AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782874592379
Éditeur : Chloe des Lys (01/06/2007)

Note moyenne : 5/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Une rencontre amoureuse qui pourrait ressembler aux vôtres...

Un court récit, genre nouvelle, relate cette liaison peu banale à maints égards.
Un ensemble de poèmes en prose retrace ensuite les moments forts de cette rencontre dans la passion partagée.
Un journal en paragraphes numérotés vient enfin dire la difficulté à vivre l'Après.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
ClaudeColson
  20 juin 2011
De Martine Dillies :
"Il faisait plutôt frisquet, ce matin. J'étais seule, j'en ai profité :
'Jai allumé une flambée, me suis installée douillettement et ai achevé le livre de CLAUDE COLSON. C'est l'ambiance idéale pour lire du Colson !
Le livre est agréable de par l'originalité de sa structure d'abord : un début en roman, une suite en poésie pour terminer par un " journal ". Trois styles différents, des écrits différents aussi mais qui se recoupent en ces styles qui quoique divergents se rejoignent. Finalement c"est ça, ce livre: des arabesques, une multitude d"arabesques dessinées avec les mots et les styles, arabesques qui s"envolent vers le ciel quand la joie est au rendez-vous ou, au contraire, qui s'achèvent en petites croches descendantes quand le spleen guette l'auteur et l'emprisonne.
L'auteur réussit là un tour de force qui est celui d'allier la musique de la poésie avec le rythme tout différent qu'offrent les mots de son journal intime. Un mot retenu ici, repris là. On se surprend aux intersections.
Léna, c'est " la " rencontre.
Léna, ce livre, c'est " la " rencontre. Chaque mot est choisi et le rythme, tout à l'image de l'auteur, n'est jamais haché. La fluidité est partout. L'intimité aussi.
Claude raconte. Il n'y a aucun faux-fuyant, il raconte, analyse et raconte. On pourrait croire que la dissection est clinique mais il n'en est rien : tout est dans les sentiments. Claude met à nu et son corps et son esprit. Il nous fait partager " sa " rencontre avec Léna,
puis les moments de doute et enfin, la déception qui le conduit au chaos personnel.
On peut se demander si l'auteur a trouvé la sérénité après un tel livre ? S'il " vit " encore Léna dans sa tête ? S'il est capable, maintenant, de la rencontrer et de parler doucement, avec elle, de leurs jardins secrets.
L'auteur, par ce livre, donne envie d'aimer, donne l'envie de ces premiers moments toujours sublimes, fait naître aussi la colère et le chagrin. CLAUDE COLSON nous entraîne dans son sillage de sentiments aussi divers que sont la passion, l'attirance, la fusion, la tendresse, la souffrance, le doute, .
Tout est dans le secret des mots que, sans pudeur, il nous offre. C'est un cadeau.
J'en redemande.
m."
07/05/2009
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
brunetchristine
  20 juin 2011
Claude Colson, Lena, une rencontre, Ed. Chloé des lys, ISBN: 978-2-87459-237-9
Claude Colson, Saisons d'une passion,
Ed. Chloé des lys, ISBN: 978-2-87459-368-0
Site auteur: claude-colson.monsite-orange.fr
Je suis à quelques heures de mon départ en vacances et, comme un fait exprès, je reçois deux livres de Claude Colson.
Je laisse tout tomber et j'ouvre Saisons d'une passion... Je lis et lis puis, incapable d'arrêter ma lecture, je poursuis dans la foulée par Lena, une rencontre... J'ai commencé... J'ai besoin de le terminer.
1er avril: FIN... "Comment ça, FIN ? Ah non, ça, c'est pas possible!"
Je m'insurge puis je me dis que j'ai dû rater quelque chose... Je tourne les pages... Rien... Non, c'est bien fini ! Je n'en reviens pas.
Qu'est-ce que je fais à présent ? Une fiche de lecture ? Deux ? Non, une seule, parce que "Lena" est le prolongement naturel de "Saisons", plus pudique, plus intellectuel... Saisons d'une passion emporte par les mots, les rythmes, les non-dits... Lena prend aux tripes... le journal intime de la fin est spontané, sans fard, expéditif, pour donner de cet amour une image de sincérité poignante. Ses mots pourraient être les miens, les vôtres : je m'insurge, je grince des dents, je comprend, j'accompagne...
Alors, des fiches de lecture ? Pour quoi faire ? Ces textes, on les vit, on les ressent et puis c'est tout... Je ne veux pas parler des poésies, des styles différents, de la qualité littéraire : d'autres l'ont fait avant moi... Parler de l'histoire ? Comme si cette intimité se racontait !
Et un peu comme Bruno puis Jean-Yves qui ne parvient pas à tourner la page, à se lier à nouveau, à lâcher le stylo qu'elle lui a offert pour écrire, décrire, s'épancher, je n'ai pas envie de fermer le livre, de lire le mot "fin" de ce 1er avril...
Et lorsque je m'y résous, je jette un oeil sur la pile de bouquins à lire puis je détourne le regard : non... J'ai besoin d'attendre pour ouvrir le prochain...

Lien : http://claude-colson.monsite..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00


autres livres classés : journalVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
906 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre