AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 165250592X
Éditeur : Auto édition (29/12/2019)
Résumé :
Nous n’avons pas encore dans notre base la description de l’éditeur (quatrième de couverture)
Ajouter la description de l’éditeur

Vous pouvez également contribuer à la description collective rédigée par les membres de Babelio.
Contribuer à la description collective
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
COLPINDidier
  01 janvier 2020
"Préface
Jean-Louis RIGUET

Ma surprise fut grande quand je pris connaissance d'un courriel émanant de Didier Colpin me demandant d'écrire une préface pour son prochain recueil. N'ayant pas cette habitude, je finis néanmoins par accepter après mûre réflexion.
Je ne commenterai pas la forme ni l'ordonnancement, c'est de la responsabilité de l'auteur. Comme toute proposition, la préhension est par essence inégale et mon ressenti suit forcément cette règle.
Néanmoins, certains passages ont retenu ma sensibilité. Ainsi, en est-il de ces « mots qui se taisent/ laissant l'être sans voix ». Ou encore de ce « temps vague après vague » qui « efface tous les pas » alors que « tous ses (la mer) nombreux appâts/ font que l'être divague… ».
J'ai découvert dans « l'éternel chant de mort » que le « ciel -rougissant tout agonisant-/ demeure vaincu… ». J'ai eu peur de me « dissoudre dans l'écho du vide… » et j'en ai tiré un « froid constat », avant de chercher « un porte quoi ? ».
Je me suis laissé porter par « La Vénus de mille os » dans « Blanc sur Noir » et j'ai frissonné à savoir dans « le Poète » que « c'est bouffé par les vers/ qu'il va vivant sa vie». Et il espère que « pendant qu'hier s'évapore/ demain demeure un brouillard » et que « le ciel nous verse des arrhes… ».
J'ai eu confirmation que « quand tout le provisoire/ devient définitif/ qui donc pourrait comprendre/ le pourquoi de cela ».
Avant de me quitter, le poète m'a dit « VIENS… », « offre-moi tes larmes/ je t'offre mon coeur/ comme un réceptacle/ qu'il soit ton écrin ». Et il m'a brisé la colonne « drapé d'une innocence/ dans le jour triomphant », avant dans un « bar à thym » de me conseiller de faire « la part des choses… ».
Terminons, car « là c'est de l'amitié/ désirable sentier/ là c'est du copinage/ louable voisinage ».
Voilà pour le ressenti que j'ai eu à lire ces vers que nous offre dans ce recueil Didier Colpin, ce poète prolixe.
Bonne vie à ces poèmes.
Jean-Louis RIGUET – 27 décembre 2019

Biographie de Jean-Louis RIGUET : Natif du Poitou, Jean-Louis Riguet est né dans une famille modeste et entré en activité professionnelle dès ses 15 ans 1/2. Il se consacre en premier lieu à des études de droit par correspondance en parallèle avec son travail dans plusieurs études de notaire.
Autodidacte, il obtient l'examen aux fonctions de notaire à Paris, devient Conseil Juridique indépendant à Paris avant d'être nommé notaire à la résidence d'Orléans. Pendant son ministère, il occupe des fonctions au sein des instances professionnelles et enseigne au Centre de Formation professionnelle des Notaires à Paris pour la préparation du Diplôme supérieur du Notariat.
Après cinquante-trois ans de sacerdoce notarial, il devient retraité, mais pas inactif.
Jean-Louis Riguet est sociétaire de la Société des Gens de Lettres et écrit des romans, des docufictions, des nouvelles et de la poésie. Trois de ses livres ont été primés : le prix Scriborom en 2013 pour l'Association des Bouts de Lignes, le prix Marie Chantal Guilmin pour Aristide, la butte meurtrie (Vauquois 1914-1918) en 2015 et le prix au Salon international du livre de Mazamet en 2018 pour Récits Historiques des quais d'Orléans.
Au crépuscule de sa vie, il n'a pas la prétention d'être un écrivain. Il préfère le mot écriveur, ou à défaut auteur. Il est également aux commandes du blogue https://librebonimenteur.net/ qui s'adresse aux artistes en général et aux auteurs en particulier avec sa rubrique gratuite, JL à l'écoute de…"

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
COLPINDidierCOLPINDidier   01 janvier 2020
Dos de couverture :
"Dos de couverture : petit

Régulièrement Didier COLPIN puise dans le flot linéaire de ses poèmes écrits jour après jour un certain nombre d'entre eux pour constituer des recueils ayant un thème conducteur, un fond identique (comme la mort, la Femme mais aussi le rock, la guerre, la Bible, la religion, l’Art).

C’est parfois -plus rarement- une forme commune qui en est le lien:
- ’44 ballades en 4/4…’ : poèmes sur base de quatre pieds,
- ’55 poèmes à recevoir 5 sur 5…’ : poèmes sur base de cinq pieds,
- ‘Beauté classique en mire… ‘ : poèmes en alexandrins.
Ce recueil, d'une p'tite trentaine de poèmes, est dans ce moule et la forme commune est l’aspect court des poésies qui le constituent : il offre en alternance une double page ayant chacune deux poèmes d’une seule strophe avec une autre double page présentant chacune un seul poème de deux strophes.

Pour ce qui est du sens, comme il appartient au lecteur, votre interprétation sera obligatoirement la bonne…"
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Didier Colpin (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Didier Colpin
texte © Didier Colpin, ( https://www.facebook.com/didier.colpi... ), tous droits réservés musique, instruments, voix, mise en images © Franklin Hamon ( https://www.facebook.com/lesrosesveltes ) , tous droits réservés
5° poème mis en musique et en images par Franklin Hamon, qui en est également l’interprète. Travail toujours aussi b e a u . . . Que dire sinon un sincère MERCI ?!
autres livres classés : correspondanceVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox


Lecteurs (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Manga : One Piece

Quel est le personnage principal de One Piece ?

Lufy
Namy
Nami
Luffy

30 questions
116 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , aventure maritime , humourCréer un quiz sur ce livre