AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Traité du désespoir et de la béatitude tome 2 sur 2
EAN : 9782130458968
311 pages
Presses Universitaires de France (01/10/1993)
4/5   53 notes
Résumé :
Nous sommes prisonniers de l'avenir et de nos rêves : à force d'attendre des lendemains qui chantent, nous perdons la seule vie réelle, qui est d'aujourd'hui. " Ainsi nous ne vivons jamais, disait Pascal, nous espérons de vivre... " C'est le piège des religions, avec ou sans Dieu : l'espoir est l'opium du peuple. Pourtant il faut vivre et lutter : monter " à l'assaut du ciel ", même si ce ciel n'existe pas. Tel est le défi aujourd'hui du matérialisme philosophique, ... >Voir plus
Que lire après Traité du désespoir et de la béatitude, tome 2 : VivreVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
C'est le grand thème de Dédé : cesser d'espérer (on est forcément déçu) pour mieux vivre avant la mort.
La béatitude du titre est une référence à Baruch Spinoza qui a longtemps influencé Dédé.
Avant qu'il ne revienne à Michel de Montaigne...
C'est court et intéressant...
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Désespoir. L'histoire ne va nulle part. Elle avance peut-être, en tous cas elle bouge, mais n'a d'autre but, à chaque instant, que le pas (à supposer que ses mouvements innombrables, infimes ou grandioses, puissent, dans leur contemporanéité dispersée, se réduire à l'unité d'un pas) qu'elle effectue. En avant ? En arrière ? C'est selon votre point de vue, et l'orientation de vos désirs. Car l'axe temporel ne suffit pas : on peut faire un pas en avant vers le passé (Platon, nous le verrons, ne voulait pas autre chose), ou un pas en arrière vers l'avenir : c'est le propre des décadences. Il n'y a d'avant et d'arrière que ce que l'on définit tel, et par conséquent de progrès ou de recul que relatifs. Il n'est en effet aucun point de repère absolu ou fixe pour en juger et pas de fin dernière. Labyrinthe : l'histoire n'avance jamais que vers elle-même.
Commenter  J’apprécie          60
Voici la suite — et la fin — du Mythe d'Icare. Après le moi, la politique et l'art, la morale et la métaphysique s'y trouvent abordées. Icare se sauve en se perdant : le monde "est" le ciel, et il n'y en a pas d'autre.

Le tout constitue une éthique ou, comme on voudra, une philosophie.

Un système ? Surtout pas. Aucun philosophe n'est Dieu, ni ne peut l'être (puisque Dieu n'existe pas), et c'est pourquoi il faut laisser la pensée à sa solitude, et la solitude à ses risques.

Non un système donc, mais une sagesse, pour essayer de vivre — désespérément et joyeusement — cela seul, m'a-t-il semblé, qui en valait la peine : tout.
Commenter  J’apprécie          40
L'originalité n'est pas mon propos. Mon but n'est pas de penser neuf, mais de penser juste.
Commenter  J’apprécie          30

Lire un extrait
Videos de André Comte-Sponville (68) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de André Comte-Sponville
Peut-on être matérialiste et défendre une conception stricte de la morale ou de la vertu ? Oui, selon le philosophe André Comte-Sponville. Ce dernier s'appuie notamment sur son expérience d'ancien croyant devenu athée pour affirmer qu'on peut se passer de Dieu pour connaître le bien : "Il n'y a pas de lien entre la morale et la métaphysique."
André Comte-Sponville s'est confié sur le sujet lors de la masterclass qu'il a donnée pour Philosophie magazine, en décembre 2023. Pour revoir cette "Fabrique des idées" dans son intégralité, rendez-vous ici :
https://www.philomag.com/articles/replay-revivez-la-masterclass-dandre-comte-sponville-pour-philosophie-magazine
Et pour assister à la prochaine masterclass, avec le philosophe allemand Heinz Wismann, le 28 mai prochain à 18h30, c'est par ici !
https://mailchi.mp/philomag/20240528masterclass-peter-sloterdijk
+ Lire la suite
Dans la catégorie : Emotions et sentimentsVoir plus
>Psychologie>Perception sensorielle, mouvements, émotions>Emotions et sentiments (161)
autres livres classés : philosophieVoir plus
Les plus populaires : Non-fiction Voir plus


Lecteurs (194) Voir plus



Quiz Voir plus

Philo pour tous

Jostein Gaarder fut au hit-parade des écrits philosophiques rendus accessibles au plus grand nombre avec un livre paru en 1995. Lequel?

Les Mystères de la patience
Le Monde de Sophie
Maya
Vita brevis

10 questions
445 lecteurs ont répondu
Thèmes : spiritualité , philosophieCréer un quiz sur ce livre

{* *}