AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de MaudetManon


MaudetManon
  11 septembre 2021
Le ton est donné dès la lecture des premières pages avec la découverte des rituels auto-destructeurs que Lisa s'inflige face à l'absence de son fils, Théo. Théo a perdu la vie, fauché par un chauffard alors que Lisa venait de lui lâcher la main. La culpabilité la ronge et l'empêche d'avancer. Elle s'est enfermée dans une spirale infernale dont Hugo, son mari, et Emilie, sa fille, ne parviennent pas à la délivrer. le seul moyen trouvé par cette famille pour aller de l'avant est de quitter la capitale pour s'installer à la Part des Anges, dans le Périgord. Cette ferme isolée renferme une histoire vieille de 80 ans, qui aidera peut-être Lisa à se reconstruire.
J'ai retrouvé, avec un plaisir non feint, les caractéristiques de la plume de Bruno Combes : des sujets délicats, forts, exposés avec douceur et justesse. La perte d'un enfant est, je pense, le plus grand chagrin qu'une femme puisse éprouver ce qui rend certains passages difficiles à lire mais la plume reste légère et permet une lecture fluide, sans tomber dans la dramaturgie. On assiste ici davantage à un entremêlement de destins, une tentative de reconstruction personnelle et systémique, une ode à vie qu'à une lecture déprimante.
L'arrivée de cette famille à la Part des Anges va nous permettre de découvrir l'Histoire d'Alice, qui a vécu dans cette même bâtisse 80 ans plus tôt et qui y a laissé un carnet relatant son vécu, pendant la seconde guerre mondiale. J'ai bien évidemment été touchée par Lisa mais je crois que mon réel coup de coeur est pour Alice. Son histoire force le respect, nous montre les tragédies vécues pendant la guerre par nos paires mais aussi la force dont les femmes ont fait preuve pendant cette période historique. On parle souvent des hommes partis au front mais peu de celles qui les ont attendus et qui ont nourri leurs familles.
Le lien qui finira par unir Lisa et Alice sublime cet écrit. L'auteur parvient à nous faire penser à un réel échange bidirectionnel où chaque femme puise chez l'autre ce qu'elle était incapable de trouver au fond d'elle même.
La part des anges fait partie de ces bouquins que l'on dévore mais dont on temporise la lecture pour ne pas quitter trop précocement ses personnages. Si vous aimez la plume de Bruno Combes, foncez ! Si vous n'avez encore jamais lu un roman de cet auteur alors ne perdez plus de temps et foncez chez votre libraire.

Lien : https://wordpress.com/view/l..
Commenter  J’apprécie          10



Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Ont apprécié cette critique (1)voir plus