AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de belette2911


belette2911
  13 avril 2019
Cet album, je l'avais découvert dans l'hebdomadaire Spirou et je m'étais exclamé "QUOI ?? Monsieur Choc a été jeune ? Il a été conçu, comme tout le monde, de la rencontre entre le dard d'une abeille butinant une fleur ?"

Non, pas possible, ce type n'est pas humain. Il ne peut pas être humain !

Depuis le temps que je vois son heaume se balader dans les aventures de Tif et Tondu, je me disais qu'ils devaient être une légion de Mr Choc ou que c'était un robot.

Mais non, aux travers d'habiles jeux de flash-back qui ont le don de nous titiller la curiosité et de faire naître le mystère, ainsi que son vieux pote nommé suspense (je l'avais lu fractionné sur plusieurs semaines, dans le Spirou), cet album lève le voile sur le Méchant le plus énigmatique de la bédé.

Eric Maltaite n'est pas un novice, ce n'est ni plus ni moins que le fiston du grand Will qui avait repris la série "Tif et Tondu" en 1948 et c'est en 1954 que Will rencontra Maurice Rosy et qu'ensemble, ils imagineront "Monsieur Choc", ce cerveau diabolique capable d'imposer sa volonté au monde grâce à sa phénoménale intelligence.

Dès les premières planches, boum, du mystère et des questions. On découvrira Choc assis dans une voiture alors qu'il vient d'acheter un grand manoir anglais pour on ne sait quelle raison, de toute façon, ce n'est pas lui qui va nous le dire mais Texas, un de ses hommes de main, l'expliquant à un autre.

Comme je le disais plus haut, les jeux de flash-back sont très bien fait, des petites ellipses, habillement placées, entre deux cases ou dans la case même, faite des souvenirs de l'homme casqué.

Impensable mais vrai, il a été conçu normalement (enfin, presque, no spolier) et voir son enfance, faite de coups du sort, se dérouler sous mes yeux me l'a fait devenir sympathique alors que j'ai toujours détesté ce personnage.

Là, messieurs les auteurs, vous avez fait fort ! En plus de lui inventer une vie, une enfance et de remonter le cours de sa vie aux travers de ses souvenirs émouvants, vous avez su rester réalistes tout en apportant de l'émotion dans vos dessins et vos textes.

Pas d'élément fantastique, comme on pouvait en avoir dans Tif et Tondu, pas de récit un peu léger, comme on en avait certain, notamment grâce à l'humour de Tondu, non, pas de ça ici, un récit froid comme un scalpel, dur, émouvant, tendre, le tout servi par une découpe du récit qui rend le tout cohérent et passionnant.

À l'époque, j'en avais été sur le cul et cette relecture me fait le plus grand bien, surtout qu'on vient enfin d'avoir le tome 3 ! L'attente fut longue, messieurs et jamais je n'aurais cru être en train de trépigner pour avoir la suite de la jeunesse de Monsieur Choc.

Comme quoi, avec des habiles conteurs, tout devient possible, même de trouver le futur Monsieur Choc sympathique.

Un album dense (88 pages, on en a pour ses sous), des dessins qui vont bien au récit, un fil conducteur agencé de manière à ne pas tout nous dévoiler d'un seul coup et des flash-back utilisés avec intelligence.

Une vraie réussite !

Lien : https://thecanniballecteur.w..
Commenter  J’apprécie          220



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (22)voir plus