AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2366720327
Éditeur : Editions Plume de carotte (05/11/2015)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 6 notes)
Résumé :
50 auteurs nous racontent LEUR nature…

Pour Virgile et Yourcenar, en passant par Rabelais, Hugo, Giono, Duras, London, Neruda ou encore par Kerouac, la nature est une véritable source d’inspiration. Quelle soit magnifiée, apaisante, violente ou angoissante, ils la vivent et nous la retranscrivent selon leur courant littéraire mais surtout selon leur propre sensibilité.
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
greg320i
  05 février 2016
De nature même à toujours remercier ceux et celles étant à l'origine de la critique ,
j'en viens naturellement à émettre du plus profond de mes sentiments distinguées et épiques,
mes plus purs , verts et remerciements sévères à qui ou quoi , sans qui ou pourquoi tout cela n'aurait être possible.
Ainsi donc Babelio , son nouveau chapiteau et ma conclusion à reconnaitre la foi en un nouveau choix cornélien entre plusieurs livres à choisir
A cette nouvelle messe de masse critique donnant encore et toujours dans la générosité et l'obtention d'un si beau livre.
A l'éditeur 'plume de carotte' , dont le format si élégant et le style festoyant au regard de son ouvrage me va comme un gant .
Et encore et éternellement , à ces 46 auteurs paru dedans qui n'ont eux que les hommages posthume à leurs plumes ,car en l'occurrence quatre subsistant encore sur notre brave Terre.
Bref la nature est bien faites; que la fête commence .
Première partie : Comment se décompose le compost de ce livre qui me riposte un regard sur mon vis-à-vis de l'art .
En ouvrant d'un coup s'en y prendre gare , on pourrait n'y voir qu'un humble répertoire de ses cinquante noms, toutefois la nuance étant aussi dans la préface, il va falloir -sans faillir- en lire ce petit bout en préambule .
Un moindre effort qui apporta la magie nécessaire pour apprécier le reste de son contenu :
Où je constate agréablement que l'apport de la nature est le fruit de l'effort d'une écologie ( alors encore respecté ) qui reste depuis la nuit des temps le firmament de l' inspiration des plus grands .
de tout continent , l'intéressement d'un regard à la ronde va de pair avec son monde ; un simple oeil jeté vers le ciel permet à l'arc-en-ciel de nous mettre dans le feu follet d'un bonheur parfait . Encore faut-il savoir 'le voir' et non vouloir à tout prix l'avoir ..
Chaleur de la douceur d'un rouge étincelant qui vous tissent des envies; le grand frisson d'un bleu pastel vous enivrant de nostalgie , le jaune irradiant vos subites ardeur ..
Non, la magie de ces sensations n'est pas irréelle, elle existe bel et bien dans le confin d'un conflit entre beauté de l'âme et satisfaction personnelle.
Cette poésie, cet amour transcendant de l'image et de ces sens, 'eux' l'on bien compris.
Qui sont-ils ?
Deuxième partie : de Virgile le vigilant à Mo Yan le seyant, en passant par la pureté de cristal d'un Jules Verne ; vingt milles lieux sous les instincts de l'Homme dans sa nature dominante.
Si je vous dit Bonzaï ? Aussitôt le cri de guerre résonne à vos oreilles, mais attendez d'avoir contemplé une fois l'arbre nain japonisant votre étonnement devant un si particulier tronc au ras du sol . Les plus beaux jardins asiatiques ne sont ainsi pas innocent à tous ces Haïkus , véritable et vénérable art littéraire , tout en vers .
Version animal ? Que le sauvage loup de Jack London soit l'illustre visage de la nature est un point sur le i tant il est évident que ce mordant et cette soif de liberté transpire ainsi de sa vision à l'encontre de différents espaces verts. Pour autant Mark Twain ne sera que l'exemple plus humain de ce chant de croyance à la faim débordante d'un esprit pur et sain.
Et n'en déplaise aux cartésiens, bien des philosophies sont nées de l'imagination d'un cerveau libre et porté vers le zéro pourcent de technologie qu'un hémisphère mathématique.
La part des choses ou la part des ténèbres, je referme mon dialogue sur ce qui sera sans doute mon auteur le plus proche .
Sans peur ni reproche de sa réputation d'horreur, Edgar Allan Poe s'est largement inspiré des mystères du cosmos pour avoir sa touche macabre, où l'on apprendra qu'elle ne sera que l'éponge salutaire de cette vie entre deuil et recueil des plus sombres ; attraction et répulsion ; vision clairvoyante et ambiance enchanté d'un paradis perdu .
de ce dernier lieux toutefois , je m'étonne de n'y voir paraitre John Milton dans ce regroupement des plus fous où Colette croise le fer à Kipling; où Duras effeuille sa marguerite un peu , beaucoup , passionnément jusqu' à la nature halluciné d'un Victor Hugo au plus tôt repêché.
de tous ceci , les raisons ou les raisins de la colère d'écrire selon Steinbeck ne seront bien sûr que des titres bien connus de notre littérature , mais quand bien même ô combien d'entre nous connaissent leur véritable 'nature' ?
Voilà pourquoi au bout de cette lecture, les biblio- et bio- graphies en annexe seront comme autant de branches sur lesquelles se pencher; au besoin d'étudier le général et le génial travail de tous ces artistes .

Que la nature vous inspirent .. que sa force soit avec vous .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
Bazart
  28 novembre 2015
Quand la nature inspire les écrivains (éditions Plume de Carotte) nous montre dans un beau livre dense et très complet, combien la nature fut une une véritable source d'inspiration pour pas mal d'écrivaisn célèbres, plus ou moins célèbres.
Pour Virgile et Yourcenar, en passant par Rabelais, Hugo, Giono, Duras, London, Neruda ou Kerouac, la nature, magnifiée, apaisante, violente ou angoissante, est une vraie alliée pour l'écrivains.
Pour confirmer sa thèse, l'auteur s'accompagne d'extraits d'oeuvres soigneusement sélectionnés, est illustré par mes portraits mettant en avant le rapport particulier de chaque auteur à la nature et ses éléments :
Ainsi, que ce soit Albert Camus et sa communication avec les paysages méditerranéens ou Jack London et sa nature dominante en Alaska ce livre, superbement illustré, est un vrai cadeau à offrir aux fans de littérature...et aux adorateurs de la nature!!
Lien : http://www.baz-art.org/archi..
Commenter  J’apprécie          120
Myrtil
  08 mars 2016
Cette anthologie a le mérite d'annoncer la couleur d'emblée.
De par son titre, Quand la Nature Inspire les Écrivains, qui sera au final très orienté mise en situation de textes. de par sa forme, elle est volumineuse et longue à lire. de par son contenu foisonnant, elle recense 48 grands auteurs qui ont marqué leur époque. de par son parti pris, nous parler à travers le prisme d'une thématique précise.
Tout est clair, pourtant cette lecture m'a laissé un petit goût indigeste.
Comme si tenter de s'enfiler ces 390 pages, devenait mission impossible passé le troisième quart d'heure de lecture.
Ce livre a les défauts de ses qualités. Il a trop de contenu.
Mais peut-on dire ce genre d'ineptie en parlant d'un dictionnaire ? Non.
Je m'attendais certainement plus à une relecture du genre "Nature Writing", peut-être de son histoire, peut-être des tout jeunes prémices du genre découvert là où on ne s'y attendait pas. Mais point d'ode à la Nature Sauvage ici, un travail de fond combiné à une relecture critique d'oeuvres, certes oui.
Ne pas oublier de ne rien attendre, pour être surprise. Je m'en souviendrais.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
aurore73
  20 février 2016
A travers un choix de textes le lecteur part en promenade dans une nature multiple. L'auteure nous fait cheminer au fil des siècles et nous montre que la nature n'est pas toujours romantique, qu'elle n'est pas toujours sauvage…
Les illustrations sont très jolies, même si pour moi les textes auraient pu être davantage développés pour être encore plus précis et instructifs.
Un très joli livre que j'ai eu la chance de découvrir grâce à la masse critique de babelio, c'est un livre que je conseillerais à tous les amateurs de lecture et de nature.
Commenter  J’apprécie          00
Video de Elisabeth Combres (2) Voir plusAjouter une vidéo

Elisabeth Combres, Florence Thinard : Mondes rebelles junior
Au Mexique, depuis l'hacienda San Jose, dans le Yucatan, Olivier BARROT présente le livre de Elisabeth COMBRES et Florence THINARD "Mondes rebelles junior", édité par Michalon. Un documentjeunesse pour mieux comprendre les conflits et les violences du monde. Pages du livre en banc-titre, images d'enfants mexicains.
autres livres classés : fleursVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Pas de sciences sans savoir (quiz complètement loufoque)

Présent - 1ère personne du pluriel :

Nous savons.
Nous savonnons (surtout à Marseille).

10 questions
282 lecteurs ont répondu
Thèmes : science , savoir , conjugaison , humourCréer un quiz sur ce livre