AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de YsaM


YsaM
  20 juillet 2021
J'ai vu ce livre passer sur mon fil Instagram avec des avis très positifs, c'était l'occasion, pour moi, de connaître Bruno Combes que je n'ai encore jamais lu et j'ai été agréablement surprise par cette lecture que j'ai beaucoup aimée, pas loin du coup de coeur il faut bien l'avouer.

Lisa est à la dérive, elle a perdu son fils accidentellement et culpabilise, pensant que si elle ne lui avait pas lâché la main une petite seconde pour regarder son téléphone, rien ne serait arrivé. Elle décide de fuir Paris et de s'installer avec son mari Hugo et sa fille Emilie dans le Périgord, elle a eu un coup de coeur pour une ancienne bâtisse isolée qui s'appelle « La part des Anges » elle va pouvoir reconstruire sa vie et apaiser ce chagrin qui la tenaille chaque heure du jour et de la nuit.

Hugo a tout de suite trouvé ses marques dans son nouveau cabinet, le village avait besoin d'un médecin généraliste et son arrivée ne pouvait pas mieux tomber. Emilie se fait, elle aussi à sa nouvelle vie, elle a déjà une meilleure amie et son école lui plait beaucoup. Elle est cependant attristée que sa mère, emmurée dans sa douleur, ne lui prête pas assez d'attention. Lisa n'y arrive pas, elle essaie mais en vain, et son psychiatre finit par se demander si un jour elle arrivera à surmonter la perte de son enfant et à retrouver une vie à peu près normale.

C'est un journal intime qui va tout changer, celui d'Alice qui a vécu à la Part des Anges durant la seconde guerre mondiale, Lisa va s'attacher au personnage, s'y identifier, parce qu'Alice a, elle aussi, vécu de terribles drames. Désormais Alice fait partie intégrante de la vie de Lisa, mais bien sûr, personne ne comprend pourquoi Lisa a absolument besoin de connaître la vie d'Alice et de s'attacher à un journal trouvé dans le grenier. Alors Lisa décide que ce sera son secret et qu'elle n'en parlera plus à personne. Elle fait des recherches, lit attentivement chaque page du journal, elle ressent même parfois la présence d'Alice dans la bâtisse.

Et si cette rencontre virtuelle avait le pouvoir d'apaiser Lisa et de l'aider à aller de l'avant ?

Bruno Combes nous livre un roman très poignant, une histoire de la vraie vie qui n'arrive pas qu'aux autres. Les personnages sont attachants. Hugo d'abord qui est d'une patience à toute épreuve et qui ne lâche jamais la main de sa femme, une femme qu'il aime profondément. Emilie qui est dans la résilience, elle tente de garder la tête hors de l'eau et ne comprend pas toujours le monde des adultes, elle souffre pourtant elle aussi d'avoir perdu son petit frère. Lisa enfin pour qui on a énormément de compassion mais qui parfois agace, on a envie de la secouer et on aimerait qu'elle sorte de sa léthargie, on se rend compte que la famille s'adapte et vit à son rythme, ça ne peut pas durer longtemps, Emilie a besoin de s'épanouir, Hugo a besoin de retrouver sa femme.

Il y a enfin Alice, son ombre plane sur le roman, on a énormément d'admiration pour tout ce qu'elle a vécu, pour son courage et son abnégation, elle ne se plaint jamais, elle va de l'avant malgré la douleur, la fatigue, les privations. Cette femme est un modèle, Lisa ne sait plus faire sans elle qui désormais semble la guider dans tout ce qu'elle fait.

Quel magnifique roman, pour une première fois avec cet auteur je suis gâtée, j'ai adoré ce livre entre tristesse et espoir, parce que le soleil n'est jamais loin, si tant est qu'on veuille l'apercevoir.


Commenter  J’apprécie          40



Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Ont apprécié cette critique (4)voir plus