AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782749947198
384 pages
Michel Lafon (27/04/2023)
4.22/5   311 notes
Résumé :
Vous rêvez de changer de vie ? Ce roman va changer la vôtre !
" Je m'appelle Margot, j'ai trente-deux ans, je suis hôtesse de caisse dans un hypermarché parisien. J'ai abandonné mon rêve d'enfant : être médecin. Mon mari me bat depuis six ans. Un soir, je me suis enfuie. "

" Je m'appelle Alexandra, j'ai vingt-cinq ans, je me suis installée à Dubaï pour gérer ma carrière d'influenceuse. Mais je me suis lassée des paillettes et après la trahison ... >Voir plus
Que lire après Il existera toujours un cheminVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (66) Voir plus Ajouter une critique
4,22

sur 311 notes
5
34 avis
4
24 avis
3
5 avis
2
2 avis
1
0 avis
Il y a des choix à faire devant une pile de livre.
Action, aventure, amour, polar, historique, biographie, saga…
Quand le choix est faiblard, la lecture peut-être pesante.
Sans aprioris, elle peut être une belle découverte.
Et si l'on s'attache à une couverture, à un titre, cela est quelquefois une évidence, le bon choix.

J'ai choisi le bon chemin, non pas celui de Compostelle, mais de la remise en question. J'ai souvent ce sentiment dès que le travail se termine pour des vacances, une décision pour un nouvel élan, ma prochaine rentrée de septembre comme les élèves…
De nouveaux sujets en peinture, des lieus inédits, des nouvelles rencontres. Et bien ce fut ce livre !

Belle évasion, 3 personnages assez atypiques et différents. Leurs lassitudes, leurs familles incomprises, leurs douleurs.
Le besoin de tout changer, quitter ces angoisses constantes. Se trouver sur le même chemin, ici c'est celui de Compostelle en Espagne, ils vont partager la douleur de la route mais celui également de leurs âmes perdues.

Pas besoin d'un résumé, mais le ressenti, celui de marcher, de faire de belles rencontres et pourquoi pas un nouveau destin ?
Commenter  J’apprécie          180
Trois personnes avec des histoires différentes vont se retrouver à faire une partie du chemin de Compostelle.
Margot s'enfuit de chez elle, son mari la frappe depuis six ans.
Alexandra influenceuse de renom abandonne tout lorsqu'elle découvre que son agent qui est aussi son compagnon l'a trahie.
Matthieu quitte sa vigne et sa famille, il est en faillite et n'arrive pas à le dire.
Trois êtres avec des blessures différentes de la vie vont faire un bout de chemin ensemble et rester amis.
Un livre moderne sur les maux de notre société qui à petit feu nous détruisent.
Commenter  J’apprécie          180
Coucou tout le monde. Aujourd'hui, je suis ravie de vous retrouver pour vous parler d'un auteur dont j'ai lu tous les romans et c'est un immense bonheur, à chaque fois, de passer quelques heures en compagnie de personnages terriblement attachants.
Une plume profondément humaine qui me procure toujours de magnifiques émotions et une sensation de bien-être immédiat. Une petite bulle de douceur dans laquelle j'aime me réfugier.

Il existera toujours un chemin est une histoire de fuite, de libération, de reconstruction. de pression familiale, de violence conjugale.
Margot, Alexandra et Mathieu, trois destins qui vont se croiser et partager un moment essentiel de leur vie.

On se souviendra de nos peurs, de nos espoirs qui guident chacun de nos pas
On se souviendra de cet instant qui a fait chavirer nos vies et tout quitter pour affronter nos pires angoisses
On se souviendra de nos prises de risque sans savoir où elles nous mèneront
On se souviendra de nos premiers regards échangés sans trop oser se dévoiler
On se souviendra des premiers mots qui nous inciteront à lâcher prise et à nous montrer sous notre véritable jour
On se souviendra des heures de marche dont on n'aurait jamais pensé être capable, où le silence s'impose pour mieux faire mûrir nos réflexions
On se souviendra de nos nuits passées dans les refuges, dans un confort sommaire, qui nous réconcilie avec l'essentiel
On se souviendra du moment où l on a osé dévoiler nos fragilités et vulnérabilités, avouer nos erreurs avec la plus grande des sincérités et ce qui nous a emmené sur El Camino Frances
On se souviendra qu'on a appris à ouvrir son coeur, à faire de nouveau confiance en se disant qu'il existe de belles âmes
On se souviendra de ce sentiment de protection où l'on se sentait plus fort, où rien ne semblait pouvoir nous arriver et avoir la force d'assumer nos choix
On se souviendra de ces rencontres inattendues, qui changent une vie, aux difficultés et malheurs qui nous lient
On se souviendra de ces paroles pleines de considération et qui prennent tout leur sens quand on a été réduit en miettes
On se souviendra de notre promesse de nous retrouver au bout du chemin pour honorer une tradition celte et se libérer de notre passé

On oubliera nos déceptions, nos rancoeurs, nos conflits et les mots qui blessent
On oubliera parfois de se donner des nouvelles mais on se retrouvera comme si l'on ne s'était jamais quittés

On se rappellera de cette période hors du temps
On se rappellera des silences qui apaisent et ressourcent
On se rappellera ces mains tendues dans la seule volonté d'aider son prochain et de l'accompagner à traverser les tempêtes
On se rappellera qu'aider les autres à soulager leurs peines, à se sentir utiles peut aussi guérir nos coeurs meurtris

Une magnifique lecture que je vous recommande chaleureusement

L'avez-vous lu ? Qu'en avez-vous pensé ?
Commenter  J’apprécie          60
Trois personnes aux caractères et aux univers si différents qui se rencontrent par hasard sur le chemin de Compostelle et qui vont s'ėpauler mutuellement. En mettant leur coeur à nu, en se confiant aux autres sans peur de leur jugement, ils vont chacun comprendre le sens qu'ils souhaitent donner à leur vie.

Bruno Combes nous rappelle, si besoin est, que la seule richesse importante est celle du coeur et que le bonheur ne peut se concevoir qu'autour des plaisirs les simples de la vie.
Commenter  J’apprécie          150
Merci aux éditions Michel Lafon qui m'ont donné l'opportunité de découvrir Il existera toujours un chemin, le nouveau roman de Bruno Combes en avant-première. À peine entre mes mains, j'ai dévoré le roman en une petite journée. le charme Bruno Combes a de nouveau opéré !

Nous rencontrons Margot, Alexandra et Mathieu, trois personnages que tout oppose, qui se rencontrent par hasard sur El camino francès, l'un des chemins qui mène à Compostelle. Tous les trois sont à un carrefour de leur vie et ont décidé de fuir leur quotidien qui ne leur convenait plus. En décidant de faire un bout de chemin ensemble, ils vont se confier les uns aux autres mais aussi prendre le temps de réfléchir à ce qu'ils souhaitent réellement pour trouver leur chemin…

Les trois personnages sont profondément attachants et il est extrêmement simple de s'identifier à eux. Leurs problèmes et remises en question sont différentes, mais ils partagent une même fragilité, que l'on a tous connue à un moment ou un autre dans notre vie. Ce sont des personnages réalistes, sensibles, que l'on a envie d'aider à aller mieux. Ils forment un chouette trio car ils se complètent. J'ai beaucoup apprécié Alexandra, la plus jeune des trois. Elle apporte un peu de fougue et de folie dans leur aventure introspective. Margot est le personnage qui m'a le plus touchée, son histoire est bouleversante. J'avais envie de l'aider et de la protéger de la violence du monde. Je me suis également reconnue en elle, dans son désir de toujours plaire aux autres, quitte à s'oublier. Mathieu est le personnage dont je me suis sentie le moins proche mais je l'ai tout de même apprécié, son souhait de prouver qu'il est capable de réussir par ses propres moyens m'a parlé.

Malgré l'apparente simplicité de l'intrigue, Bruno Combes a su écrire un roman qui touche, qui fait réfléchir et qui inspire. Sa plume est douce, sensible et émouvante. Il existera toujours un chemin est un roman susceptible de parler à tout le monde car il donne envie de sortir des chemins tracés à l'avance et de se battre pour être heureux.

Il existera toujours un chemin est donc une très belle lecture, que je vous recommande chaudement. Et peut-être qu'un jour, je foulerai à mon tour les terres de chemin…
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (53) Voir plus Ajouter une citation
[…] 𝑶𝒏 𝒄𝒐𝒎𝒑𝒓𝒆𝒏𝒅𝒓𝒂𝒊𝒕 𝒒𝒖’𝒖𝒏 𝒔𝒐𝒖𝒓𝒊𝒓𝒆 𝒏’𝒆𝒔𝒕 𝒑𝒂𝒔 𝒇𝒐𝒓𝒄𝒆́𝒎𝒆𝒏𝒕 𝒔𝒚𝒏𝒐𝒏𝒚𝒎𝒆 𝒅𝒆 𝒃𝒐𝒏𝒉𝒆𝒖𝒓 𝒆𝒕 𝒒𝒖’𝒖𝒏𝒆 𝒍𝒂𝒓𝒎𝒆 𝒑𝒆𝒖𝒕 𝒔𝒆 𝒄𝒐𝒏𝒋𝒖𝒈𝒖𝒆𝒓 𝒂𝒗𝒆𝒄 𝒆𝒔𝒑𝒐𝒊𝒓. 𝑶𝒏 𝒍𝒆𝒔 𝒆𝒏𝒗𝒆𝒍𝒐𝒑𝒑𝒆𝒓𝒂𝒊𝒕 𝒂𝒍𝒐𝒓𝒔 𝒅𝒆 𝒑𝒍𝒖𝒔 𝒅𝒆 𝒃𝒊𝒆𝒏𝒗𝒆𝒊𝒍𝒍𝒂𝒏𝒄𝒆, 𝒅𝒆 𝒅𝒐𝒖𝒄𝒆𝒖𝒓, 𝒅𝒆 𝒄𝒐𝒎𝒑𝒓𝒆́𝒉𝒆𝒏𝒔𝒊𝒐𝒏, 𝒅𝒆 𝒓𝒆𝒔𝒑𝒆𝒄𝒕 𝒆𝒕 𝒅’𝒂𝒎𝒐𝒖𝒓.
Commenter  J’apprécie          10
Pourquoi faut-il que tout soit complexe, urgent, grave ?
Pourquoi devons-nous toujours être dans l'accélération, la performance, le profit ?
Parfois, il faut se donner le droit de ralentir, de s'arrêter, de reprendre sa respiration et de souffler.
Pourquoi donnons-nous tant d'importance à ce que les autres pensent de nous, à leur avis sur nos choix et nos actes ?
Parfois, il devient vital de se détacher de certaines personnes et de se tourner vers la seule chose qui compte vraiment : se reconnecter à soi !
Commenter  J’apprécie          50
Il nous manque toujours quelque chose pour être heureux: de l'argent, du temps, un être aimé, une famille, un travail...
À mesure que les années défilent, on se rend compte que tout cela n'est qu'une excuse lénifiante, que le bonheur, ce n'est surtout pas une liste de cases à cocher.
Être heureux réside dans la simplicité : le rire d'un enfant, une rencontre imprévue, le vol d'un oiseau, la caresse du vent, l'odeur de l'herbe mouillée…
Commenter  J’apprécie          40
Changer

Changer, C'est accepter de ne plus être la meme
personne.
C'est abandonner ses rassurantes habitudes, c'est
poser ses pas sur des terres inconnues, sourire à
d'autres visages, faire confiance à d'autres voix.
Changer est un risque, une insécurité de tous les
instants.
La paix intérieure est à ce prix: accepter la solitude
comme son plus fidèle compagnon de voyage et
assumer l'abandon comme une étape indispensable
vers le renouveau.

Page 269
Commenter  J’apprécie          30
L'optimiste m'a dit : « Regarde, le soleil revient! »
Le pessimiste a rétorqué: « Toute cette pluie qui vient de tomber ! »
Je me suis tourné vers le sage : « Maître, que faut-il en penser? »
Il m'a alors répondu: « Les deux ont raison : la graine a besoin d'eau pour germer et la fleur de soleil pour s'épanouir. »
Devant mon scepticisme, il a complété :
« Abattons les murs, tournons-nous vers l'universel ! »
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Bruno Combes (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Bruno Combes
Dans ses deux derniers livres 'Soixante secondes de bonheur' (J'ai Lu) et 'Il existera toujours un chemin' (Michel Lafon), Bruno Combes explore les effets des changements, des bouleversements qui surviennent dans la vie, qu'ils soient attendus ou non. Un auteur pour qui la bienveillance est une notion primordiale. Il nous en dit plus dans cette interview vidéo.
Retrouvez ces livres sur Babelio : https://www.babelio.com/livres/Combes-Soixante-secondes-de-bonheur/1404605 https://www.babelio.com/livres/Combes-Il-existera-toujours-un-chemin/1505337
Abonnez-vous à la chaîne Babelio : http://bit.ly/2S2aZcm Toutes les vidéos sur http://bit.ly/2CVP0zs
Retrouvez nos rencontres passées et à venir, et inscrivez-vous juste ici : https://www.babelio.com/article/1939/Retrouvez-toutes-nos-rencontres-dauteurs-et-inscr Suivez-nous pour trouver les meilleurs livres à lire : Babelio, le site : https://www.babelio.com/ Babelio sur Twitter : https://twitter.com/babelio Babelio sur Facebook : https://www.facebook.com/babelio/ Babelio sur Instagram : https://www.instagram.com/babelio_/
+ Lire la suite
autres livres classés : saint jacques de compostelleVoir plus
Les plus populaires : Littérature française Voir plus


Lecteurs (1053) Voir plus



Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (2 - littérature francophone )

Françoise Sagan : "Le miroir ***"

brisé
fendu
égaré
perdu

20 questions
3593 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature française , littérature francophoneCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..