AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 1793986673
Éditeur : Auto édition (15/01/2019)
Résumé :
Nous n’avons pas encore dans notre base la description de l’éditeur (quatrième de couverture)
Ajouter la description de l’éditeur

Vous pouvez également contribuer à la description collective rédigée par les membres de Babelio.
Contribuer à la description collective
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
COLPINDidier
  19 juin 2019
Dos de couverture :
"Didier COLPIN est né en 1954 dans une petite ville de l'Ouest de la France.
Il a découvert l'écriture et la poésie « sur le tard », en 2010. Depuis elle est devenue sa compagne de tous les jours… Son oxygène…
Deux muses aiment venir le hanter : la Femme et la mort ou dit autrement l'amour et le sens de la vie.
Il écrit en s'efforçant de respecter l'esprit de la prosodie classique dont la rigueur est pour lui comme un RUBIK'S CUBE.
Mais sa poésie n'a que peu de ponctuation : il aime l'aspect épuré de poèmes ainsi dénudés.
La poésie est pour Didier Colpin le contraire de Twitter et de sa rapidité.
Elle est un arrêt sur image… Sur un émoi sur un trouble sur la beauté sur la laideur.
Il écrit en suivant l'objectivité de sa subjectivité -à moins que ce ne soit le contraire- le tout vu, ressenti à travers le prisme qu'est son regard….
Par le petit côté de sa lorgnette…
Ce qui explique le titre de ce recueil qui renferme ses 365 poèmes de l'année 2018."
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
COLPINDidierCOLPINDidier   21 juin 2019
"Préface François FOURNET

Définir une œuvre poétique n'est pas un art aisé…
Il s'agit de recueillir l'essence d'une dimension, de contenir le nectar des mots au sein du petit alambic d’une pensée. Celui qui n'a pas vécu dans les habits du poète peut-il prétendre en restituer la vie ?
Le souffle de l’inspiration est issu d'un prisme complexe où tous les frissons d'un cœur dévoilent non pas la beauté d’un vitrail mais... le sang de l’artiste. Les clameurs de son cœur ne peuvent être reçues sans s'immerger dans l'intégralité de l'œuvre.

Didier Colpin possède un sens profond des valeurs de la nature humaine. Il voit les apparences et sait les traverser pour percevoir la réalité de l'être qui se protège bien souvent ou se cache derrière un masque.
Le poète est alors en émotion devant l'enfant qui ne peut encore imaginer la cruauté d'un monde dont l'indifférence, l'individualisme et l'ignorance meurtrissent un univers qui se destinait à la beauté. Cela le désole et le blesse... Comment une si belle création peut-elle être à ce point méprisée !?
Philosophe, amoureux des valeurs profondes qui se perdent, Didier Colpin ressent intensément la relativité de nos bonheurs fragiles et menacés. Il voit, en éprouvant cette existence si frêle, l'implacable étau du temps… Le temps qui nous emporte irrésistiblement vers notre fin, comme les feuilles d'un arbre qu'un automne détache et fait tournoyer dans leur inévitable chute. Son regard est inquisiteur, mais juste et généreux, car c'est un regard qui aime ce qui est noble et pur.
Didier Colpin est le savant des réalités intimes et nous invite à en voir les combats et les menaces.
Un verbe fort qui désigne les passages de l'existence comme un grand peintre sait tracer les lignes de l’univers !
Un verbe juste et riche dont la forme classique nous guide avec majesté dans un monde à redécouvrir…

Que dire de plus ?
Simplement qu'il s’agit d'une grande poésie…
D’une belle poésie qui a le pouvoir d'embellir un regard...
Laissez-vous emporter par la magie de cette dernière qui resplendit comme un fleuve où rayonne le ciel.
En ce qui me concerne, c’est avec ravissement que je me suis plongé au sein de son œuvre. Et je l’en remercie…

François FOURNET
4 janvier 2019-01-04

François Fournet connait très vite la passion des mots puisqu’à l’âge de 9 ans, après avoir écouté une poétesse russe, Vala, il écrit son tout premier poème. Remarqué par une lauréate de l’Académie Française, Solange de Bressieux, celle-ci est devenue son guide littéraire.
Ancien élève du Vieux Colombier, sa passion pour le Théâtre le fait monter sur la scène du Théâtre du Gymnase en 2009, du théâtre de Nesle en 2010 et présenter un one man show au Printemps de Bourges 2010. L’humour, la fantaisie et la tendresse sont ses couleurs dominantes. Sa participation à plusieurs émissions de télévision le fait connaître des médias. Ses activités théâtrales de jeunesse l’auront aidé à dire la poésie et prêter sa voix à de nombreux poètes. Il a joué dans des lieux aussi divers que le théâtre du Gymnase à Paris, l’Eglise de la Madeleine ou l’Université de Nantes.
Il a réalisé avec jean Christaki de Germain un spectacle poétique et musical sur la vie de saint
François d’Assise, dont il est en partie l’auteur et l’interprète.
Entre autres…
Notons deux influences majeures : Arthur Rimbaud et Jacques Brel.

Œuvres :
Pour que vienne le Printendre,
Le Reflet et l’Immensité,
Celle que j’aime.

Quelques prix
1980 : premier prix de poésie mystique VILLEHARDOIN
1985 : premier prix VICTOR HUGO
1990 : prix de la fondation au PALAIS DU LUXEMBOURG
1992 : one man show ‘ESQUISSE ESCLAFFE’
1992 : lauréat du concours de l’OUVRE BOITE pour son recueil ‘POUR QUE VIENNE LE PRINTENDRE’
1994: premier prix pour une pièce de théâtre par L’OUVRE BOITE
2002: premier prix ATHANOR
2005 : premier prix de philosophie par POESIE EN VEXIN
2006 : premier prix CHARLES PEGUY au concours international RICHELIEU pour le poème ‘RESPIRE’
2006: premier prix du cercle AMELIE MURAT pour le recueil ‘REVE INUIT’2006: grand diplôme d’honneur des APOLLONS D’OR Pour le recueil ‘VORACE D INFINI’ (thème: l’univers inuit)
2006: premier prix de l’ACADEMIE RHODANIENNE DE POESIE (association franco-suisse) pour le recueil ‘REVE INUIT’
2006: premier prix du concours MAURICERIGUET pour le recueil’ LE REFLET ET L’IMMENSITE’ (Thème: l’univers inuit)
2010: premier prix du concours international caritatif Richelieu
2011: grand diplôme de l’UPF
2011: Premier prix poésie libre de l’UNICEF
2012: grand diplôme de poète émérite de l’UPF( forme fixe)
2012: Premier prix poèmes courts et haïkus de l’UNICEF"
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Didier Colpin (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Didier Colpin
texte © Didier Colpin, ( https://www.facebook.com/didier.colpi... ), tous droits réservés musique, instruments, voix, mise en images © Franklin Hamon ( https://www.facebook.com/lesrosesveltes ) , tous droits réservés
5° poème mis en musique et en images par Franklin Hamon, qui en est également l’interprète. Travail toujours aussi b e a u . . . Que dire sinon un sincère MERCI ?!
autres livres classés : poèmesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox


Lecteurs (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
779 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre