. le corps d'une fillette renversée par une voiture est retrouvé. le joueur vedette de l'équipe est-il le coupable? Dans ce cas, ce serait la fin de la ville...
J'avoue avoir été littéralement séduite par ce roman au suspense haletant et la maîtrise de l'auteur. Je pense que le fait qu'il ne soit pas américain de naissance lui donne un regard différent, peut-être plus acéré, moins convenu. Un régal !!
Commenter  J’apprécie          110
pyrouette
  26 septembre 2012
Le décor est posé : ambiance lourde et poisseuse d'une petite ville américaine où il n'y a plus d'espoir. On le voit, on le sent. Mais à bien y réfléchir cette petite ville pourrait se trouver ici dans notre cher pays. Plus qu'un polar, c'est une description de la société qui essaye de s'en sortir par tous les moyens possibles et qui s'enlise. Les personnages sont glauques englués dans leur détresse personnelle, leurs échecs. L'effet est saisissant de réalité. Notre flic local va devoir faire face au Maire, au Commissaire et au détournement de la vérité au profit du sport et de la ville en parallèle de sa propre histoire. On retrouve également les méthodes de management qui consiste à se servir des problèmes des employés pour obtenir ce que le patron veut. Mais qu'en est-il réellement ? le premier magistrat peut-il tout décider, tout détourner pour son profit personnel ? On ressort de cette histoire rompu et choqué de réalisme. A lire.

Lien : http://pyrouette.canalblog.c..
Commenter  J’apprécie          100
HerveSard
  12 février 2011
Un bon, même très bon scénario, avec comme point de départ une enquête sur la mort d'une fillette dans une petite ville américaine qui va donner lieu à de multiples rebondissements. de bons, voire très bons personnages, en particulier le flic héros (passé difficile, présent très difficile et avenir très très noir...), le maire (vendeur de voitures, tout un programme...) et d'autres personnages intéressants (les amish, qui se prennent quelques piques, auraient mérité quelques paragraphes supplémentaires). de quoi faire un excellent film. Malheureusement, et c'est peut-être encore un problème de traduction, j'ai trouvé l'écriture plus que pénible. J'avais déjà fait une tentative de lecture, avortée après cent pages en raison de l'usage quasi exclusif du passé composé qui donne l'impression de lire une "déposition". Là je suis allé jusqu'au bout, parce que l'histoire est intéressante, mais ce fut dur... Un peu long aussi, jusqu'au dernier tiers, quand le héros se retrouve pris dans l'histoire. La fin est nettement meilleure.
Si je devais donner une note, je serais bien ennuyé. Entre le très bon pour l'histoire et les personnages et le médiocre pour l'écriture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
JCOates
  06 avril 2015
Un soir d'Halloween, dans une petite ville des États-Unis, le corps d'une fillette heurtée par une voiture est retrouvé. Quand les soupçons commencent à se porter sur Kyle Johnson, la star de l'équipe locale de football, le maire et le commissaire demandent au narrateur, Lawrence, policier qui ne se remet pas d'un divorce difficile, d'étouffer l'affaire.
Le scénario de ce roman est bien ficelé, les rebondissements sont nombreux et la chute est réussie. C'est donc un bon roman policier, mais à cause de la mélancolie profonde qui s'en dégage, d'une ambiance alanguie et pesante, je n'ai pas été transportée. L'auteur fait le choix de faire parler son personnage principal, ce dernier est un homme dépressif qui souffre toujours de son divorce et de ne pas voir son fils. On découvre au fil des pages qu'il est en grande partie responsable de sa chute. Ce n'est pas un personnage que l'on pourrait prendre en pitié, au contraire, l'homme semble plutôt minable, il se laisse entraîner dans cette histoire par le maire et le commissaire, et lorsqu'arrivent ses premiers remords, on se dit qu'une fois encore, il l'a bien cherché. Lawrence n'est pas le seul personnage à porter le désespoir, les autres protagonistes n'ont pas meilleure allure : sa collègue, Lois, vit seule avec un perroquet depuis le suicide de son mari ; le commissaire semble être arrivé là par hasard et n'a quasiment aucun pouvoir ; Kyle Johnson est l'image même du désespoir, malgré son aura de champion, entre un père jaloux et violent et une mère endoctrinée par sa religion, il sera la victime collatérale de l'intrigue. Toute cette noirceur est bienvenue dans un roman policier, mais la lenteur du récit et l'antipathie dégagée par la plupart des personnages font que l'histoire ne décolle jamais tout à fait. L'antihéros créé par Michael Collins est peut-être trop cliché dans son costume de flic alcoolique et désabusé pour porter le roman.
Il y a néanmoins de belles réussites, l'auteur arrive notamment à travers l'intrigue policière à dépeindre avec justesse une Amérique fragile, où règnent le mensonge, la corruption et la délation, où la religion est fanatique et où les banques laissent leurs clients s'endetter plus que de raison.
En résumé, le roman vaut le coup pour l'intrigue bien trouvée et plutôt bien menée, mais le style très descriptif de l'auteur et l'atmosphère excessivement mélancolique freinent le rythme et peuvent conduire à l'ennui.

Lien : https://cafeantidote.wordpre..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
pyrouettepyrouette   12 septembre 2012
Je me demandais toujours comment les plus dépravés entraient dans notre esprit, comment ils ressentaient les courants souterrains de nos vies, comment ils anticipaient notre déclin.
Commenter  J’apprécie          110
pyrouettepyrouette   11 septembre 2012
Mon reflet me fixait dans la fenêtre - comme si je regardais dans un vieux souvenir.
Commenter  J’apprécie          120
pyrouettepyrouette   18 septembre 2012
Le regret, c'est comme quand on laisse quelqu'un habiter gratuitement dans sa tête.
Commenter  J’apprécie          110
pyrouettepyrouette   17 septembre 2012
Notre plus grand don pour survivre c'est notre aveuglement.
Commenter  J’apprécie          140
pyrouettepyrouette   26 septembre 2012
Je me suis dit que lorsqu’on connaissait les règles, la vie pouvait se négocier.
Commenter  J’apprécie          90
Videos de Michael Collins (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Michael Collins
"Nous avons choisi d?aller sur la Lune ! Nous avons choisi d?aller sur la Lune avant la fin de la décennie ?, non pas parce c?est facile, mais parce que c?est difficile?" John F. Kennedy, 12 septembre 1962 20 juillet 1969 : Pour la première fois des hommes se sont posés et ont marché sur la Lune. Neil Armstrong, Buzz Aldrin et Michael Collins ont piloté un engin conçu et réalisé par de brillants ingénieurs, et ont voyagé dans l?espace juste pour nous montrer que c?était possible. Au-delà de la légende, ce roman graphique raconte la véritable histoire d?un exploit partagé par l?humanité tout entière. Apollo - Des hommes sur la Lune par Matt Fitch, Chris Baker et Mike Collins est un roman graphique tous publics, mêlant petite et grande histoire, la tragédie et la gloire (dans le style comics américain.) Il sort en librairie deux semaines avant le biopic « First man » avec Ryan Gosling dans le rôle de Neil Armstrong au cinéma. L?année prochaine, nous célèbrerons le 50ème anniversaire d'Apollo (11 en juillet 2019).
sortie : Octobre 2018
--- Fiche du livre : https://www.dunod.com/EAN/9782100788262
*********************************
Retrouvez-nous sur : --- www.dunod.com --- Facebook : https://www.facebook.com/editionsdunod/ --- Twitter : https://twitter.com/DUNOD
+ Lire la suite
autres livres classés : petite villeVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

L'Irlande

Le pays est divisé en deux : l'Irlande du Nord et...

La République d'Irlande
Le Royaume d'Irlande
La Principauté d'Irlande

11 questions
90 lecteurs ont répondu
Thèmes : irlande , paysCréer un quiz sur ce livre